AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749933986
Éditeur : Michel Lafon (02/05/2019)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Pour ses 40 ans, Barbara n'a qu'un souhait : que son compagnon lui " offre " cet enfant qu'elle désire plus que tout. Mais à quelques jours de son anniversaire, il la quitte pour une autre. Désespérée et convaincue de devoir faire le deuil de l'amour et de la maternité, Barbara plaque tout, direction Antibes. Malgré sa détresse, elle a suivi les conseils de sa meilleure amie et postulé au poste de directrice d'une résidence pour personnes âgées, que contre toute att... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Ladydede
  16 mai 2019
Troisième roman de Léa Wiazemsky, Comme tout si tout recommençait raconte l'histoire de Barbara. C'est une femme comme les autres qui, depuis toute petite, croit au bonheur et à l'amour. Elle voudrait donner aussi la vie mais son compagnon, d'abord complètement réticent, lui fait la promesse, à l'aube de ses 40 ans, de lui "offrir" (selon les termes de la quatrième de couverture) ce bébé. Mais il la quitte quelques mois avant pour une autre. Barbara plonge alors dans un profond désespoir et décide de quitter Paris pour le sud, plus précisément Antibes pour devenir directrice d'une petite maison de retraite...
Nous sommes face à un roman assez simple avec une histoire touchante qui se lit rapidement et dont on tourne les pages sans se rendre compte. J'aime toujours la sensibilité et les mots de l'auteure. Léa Wiazemsky a une plume tellement touchante qui me fait tout simplement du bien. Je suis heureuse pour la troisième fois de la lire. Les personnages qu'elle a construit sont vraiment intéressants et j'ai notamment eu un coup de coeur pour Bernadette.
Mais malheureusement Comme si tout recommençait n'est pas mon préféré.... il me laisse un peu perplexe... peut être qu'il m'a fait beaucoup trop penser au roman de Virginie Grimaldi Tu comprendras quand tu seras grande. Et j'ai trouvé que trop d'éléments de l'histoire étaient trop attendus, trop prévisibles. Dommage...
Il en reste que Léa Wiazemsky est une auteure qui a beaucoup de talents et dont j'attends avec impatience tous ses romans. Je lui souhaite que du succès et une très belle carrière littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
marjorie24
  01 août 2019
Je referme ce livre toute bouleversé et j'avoue avoir versé des larmes de par l'émotion que dégage ce roman !
Je ne connaissait pas du tout cette auteur c'est donc grâce au résumé très feel-good que je me suis attardé dessus et j'ai bien fait car c'est une énorme coup de coeur , j'ai littéralement dévoré ce roman , une seul pensée me hanté , connaitre la suite des événements et le dénouement de l'histoire .
Pour résumé l'histoire , Barbara a le coeur brisé d'avoir aimé elle qui a cru a l'amour et au bonheur étant petite a vite vue une désillusion arrive a l'age adulte. Déçu de l'amour et de cet homme qui lui avait tant promis . Elle qui rêvait d'être mère la voici malheureuse . Sa meilleure amie lui propose un poste de directrice dans une maison de retraite dans le sud de la France a Antibes , Barbara accepte de suite , cela lui permettra de vivre sa peine loin de Paris , loin de sa grisaille .
C'est arrivant dans cette maison de retraite que sa vie va être chamboulé , de par ses habitants et surtout par l'énorme travail qui l'attend et qui ne la laissera pas tranquille déprimé dans son coin , un roman qui se dévore d'une traite !
Le début de l'histoire est tellement émouvant qu'il m'a happé entièrement j'ai eu envie de serrer Barbara dans mes bras , Elle nous raconte son histoire d'une manière complètement ouverte d'une façon très intense , l'histoire commence donc très fort, je n'ai senti aucun relâchement a aucun moment .
J' ai énormément été attaché au personnage de Barbara qui nous émeut , dont on a l'impression d'être sa plus fidèle amie .
Une bienveillance se dégage de ce roman c'est une ode a l'amour et l'amitié .
Mais l'histoire ne nous parle pas que de Barbara , vous rencontrerez plusieurs personnages haut en couleur de cette maison de retraite qui vous raconteront leurs vie , leurs amour , leurs malheurs et vous vous y attacherait comme si c'était vos grands parents , certains vous feront beaucoup pleurer , d'autre beaucoup rire et sourire . partez donc a la rencontre de Alain , Bernadette , Claire et les autres .
La plume de l'auteur est d'une réelle douceur , elle nous offre des histoires touchante et d'une grande sensibilité . C'est le genre de plume qui nous fait du bien au coeur et au moral . Et lorsque j'apprécie particulièrement un auteur j'aime lire tout ses romans je vais donc mettre dans ma liste d'achat "Le vieux qui déjeunait seul" et le bruit du silence" .
Seul détail gênant pour ma part la fin , qui arrive trop subitement , on a quelque peu l'impression que quelqu'un a arraché des pages du roman et qu'il manque donc une partie . J'aurai vraiment apprécié quelques chapitre de plus ...
Mais cela ne change rien a mon avis , je suivrais désormais cette auteur de prés pour les prochaines sorties !
Le + : Un feel-good qui se lis d'une traite , une histoire bouleversante , des personnages hyper attachants et des larmes coulée a la fin du roman .
Le - : Une fin qui arrive trop subitement, j'aurai apprécié plus de chapitre supplémentaire .
Lien : https://marjobookcontact.wix..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aurelivres57
  06 août 2019
« Je m'appelle Barbara, j'aurai quarante ans dans trois mois, et je me demande ce que je fous là, devant cette maison de retraite qui va être ma vie. Je m'appelle Barbara, je ne crois plus en l'amour, plus au bonheur, et je vais passer mon temps avec des gens qui ont tout cela derrière eux. L'ironie du sort… »
Barbara a toujours voulu être mère. Elle a toujours eu cette image idyllique et parfaite de la mère de famille heureuse, amoureuse, avec de beaux enfants. Victor, son compagnon depuis ses 30 ans, préférait plutôt une vie de couple sans enfant. Il voulait profiter de la vie et repoussait sans cesse l'échéance. Pour faire patienter Barbara, il lui a promis un enfant pour ses 40 ans. Et parce qu'elle l'aimait et ne voulait pas le perdre, elle a accepté. Mais à quelques mois de son anniversaire, Victor la quitte pour une autre.
A presque 40 ans, Barbara se retrouve célibataire et sans enfant, trahie, blessée, éteinte. Elle décide alors de tout quitter : Paris, son boulot, son appart. Repartir à zéro. L'occasion se présente de diriger une maison de retraite à Antibes. Etre entourée de vieilles personnes à défaut d'enfants, cela semble être un bon compromis. Elle espère ainsi retrouver le goût de vivre avec des personnes en fin de vie. Des pensionnaires qui seront pour elle ses « vieux enfants » car ils ont tellement besoin d'attention et d'affection, besoin d'être protégés et écoutés.
Mais ce sont aussi ces chaleureux compagnons qui vont la soutenir. Au contact de Bernadette, Claire et Alain, Barbara va tenter de faire le deuil de la maternité. Elle va aussi découvrir des histoires douloureuses, le passé de ces retraités qui ont une vie derrière eux et dont la résilience est souffle d'espoir.
Dans ce troisième roman, Léa Wiazemsky nous entraine dans une histoire émouvante qui aborde la question de la maternité, ou plutôt de la non-maternité. Ce besoin presque vital de devenir mère à l'approche de l'âge fatidique de 40 ans. A priori, sorte de barrière biologique, voire psychologique, pour espérer tomber enceinte. Mais est-ce qu'une famille avec enfants est la finalité et la condition essentielles d'une vie épanouie et heureuse ?
Léa Wiazemsky soulève également la question presque taboue de l'amour chez le 3e âge : Existe-t-il un âge pour être amoureux, un âge pour être heureux ? Doit-on s'arrêter de vivre parce que nous sommes trop vieux ?
J'ai adoré ce livre qui insuffle plein d'amour, de la joie de vivre et de l'espoir à foison. Il nous prouve que chaque épreuve douloureuse est surmontable, qu'il ne faut jamais baisser les bras et toujours croire en un avenir meilleur. Car le bonheur peut arriver n'importe quand, il n'y a pas d'âge et de condition pour y avoir droit. L'amour, l'amitié et la bienveillance semblent en être la clé. D'ailleurs ne dit-on pas que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ?
Lien : https://aurelivres57.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mallaurylit
  08 juillet 2019
Chère Léa,
.
Il y a quelques auteurs, dont, je ne sais pourquoi, les mots, les écrits me correspondent parfaitement et me touchent à chaque fois que je les lis. Une forme de délicatesse dans l'écriture, de tendresse dans la façon dont sont dessinés les personnages ou tout simplement une douceur qui fait vibrer le coeur, mais tous ces éléments se rejoignent toujours et savent résonner en moi.
.
Ton dernier roman, je l'ai lu comme on profite d'un instant de bonheur, comme on observe un ballet où tout n'est qu'harmonie et unité, comme une bulle de bonheur qui parfois t'amène à sourire, à laisser glisser quelques larmes mais surtout où tu te sens bien, où chaque chose est à sa place, et où il n'est nul besoin d'en faire trop pour savoir que l'essentiel est là.
.
A travers ton récit, on assiste aux changements qui s'opèrent dans l'existence de Barbara et dans les vies de quelques pensionnaires de la maison de retraite dont elle vient de prendre la direction. Avec eux, tu nous démontres que tout est possible dès lors que l'on s'autorise à le vivre. On prend conscience que derrière les apparences, que derrière chaque visage se cachent des parcours, des douleurs, des blessures mais que surtout chez chacun persiste ce besoin d'aimer et d'être aimé, celui de laisser une trace, aussi infime soit-elle.
.,
Encore une fois, ton livre m'a émue, bouleversée, et j'ai ressenti à travers ton écriture, cette amour pour la vie, cette bienveillance dans le regard que tu portes sur chacun de ceux dont tu nous dévoiles l'existence. Avec toi, c'est encore un magnifique moment de lecture qui nous rappelle ce que l'humanité a de plus précieux à partager, qui célèbre ce qui a été et ce qui sera et qui sait nous rappeler l'importance de la générosité. .
Et pour moi, comme à chacun de tes livres, un coup de coeur littéraire, une romancière qui fait partie de ces quelques auteurs..... .
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
caro8711
  23 juillet 2019
Une vraie bienveillance se dégage de ce roman qui a pour cadre une résidence accueillant des personnages âgées à Antibes. L'ambiance y est plutôt sinistre jusqu'à l'arrivée de Barbara, la nouvelle directrice, elle-même fracassée par la vie, et qui entreprend de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière. Sous son impulsion, tout ce petit monde tente de prendre un nouveau départ au crépuscule de leur vie et de remettre un peu de joie de vivre dans leur quotidien bien morose.
Si seulement tous les directeurs d'EHPAD pouvaient avoir la bienveillance et l'altruisme de Barbara! Son personnage, bien que profondément malheureux, trouve une raison de vivre en embrassant ce nouveau travail de directrice de maison de retraite. Animée par un profond désir de changer les choses et d'améliorer la vie des résidents, qui ne tarde pas à devenir des amis, la jeune femme apporte un peu de bonheur et allège la solitude de ces seniors souvent minés par la perte de leurs repères et de leurs proches.
Touchants sont également les parcours de vie de certains résidents, à l'image De Claire, rescapée des camps de concentration. La force de leurs souvenirs ou la douleur de certains drames intimes, évoqués en filigrane, m'a fait réfléchir sur la place que l'on accorde aux réminiscences des plus anciens. Malheureusement, on prend rarement le temps d'écouter leurs histoires de vie, eux qui sont pourtant les derniers témoins d'un siècle agité et tourmenté…
L'histoire, servie par une écriture réaliste, capte l'attention du lecteur et l'amène à se questionner sur des sujets essentiels de notre société. J'ai ainsi beaucoup apprécié cette lecture criante de vérité mais tout de même porteuse d'espoir. La justesse du regard que pose l'autrice sur le quotidien bien solitaire des résidents en maison de retraite est, à bien des égards, éclairante et révoltante à la fois.
En bref, très beau roman sur l'amitié, les liens intergénérationnels et la fin de vie avec, en prime, de belles histoires d'amour à la clé!
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LadydedeLadydede   16 mai 2019
Longtemps, j'ai cru que je serais une femme heureuse. Cette croyance a guidé mes pas dès mon plus jeune âge. Elle a été mon phare, ma boussole, un but à atteindre.
Commenter  J’apprécie          60
LadydedeLadydede   16 mai 2019
Elle a demandé à son amie Sandrine, libraire à Grenoble, de lui envoyer une liste avec toutes sortes de romans.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Léa Wiazemsky (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Léa Wiazemsky
Retrouvez vos "Live Books" du neuvième numéro de Gérard Part En Live ici :
Une brève histoire du temps : du Big Bang aux trous noirs de Stephen Hawking aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/31019-sciences-une-breve-histoire-du-temps.html
La Chorale des dames de Chilbury de Jennifer Ryan et Françoise du Sorbier aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/108515-article_recherche-la-chorale-des-dames-de-chilbury.html
Camarades de Pekin de Bei Tong aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/108029-divers-litterature-camarades-de-pekin.html
Ragdoll de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/104626-article_recherche-ragdoll.html
Les Chasseurs de gargouilles de John Freeman Gill et Anne-Sylvie Homassel aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/108123-divers-litterature-les-chasseurs-de-gargouilles.html
Filles de la mer de Mary Lynn Bracht et Sarah Tardy aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/105443-divers-litterature-filles-de-la-mer.html
Sophie de Habsbourg de Jean-Paul Bled aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/104945-encyclopedie-sophie-de-habsbourg---l-impera.html
Le Bruit du silence de Léa Wiazemsky aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/108541-article_recherche-le-bruit-du-silence.html
Dans l'équipe de Staline de Sheila Fitzpatrick aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/106913-encyclopedie-dans-l-equipe-de-staline.html
L'Espoir des Neshov (4) de Anne B. Ragde et Hélène Hervieu aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/108548-article_recherche-l-epoir-des-neshov.html
Visitez notre chaine Youtube et abonnez-vous ! : http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables.
Gérard Collard - Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : antibesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3449 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..