AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782013218849
282 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (22/08/2001)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 110 notes)
Résumé :
En 177, pendant le règne de Marc Aurèle, une jeune fille de quinze ans arrive à Lyon.

C'est le début de la persécution contre les chrétiens. Les Romains ont horreur de ces impies qui refusent leurs divinités et vénèrent un Dieu unique.

Toutilla fait partie de ces croyants persécutés. Son seul soutien est son amoureux, gladiateur et champion de course en char. Mais peut-elle lui faire confiance ?.

A quinze ans, Toutilla r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  19 octobre 2015
Intéressant roman jeunesse, grave par le sujet et par le ton.
Nous sommes au IIème siècle, à Lyon - enfin à Lugdunum - et grâce à la plume documentée d'Odile Weulersse, nous découvrons la vie quotidienne gallo-romaine, ses us et ses coutumes, ses traditions et ses cultes.
Toutilla, jeune esclave chrétienne rachetée par son oncle, un artisan du cuir affranchi, révèle à ses proches une ferveur religieuse qui n'est pas sans les étonner, eux dont la spiritualité est aussi éparpillée que la mosaïque des dieux mineurs et majeurs du monde latin et essentiellement constituée d'innombrables superstitions et idolâtries. Incomprise, la jeune femme se fait vite remarquer et pas pour son bien. Quatre mois de canicule imputés aux impies chrétiens déchaînent vite sur elle et ses frères en Christ le mécontentement populaire. Or quand le peuple est en colère, l'empereur le calme en lui offrant des "spectacles", parmi lesquels le rare et recherché martyre des chrétiens...
***ALERTE SPOILER***
J'ai d'abord été assez surprise par le rythme rapide du roman, j'ai eu l'impression que l'action se mettait trop facilement en place, avant de me rappeler qu'il s'agissait là d'un roman destiné aux jeunes lecteurs. L'évidente facilité de la narration est contrebalancée au fil des pages par l’amplification de la dimension dramatique jusqu'au dénouement particulièrement réaliste - quoique surprenant étant donné l'âge du lectorat - avec la mise à mort de l'héroïne et des chrétiens, et la condamnation de son fiancé Gédémo par Marc Aurèle.
Au final, on peut dire que l'auteur n'a pas cédé à la facilité et a véritablement cherché à retranscrire l'histoire des premiers chrétiens persécutés, dans un contexte politique et social précis. Ce n'est jamais une tâche aisée d'aborder la foi de manière à illustrer le martyre et je trouve ce pari risqué plutôt réussi.
Impossible, bien sûr, de ne pas évoquer au cours de ma lecture l'inoubliable "Quo vadis ?" de Henryk Sienkiewicz qui a sans aucun doute été l'une des sources d'inspiration de l'auteur.

Challenge ABC 2015 - 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
volubilae
  20 avril 2017
Trop lointaine lecture pour me souvenir de tout. Je me rappelle que c'était un très bon roman, qu'il m'avait fortement marqué concernant le thème de la persécution pour motif religieux (de l'injustice) dans la presque indifférence sociale, concept nouveau pour moi à l'âge où je l'ai lu. Ainsi que pour la découverte des catacombes. Introduction aux romans historiques.
Commenter  J’apprécie          170
JulyF
  06 février 2014
Roman poignant sur l'esclavage dans la Rome antique, sur les premiers chrétiens, leur courage et leurs martyrs. Oui, c'est une version simplifiée, adaptée à la jeunesse, ramenée en Gaule, de Quo Vadis de Henryk Sienkiewicz. Mais je n'ai lu Quo Vadis que bien après.
Alors ce serment des catacombes m'a tiré des larmes, et le livre a été lu et relu au point de souffrir dans sa couverture (je sais, c'est pas bien).
Pour les enfants, c'est une plongée dans un récit d'Histoire, vraisemblable comme tout bon roman historique, un délice. Je le conseille vivement.
Commenter  J’apprécie          80
COLLEGESPC
  10 avril 2020
Retour aux sources

Ce roman historique nommé "Le serment des catacombes" à été écrit par Odile Weulersse en 2001.
Mon livre commence quand Sacrovir, un riche marchand de cuir, retrouve sa nièce: Toutilla dans un marché d'ésclave à Massilia(Marseille). Il la ramène chez lui à Lugdunum(Lyon). Quand Toutilla raconte à son oncle qu'elle est chrétienne, Sacrovir s'inquiète fortement car, en ces temps là à Lugdunum, les chétiens se faisaient persécuter et le peuple les rendait responsables des pires crimes. C'est pour cette raison que Toutilla , en voyant tous ses compagnons se faire jeter aux lions un par un, décide de partir à Rome pour sauver le sort des chrétiens auprès de l'empereur avec son fidèle ami: Gédémo...
L'héroÏne de mon livre est Toutilla; c'est sur elle que le livre se centre et elle fait preuve d'énormément de courage.
Je conseille ce livre car, tout d'abord, c'est un roman historique et comme je m'intéresse beaucoup à l'histoire, j'ai pu m'épanouir pleinement à travers ce livre, ensuite, ce livre contient beaucoup d'actions: nous ne restons pas un chapitre sans une révélation ou un retournement de situation et enfin le nombre de pages est idéal, il n'est ni trop long ni trop court, pour les grands et les petits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BubleGumm
  19 novembre 2018
Lu il y a fort longtemps, ce livre est un monument de la littérature jeunesse! Notre magicienne des mots, Odile Weulersse, nous conte cette fois-ci ici l'histoire de la jeune chrétienne Toutilla. Nous sommes au IIème siècle avant J-C à Lugdunum ou Lyon, sous le règne de Marc Aurèle. C'est le début de la persécution contre les chrétiens, ces "impies" qui refusent les divinités et vénèrent leur dieu unique.
Le gouverneur offre au peuple des "spectacles" spéciaux et sanglants : les chrétiens sont livrés et dévorés par les lions.
Toutilla fait la rencontre de Gédémo, un gladiateur romain et champion de chars. Ils tombent amoureux l'un de l'autre et l'histoire commence.
Toutilla ne tarde pas à vite se faire remarquer, sa ferveur chrétienne en cause.
J'ai trouvé Toutilla un peu bête par moments, son amour pour son Dieu plus important que tout (parfois même plus que Gédémo)! Il y a certaines situations où je n'aurais pas réagi comme elle! Au lieu de me dénoncer publiquement pour ma religion -en gros je me condamne à une mort certaine- j'aurai menti! Toutilla reste cependant un bon personnage. Je l'ai juste trouvé un peu naïve quoi.
Mais sinon, j'ai adoré !
Gédémo lui, est un pur ange! Il est doux, gentil, attentionné, maladroit mais il a toutes les qualités nécessaire de l'homme idéal! Et il aime par-dessus tout Toutilla passionnément. Leur histoire d'amour est vraiment touchante.
La fin est triste et m'a quelque peu dégoutée, m'arrachant quelques larmes : Toutilla meurt, Gédémo ne parvenant pas à la sauver. Ses efforts ont été vains, il ne reverra jamais sa bien-aimée, qui a rejointe l'au-delà. Les efforts d'Odile Weulersse pour nous décrire l'époque gallo-romaine sont splendides!
Gédémo arrive enfin à parler normalement!
Il sera un bon orateur, comme son père ;)!
Un livre à lire et à relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   19 octobre 2015
Gédémo est loin de penser au martyre des chrétiens de Lugdunum. Il est ébloui par la splendeur du forum romain. Partout des temples de marbre. Il en compte sept qui entourent le place en forme de trapèze, mais il y en a d'autres qui se dressent devant lui sur la colline du Capitole, et d'autre encore qui se dressent derrière lui, en direction du Colisée. Partout des statues au sommet des temples, sur les toits des basiliques, sur les arcs de triomphe, sur les colonnes, ou simplement posées au milieu de la place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
marionfmarionf   21 juillet 2017
- Faut il vraiment agiter toutes ces querelles ? Nous vivons un moment de paix dans notre histoire. C'est la paix, la paix partout. Pourquoi troubler les esprits ?
Le tribun est de plus en plus excité :
- Ce sont des êtres malfaisants, ils veulent semer partout l'anarchie et détruire l'empire.
- Oh ! Bonne foi des citoyens, s'écrie le flamine.
, calme ton esprit échauffé par la colère. Les chrétiens ne sont pas méchants et ils payent bien leurs impôts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Gwen21Gwen21   17 octobre 2015
- On peut tout craindre d'un peuple idolâtre et crédule. Les pires folies. La pire violence.
Commenter  J’apprécie          150
Gwen21Gwen21   18 octobre 2015
- Je t'ai eu, Gédémo ! Triple imbécile qui ne vaux pas ton urine ! Demain, tu seras la fable de toute la ville.
Commenter  J’apprécie          120
GinnyWeasleyGinnyWeasley   19 mai 2016
Je m'appelle Stéphanos. Stéphanos, fils d'Alexos, du dème de Céramique. C'est ce qu'il faut que je dise si je me perds dans la rue.
Commenter  J’apprécie          11

Video de Odile Weulersse (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Odile Weulersse
Odile Weulersse présente La poudre d'amour de Louis XIV Odile Weulersse présente La poudre d'amour de Louis XIV, son nouveau roman à paraître chez Pocket Jeunesse
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox