AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9782013224932
Éditeur : Hachette Jeunesse (13/08/2007)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 110 notes)
Résumé :
Lupus, esclave du vieux Caius Fabius Felix, a perdu toute trace de sa mère, Daphné, et de sa sœur, Actis, vendues six ans auparavant sur le marché de Pompéi, comme esclaves. Depuis ce jour, Lupus n'a de cesse de les rechercher

. Or voici qu'il croise la route de Tyndare, leur maître. Avec une bande de comédiens, Lupus sillonne Pompéi afin de localiser Daphné et Actis et les libérer.

C'est alors qu'il tombe amoureux de la très belle Cla... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
PrincessEl
  22 juin 2011
J'ai beaucoup ce livre, qui est bien documenté et où il y a de l'action. On suit avec Lupus ses recherches pour retrouver sa famille, vendue comme lui comme esclave... la fin est digne d'un film Hollywood !
Commenter  J’apprécie          110
flavie982
  13 août 2012
Un roman passionnant, trés intéressant sur le plan historique avec beaucoup de vocabulaire en latin.
Il y a beaucoup d'éléments en lien avec la vie des esclaves de cette époque mais aussi sur la façon dont la société romaine donne facilement mauvaise réputation ou regarde avec dédain les affranchis ou les troupes de théatre.
J'ai trouvé que la plupart des personnages étaient bien construits avec des caractéristiques morales en demi-teinte, Lupus en particulier malgré son bon font se laisse parfois emporter par la colère.
Attention je dévoile un peu la fin !!
Comme le titre l'indique, la dernière partie du roman se passe à Pompéi et relate la célèbre éruption du Vésuve qui dévasta la ville. Digne d'une adaptation pour film catastrophe.
Lien : http://vivelesbetises2.canal..
Commenter  J’apprécie          60
ccote1
  28 mars 2011
Ce livre était interressant, c'étais interressant de voir comment les gens a cette époque vivaient !
Commenter  J’apprécie          60
4eme3Groupe1
  16 décembre 2016
J'ai apprécié ce livre pour deux raisons :
La première c'est que j'apprend le latin depuis plus d'un an et j'ai trouvé intéressant de lire un livre qui parle de Pompéi, qui se passe à l'époque Romaine. Les noms des personnages sont souvent en latin. Il y a beaucoup de mots latins dans le texte. J'ai mieux compris l'histoire et j'ai découvert des mots.
La deuxième raison c'est qu'il parle d'un garçon qui s'appelle Lupus, un esclave à Pompéi. J'ai été ému par l'histoire de ce personnage. Lupus vit une catastrophe, sa famille est attaquée par des pirates, son père est tué, il est vendu comme esclave et séparé de sa soeur et de sa mère.
Commenter  J’apprécie          00
jlabbe
  31 mars 2011
C'était un bon livre. Il y avait de l'action et de l'aventure et j'ai bien aimé comment ça c'est terminé.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
alepagealepage   04 avril 2011
je trouve que le livre était trop détaillé. Il fallait vraiment se l'imaginer pour comprendre l'histoire. j'ai perdu le fil de l'histoire dès les premiers chapitres.
Commenter  J’apprécie          60
RamsesRamses   25 mai 2012
Super bien! je suis allée à Pompéi et j'ai retrouvé tout les endroits du livre. En plus l'histoire est très intéressante.
Commenter  J’apprécie          80
Purplehaze117Purplehaze117   25 mars 2011
Japrouve se que chuck norisse dit , ce livre est conseiller ppour des personne come graine de riz !!
Commenter  J’apprécie          60
4eme3Groupe14eme3Groupe1   16 décembre 2016
Sois mon fils. (p.258)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pompéiVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les roses de Trianon

Combien Roselys a-t-elle de sœur(s)?

Elle n'en a pas
1
2
3
4
5
6

5 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Les Roses de Trianon, tome 1 : Roselys, justicière de l'ombre de Annie JayCréer un quiz sur ce livre
. .