AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330022190
Éditeur : Actes Sud Junior (21/08/2013)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 165 notes)
Résumé :
"Il va falloir vous accrocher parce que la puberté, c'est complexe. Cette histoire n'est pas pour les mioches, je vous préviens. Si vous croyez encore aux princes qui arrivent sur un cheval blanc un matin et vous envoient un texte "Salut, mon ange, je passe te prendre en scoot devant chez toi ! Tu as gagné à la grande loterie de mon cœur !", laissez tomber ! Mon aventure n'est pas pour vous."

Avec son physique de sportive, son caractère caustique et s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  26 juillet 2013
Comme toutes les jeunes filles de son âge, Fred rêve du prince charmant. Mais avec son allure de garçon manqué championne de skate, elle a du mal à séduire et n'a toujours pas eu son premier baiser. du coup, elle se remet beaucoup en question. Son grand-père étant mourant, la famille décide d'aller le voir une dernière fois. Mais ce séjour sera pour Fred une révélation grâce à la rencontre avec sa marraine excentrique et rock'n'roll...
Ce roman parlera à toutes les adolescentes : il aborde les premiers émois, les questions sur le pouvoir de séduction et l'estime de soi mais aussi les secrets de famille qui empoisonnent la vie.
J'aime beaucoup l'écriture de Jo Witek : elle arrive à retranscrire les sentiments complexes qui animent les adolescents.
A partir de 13/14 ans.
Commenter  J’apprécie          260
ClaireDoc
  09 octobre 2013
Une très belle histoire sur l'anticonformisme, à faire lire à toutes et tous les ados. Fred est une héroïne réaliste et attachante avec sa grande gueule et ses jeans troués. le sujet de base est l'obsession du premier baiser, mais il se pare de plusieurs thèmes secondaires : les valeurs familiales pesantes, la mort, le rejet. Cet imbroglio dans les sentiments fait un très bon roman. La scène du bateau, au cours de laquelle Fred se sent frustrée mais doit supporter jusqu'au bout son clavaire est très intéressante. le personnage de la tante fofolle n'est pas manichéen, car la super-tata a aussi ses fêlures.
A recommander au collège et en lycée !
Commenter  J’apprécie          170
leslecturesdeVal
  27 décembre 2013
Mon avis :
C'est un livre que j'ai acheté la semaine dernière et qui n'est pas resté longtemps dans ma PAL car j'ai déjà lu deux ouvrages de Jo Wirek que j'ai adoré donc je voulais absolument découvrir celui-ci qui du reste m'a beaucoup plu meme s'il n'a pas été un coup de coeur il m'a fait passer un excellent moment de lecture.
Coté Histoire : Nous suivons Frédérique, une jeune ado comme beaucoup d'entre elles, qui recherche son premier amour et ce qui va avec le premier baiser. Mais malheureusement, Fred est pluton le genre de copine à qui les garçons mettent une tape dans le dos pour dire bonjour, plutôt que de lui faire la bise. Entourée de ses bonnes copines qui vont essayer de la changer en fille modèle et non en garçon manqué Fred va vite abandonner cette idée et décider qu'elle serait que la bonne copine puisque aucun garçon ne veut d'elle. Mais lors des vacances, sa famille va se rendre en Normandie chez son grand-père mourant. Fred va alors rencontrer Diane, sa tante et marraine dont elle ignorait l'existence. Cette dernière complètement déjantée et en décalage avec le monde des adultes va vite prendre sa filleule sous son aile. Au chevet de ce grand-père qu'elle ne connait pas spécialement non plus les secrets de famille, les rancoeurs et les peines vont s'amasser autour de cette famille. Malgré toute attente et dans cet atmosphère un peu spécial, Fred va enfin connaitre son prince charmant. Comment va-t-elle gérer la découverte de l'amour, et est-ce tant que ça éloigné des contes de fées dont elle se sent si différente?
Coté personnages : Peu de personnages dans ce roman mais deux excellents en compagnie de Frédérique bien sure que j'ai énormémént aimé mais aussi Diane, sa marraine un brin déjantée et en marge de la société, un personnage que j'ai vraiment adoré de par son originalité.
Coté écriture : En reprenant les éléments du mythe du prince charmant, l'auteur nous amuse en proposant une vision assez satyrique des histoires d'amour et de leur conquête. le ton y est frais et léger mais soulève réellement de vrais questions de fond. On y parle de la féminité des jeunes ados, de secrets familiaux, d'amitié et bien sure d'amour .Jo Witek sait aborder les sujets chers aux adolescents et le fait avec brio. Tout en nous amusant avec son écriture toute aussi agréable, drôle et poétique dans chacun de ses romans, elle arrive a faire passer une fois de plus pas mal de ressentis différents qui interpelleront facilement les adolescents. L'écriture comme à son habitude est fluide et agréable et permet de passer un agréable moment.
En conclusion : L'auteur parle avec beaucoup de pudeur, de délicatesse, mais aussi d'humour, dans une ambiance lourde de secrets familiaux, des premiers émois amoureux d'une adolescente un peu trop ronde, vêtue de jeans troués. le prince charmant, quand à lui a cheveu sur la langue, il est bien loin des stéréotypes des contes de fées. J'ai une fois de plus aimé l'écriture de Jo Witek facile, fluide mais tellement poétique que j'adhère à 100% à cet auteur. C'est une histoire à la base banale mais qui fait passer beaucoup de sentiments. Une histoire simple, sans prétention et sympathique d'adolescence, de découverte de soi, d'affirmation de sa différence, de féminisme… Un conte moderne pour les filles qui ne rentrent pas forcément dans les critères de beauté qu'on nous impose.
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
IreneAdler
  08 juin 2017
Challenge ABC, 2016-2017
19/26
Je dois dire que le titre et la 4è de couverture m'attiraient depuis longtemps (et que je trouvais toujours une raison pour passer mon chemin. Mais un jour, ma route s'est arrêtée devant)
Comment dire ? Je n'ai pas été vraiment déçue, mais pas vraiment satisfaite non plus. le personnage de Fred est plutôt bien campé, on comprend qu'elle a du mal à s'accepter autant qu'à se faire accepter, sauf en mentant. Ah les années collège... En revanche, j'ai trouvé l'intrigue à la fois artificielle, surfaite et vraiment pas originale. Les secrets de famille, éventés depuis si longtemps qu'il n'a rien d'un secret, une crise d'ado qui se résout à la mort du patriarche... La famille tradi à fond... Franchement, je n'y ai pas cru un seule seconde.
Le grand mérite de ce roman, c'est de montrer aux jeunes filles qu'il n'existe pas qu'un seul modèle auquel se conformer (et heureusement !), mais sûrement pas pour le reste que j'ai trouvé creux.
Commenter  J’apprécie          80
lirado
  01 septembre 2013
Plus je lis du Jo Witek plus je trouve que c'est une auteur jeunesse de plus en plus incontournable. Dans Un Jour j'irai chercher mon prince en skate, elle nous emmène aux côtés de Frédérique pour apprivoiser l'amour quand on est encore adolescent. J'ai bien aimé le regard ironique et critique que porte Frédérique sur les filles de son âge qui cherchent le mec idéal et ne pensent qu'à embrasser parfois loin des sentiments.
Un jour j'irai chercher mon prince en skate c'est aussi un roman qui aborde la construction de l'identité et la confiance en soi à un moment où ça n'est pas toujours évident. Frédérique est un personnage dans lequel beaucoup d'ados pourront s'identifier car elle est loin d'être une fille parfaite : un peu trop ronde, un peu trop garçon manquée, un peu trop direct et fan de skate. Une fille normale de 14 ans quoi ;)
Un très bon message passe je trouve avec ce roman et Jo Witek nous rappelle avant tout que l'amour ne vient pas sur son grand cheval blanc et qu'il ne se cache pas forcément derrière le plus beau ou plus populaire des garçons...
Lien : http://www.lirado.com/livres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
DocBirdDocBird   25 juin 2014
Et tout cela à cause de qui ? Je vous le demande, les filles ? A cause des garçons. Du regard des garçons. Et dire qu’on appelle nos pays des démocraties ! Des espaces de vie qui respectent la liberté des femmes. Tu parles ! Jupe courte, jean troué ou voile : même combat. Celui de l’enfermement des filles dans des fringues pour plaire ou déplaire aux garçons selon les coutumes et traditions.

Si ma peur de la mer m’avait permis d’apprécier la réelle beauté du paysage, je pouvais reproduire l’exercice avec les garçons. Elle avait raison, j’avais peur d’eux en réalité, et ma trouille viscérale devait m’empêcher de les regarder vraiment. Tels qu’ils étaient. Sans le savoir, j’avais peut-être croisé un prince, mais j’étais tellement concentrée sur l’idée d’être choisie que je l’avais sans doute laissé passer.

La chance est forcément avec vous puisqu‘elle dépend de vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
murielanmurielan   26 juillet 2013
Je n'en revenais pas. J'avais une marraine, comme dans les contes de fées. Une marraine super punk qui n'avait pas sa langue dans sa poche. Elle me plaisait.
Commenter  J’apprécie          310
sylvichasylvicha   20 août 2013
Oui, maman, on peut se sentir hyper sexy à douze ans, ne flippe pas si tu lis ce cahier ! Sexy ne signifie pas PAC ( prête à coucher). Pardon, chers lecteurs et lectrices, pour cette parenthèse, mais si je meurs demain, que je me fais tuer par une bande de religieux intégristes après avoir rédigé mes Mémoires de jeune fille dérangée, je préfère prendre quelques dispositions à destination de ma famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
florette44florette44   05 mai 2014
Tenue de "salope", de "pétasse", de "pute", tenue de "bonne soeur", de "coincée", de "première de la classe", tenue d'"intégriste, de "femme soumise" ou "fringuée comme un mec". Merde, à la fin ! Les hommes n'ont pas tant de pression quand ils ouvrent leur armoire le matin.
Parfois je les envie.
Commenter  J’apprécie          80
HubbleHubble   13 octobre 2015
Je partis donc en vacances en Normandie avec l'envie de me pendre ou de trouver un moyen spatio-temporel de sauter cette maudite année de troisième que j'envisageais alors comme la pire de mon existence.
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Jo Witek (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Witek
Une journée de dédicaces, de rencontres et d'animations à l'occasion du festival Livres à vous, au Grand Angle à Voiron (Pays Voironnais). Avec comme invités d'honneur : Pierre Péju, Jo Witek et Rémi Courgeon !
autres livres classés : Skateboard (sports)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Un jour j'irai chercher mon prince en skate-Lilie-

quel est le style vestimentaire de Fred ?

les robes à paillette
jean troué, baskets
gothique

7 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Un jour j'irai chercher mon prince en skate de Jo WitekCréer un quiz sur ce livre
.. ..