AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266181254
Éditeur : Pocket (16/10/2008)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Beaucoup d'entre nous croient que, pour être heureux, il faut se sentir bien tout le temps et mener la vie de ses rêves. Cette erreur nous empêche de goûter pleinement les moments de joie. Et nous pouvons rester captifs longtemps de cette illusion... Des pièges anti-bonheur, Thomas d'Ansembourg en a cerné plusieurs, tant dans sa propre vie que dans celle des gens qu'il rencontre lors de ses conférences. Au fil des ans, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Tatooa
  06 mars 2014
Encore un de ces nombreux bouquins qui m'ont accompagnée utilement lors de ma psychothérapie, et dieu sait que pour sortir de la dépression on en traverse, des moments inconfortables, voire torturants. Comme toujours, j'y ai pris ce qui me parlait, et ai laissé ce qui ne me parlait pas, c'est comme ça que ce genre de livres doit être utilisé. Non comme un guide à suivre absolument, non comme "parole d'évangile", mais comme une aide ponctuelle et/ou un éclairage nouveau sur certains problèmes.
Ce n'est que comme cela que ça peut aider, sinon on continue à se mettre soi-même les bâtons dans les roues, avec des "il faut que"...
De toute façon, on ne peut pas être au top tout le temps, et même sorti de la mélasse, on peut encore et toujours trébucher, tomber, recevoir dans la gueule un de ces événements qui vous fait oublier tout ce que vous avez appris. L'essentiel étant, comme dit l'autre, de se relever... Quel que soit le temps que ça prend, et sans s'en vouloir si c'est plus long qu'on le voudrait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
emi13
  09 septembre 2014
Croire que pour être heureux , il faut se sentir bien tout le temps et mener la vie dont on a rêvé à tous points de vue .
Commenter  J’apprécie          100
Danieljean
  02 janvier 2016
Ce livre se lit facilement et agréablement. Il contient des exemples et des recettes.
Je recommande ce livre à ceux qui veulent apprendre à s'exprimer adroitement pour éviter les maladresses qui mènent au conflit en évitant le "tu" qui tue on emploiera le "je"!
Commenter  J’apprécie          10
GaelM
  19 avril 2014
Des réflexions intéressantes, notamment la pensée binaire et la peur de la peur, mais dans l'ensemble, une écriture un peu laborieuse et répétitive, qui ne touche pas assez en profondeur. Laisse une impression ambiguë à la fin.
Commenter  J’apprécie          10
Pelerinedelunivers
  19 février 2015
Un livre assez technique par ses exemples précis pris de la Communication Non-violente pour décrypter nos intentions et celles de nos proches.
Utile pour dénoncer nos "programmations" internes et donne des éclairage pour unifier notre vie.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
BigDreamBigDream   06 décembre 2014
Je t'aime si tu fais, agis, réponds et corresponds, si tu "performes"...
Ainsi s'instaure la course à tout bien faire.
N'avez-vous pas cette croyance bien encodée en vous : être aimé pour ce que vous faites (la bonne prestation, la bonne action, les bons résultats, les bons points, la bonne figure...) et non pas pour qui vous êtes? Ne croyez-vous pas que vous risquez d'être blâmé, rejeté ou de vivre de la honte si vous n'êtes pas toujours prêt à faire quelque chose? N'est elle pas épuisante cette course à tout bien faire pour plaire à tout le monde et ne déplaire à personne?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
juliette1812juliette1812   02 juin 2017
On crée ce qu’on craint.

Chacun possède un trésor. Sois conscient et généreux de ton trésor et, en même temps, reste ouvert, attentif à recevoir le trésor des autres. Occupe joyeusement ta place : il y a de la place pour chacun.

Plus nous sommes présents à ce que nous faisons, mieux nous le faisons.

Est-ce que je continue à mettre de plus en plus de choses à faire dans ma vie ou à mettre de plus en plus de vie dans les choses à faire ?

Je te respecte et je ne suis pas d’accord avec ta demande.

La résignation se maintient dans l’amertume. L’acceptation se vit finalement dans la joie.

Si je prends de l’autre en me négligeant moi-même, j’entretiens la négligence et non pas le soin.

Le conflit n’est pas un accident ; c’est un ingrédient de la vie.

La culpabilité n’est pas un sentiment mais un jugement. Nous ne nous sentons pas coupables, nous nous jugeons coupables. […] Nous sommes à la fois le prisonnier et le geôlier de notre culpabilité. […] Tout jugement enferme, limite, arrête et, ce faisant, empêche d’entrer en contact avec la réalité, qui, elle est toujours en mouvement, en changement.

Nous sommes le dormeur et la vie nous invite à l’éveil, à la conscience avec douceur.

Etre libre et heureux, c’est faire ce qu’on a choisi de faire, en accueillant pleinement les conséquences désagréables de ses choix.

De quoi est-ce que je nourris mon esprit ? Qu’est-ce qui me stimule ou m’abat ? Qu’est-ce qui me vitalise ou m’éteint ? Quels sont mes élans et mes doutes ? Comment est-ce que j’intègre le bon, le beau ? que j’évacue le laid et le mauvais ?

« Ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est la difficulté qui est le chemin. » (Jean-Yves Leloup.)

« Il nous faut apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles. » (Martin Luther King)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
missindigomissindigo   09 janvier 2016
Je crois profondément que nous vivrions davantage en paix entre nous et que la paix entre nous et que la vie, quelle qu'elle soit, serait davantage respectée si nous nous disions plus clairement régulièrement et posément nos colères, en conscience et de façon non violente plutôt que de les contenir dans une cocotte-minute.
Commenter  J’apprécie          70
TatooaTatooa   06 mars 2014
La traversée de la vie apporte son lot d'inconforts, tant affectifs que psychologiques, physiques ou matériels. Toutefois une illusion peut nous rendre cette traversée encore plus pénible : celle de croire au bonheur tout rose sur un nuage blanc. En effet, croire qu'être heureux, c'est "tout confort" et que le bonheur viendra "quand tout ira bien à tous les points de vue", c'est un piège dans lequel beaucoup d'entre nous restent pris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   02 janvier 2016
Se respecter soi ce n’est pas faire tout ce que l’on a envie ni suivre tous ses désirs. se respecter c’est à la fois s’écouter, se comprendre et faire droit à ses vrais besoins derrière ses désirs et ses envies ; c’est aussi accepter l’inconfort d’y mettre des priorités, l’inconfort de renoncer pour choisir, l’inconfort de vivre des désaccords.

Respecter l’autre c’est la même chose : ce n’est pas faire tout ce dont il a envie ni suivre tous ses désirs. Respecter l’autre c’est à la fois l’écouter, le comprendre et faire droit à ses vrais besoins derrière ses désirs et ses envies ; c’est aussi accepter l’inconfort d’y mettre des priorités, de renoncer pour choisir, de ne pas être toujours d’accord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Thomas d'Ansembourg (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas d'Ansembourg
Cessez d'être gentil soyez vrai
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
305 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre