AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Découvrez les meilleures listes de livres


Drôle de voyage

Liste créée par GabySensei - 24 livres. Thèmes et genres : littérature , voyages , humour , littérature de voyage

Humour et parodie en littérature de voyage !


1 Touriste
Julien Blanc-Gras
92 critiques 162 citations

Certains veulent faire de leur vie une œuvre d'art, je compte en faire un long voyage. Je n'ai pas l'intention de me proclamer explorateur. Je ne veux ni conquérir les sommets vertigineux, ni braver les déserts infernaux. Je ne suis pas aussi exigeant. Touriste, ça me suffit. Le touriste traverse la vie, curieux et détendu, avec le soleil en prime. Il prend le temps d'être futile. De s'adonner à des activités non productives mais enrichissantes. Le monde est sa maison. Chaque ville, une victoire. J. B.-G. Ajouter à mes livres
2 À l'assaut du Khili-Khili
W.E. Bowman
6 critiques 3 citations

Quand vous vous balancez désespérément au bout d'une corde de trente mètres, il est important de savoir que l'homme qui se trouve à l'autre bout est un ami. Un rapport d'expédition décrivait le Khili-Khili comme un sommet extrêmement difficile, voire périlleux, mais dont l'ascension n'était pas totalement impossible. Une équipe de sept montagnards aguerris mais grands amateurs de spiritueux se lance alors dans l'aventure : atteindre le sommet le plus haut du monde... A l'assaut du Khili-Khili passe à la moulinette de l'absurde tous les poncifs héroïques du récit d'expédition en montagne, avec une efficacité rarement égalée dans l'art de la parodie. Un chef-d'œuvre méconnu de l'humour anglais. Ajouter à mes livres
3 L'expédition polaire à bicyclette
Robert Benchley
2 critiques 4 citations

Beaucoup de gens nous ont demandé : " Pourquoi choisir la bicyclette ? Pourquoi braver le danger ? " Nous sommes tout à fait conscients des risques, cependant la bicyclette nous a paru le moyen le plus logique d'atteindre le Pôle, au vu de l'équipe que nous formons. Certes, cela n'aurait pas été possible il y a encore trois ans. Mais depuis, nous avons tant appris sur le magnétisme terrestre et le pilotage de la bicyclette ! Et grâce aux nouvelles techniques d'équilibrage récemment mises au point, nous sommes persuadés d'avoir quasiment atteint le risque zéro. D'ailleurs, en cas d'accident, le point de chute le plus éloigné se situe dans un arc de cercle de 1,8 mètre de diamètre. Or, sous cette latitude (ou tout autre que nous sommes susceptibles de traverser), le taux d'accélération d'un corps en chute libre est de 6,7 mètres par seconde. Faites le calcul vous-même : vous verrez que ça ne peut pas faire très mal. Ajouter à mes livres
4 Promenons-nous dans les bois
Bill Bryson
85 critiques 104 citations

Rentré aux États-Unis au milieu des années 1990 après avoir longtemps vécu en Angleterre, le désopilant Bill Bryson nous avait raconté les péripéties de son quotidien dans American Rigolos (Payot, 2001). Outre observer la faune de ses concitoyens, il a voulu redécouvrir aussi son pays par un retour à la nature. Alors il s’est courageusement attaqué à l’Appalachian Trail, un sentier qui serpente à travers les montagnes sur 3 500 kilomètres, du Maine à la Géorgie.Pour compagnon dans des paysages autrement plus tourmentés que son Iowa natal, Bill s’est choisi son vieux copain d’école, Stephen Katz, qu’il nous avait présenté dans Ma fabuleuse enfance dans l’Amérique des années 1950 (Payot, 2009). Le problème, c’est que Katz n’aime rien tant que regarder la série X-Files dans les motels. L’autre problème, c’est qu’en se promenant dans les bois on risque, comme dans la série, de croiser de drôles de créatures qui n’ont pas l’humour de l’auteur – des ours ou, pis, des randonneurs, sans oublier les petites plantes toxiques qui vous rendent plus vert qu’un Martien.La littérature de voyage à la Bryson a pour immense avantage de ne pas endormir le lecteur en chemin. « Jamais un bouquin ne m’a fait autant rire ! » s’est exclamé Robert Redford après en avoir acquis les droits cinématographiques pour devenir Bill à l’écran aux côtés de Katz, alias Paul Newman. Le décès de ce dernier a repoussé le projet, mais Redford a récemment déclaré ne pas y avoir renoncé. Ajouter à mes livres
5 Comment chier dans les bois : Pour une approche environnementale d'un art perdu
Kathleen Meyer
14 critiques 8 citations

Une question qu’a priori, on ne se pose pas. Dans l’esprit de tous, il suffit de trouver un endroit tranquille, de se mettre en posture, et quitter les lieux une fois l’affaire faite. Et c’est ainsi qu’au détour d’un sentier, il n’est pas rare de se trouver face à une rangée d’immondes étrons surmontés chacun – cerise sur le gâteau – d’une petite boulette de papier toilette... Depuis sa première publication en 1989, le best seller international de Kathleen Meyer est le “livre de chevet” des randonneurs. Délire écolo américain ? Le sujet mérite vraiment réflexion et justifie vraiment la lecture de ce livre “sérieux” écrit non sans malice. Ajouter à mes livres
6 De l'art d'ennuyer en racontant ses voyages
Matthias Debureaux
14 critiques 17 citations

Chaque année, plus de 700 millions de touristes parcourent le monde. En 2010, ils seront 1 milliard à vous assommer avec leur récit de voyage. Ajouter à mes livres
7 Un anthropologue en déroute
Nigel Barley
22 critiques 12 citations

Pourquoi diable Nigel Barley s'est-il mis un jour en tête de devenir anthropologue ? Pour sa thèse, il avait choisi les Anglo-Saxons mais, tout plan de carrière impliquant une mission d'étude, c'est finalement une modeste tribu montagnarde du Nord-Cameroun, les Dowayo, qui lui échoit. Une sinécure ? Si l'on veut. Non que les Dowayo se montrent hostiles, mais insaisissables plutôt, et imprévisibles. Barley se voit transformé tour à tour en infirmier, banquier, chauffeur de taxi, exploité jusqu'à l'os par une tribu hilare. Il finira par comprendre que l'objet d'observation, en fait, c'est lui. Ajouter à mes livres
8 Au coeur de Bornéo
Redmond O'Hanlon
4 critiques 4 citations

Mélange de savant cosinus et d'indiana jones, un naturaliste s'enfonce dans la jungle de bornéo en compagnie du poète james fenton et d'un groupe de dayaks. Son but : une chaîne de montagnes inexplorées où se cacherait un mystérieux rhinocéros. Pleins d'enthousiasme, nos explorateurs ont cependant négligé un détail : cette région est l'une des plus hostiles du globe. insectes voraces, serpents venimeux et rapides infranchissables deviennent leurs distractions quotidiennes. Quant aux dayaks, doués d'une résistance à toute épreuve et d'un humour dévastateur, ils vont donner à cette épopée l'allure d'un récit picaresque. Ajouter à mes livres
9 La vie sexuelle des cannibales
Maarten Troost
20 critiques 20 citations

Enfin la vraie vie! Sylvia et Maarten s'installent pour deux ans dans un atoll paradisiaque du Pacifique Sud. Mais la réalité les rattrape bien vite. Leur maison est un taudis, l'électricité et l'eau potable manquent cruellement, la mer turquoise se révèle polluée. Sans parler des fonctionnaires tatillons, des voisins aux facultés altérées par l'abus de substances variées. Rien n'est plus drôle que le récit d'un voyage raté. J. Maarten Troost nous révèle avec un humour corrosif l'envers des cartes postales. Ajouter à mes livres
10 En caravane
Elizabeth von Arnim
19 critiques 22 citations

Journal intime fictif d'Otto von Ottringel, baron et officier prussien - qui, en ce début du XXe siècle, jette sur le reste du monde (les femmes, les étrangers, les pasteurs, bref, tout ce qui n'est pas de son " rang ") un regard condescendant -, ce roman raconte la randonnée burlesque que notre énergumène entreprend en roulotte à travers le Kent et le Sussex en compagnie de sa femme, d'un groupe de compatriotes et de quelques Anglais. Notre narrateur va en effet, sans même s'en rendre compte, transformer le périple de ses compagnons en un enfer quotidien mais - pour le plus vif plaisir du lecteur - absolument désopilant. En caravane relate un voyage bien réel que l'auteur effectua en 1906, en compagnie du romancier E.M. Forster et de son premier mari dont elle trace ici un mordant portrait ! Ajouter à mes livres
11 Trois hommes dans un bateau
Jerome K. Jerome
77 critiques 92 citations

Les aventures de trois compères descendant la Tamise en bateau. Un classique de l'humour anglais, satire piquante du caractère et des traditions anglaises, et pas seulement sous l'ère victorienne. Ajouter à mes livres
12 Voyage autour de ma chambre
Xavier de Maistre
23 critiques 36 citations

Le récit drôle et enlevé d'une vie confinée, pendant 42 jours, dans une chambre à Turin à la fin du XVIIIe siècle. Un voyage immobile absolument savoureux où chaque pas devient une aventure, où chaque objet est un territoire inexploré pour donner sens et poésie à notre quotidien. À la fin du XVIIIe siècle, à la suite d'un duel, Xavier de Maistre est condamné à six semaines d'enfermement dans un lieu qui lui est désespérément familier : sa chambre. Il invente une expérience littéraire savoureuse, où chaque pas devient une aventure, chaque objet, du canapé au lit, fait figure de territoire inexploré. « Daignez m'accompagner dans mon voyage ; nous marcherons à petites journées, en riant, le long du chemin, aucun obstacle ne pourra nous arrêter. » Ajouter à mes livres
13 Le bateau qui ne voulait pas flotter
Farley Mowat
7 critiques 6 citations

Bien décidé à prendre la mer en direction des Caraïbes, Mowat s'entiche d'une goélette prénommée de Fleur de Passion. Mais Fleur de Passion s'avère aussi têtue qu'un vieux loup de mer dès qu'il s'agit de se mettre à l'eau : car la demoiselle finit toujours par se laisser couler, peu importe les soins qu'on lui prodigue. Des côtes sauvages de Terre-Neuve à Montréal, en passant par la remontée du Saint Laurent, le navigateur et son embarcation vont s'adonner à tous les plaisirs de l'amour vache. Grand classique de la littérature maritime, Le bateau qui ne voulait pas flotter est le récit d'une traversée aussi houleuse que jubilatoire. Ajouter à mes livres
14 Pourquoi Tokyo ?
Agathe Parmentier
17 critiques 16 citations

En 2012, Agathe Parmentier décide de quitter la France et part à l'aventure, s'installer au Japon avec une simple valise. Elle gagnera de quoi manger et se loger dans une chambre de 9 m 2 en donnant des cours de français. Témoin volontaire respectueuse, distanciée et attentive, elle observe et découvre la ville et ses habitants avec rigueur et nous raconte son quotidien, ses expériences et ses expéditions de française curieuse et maladroite, mais toujours respectueuse, devenue apprentie tokyoïte. Récit d'une expérience humaine et journal de voyage, Pourquoi Tokyo ? est un document passionnant, vivant et plein d'humour, où l'on découvre par les détails l'ordinaire et l'âme d'un pays radicalement différent et qui fascine. Ajouter à mes livres
15 Un tocard sur le toit du monde
Nadir Dendoune
14 critiques 45 citations

Fils d'immigrés algériens, Nadir est un enfant du 9-3 qui a grandi avec pour seuls sommets les barres HLM de sa cité. Mais ce n'est pas parce qu'on est né du mauvais côté du périph' qu'on est obligé d'y rester ! Après un tour du monde à vélo réalisé en solo, il décide de s'attaquer à l'Everest et s'invente un faux CV d'alpiniste afin de convaincre un guide de l'y emmener. Arrivé sur place, la supercherie ne tient pas longtemps, et face à la difficulté de l'ascension, tous pensent qu'il va rapidement renoncer. C'est justement pour ça qu'il a continué. Ajouter à mes livres
16 Le Tibet sans peine
Pierre Jourde
11 critiques 26 citations

A trois reprises, Pierre Jourde est allé parcourir les pistes du Zanskar, vallée désertique de l'Himalaya, à quatre mille mètres d'altitude. Le Tibet sans peine raconte ces longs périples (l'auteur avait vingt-cinq ans la première fois) sous forme d'une épopée cocasse, décrivant les tourments, les émerveillements et les ridicules de jeunes banlieusards occidentaux livrés à une nature démesurée. Traverser des glaciers et des tempêtes de neige avec un équipement de promeneur estival nécessite autant d'inconscience que de ténacité. L'équipée est rapportée avec une verve comique teintée d'autodérision. A la description des paysages sublimes et de l'hospitalité généreuse des Tibétains répond celle du progressif délabrement physique et moral du voyageur et de ses compagnons dans la dureté de l'épreuve. Un régal de lecture, qui n'est pas sans évoquer l'humour espiègle et le sens de l'absurde des récits de Nicolas Bouvier. Ajouter à mes livres
17 Comment draguer la catholique sur les chemins de Compostelle
Etienne Liebig
13 critiques 9 citations

Étienne, le narrateur de ce guide hors du commun, pantalon à grosses côtes et sac au dos, n'hésite pas à se sacrifier pour suivre le pèlerinage qui, de Vézelay à Compostelle, perpétue selon lui l'archaïsme de la pensée et la soumission au destin. Armé de son bâton de pèlerin, Étienne a plus d'un tour dans sa besace pour approcher au plus près les corps croyants de cette vaste communauté en marche... Le constat est hilarant : la chair est faible, on s'en doutait, mais elle est tout sauf triste ! Ajouter à mes livres
18 La forêt ivre
Gerald Durrell
8 critiques 3 citations

« On aurait dit que la nature avait organisé un gigantesque raout de bouteilles, auquel elle avait convié un étrange aréopage de plantes tempérées, tropicales et subtropicales. Les palmiers se penchaient paresseusement et les épineux s'enroulaient autour d'eux en une étreinte enivrée ; des fleurs élégantes voisinaient avec des cactées mal rasées et les palos borrachos pansus, tels des buveurs de bière, formaient avec le sol un angle inquiétant. Au milieu de cette ivresse florale, les tyrans, au plastron immaculé, s'affairaient comme des garçons de café. ». Publié en 1956, La Forêt ivre est l'un des premiers livres de Gerald Durrell, qui retrace le voyage du naturaliste-écrivain et de sa femme en Argentine puis dans la forêt du Chaco, au coeur du Paraguay. Après plusieurs mois à observer, capturer et soigner des espèces rares d'animaux, après les défaillances des compagnies aériennes, les nuées de moustiques et autres coups de bec assassins, une révolution les forcera à quitter le pays. Déconvenue qui n'enlève rien à l'aventure, rapportée avec tout le charme et la drôlerie dont Gerald Durrell continuera de faire preuve au fil de son œuvre. Ajouter à mes livres
19 Easyjet
Alexandre Friederich
2 critiques 2 citations

L'auteur achète 14 billets d'avions easyJet pour faire le tour de l’Europe, sans quitter les aéroports. Bienvenue dans le cauchemar climatisé du tourisme de masse ! Ajouter à mes livres
20 Voyages en Autistan : Chroniques des Carnets du monde
Josef Schovanec
15 critiques 36 citations

Bienvenue en Autistan, ce pays de l'étrange dont les routes s'ouvrent pourtant sur le pas de notre porte. En Iran ou en Transylvanie, à Maripasoula ou à Islamabad, le philosophe-saltimbanque Josef Schovanec nous entraîne dans un surprenant voyage. Enfant autiste devenu grand, cet infatigable globe-trotter et polyglotte pose, page après page, un regard plein d'humour et d'érudition sur un pays, une culture, une langue, un plat national, dans un jeu de miroirs où handicap et normalité s'éclairent mutuellement d'une saisissante lueur. Au sein de ce recueil de chroniques diffusées chaque semaine sur Europe 1, dans l'émission « Carnets du monde », il tisse grande histoire et petites anecdotes recueillies au fil de ses nombreuses transhumances sur tous les continents, et nous montre comment nos vies « normales » peuvent, elles aussi, goûter enfin au parfum envoûtant de l'ailleurs. Ajouter à mes livres
21 Life is so good
George Dawson
20 critiques 8 citations

« Fiston, les gens pensent que 102 ans c'est long. Mais ma vie n'a pas été si longue que ça. Elle m'a même paru plutôt courte. La vie est belle et elle le devient encore plus chaque jour, ça oui. » (George Dawson). À quatre ans, il trimait dans les champs de coton. À dix ans, son meilleur ami se faisait lyncher sous ses yeux. Son père le mit en garde : les Noirs et les Blancs ne se mélangeront jamais. Mais George sillonera le Vieux Sud comme un hobo, passant d'un train de marchandises à un autre. Marié trois fois, élevant une famille nombreuse en pleine ségrégation raciale, il apprendra à lire et à écrire, grâce à un ami instituteur, Richard Glaubman, à l'âge de... 98 ans ! George Dawson (1898-2001) possédait un optimisme à toute épreuve. Life is so good. Une vie, la sienne, qui a fini par se confondre avec l'histoire de l'Amérique et celle du XXe siècle. Ajouter à mes livres
22 La romancière et l'archéologue : Mes aventures au Moyen-Orient
Agatha Christie
28 critiques 16 citations

En 1930, Agatha Christie, alors âgée de quarante ans et divorcée depuis peu, laisse derrière elle sa chère Angleterre et sa carrière littéraire pour découvrir le site d'Our en Iraq. Elle a pour cicérone Max Mallowan, un archéologue de vingt-six ans qu'elle épouse quelques mois plus tard. Commence alors une vie de voyages à deux : cinq saisons de fouilles se succèdent jusqu'en 1939. Si la romancière passe beaucoup de temps à nettoyer les trouvailles de son mari avec une aiguille à tricoter et un pot de crème pour le visage, elle n'en continue pas moins à écrire, mais ce n'est que des années plus tard, en pleine guerre, qu'elle entreprendra de raconter ses aventures au Moyen-Orient, avec nostalgie, certes, mais surtout avec un humour inoxydable et un art consommé de l'autodérision. Ses pérégrinations lui inspireront en outre trois de ses livres les plus célèbres : «Le Crime de l'Orient-Express», «Meurtre en Mésopotamie» et «Mort sur le Nil». Ajouter à mes livres
23 Manabé Shima
Florent Chavouet
63 critiques 7 citations

« Le Japon est tellement une île qu'il est un archipel. Dans le catalogue japonais, on trouve des îles industrielles, des îles artificielles, des îles sacrées, des îles musées, des îles formol, des îles atoll, des îles balnéaires, des îles bleu-vert, des îles sauvages, des îles sans âge, des îles connues, Shikoku, et mêmes des îles où l'on pêche et l'on boit. Parmi ces miettes de terre, il y a Manabeshima, une île dont on parle peu, mais où poussent très bien les poissons. Ça tombe bien, je n'ai rien prévu cet été. » Un inventaire exhaustif et désopilant sur Manabeshima, l'île aux soixante crabes et à peine plus d'habitants, par l'auteur de Tokyo Sanpo. Ajouter à mes livres
24 Petit traité d'écologie sauvage
Alessandro Pignocchi
29 critiques 6 citations

Et si le Premier ministre se prenait de passion pour les rainettes ? Et si écraser un hérisson par mégarde risquait de déclencher la fureur de son esprit protecteur ? Et si le monde et ses dirigeants adoptaient l'animisme des Indiens d'Amazonie ? La culture occidentale traditionnelle, quant à elle, ne subsisterait plus que dans quelques régions françaises, où un anthropologue jivaro viendrait l'étudier et militer pour sa sauvegarde. De ce parti pris, Alessandro Pignocchi fait émerger un monde où les valeurs s'inversent, les lignes se déplacent et où les rainettes reçoivent enfin la considération qu'elles méritent. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          123

Ils ont apprécié cette liste