AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842638026
Éditeur : Le Dilettante (07/05/2014)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Ici, l'«Ici» majuscule de Christine Van Acker, n'est pas le «là» de tout le monde, un lieu-dit parmi d'autres, c'est son lopin d'élection. Un village à l'écart où elle réside dans l'ancien «café de la jeunesse». En rupture de ville, elle a choisi la campagne pour passer de l'urbanisme à l'urbanité, de la grisaille planifiée à la bienveillance spontanée, du dernier cri aux gens du cru. Ce qu'elle nous dit là d'Ici est un herbier d'impressions émues, une collecte de s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
MarcoPolo85
  12 juillet 2014
"Ici", c'est le trou du cul du monde, un coin des plus reculés de l'Ardenne Belge, un endroit où personne n'a envie d'habiter ni y séjourner. Si on veut s'y rendre, il faut des heures de route, plutôt monotones, à travers des forêts interminables et en sachant bien zigzaguer entre les ornières formées par la pluie et le gel de l'hiver.
"Ici", c'est 120 habitants permanents, cloués à ce lieu sans connaitre grand chose de l'ailleurs.
"Ici", on naît, on grandit, on vieillit, on meurt "Ici"
Mais comme le dit Christine van Acker, elle est venue "Ici" pour "les bienfaits de la nature, de la marche, le silence, les relations à dimension humaine, le bonjour de chacun [...] notre besoin de beauté, de simplicité, de bons produits, le contact avec les animaux".
Ferai-je le saut pour aller revivre en rase campagne? Même après cette belle lecture, je reste dubitatif.
Commenter  J’apprécie          40
DHALLUIN
  09 juin 2015
Ici, dans le bled, au fin fond de la Belgique, la Gaume ; au milieu de nulle part, la campagne.
Pour Christine van Acker, vivre à la campagne, c'est prendre le temps d'écrire ; sinon que faire ? Mais c'est aussi l'occasion d'observer les gens, l'environnement. La vie au village ? La mort plutôt, car plus d'épicerie, plus de café, plus d'école même. Mais quand même des activités : la fête annuelle locale, le train-train journalier bousculé par 50 % de population supplémentaire en période estivale. Et ces nouveaux-venus tissent une nouvelle convivialité. Chaque autochtone a aussi sa spécificité.
Les courts chapitres font penser à autant de rédactions particulièrement soignées aux allures tantôt poétiques, tantôt imagées, tantôt tintées d'humour ou parfois le tout à la fois.
Commenter  J’apprécie          30
Floccus
  31 janvier 2016
« Comme les limaces ou les rongeurs, les maraudeurs ne sont pas de vrais voleurs. » (118)
Une carte IGN ouvre les routes, pousse à l'exploration, laisse le doigt suivre des itinéraires qui aboutissent à d'infinies spéculations. Ouvert avec curiosité, vite refermé, le contenu n'offre pas un cheminement aussi aventureux que sa couverture. Ces chroniques sont jetées sans qu'en sorte un sentiment d'affinité, d'amitié, de partage. Il y manque un sol, une chansonnette qui en marquerait la trame. Christine van Acker n'est pas à l'aise, peine à rendre ses histoires amusantes ou simplement touchantes. Elle triture le jeu de mot, tâtonne la chute, tente de plier à son idée des phrases qui manquent de naturel, sont parfois mal fichues quand la construction demanderait du doigté. Vite gribouillées, les situations passent avec maladresse. L'écriture n'est pas gracieuse. Un brin musclée. Ça avait l'air moqueur, ça vire mignon. Quelques minuscules éclats de loin en loin qui auraient mérité un développement (le syndrome de Stockholm envers l'hiver…) L'angle de départ sonne faux. Elle voulait nous parler d'un soit-disant ennui (dont elle n'est elle-même pas vraiment convaincue), elle nous le fait ressentir avec acuité.

Lien : http://versautrechose.fr/blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leojl
  23 mai 2014
« Ici » n'est pas un roman : il n'y a pas d'intrigue ! C'est juste un herbier d'impressions d'une citadine qui a choisi de vivre à la campagne. « Ici », c'est presque chez moi, c'est la Lorraine belge, région géographique, et la Gaume, région culturelle ; autrement dit la jungle, le trou perdu du sud, la partie oubliée de la région wallonne. C'est le pays qui n'existe pas, loin du stress, de la vie trépidante et des bouchons de la capitale. Qu'on y est bien ! Et c'est là que l'auteure a décidé de s'installer après avoir quitté la ville. Mais non, Christine, on ne « s'emmerde » pas à la campagne et on n'écrit pas pour passer le temps ! le temps, on le prend à vivre, à redécouvrir l'essentiel, le vrai visage de la ruralité tranquille bercée par le rythme des saisons. J'ai beaucoup apprécié les chapitres flashs de ce récit agreste, tellement vrais, lus sous la frondaison renaissante de mon noyer quarantenaire. Ici, on prend encore le temps de lire en écoutant l'herbe pousser !
Lien : http://leoalu2.blogspot.com
Commenter  J’apprécie          11
Missgolfy
  15 avril 2015
Reçu comme cadeau d'anniversaire, j'ai adoré la couverture de ce livre qui montre une route nationale que je connais bien! L'auteur habite dans cette région, plus précisément à Muno, après avoir "déserté" la capitalie, Bruxelles...
Ce livre ne raconte pas une histoire en tant que telle; à première vue, il raconte l'ennui et le quotidien de la campagne. Ennui? pas tant que ça finalement car les anecdotes racontées nous montrent que, même si la vie est plus calme et plus douce qu'à la ville, il se passe quand même des choses à la campagne... mais pas aussi "vite" qu'à la ville.
Cette description du monde rural, de manière poétique est savoureuse et étonnante ... et le nom de la maison d'édition lui va comme un gant!
Une jolie découverte.
Lien : http://clubdesliseuses.blogs..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Bibliobs   10 juillet 2014
Christine Van Acker a quitté Bruxelles pour vivre dans un village de la Lorraine belge. Elle en a tiré un livre savoureux.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MarcoPolo85MarcoPolo85   04 juillet 2014
"Est-ce que vous êtes bien intégrés?" Sous entendu : "Est-ce que cette vie loin de tout ne vous pèse pas trop? Est-ce que ces êtres lourds et primaires avec tout juste assez de cerveau pour conduire un tracteur vous considèrent comme les leurs? Est-ce que vous vous ensauvagez, vous aussi? Faut-il leur répondre : "Non, nous ne sommes pas intégrés, non, nous n'avons pas été absorbés par les natifs, non, nous ne nous sommes pas amalgamés à la pâte locale, non, nous n'avons pas demandé à être admis puisque nous nous sommes imposés sans leur demander leur avis....p55
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MarcoPolo85MarcoPolo85   12 juillet 2014
Les principales raisons de notre présence Ici : le mal-être en ville, l'indifférence des grandes métropoles, les bienfaits de la nature, de la marche, le silence, les relations à dimension humaine, le bonjour de chacun, les prix exorbitants des loyers de la capitale, notre besoin de beauté, de simplicité, de bons produits, le contact avec les animaux...p126
Commenter  J’apprécie          20
Video de Christine Van Acker (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christine Van Acker
La revue se fait joueuse .Intervenants : Boris Hennion, Eric Therer, Les Monieks, Thierry Wembling, Edwin Lavallée, Christine van Acker, Antoine Boute, Michel Berthier, Didier Philippoteaux, Phrère Foudre CC-BY-NC-ND 2.0 Est-il bien pertinent de jouer alors qu'on ferait mieux de travailler à cisailler les libéralismes liberticides aux moeurs légères et aux armes lourdes ? La réponse est noui. L'hésitation n'aura duré qu'une lettre. La revue Papier Machine a toujours confondu le jeu et la dynamite. En compagnie de la revue Dézopilant, ils viendront réfléchir le "jeu", allumer les mêches et éteindre l'obscurité. le public, libre de jouer ou de déclarer forfait, vivra une loto-conférence, un karaonomotapiek, un cumulonimbus d'hélium lexical, une révolution bio-hardcore et même l'argumentaire d'un avocat sur les petits caractères qu'il aurait fallu lire avant de jouer... Déambulations, lectures, jeux et performances viendront donner le tournis à tous les curieux de fantaisie et de poésie.
+ Lire la suite
autres livres classés : campagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
312 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre