AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782355842634
304 pages
Sonatine (23/10/2014)
3.47/5   59 notes
Résumé :
Findon, province du Sussex. L’écrivain Ethelred Tressider a décidé de délaisser pendant un temps le roman policier pour se consacrer à sa grande œuvre littéraire. Au grand dam de son agent, Elsie Thirkettle, que la littérature intéresse surtout pour son aspect commercial. Pour apaiser les tensions qui règnent entre eux, ils s’affrontent au Cluedo et sortent dans le grand monde. Comme ce fameux soir où Sir Robert Muntham, un ami d’enfance d’Ethelred ayant fait fortun... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,47

sur 59 notes

Stelphique
  16 juin 2015
Installez vous, prenez une tasse de thé Earl grey, of course, et jetez les dés, c'est parti pour une partie de Cluedo jubilatoire!!!!Laissez vous surprendre par l'ambiance feutrée des murs, qui ressemble étrangement au plateau de jeu, appréciez les convives réunis autour de la table, dégustez le vin hors de prix qui vous montent à la tète, et une fois que tout le monde a bien les idées embrouillées, la nouvelle tombe comme un couperet « Mort mystérieuse d'un respectable banquier anglais dans la bibliothèque d'un manoir Tudor du Sussex » .
Dans ma jeunesse, j'ai énormément joué aux jeux de société, et notamment au Cluedo . Il avait ma préférence, car j'aime les enquêtes mystérieuses au sein des manoirs un peu sombre. Forcement, en voyant la quatrième de couverture j'ai craqué! Et je ne regrette pas cette lecture car il y a vraiment dans ses lignes une part de la magie de ce jeu, une belle réinterprétation d'une possibilité d'une partie. Il n'y a pas de Colonel Moutarde ou de Melle Rose, mais les personnages qui se retrouvent réunis sont tout aussi hauts en couleurs de la Bimbo à l'écrivaine à succès, en passant par le banquier,ou l'ancienne petite amie. Ca sonne plus contemporain mais les mobiles restent les même, et toutes ses pistes et jeux de faux-semblants sont mis en scène tour à tour, pour notre plus grand plaisir grâce à un humour So british!!!!
Je sens que je vais rajouter 2 livres à ma liste d'envie, car ce troisième opus de l'auteur, même s'il se lit indépendamment, reprend son duo écrivain/ éditrice pour ses enquêtes loufoques. Leur complicité est palpable, mais je me dis que si j'avais lu les tomes précédents, peut être que j'aurai encore plus rigolé à leur conversation ping/pong désopilante!
En bref, un polar teinté d'humour qui fait plaisir à lire! Vous en reprendrez bien une tasse???!!!Je m'occupe de cuisiner les muffins…..

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
lilyrose87
  04 juillet 2016
Au cinéma, on dit souvent que le deuxième volet d'une trilogie est le meilleur. C'est le cas pour Terminator le jugement dernier, L'empire contre attaque ou encore le Hobbit la désolation de Smaug.
Pour les livres, c'est une autre histoire. J'ai toujours eu beaucoup de mal avec le deuxième tome d'une trilogie, comme je l'ai récemment découvert avec Havrefer ou le deuxième tome des aventures d'Ethelred et Elsie (et je vous renvoie à ma critique sur ce sujet).
Autant dire que j'appréhendais la lecture de Mort mystérieuse.
Et finalement, tout s'est bien passé. On renoue clairement avec l'humour du premier tome, et les interactions entre nos deux héros sont toujours aussi savoureuses.
Après avoir été entraînés dans une histoire de suicide dans une Fiat rouge et avoir mis leur nez dans une affaire de timbres sur les bords de Loire, revoici nos héros plongés au coeur d'une partie de Cluedo grandeur nature.
Ethelred Tressider a renoué avec un vieil ami, Sir Robert Muntham, plus connu sous le nom de Chaud-Lapin. Ce dernier invite notre écrivain préféré (et par la force des choses son ombre, Elsie) a venir passer la soirée dans son modeste manoir, en compagnie de d'autres invités.
A peine le temps de faire connaissance que l'hôte finit étranglé dans la bibliothèque.
Qui a bien pu faire le coup? Regardons un peu ce que nous avons comme suspects :
- la femme : jeune, belle, vénale. Ou pour faire court, faisons comme Elsie et appelons-là la garce siliconée
- l'ancien meilleur ami : a tout perdu à cause de la victime mais continuait quand même de le fréquenter
- le notaire/avocat (oui en Angleterre, c'est possible) : toujours bienveillant mais il faut se méfier des gens trop gentils
- la femme du dusdit notaire/avocat : a passé toute la soirée à parler de son fils chéri. Même les mères de famille peuvent tuer.
- Un couple d'amis médecins : et qui mieux qu'un médecin pour faire passer un meurtre pour un suicide?
- un autre écrivain célèbre : ne semble, en apparence, n'avoir aucune raison de se trouver ici...En apparence...Et nous savons très bien que les apparences sont trompeuses
- Sans oublier bien sûr les traditionnels domestiques : le jardinier, l'aide-jardinier, la cuisinière et la femme de ménage.
Ca commence à faire un peu de monde pour une partie de Cluedo géante. Surtout si l'on est accompagnée d'une fouineuse doublée d'une tricheuse invétérée telle qu'Elsie. Qu'importe, Ethelred, nommé par la force des choses détective privé, va chercher à trouver le coupable.
Nous retrouvons la mise en forme si caractéristique de L.C Tyler, avec l'alternance des points de vue entre Ethelred et Elsie. Loin de lasser le lecteur, ces points de vue différents d'une même scène permettent de comprendre que nos deux comparses préfèrent toujours voir les choses à leur avantage quitte à s'écarter légèrement de la vérité...Et perdre le lecteur qui ne sait à quelle boîte de chocolat se vouer.
J'ai apprécié de retrouver Ethelred, vraiment laissé pour compte en France. Et je ne parle même pas d'Elsie, qui mériterait un livre à elle seule. L'ombre d'Agatha Christie est plus que jamais présente avec une pointe de George Simenon pour ce qui est du fameux Mystère de la chambre close. Ou en l'occurence, le mystère de la bibliothèque close.
Cependant, Mort mystérieuse....souffre de deux gros défauts :
- la trop grande présence des personnages de fiction du roman d'Ethelred. Bien sûr, l'on comprend à la fin pourquoi l'auteur s'est attaché à nous faire lire la prose de son personnage principal. Mais je ne suis vraiment pas fan de l'histoire dans l'histoire.
- La fin. Je suis navrée de le dire mais L.C Tyler ne sait vraiment pas finir ses livres. Pour le premier volet, j'avais laissé couler tellement le reste du livre était génial. Pour le deuxième, j'avais été furieuse tellement le reste du livre n'était pas à la hauteur. En ce qui concerne ce troisième volet, il y a un goût d'inachevé, comme si l'auteur n'avait pas su comment terminer l'histoire (même si le lecteur peut très bien imaginer la suite). Mais j'ai trouvé dommage qu'une fois de plus, la fin ne soit pas vraiment raccord avec le reste de l'ouvrage.
En résumé, Mort mystérieuse est le pendant de l'Etrange suicide dans une non moins étrange Fiat rouge, tant dans l'histoire (l'étrange suicide qui peut être un meurtre...Ou pas...Ou peut-être...Oui, surement. On ne sait jamais avec l'auteur) que dans les personnages.
Si vous avez lu et apprécié les deux premiers volets, vous aimerez très certainement celui-ci. Dans le cas contraire...Je vous conseille tout de même de lire Mort mystérieuse. Si l'on enlève la fin, le livre nous fait passer un excellent moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PJN
  03 octobre 2019
Un roman divertissant, une enquête à deux voix : un écrivain de romans policiers historiques et son agent littéraire, une amie, assistent à une mort mystérieuse dans un manoir anglais et vont découvrir les mobiles des différents suspects dans un récit plein d'humour so british !
Commenter  J’apprécie          190
Amnezik666
  24 juin 2015
Intrigue classique type mystère en chambre close, en l'occurrence agrémentée d'une pointe de Cluedo, mais sous la plume de LC Tyler même le scénario le plus classique peut prendre des tournures pour le moins inattendues. Si l'auteur joue à fond la carte de l'humour, il ne néglige pas pour autant l'aspect policier de son intrigue, elle est juste un brin décalée (mais en rien déjantée). Mon allusion au Cluedo n'était pas totalement gratuite, L'agencement de Muntham Court est assez proche du plateau de jeu ; qui plus est l'auteur prend un malin plaisir à brouiller les pistes au fil des pages.
Les habitués retrouveront avec plaisir Ethelred, écrivain de romans policiers un peu maladroit (et limite benêt en présence d'une jolie femme) et Elsie, son agent littéraire, aussi délicate qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine et un sens de la répartie aiguisé. Quant à ceux qui ne les connaissent pas encore, je suis convaincu qu'ils tomberont rapidement sous le charme de ce duo de choc.
On retrouve un récit qui alterne entre les points de vue d'Ethelred et d'Elsie ; outre le changement de police de caractère, le ton employé permet aisément de distinguer les deux personnages. L'auteur adapte véritablement son écriture à ses narrateurs (les différences de point de vue et d'appréciation sont jubilatoires). Cà et là viennent se glisser des chapitres du roman sur lequel Ethelred travaille.
Je ne sais pas si le traducteur ou l'éditeur compte, à chaque nouveau roman de la série, le titre mais si tel est le cas il va falloir prévoir des couvertures plus grandes ! Un bouquin qui se lit tout seul et vous laisse le coeur léger et la tête vide… comme ça fait du bien parfois !
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Sharon
  13 avril 2017
il est difficile d'être un auteur de troisième zone – très. il est encore plus difficile d'être son agent, surtout quand il faut sans arrêt stimuler son auteur, qui écrit sous trois pseudonymes des polars, des polars historiques et des romans sentimentaux avec autant d'absence de talent. Il suffit de lire les extraits de son tout nouvel opus pour comprendre qu'il aurait une chance s'il concourait dans la rubrique « roman historique humoristique ».
En attendant, Ethelred (tel est le vrai prénom de notre romancier) est invité par un ancien ami qui vient tout juste de s'offrir une magnifique maison – plutôt un manoir. Robert présentera à cette occasion sa nouvelle épouse, dotée quasiment d'un nouveau physique et aussi quelques invités triés sur le volet, dont une auteur, Felicity Hooper, que l'agent d'Ethelred, Elsie, a eu la très bonne idée de ne pas prendre sous son aile, refusant son tout premier manuscrit. Felicity ne s'en mord pas vraiment les doigts, quand à Elsie, elle a suffisamment de répondant pour faire face et secouer les puces d'Ethelred. A force de se comporter comme le petit chien-chien de la châtelaine, il pourrait bien en attraper quelques unes !
Non, parce que je ne vous l'ai pas encore dit mais le sus-dit nouveau châtelain est retrouvé assassiné dans une bibliothèque fermé, au beau milieu du charmant dîner qu'il donnait, entouré de tous ses amis. non, pas dans la bibliothèque, il ne faut pas exagéré, dans la modeste demeure du châtelain.
La police… n'enquête pas. Pour parodier l'auteur, elle n'est pas vraiment Sherlock Holmes. Ethelred et Elsie non plus, mais le premier met beaucoup de bonne volonté à enquêter (quand il n'est pas obnubilé par la jolie châtelaine) et la seconde ne manque pas d'énergie. Vont-ils faire triompher la vérité tout en dégustant des tasses de décaféiné ? Là est la question.
Lc Tyler signe là un roman policier très drôle – seule la chute est un peu décevante. Cependant, je lirai avec plaisir une autre de ses oeuvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
LesEchos   03 août 2015
Amateurs de Cluedo, cette fantaisie de 280 pages est faite pour vous plaire.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
Amnezik666Amnezik666   23 juin 2015
Tu devrais probablement continuer à bosser. Il faut contenter ton éditeur. Rappelle-toi seulement que les écrivains sont aux éditeurs ce que les moutons sont aux bergers. Pris collectivement, vous êtes essentiels − d’ailleurs, ils auraient l’air un peu bêtes sans vous. Individuellement en revanche, vous n’êtes que des côtelettes et un chapeau en laine.
Commenter  J’apprécie          120
BridgetfBridgetf   21 août 2015
Je suis vraiment contre la façon dont il pleut à la campagne. La pluie londonienne tombe plus ou moins à la verticale, en accord avec les lois de la gravité. Elle est mouillée, mais elle a un minimum de correction. La pluie campagnarde, elle, vous tombe dessus de tous les côtés.
Commenter  J’apprécie          150
StelphiqueStelphique   16 juin 2015
Evidemment que vous ne voyez pas. Vous réfléchissez comme un homme. Pour vous tout n'est que pénétration et bagarres.
Commenter  J’apprécie          150
emi13emi13   19 juin 2016
Déniche tout près ce que tu convoites.
Exportée des Andes ou d'Afrique une boîte
Chez les chercheurs apportera grand-joie
Aubaine et don trouveront même toit.
Commenter  J’apprécie          100
belette2911belette2911   22 janvier 2016
— C’est la quantité plutôt que la qualité qui lui a valu ce surnom. Bien sûr, j’étais vierge quand je l’ai rencontré. Je n’avais aucun élément de comparaison. La première fois, comment savoir si le service est convenable, hein ? On se dit juste que le sexe n’est pas aussi sensationnel qu’on le prétend, si on tombe sur quelqu’un comme Robert Muntham.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17454 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..