AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Liliane Dutrait (Traducteur)
EAN : 9782020611794
192 pages
Seuil (09/03/2004)
1.88/5   4 notes
Résumé :

Le Quêteur de la mort présente trois pièces de théâtre inédites en français. Celle qui donne son nom au recueil a été écrite directement en français par Gao Xingjian en 2000. Elle met en scène deux personnages enfermés dans un musée d’art contemporain, qui soliloquent sur la société moderne, l’art, la vie et la mort. La Neige en août, pièce écrite en c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  23 septembre 2019
Curieux de l'actualité littéraire, je me suis fié aux éloges torrentiels que le Prix Nobel a valus à l'auteur. le Magazine Littéraire (ou bien un autre canard de la même farine) m'a persuadé d'acquérir le volume de théâtre de Gao Xinjian, et c'est d'un ennui mortel. Peut-être parce que c'est moderne, que ça se croit dispensé de produire un sens et une histoire? Peut-être qu'en 4° de couverture, le "soliloque théâtral à deux voix (comment parle-t-on tout seul à deux voix?) sur la société moderne, l'art, la vie, la mort etc...", m'a nettement refroidi. Bref, je souhaite aux courageux bon courage, et j'espère qu'un lecteur plus patient que moi, ayant lu toutes les pages, saura me convaincre de l'intérêt de cet ouvrage. Je n'hésiterai pas à aller voir ces oeuvres si on les monte pour la scène, car je pardonne facilement...
Commenter  J’apprécie          140
MarieLywood
  25 septembre 2020
Trois pièces de théâtre composent ce livre.
Dans la première, un personnage se retrouve enfermé dans un musée d'art contemporain. S'ensuit des réflexions sur la société, l'art, la vie, la mort. Un deuxième personnage vient à sa rencontre ajoutant son monologue à celui du premier et influençant les pensées et actes de celui-ci.
La deuxième pièce présente un aspect plutôt conceptuel et elle prend tout son sens lorsqu'on lit les neuf suggestions de l'auteur pour sa mise en scène. On comprend mieux alors les intentions de celui-ci qui a voulu proposer une pièce dans laquelle l'acteur peut déployer toute une variété de jeu ne s'appuyant pas seulement sur le langage mais plus généralement sur la représentation. Ainsi il est amené à utiliser son corps et ses relations aux autres comme moyen d'expression.
A la lecture de la troisième pièce j'ai été récompensée pour ma persévérance. Celle-ci présente l'histoire d'un homme ne sachant ni lire ni écrire, le Sixième Patriarche du bouddhisme Chan, mais qui parvient malgré tout à atteindre la sagesse. Cela permet d'aborder quelque peu la philosophie bouddhiste et certains de ses préceptes avec une trame narrative qui a éveillé mon intérêt.
C'est indéniablement du théâtre contemporain basé principalement sur des réflexions qui ne prennent malheureusement que peu appui sur une histoire ou des actions. Ce n'est pas inintéressant mais ce n'est pas le théâtre que je préfère lire. Je reste néanmoins curieuse de pouvoir un jour voir une de ces représentations sur scène car il apparaît nettement à la lecture que ces trois pièces ont été écrites d'abord pour être jouées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NievaNieva   02 octobre 2014
Quel plaisir d'être exposé, et quelle chance d'avoir été choisi !
Ils te guettaient derrière la caisse, t'ont laissé entrer sans payer, comme un resquilleur, et hop ! ils t'ont capturé, sans que tu puisses protester. Et te voilà, on dirait un type exposé gratuitement. A côté des urinoirs de toutes sortes, américains et asiatiques, de ces ready-made de toutes tailles, du frigo tout neuf jusqu'aux assemblages et collages de vieux bibelots, des mégots ramassés aux papiers hygiéniques usagés, à condition qu'ils ne puent pas, ainsi que toutes ces saletés, désinfectées peut-être, et bien désaffectées, toutes étalées et présentées, il ne manquait plus que l'être vivant. Et pourquoi pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NievaNieva   02 octobre 2014
A bas les prédécesseurs ! Et toutes les vieilleries ! Et voilà accomplie une révolution de l'art ! Balayer tous ceux qui précèdent est la règle absolue, aussi bien en politique qu'en art, et la loi de la révolution fait son histoire, tout comme au bowling, faire tomber c'est gagner !
Commenter  J’apprécie          100
NievaNieva   02 octobre 2014
Même si vous pouvez mettre n'importe quoi dans ce lieu, vous n'avez aucun droit d'y emprisonner les visiteurs, sous quelque prétexte que ce soit, qu'il s'agisse d'un quelconque art nouveau, ou d'anti-art ou de non-art, ou de quoi que ce soit, conceptuel ou virtuel. Monsieur le conservateur, vous ne pouvez pas introduire les gens dans votre programme sans leur consentement.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Gao Xingjian (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gao Xingjian
Premier recueil de poèmes de Gao Xingjian
autres livres classés : littérature chinoiseVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
97 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre