AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Grégoire de Saint-Joseph (Traducteur)
EAN : 9782020251556
152 pages
Éditeur : Seuil (01/01/1997)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La Vive Flamme d'amour date de 1584. Troisième poème majeur de Jean de la Croix après Le Cantique spirituel et La Nuit obscure, il est court et de structure simple. Cette nouvelle traduction annotée comprend les corrections mineures apportées par Jean de la Croix au texte originel.
Les thèmes chers au saint sont développés ici la dimension trinitaire de la vie mystique, le rôle de l'amour ardent, l'action de l'Esprit-Saint, l'orientation vers la vie éternell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Klasina
  09 septembre 2020
Par une poésie envoûtante et mystique, Jean de la Croix nous parle de l'âme qui se transforme, qui s'unit à Dieu de degré en degré. Elle se fait vive flamme d'amour, elle brûle d'amour pour son Bien aimé, elle fond au contact du divin. Ambiance d'amour, d'exaltation, de joie, de transport, ce poème en est imprégné.
La Vive flamme d'amour, peut être considérée comme une fête de l'âme, pleine de joie et de jubilation ; elle reçoit les fiançailles qui la lie à Dieu sur terre, mais son Époux ne lui est pas encore donné. Cette fête est une prémisse à la fête éternelle qui l'attend, dans l'au delà. En effet, la béatitude, l'union complète avec Dieu n'est possible qu'au terme de son séjour terrestre.
La métaphore de l'âme aimante et de son bien aimé parcourt les lignes, jusqu'au réveil de Dieu dans le coeur. Jean de la Croix, tout au long de son explication, ne peut s'empêcher de signaler l'ineffable sensation que Dieu donne. Sa poésie tente d'en saisir les nuances : « Ce réveil que le Verbe produit dans la substance de l'âme est un mouvement de telle grandeur, d'une telle majesté, et d'une telle gloire, et d'une suavité si intime, qu'il semble à l'âme que tous les baumes, toutes les essences aromatiques et toutes les fleurs du monde se mêlent et s'agitent pour répandre leurs parfums ».
En somme, la spiritualité ne se communique pas aisément, elle nous parle au coeur, dans la langue du sentiment plus qu'à la raison. Jean de la Croix a réussi, par la beauté de son langage, a communiquer une expérience incommensurable. Cette oeuvre ne se comprend pas, ne se pense pas, elle se ressent.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
frandj
  23 octobre 2018
J'ai découvert l'oeuvre de Jean de la Croix, grand réformateur religieux du XVIème siècle espagnol. Son zèle religieux lui valut quelques ennuis, mais aussi lui inspira des poésies mystiques qui passent pour être les plus belles de la littérature ibérique.
Le recueil dont je dispose semble contenir toute l'oeuvre de Jean de la Croix. Le texte le plus célèbre est "Dans la nuit obscure" - à ne pas confondre avec le traité (en prose) portant presque le même titre - qui est très court et facilement lisible. Il étonne par son langage symbolique. Si on veut comprendre ce texte à la lettre, il évoque seulement… une fugue amoureuse. Alternativement, on pourrait imaginer qu'il renvoie au désir d'évasion de l'auteur, qui était alors emprisonné par ses "frères" dans une cellule de Tolède ! En fait, ce poème évoque de manière métamorphique l'envolée de l'âme vers Dieu. C'est assez surprenant pour moi, mais il semble qu'il s'agissait d'un procédé rhétorique usuel à l'époque; c'est étrange et beau. J'ai lu aussi d'autres poésies du même genre que "Dans la nuit obscure", notamment "Gloses", et j'ai aussi mis en citation une poésie qui en est tirée.
D'une façon générale, la poésie de Jean de la Croix peut être rapprochées d'un texte encore plus célèbre, qu'on lit dans l'Ancien Testament: le Cantique des Cantiques. Lui aussi utilise le même procédé allégorique: l'amour (mystique) pour Dieu y est représenté par l'amour et le désir humains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PasoaPasoa   18 décembre 2020
[…] Alors Dieu est l’agent principal, et communique à l’âme, par infusion surnaturelle, la connaissance et l’amour de lui-même dans un éminent degré. L’âme reçoit tous ces biens spirituels, sans produire de son fonds d’autres actes que son consentement. Elle ne doit plus ni prendre des sujets d’oraison, ni méditer ; car elle ne peut plus faire ni l’un ni l’autre. Bien loin du goût et de la dévotion sensible, elle doit les rejeter ; car si elle s’efforçait de se les procurer par ses actes et par son application violente, elle tomberait dans la sécheresse et dans l’inquiétude, et elle se priverait des biens spirituels que Dieu verse secrètement en son esprit, avec une paix et un repos très agréables. Il n’est donc pas à propos, en ce temps-là, de l’obliger à se servir de considérations, de raisonnements, d’actes formels, ou à chercher avec empressement les goûts et les consolations sensibles.

(Troisième Cantique - Extraits des paragraphes 5 et 6)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
frandjfrandj   19 octobre 2018
Vive flamme d’amour

O vive flamme d'amour,
Qui frappez délicatement
Le plus profond centre de mon âme,
Puisque vous ne m'êtes plus fâcheuse,
Achevez, s'il vous plaît, votre ouvrage;
Rompez le voile de cette douce rencontre.

O cautère agréable !
O délicieuse plaie ! ô main douce ! ô délicat attouchement !
Qui a le goût de la vie éternelle,
Qui paie toutes mes dettes !
En faisant mourir, vous avez changé la mort en la vie.

O flambeau de feu !
Dont les splendeurs
Éclairant les profondes cavernes
Du sens obscurci et aveuglé,
Dans ses excellences extraordinaires,
Donnent tout ensemble de la chaleur
et de la lumière à son bien-aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
frandjfrandj   19 octobre 2018
DANS LA NUIT OBSCURE

Pendant une nuit obscure,
Enflammée d’un amour inquiet,
Ô l’heureuse fortune !
Je suis sortie sans être aperçue,
Lorsque ma maison était tranquille.

(…)

Ô nuit qui m'a conduite !
Ô nuit plus aimable que l'aurore !
Ô nuit qui as uni
le bien-aimé avec la bien-aimée,
en transformant l'amante en son bien-aimé.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean de la Croix (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean de la Croix
[RARE] JEAN DE LA CROIX – Une Vie, une Œuvre : De la mystique et de la Poésie (France Culture, 1985) Émission "Une Vie, une Œuvre", par Hubert Juin, diffusée le 26 septembre 1985 sur France Culture. Invités : Bernard Sesé, le Père Dominique Poirot, François de Saint-Chéron, Severo Sarduy, le Père Pierre d’Ormeillas et les témoignages de carmélites, Catherine (ou Germaine) Jamblain et Térésa Martin.
Dans la catégorie : Expérience religieuseVoir plus
>Théologie morale et spirituelle>Vie, expérience, pratique chrétiennes>Expérience religieuse (41)
autres livres classés : poésie espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1386 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre