AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Bernard Lortholary (Traducteur)
EAN : 9782070761753
125 pages
Gallimard (18/10/2001)
3.4/5   21 notes
Résumé :

Edwin et Clara se connaissaient depuis l'adolescence. Ensemble, ils avaient participé à l'aventure du Jeune Orchestre, une formation qui allait devenir une véritable institution musicale particulièrement dans le domaine du répertoire contemporain qu'ils devaient contribuer à imposer auprès d'un large public.

Au départ Edwin était plutôt bohème alors que Clara était une riche héritière. Et puis la vie s'est plu à inverser les rôles. La réputat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cicou45
  24 mai 2012
J'ai lu ce livre par hasard, toujours dans le cadre du "Club-lecture" auquel j'appartiens et j'avoue que j'ai été assez déçue. Il s'agit d'une personne qui l'avait sélectionné en tant que "Coup de coeur" et je m'attendais donc à quelque chose de vraiment prenant et d'entraînant et bien non. Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature. On ne peut pas dire que je n'ai vraiment pas aimé la lecture de ce livre puisque j'ai trouvé vraiment l'écriture très belle mais disons simplement que, par moments, je me suis plus ou moins ennuyée et que j'ai trouvé que le roman traînait en longueur.
Certes, le sujet est plutôt original puisque le narrateur raconte la vie de sa mère qui a voué sa vie à un homme et l'a aimé éperdument, sans que celui-ci, égoïste et imbu de lui-même qu'il était, ne se soit jamais réellement rendu compte que ce culte qu'elle lui portait la consumât à petit feu de l'intérieur. Lui était un chef d'orchestre, parti de rien et arrivé à la gloire en devenant par la même occasion, extrêmement riche et elle, au contraire, était issu d'un famille relativement aisée et a été réduit à néant lorsque son père a été ruiné suite au fameux "jeudi noir" de 1929.
Bien que Clara et Edwin aient été amants durant leur jeunesse et aient collaboré durant de nombreuses années pour la mise en place du "Jeune Orchestre" qu'Edwin dirigea toute sa vie, cet amour était en réalité un amour à sens unique, ce qui a d'ailleurs fini par rendre folle Clara, bien qu'elle se soit mariée entre temps et ait eu un enfant, le narrateur puisque, dans le cas contraire, il n'y aurait pas d'histoire.
En conclusion, je ne peux que faire des éloges sur la forme de cet ouvrage puisque je reconnais que la prose de l'auteur est sublime (ce qui justifie en partie ma note) mais d'un autre côté, j'ai trouvé beaucoup trop de longueurs dans ce dernier qui ont contribué au fait que je n'ai pas été envoûtée par ce livre, à mon grand regret. A découvrir néanmoins !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
mariech
  04 novembre 2011
Histoire très belle et originale , le narrateur raconte le drame de la vie de sa mère , qui a aimé un chef d'orchestre , égoïste qui ne voit jamais l'amour fou qu'elle lui porte . ils se rencontrent en pleine jeunesse , Edwin est très pauvre , Clara par contre vient d'une famille bourgeoise , qui est ruinée en 1929. A la mort de son père , Clara va trouver un peu de réconfort auprès de la famille de son père qui l'accueille à bras ouverts . Clara supporte beaucoup de choses de l'homme qu'elle aime , accomplit de multiples tâches quotidienne pour l'orchestre qu'il vient de créer mais n'est jamais récompensée , les années passent et tout va de plus en plus mal pour Clara . Ce livre est une pépite , une histoire triste mais racontée avec beaucoup de pudeur . le personnage du chef d'orchestre m'a fait pensé von Karajan mais bien sûr c'est une piste toute personnelle , car l'auteur me dit pas franchement que c'est autobiographique et n'évoque jamais de personnes réelles . je recommande vivement ce petit roman .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ay_guadalquivir
  29 novembre 2010
Lors des rencontres littéraires européennes de Nantes consacrées aux littératures suisse et autrichienne, j'ai écouté Urs Widmer parler (avec un accent suisse allemand plein d'humour) de ses livres, qui traversent son histoire personnelle. le premier volet, "L'homme que a mère a aimé" raconte l'histoire de sa mère, et d'un amour déçu. Mais "déçu" n'est vraiment pas le mot juste, quand il s'agit d'un amour resté muet, d'un amour qui la rend folle et triste. Il y a de l'Italie dans ce livre, mais aussi de la littérature germanique (Urs Widmer écrit en allemand) lente et nostalgique. Cette histoire traverse les décennies, et demeure comme l'hstoire d'un amour absolu. le deuxième volet, "Le livre de mon père" est désormais sur ma table de nuit.
Commenter  J’apprécie          40
aatinault
  06 mars 2015
pas réussi à accrocher, abandon à la page 38. Intrigue trop longue à venir
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
babounettebabounette   14 mai 2012
Ma mère l'a aimé toute sa vie.Sans qu'il y prit garde, sans que personne y prit garde. Nul n'était au courant de la passion qu'elle éprouvait, jamais elle n'en a dit un mot. "Edwin ! " chuchottait-elle néanmoins quand elle était debout au bord du lac, seule, son enfant à la main.
Commenter  J’apprécie          90
cicou45cicou45   24 mai 2012
"C'est ainsi qu'elle vivait. Hitler attaquait la Russie, et ma mère plantait des oignons. Hitler assiégeait Moscou. Ma mère arrachait les carottes. [...] Les Américains, les Britanniques, les Canadiens et les Français débarquaient en Normandie. Ma mère ramassait dans les haricots des rubans de papier d'étain qui brillaient. [...] Et lorsqu'Hitler, plus fou que jamais, ordonna l'offensive des Ardennes, ma mère dans la forêt coupait un petit sapin -"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   24 mai 2012
_"Je n'en peux plus. Continuez à vivre et riez. Clara."
Commenter  J’apprécie          40

Video de Urs Widmer (1) Voir plusAjouter une vidéo

Urs Widmer : L'Homme que ma mère a aimé
Depuis l'hôtel George V à Paris, Olivier BARROT présente le livre "L'Homme que ma mère a aimé", de Urs WIDMER, édité par GALLIMARD. Un roman traduit de l'allemand par Bernard LORTHOLARY.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelques expressions.....(2)

Selon l'expression, quel animal le vent est-il capable de décorner ?

Le boeuf
Le bélier
Le rhinocéros
L'éléphant

14 questions
73 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , expressions , motsCréer un quiz sur ce livre