AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 2083 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Grenoble, France , le 13/06/1959
Mort(e) à : Montréal, Canada , le 25/06/2016
Biographie :

Maurice Georges Dantec dit Maurice G. Dantec est un écrivain français naturalisé canadien, se définissant comme « écrivain nord-américain de langue française.»

Il fut au centre de nombreuses polémiques religieuses et politiques. Converti au catholicisme au lendemain du 11 septembre, Maurice G. Dantec se montrait en effet très critique envers l'Islam, et commentait souvent le déclin d'une Europe statique dans la marche du monde, qu'il veut tournée vers le progrès technologique et l'évolution de l'espèce. Ses influences littéraires sont très diverses, et se reflètent de façon croissante dans ses romans : littérature classique, roman noir, science-fiction, jusqu'aux pères de l'Église, à Léon Bloy et Joseph de Maistre au fil du temps.

"La Sirène rouge" et "Les Racines du mal", ses deux premiers romans, relèvent respectivement du thriller road-movie, et du polar mâtiné de science-fiction, et demeurent les mieux accueillis par le public et la critique.

Par la suite, la science-fiction, mêlée à l'essai métaphysique, théologique et géopolitique mettant en avant foi chrétienne comme salut contre les menaces du monde, prend le pas. Son œuvre et son écriture se complexifient, aliénant une partie du public. On citera ses romans suivants : "Babylon Babies", "Villa Vortex", "Cosmos Incorporated," "Grande Jonction", "Artefact : Machines à écrire 1.0", "Comme le fantôme d'un jazzman dans la station mir en déroute", "Métacortex" et "Satellite Sisters." Il publie également trois journaux polémiques et politiques, controversés. En 2014 paraît "Les Résidents", qui renoue davantage avec le thriller road-movie qui a fait le succès de Dantec.

Ses opinions et son refus du compromis lui ont valu plusieurs changements d'éditeurs. D'abord chez Gallimard, il sera transféré chez Albin Michel, puis Ring et enfin Inculte.

Il disparaît le 25 juin 2016, après plusieurs années de santé fragile.
+ Voir plus
Ajouter des informations

L`entretien avec Maurice G. Dantec à propos de Satellite Sisters


C`est malheureusement un passage obligé : pourriez-vous présenter Satellite Sisters en quelques mots à nos lecteurs ?

Les personnages de Babylon babies, réunis sur leur atoll micronésien (voir fin du roman) sont aux prises avec le « FBI » de l`ONU et ses « collaborateurs civils ». Après une traversée mouvementée de l`hémisphère austral jusqu`aux forêts andines, où ils seront en contact avec Jeremy Narby, qui a découvert les propriétés cachées du rayonnement biophoton de l`ADN grâce à l`Ayahuasca (voir BB), ils rejoindront Las Vegas, Nevada, où un astroport privé, conçu et réalisé par Richard Branson pour sa firme Virgin Galactic sert de plate-forme de lancement pour ses projets de tourisme orbital. « le Las Vegas céleste ». Ils y rencontreront aussi Elon Musk, l`homme qui en ce moment même se dirige vers la Station Internationale à bord d`un vaisseau spatial de sa conception. En deux mots c`est l`histoire de pionniers solitaires contre la Masse planétarisée et sa Gouvernance globale.


On retrouvera dans Satellite Sisters les personnages de Babylon babies, mais aussi des Racines du Mal et de La Sirène rouge. Comment s`inscrit le roman dans votre œuvre : une suite de Babylon babies, le point final d`un cycle, un mètre ajouté une tapisserie balzacienne, un cross-over à la manière des comics ou tout autre chose ?

Peut-être tout cela à la fois. Ou tout le contraire, ou alors un hybride partiel des éléments que vous citez. Mes romans sont toujours la « destruction créatrice » du précédent. Dans ce cas précis, je savais, en 1997, que Babylon babies, qui se « terminait » sur la naissance des jumelles Zorn, allait générer naturellement sa « suite » un jour ou l`autre, et que la plupart de mes personnages y perdraient la vie pour laisser la place à une « nouvelle génération ».
Sauf les jumelles Zorn, précisément. Qui sont les vecteurs de l`anthropogenèse.


Depuis 1993 et La Sirène rouge, vos personnages ont vieilli. Comment ont-ils évolué au fil des années?

Chacun selon leur singularité. Mes «personnages » sont des êtres vivants. Comme je le dis à plusieurs reprises dans le roman: ils deviennent ce qu`ils sont, pour reprendre Nietzsche.


La conquête de l`espace, au cœur du roman, n`enflamme plus les imaginations. Pensez-vous que cette situation va changer ? Les logos (Virgin Galactic) pourront-ils remplacer les héros (Gagarine ou Armstrong) ?

Logos ?
Parlons plutôt du LOGOS et du COSMOS, et de leur entrelacement infini.
Elle n`enflamme plus les imaginations, là où elle ne l`a jamais fait, en France par exemple, où la Politique (Politika : les affaires de la Cité, en Grec) est circonscrite à notre fameux Hémicycle national et où notre « programme spatial » consiste à lancer des satellites de télécommunications depuis la Guyane. Ce n`est pas du tout le même cas de figure aux USA ou en Russie. Aux États-Unis, désormais, ce sont des individus et leurs entreprises privées qui ont pris le relai de la Nasa, et qui iront sur la Lune puis sur Mars. Puis plus loin encore.


Selon l`un des personnages du livre, la prochaine étape de l`évolution, c`est l`humain, puisque c`est nous qui ne sommes pas parvenus à être humains. On retrouve le thème de la nouvelle l`Axolotl, de Robert Abernathy (1954).
On vous sait amateur de la SF des années 70. Êtes-vous également lecteur des classiques de l`âge d`or ? Ont-ils encore un intérêt et une actualité ?

D`abord : Oui, l`Humain Intégral, selon la terminologie de la Kabbale. Quoique je ne connaisse pas l`auteur que vous citez.
Ensuite : Bien sûr. Van Vogt, Robert Heinlein, Isaac Asimov, Poul Anderson, Arthur C. Clarke, Jack Vance, Jack Williamson, Leigh Brackett, premiers exemples qui me viennent à l`esprit… Satellite Sisters est aussi un hommage à cette époque. Il m`arrive de dire de ce roman qu`il s`agit un récit de Space POPera. L`Injection de la speculative-fiction « cyberpunk » au cœur de la mythologie fondatrice du genre.


En 2007, American Black Box marquait la fin de la publication de votre journal. Continuez-vous à tenir un journal ? Si oui, peut-on s`attendre à le lire à nouveau un jour ?

Pas sous cette forme en tout cas. Je tiens à jour un recueil de « notes », mais sans volonté de coller à tout prix à l`actualité « politique », même s`il m`arrive d`en parler aussi. Je n`ai pas l`esprit de système et j`ai tout dit sur ce plan là, à mes risques et périls, ceux que prennent désormais les « rois du consensus incorrect ». Je n`ai strictement rien à ajouter. Le monde s`en occupe fort bien.


Vous vivez depuis 15 ans au Québec. Quel regard portez-vous sur la société québécoise et sur les mouvements qui la secouent actuellement ?

Les concerts de casseroles à huit heures du soir? Les Québecois ont inventé le concept de « Révolution Tranquille », sans doute le plus bel oxymoron du 20e siècle, il fallait bien qu`ils en viennent au Mai-68 culinaire-festif.



Maurice G. Dantec et ses lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire?

Aucun livre en particulier, on est un écrivain, ou non.


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Les Carnets du sous-sol, Crash ! et La Foire aux Atrocités. Plusieurs volumes de la Somme Théologique de St Thomas d`Aquin.


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?

De grandes parties de « La Recherche… », de Marcel Proust.


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Les œuvres d`Ernest Hello. L`Homme, en particulier.


Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?

Émile Zola. Jean-Paul Sartre. Sans oublier Voltaire.


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

Littérature ? Vous y intégrez la Philosophie ?
En ce cas : « La Parole est un Acte, c`est pour quoi j`essaie de parler » – Ernest Hello.
Et : « La Science ne montre pas la direction, elle indique le sens du courant » – Nietzsche.


Et en ce moment que lisez-vous ?

Saint Grégoire de Nysse et Wilhelm Reich.



Découvrez Satellite Sisters aux éditions Ring .


(Diffusion du teaser zéro du livre site Ring.fr le 13/06/12, et ouverture du site le 16/07/12)

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Débat Malek Chebel et Maurice G. Dantec "L'Islam et la raison" chez Ardisson.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (211) Voir plus Ajouter une citation
fnitter   29 juin 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Il y avait des camps de concentration par ici. Déguisés en cités de transit et autres grands ensembles HLM (dont les initiales signifiaient réellement Horizontaux Logements Mortels, selon la nomenclature secrète des ministères aliens).
Commenter  J’apprécie          660
fnitter   03 juillet 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Je vais vous dire à quoi sert un bureaucrate, à l'ère de la communication instantanée, à l'âge de la vitesse-lumière. Il sert à bloquer l'information.
Commenter  J’apprécie          601
fnitter   30 juin 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Feu rapide, consume-moi, voici la flamme secrète

Sauve-moi des chambres à gaz et des exterminateurs de bébés

Feu rapide, montre-moi comment brûler

Sans que jamais la vie ne s'éteigne

Sans que jamais le Mal ne m'atteigne.
Commenter  J’apprécie          574
fnitter   03 juillet 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
L’apparition des meurtriers en série est en effet inséparable de la naissance de la civilisation des « loisirs ». Et ce, pour une raison bien simple : il faut du temps pour tuer. Et surtout il ne faut rien avoir de mieux à faire.
Commenter  J’apprécie          520
fnitter   02 juillet 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Deux demi-vérités ne font pas une vérité.
Commenter  J’apprécie          513
fnitter   01 juillet 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Il était en pleine ascension psychotique. Une expérience à côté de laquelle le plus mauvais des bad trips à l'acide ressemble à une fantaisie disneyenne.
Commenter  J’apprécie          471
fnitter   01 juillet 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Son petit tailleur gris perle, strict et anodin, quoique élégant. Ce sourire infernal qui devait bien atteindre les mille degrés centigrades. Je me suis demandé qu'elle était la force qui me retenait de lui sauter dessus dans la seconde. Sans doute une strate de morale résiduelle, ou pire encore, de timidité, me suis-je dit avec un sourire involontaire.
Commenter  J’apprécie          430
fnitter   02 juillet 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Compliqués, hein les arcanes de la bureaucratie française ? Ai-je laissé tomber, sarcastique. Ça a permis à un bon millier de gosses hémophiles de vivre une expérience médicale tout à fait passionnante dernièrement.
Commenter  J’apprécie          420
fnitter   28 juin 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Le lien entre la littérature noire et la métaphysique réside dans le fait que l'expérience humaine jugée primordiale par l'une et l'autre est la place de la mort dans la vie.

Robin cook.
Commenter  J’apprécie          420
fnitter   28 juin 2014
Les racines du mal de Maurice G. Dantec
Peut-être qu'à tuer on gagne en sainteté. C'est peut-être un moyen de découvrir le mystère de Dieu.

James Crumley in Un pour marquer la cadence.
Commenter  J’apprécie          360

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Amateurs de polar ? Qui a écrit quoi ... ?

Mais qui a écrit "Pandemia" ?

Maxime Chattam
Bernard Minier
Franck Thilliez
Olivier Véran

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , policier françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..