AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Céline Candiard (Traducteur)
EAN : 9782851816740
256 pages
Éditeur : L'Arche (14/07/2008)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Après Le Commun des lecteurs, L Arche publie un second essai de Virginia Woolf. Comment lire un livre ? est un ouvrage pédagogique des plus rares. Pourtant, voyager avec cette grande dame de la littérature anglaise est un pur plaisir. En l accompagnant au moment où elle ferme la porte, tire les rideaux pour étouffer les bruits de la rue et tamiser l éclat aveuglant et dansant de ses lumières et en s évadant, entre autres, chez les Élisabéthains, ces étrangers, on pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   25 octobre 2014
Le moyen le plus rapide de comprendre les différents aspects de la tâche du romancier n'est peut-être pas de lire, mais d'écrire, de faire soi-même l'expérience des dangers et des difficultés des mots. Ainsi, remémorez-vous un événement qui vous a laissé une impression très nette [...] cet instant semblait concentrer toute une vision, toute une conception du monde.
Mais si vous tentez de le reconstituer avec des mots, vous verrez qu'il éclate en mille impressions contradictoires. Certaines doivent être atténuées, d'autres amplifiées ; et ce faisant, vous perdrez probablement de vue l'émotion elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
PiatkaPiatka   27 octobre 2014
Dans quelle mesure, devons-nous nous demander, un livre subit-il l'influence de la vie de son auteur - dans quelle mesure peut-on raisonnablement laisser interpréter l'écrivain à travers l'homme ? Dans quelle mesure devons-nous résister ou céder aux sympathies et aux antipathies que l'homme suscite en nous - tant les mots sont sensibles, réceptifs à la personnalité de l'auteur ? Ce sont des questions qui nous hantent quand nous lisons les biographies et les correspondances, et nous devons y répondre par nous-mêmes, car rien ne peut être plus dommageable que de se laisser guider par les préférences des autres dans un domaine aussi personnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
PiatkaPiatka   31 octobre 2014
Il aimait les livres comme les aime un véritable lecteur, non pas comme des trophées que l'on exhibe, mais comme des êtres vivants qui " doivent être médités, pratiqués et intégrés dans mon corps et dans mon âme. "

À propos de Gabriel Harvey
Commenter  J’apprécie          292
PiatkaPiatka   28 octobre 2014
Nous aurons beau insister sur l'importance d'une neutralité bienveillante ; nous aurons beau nous efforcer de mettre de côté notre identité pendant notre lecture ; nous savons cependant que nous ne pouvons pas nous confondre pleinement avec l'auteur, ni nous absorber pleinement dans ce que nous lisons ; il y a toujours un démon en nous pour chuchoter : " J'aime, je déteste ", et nous ne pouvons pas le réduire au silence. C'est même précisément parce que nous avons cette tendance à aimer et à détester que notre relation avec les poètes et les romanciers est si intime, au point de rendre intolérable la présence d'un tiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
PiatkaPiatka   26 octobre 2014
Si derrière la fusillade fantasque de la presse, l'auteur sentait qu'il existe une autre sorte de critique, l'opinion de gens qui lisent par amour de la lecture, lentement et pour le plaisir, et font preuve dans leur jugement d'une grande compréhension mais aussi d'une grande sévérité, cela ne pourrait-il pas améliorer la qualité de son travail ? Et si grâce à nous les livres pouvaient devenir plus forts, plus riches et plus variés, cela vaudrait le coup d'atteindre pareil but.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Virginia Woolf (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginia Woolf
Marie Darrieussecq est une romancière fêtée. Vingt-trois ans après la parution tonitruante de l'inaugural Truismes, elle affiche une ample et belle bibliographie (Bref séjour chez les vivants, le Pays, Il faut beaucoup aimer les hommes...) dont La Mer à l'envers, le dernier jalon en date, paru mi-août aux éditions P.O.L, s'impose comme le roman-phare de cette rentrée littéraire 2019. « Comment peut-on écrire aujourd'hui sur un autre sujet que les migrations ? », s'interrogeait-elle lorsqu'on l'a rencontrée au début de l'été, à Paris, pour évoquer avec elle cette fiction à la fois grave et légère qui met en scène une jeune femme dont l'existence ordinaire est soudain bouleversée par sa rencontre avec un jeune réfugié nigérien. Marie Darrieussecq est aussi traductrice (notamment de Virginia Woolf et de James Baldwin), elle préside depuis l'an dernier la Commission d'avance sur recettes au Centre national du cinéma (Cnc) et s'apprête à prendre en charge la chaire d'écrivain en résidence récemment créée à Science Po. Où trouve-t-elle le temps et l'énergie ? Quel est son moteur : la curiosité, la passion, ou la peur de l'ennui ?
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature anglaise et anglo-saxonne>Littérature anglaise : textes divers (270)
autres livres classés : littérature anglaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Virginia Woolf

Virginia Woolf a grandi dans une famille que nous qualifierions de :

classique
monoparentale
recomposée

10 questions
158 lecteurs ont répondu
Thème : Virginia WoolfCréer un quiz sur ce livre