AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207229475
Éditeur : Denoël (12/10/1983)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Une sorte de Socrate bavard, érudit et gourmand, parcourt le pays à la recherche de Celle à qui il a voué, depuis son adolescence, un amour définitif et exclusif quoique généreux. Le train et le merveilleux réseau français jouent le rôle principal dans cette quête du bonheur. C’est toujours par le train qu’il se lance dans cette poursuite infatigable de Celle qu’il aime. Oui, le train, l’omnibus et le tortillard de préférence, souvent combinés avec la bicyclette et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
hexagone
  11 janvier 2011
La France du rail.
Le Professeur Lorgnon, truculent poète, érudit, nous décline au gré de ses voyages ferroviaires une chronique touristique digne d'un dilettante parti en pérégrinations au fil du temps. A n'en pas douter ce Lorgnon est le double littéraire de notre Vincenot bien aimé. Savant en ce qui concerne l'histoire de la France, de sa géographie et de ses habitants. Il faut se laisser guider par les chemins ( de fer) de traverses que nous fait emprunter Lorgnon. On y découvre, à l'écart des grandes lignes, les trésors parfois cachés de la campagne, ses moeurs, sa gastronomie et son histoire séculaire. le récit est empreint de poésie, d'anecdotes, de légèreté, tout cela servi par une langue pleine de rythme et de rebondissements. Lorgnon nous fait parcourir ces petites lignes qui ont aujourd'hui souvent disparu. Celles qui se frottent aux escarpements les plus tortueux, aux pentes les plus raides, qui au détour d'un vallon offrent au voyageur des paysages splendides. On parcourt les lignes du Bugey, on chemine la chaîne Hercynienne, les reliefs armoricains, les volcans d'Auvergne, le pays Basque, la Champagne. A l'heure des TGV vrombissant, des gares aux allures de paquebots, des cabines climatisées, laissez vous emporter dans ce voyage qui ne date que des années 60 à 70.
On peut reprocher à Vincenot la récitation des villes et villages qui égrènent ses voyages, peut être est-ce rébarbatif mais ô combien instructif.
Un court extrait qui relate l'esprit :
"- Sept jours pour faire, intelligemment, trois cents kilomètres ? Cela me paraît un minimum! répondit Lorgnon qui ajouta: Par ces temps de vitesse, on montre de l'esprit en voyageant lentement !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
patricelucquiaud
  03 octobre 2019
Grâce à cette lecture pétillante générant un réel bonheur à voyager en autorail sur les réseau secondaires de la SNCF, j'ai découvert la région des Pyrénées Orientales, riches en sites en paysages et de sa culture catalane.
Un précieux guide de voyage , une lecture enthousiasmante ... du Vincenot prolixe sur les visages si variés et attrayants de notre Belle France
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Henri Vincenot (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Vincenot
23 juin 1989 1125 vues 01h 22min 21s
Pour cette 676 ème émission, Bernard Pivot a choisi sept invités pour nous inciter à lire quelques romans français et étrangers pendant la période des grandes vacances: - romans anglais, avec Frédéric FERNEY (journaliste, proposant "Le négociateur" de Frédéric Forsythe), et Auberon WAUGH (fils du romancier britannique Evelyn Waugh et romancier lui même, pour "La fin d'une époque" d'Evelyn Waugh et "Bagages enregistrés" d'Aauberon Waugh) - un roman espagnol, avec Olivier ROLIN (pour "La joyeuse bande d'Afzavara" de Manuel Vasquez Montalban) - romans des Etats Unis, avec Philippe LABRO (qui présentent "Dalva" de Jim Morrison et "Privilège" d'Eduard Stenard) et Michaël Korda (pour son roman "La succession Bannerman") - -et des romans français, avec Félicien MARCEAU (pour son dernier titre "Un oiseau dans le ciel") et Claudine VINCENOT-GUIHENEUF (fille d'Henri Vincenot qui a préfacé un ouvrage inédit de son père "Le livre de raison de Claude Bourguignon" et qui conseille la biographie de Jean Louis Pierre intitulée "Vincenot") - Claudine Vincenot-Guiheneuf parle longuement de son père (avec un extrait d' Apostrophes de 1978, où Henri Vincenot parle de son roman "La billebaude"), Philippe LABRO évoque la biographie de Jackie Kennedy Onassis, Michaël Korda (auteur et éditeur) que Bernard Pivot présente comme l'observateur privilégié de la jet society new yorkaise, raconte le sujet de son livre (la vie et la mort d'un milliardaire américain) et exprime son plaisir d'écrire, lui qui est éditeur depuis plus de trente ans; Frédéric Forney présente Frederic FORSYTHE, auteur de best sellers qui adore "fabriquer des histoires" ("Le négociateur" se passe dans un futur proche au cours d'une crise pétrolière menaçant les grandes puissances), tandis que Philippe Labro vante deux écrivains américains mal connus en Europe. Puis Bernard Pivot laisse la parole à Auberon WAUGH en lui confiant: "Après Shakespeare, c'est votre père que j'aurais aimé interviewé" (l'écrivain britannique en profite pour raconter de nombreuses anecdotes sur son père qu'il admirait et redoutait) , puis c'est au tour de Félicien MARCEAU d' expliquer le sujet de son dernier livre, et enfin à Olivier Rolin de disserter sur le roman de Montalban.
+ Lire la suite
autres livres classés : voyagesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur des classiques connus

Victor Hugo:

Atlantide
Notre-Dame de Paris
La mer rouge

20 questions
8749 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre