AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


" Fratries... de sang ou d'élection !..."

Liste créée par fanfanouche24 - 21 livres. Thèmes et genres :

Dans ce monde difficile, rempli de précarité et de violence... la "Fraternité" n'est pas un mot anodin... Cultivons fraternités de sang ou d'élection. Alors choisissons nos fraternités...comme très souvent, c'est une lecture qui a fait déclic , cf. "Frère et soeur" de Esther Gerritsen (Albin Michel, 2017), un très court roman, plein de sensibilité et de justesse, sur cette relation aussi fondatrice que complexe qu'est cette proximité entre frères et soeurs... *** le 19 décembre 2017 [ **** lien à consulter pour élargir cette sélection: https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/freres_et_s_urs_de_cain_le_lien_fraternel_a_l_epreuve_du_crime_au_xviiie_siecle_julie_doyon.10311 ]
+ Lire la suite


1 Frère et soeur
Esther Gerritsen
5 critiques 7 citations

"Olivia n'a pas revu Marcus, son frère, depuis des années. Leurs routes ont divergé : elle, sa carrière qu'elle fait passer avant son couple et ses enfants ; lui, sa vie de bohème avec ses joies et ses risques. Lorsqu'un événement tragique survient dans la vie de Marcus, Olivia se surprend à vouloir lui porter secours. Sans se douter que cette empathie aussi subite qu'inattendue va remettre en question ses valeurs et ses choix. Car si Marcus risque la mort, Olivia se sent soudainement menacée dans son confort, coupée de sa vie et de ses proches... pour mieux se retrouver ? Avec une finesse d'analyse troublante, Esther Gerristen évoque la force des liens familiaux, la perte et le lâcher prise, dans ce très beau roman vendu à plus de 650 000 exemplaires aux Pays-Bas. " Une ironie mordante, une grande humanité, et une place centrale accordée à la famille : un livre d'exception. " Harper's Bazaarite." Ajouter à mes livres
2 Frère du précédent
Jean-Bertrand Pontalis
4 critiques 9 citations

"" Quand le second est né, le premier s'est écrié : "Comme il est moche !" Le premier faisait rire la mère, le second jamais. Du premier, on disait qu'il était nerveux, du second qu'il était quasiment muet. Quand le second eut quinze ans, le premier lui fit découvrir la littérature. Quand, à la même époque, ils vont se promener ensemble dans la ville, il n'y a plus de premier et de second. Ils diffèrent l'un de l'autre mais portent tous les deux la même canadienne. C'est l'hiver, l'air est vif, ils marchent d'un bon pas. Le cadet vient de retrouver quelques lettres qu'il a reçues de l'aîné. Certaines débordent d'affection, d'autres sont pleines de fiel. " Ajouter à mes livres
3 Lettres à son frère Théo
Vincent van Gogh
22 critiques 55 citations

Ajouter à mes livres
4 C'était mon frère... : Théo et Vincent van Gogh
Judith Perrignon
8 critiques 24 citations

"" J'ai pensé dire quelques mots. Mais je n'ai pas pu, j'ai, bafouillé des remerciements, rien de plus. Le docteur Gachet s'en est chargé. Il pleurait, lui aussi. Il a dit l'essentiel. Que tu étais un homme honnête, un grand artiste, qu'il n'y avait que deux buts à ta vie, l'humanité et l'art. Et que c'est l'art que tu chérissais au-dessus de tout, qui te ferait vivre encore. Moi, simple marchand des peintres morts et trop peu des vivants, je ne sais rien de ce présage. J'aurais voulu ajouter : c'était mon frère. ". Ce livre est né en rapprochant deux dates. Juillet 1890 : mort de Vincent van Gogh. Janvier 1891 : mort de son frère Théo, à 34 ans. Théo n'a pas survécu plus de six mois. Une fin d'été, un automne, un début d'hiver... Au jeune frère, Judith Perrignon, journaliste à Libération, a emprunté sa voix et ses souvenirs pour écrire une histoire en forme de compte à rebours, un court moment où le nom de Vincent van Gogh évoque un frère, un fils, un ami, un peintre parmi d'autres, un gars un peu spécial, mais pas encore un mythe." Ajouter à mes livres
5 Lettres à ma soeur : Dans l'intimité des grands auteurs
Agathe Colombier-Hochberg
1 critique

Ajouter à mes livres
6 Ma soeur aux yeux d'Asie
Michel Ragon
Ajouter à mes livres
7 Les soeurs Brontë
Laura El Makki
26 critiques 22 citations

"Comment trois jeunes filles isolées du monde, filles d'un révérend de village, vont écrire des romans célèbres dans le monde entier comme Jane Eyre ou Les Hauts de Hurle-vents, si intensément brûlants, féministes avant l'heure, traversés de passions sauvages et charnelles. En 1836, Charlotte (20 ans), Emily (18 ans) et Anne (16 ans) ne connaissent guère du monde que le presbytère de leur père, les pensionnats de jeunes filles, leur grande maison familiale austère qui surplombe le village de Haworth et dont l'arrière donne sur les " moors ", ces collines désolées du Yorkshire, balayées par les vents, qui vont nourrir leur inspiration. Quel est le secret de cette fratrie qui comporte aussi un frère qui les encourage à écrire ? Comment sous des pseudonymes masculins ont-elles défrayé la chronique par leur ton et leur modernité ? Partie sur les traces de Charlotte, Emily et Anne, Laura el Makki nous plonge dans leur intimité et ce village de pierre grise, resté dans son jus, où elles vécurent, écrivirent, et moururent. Avec sensualité et talent, Laura El Makki, à qui on doit déjà deux biographies, raconte la destinée de ces trois femmes qui ont su percer les tourments de la passion." Ajouter à mes livres
8 Mon frère
Jamaica Kincaid
5 critiques 2 citations

Ajouter à mes livres
9 Qu'as-tu fait de tes frères ?
Claude Arnaud
10 critiques 16 citations

"Au milieu des années soixante, entre Boulogne et Paris, un enfant s?ennuie. Il est curieux, versatile, vibrant, timide. Il passe ses journées à lire et ses nuits à scruter les étoiles, sous le regard ironique de Pierre et Philippe, ses brillants aînés.Mai 68 : Paris se soulève, le garçon de douze ans rejoint la Sorbonne et l?Odéon. Il abandonne son prénom pour devenir Arnulf l?insaisissable, découvre les paradis artificiels et l?amour avec les deux sexes, se change en agent révolutionnaire puis en oiseau de nuit?Dans l?effervescence ambiante, la famille se désagrège : Philippe part faire le tour du monde, la mère meurt d?une leucémie, Pierre sombre dans la folie. L?euphorie collective se mue en tragédie intime, la décennie de poudre tourne aux années de plomb. « Notre seul devoir est de faire tout ce qu?on nous a interdit de faire » : le cadet se demande pourquoi il a réchappé à ce programme, que ses aînés ont suivi jusqu?au drame.Ample, ambitieux, ce roman ressuscite la vitalité presque suicidaire d?une génération nourrie de pop-rock et de drogues, d?amour libre, d?excès revendiqués et d?utopies. Qu?as-tu fait de tes frères ? est la confession d?un enfant d?une époque qui continue de hanter notre imaginaire." Ajouter à mes livres
10 Les soeurs Brontë à 20 ans
Stéphane Labbe
9 critiques 6 citations

"À vingt ans, Charlotte envoie ses vers au plus grand poète de son époque. Mais justement l?époque victorienne ne lui est guère favorable. Implacable, le grand homme lui conseille de rester à sa place : à la maison ! Elle et ses deux petites s?urs, Emily et Anne, sont d?ailleurs priées de s?effacer devant leur frère ainé, Branwell, que leur père considère comme un génie. Mais le presbytère familial, la lande à perte de vue, le climat austère et surtout le désir inassouvi d?amours charnelles et grandioses leur inspireront les chefs d??uvre du romantisme anglais." Ajouter à mes livres
11 Frères et soeurs, une maladie d'amour
Marcel Rufo
8 critiques 13 citations

"Les parents pensent tous, quand ils décident d'avoir plusieurs enfants, qu'ils sauront les aimer les uns comme les autres, sans faire de différences, sans avoir de préférences. Ils croient, tout aussi naïvement et souvent en dépit de leur propre expérience, qu'entre frères et s?urs, l'entente est le régime normal : le sentiment communautaire d'appartenir à une même fratrie devrait l'emporter sur les petites querelles quotidiennes, sur les rivalités forcément passagères, sur les jalousies évidemment sans fondement. Or, personne ne l'ignore, la réalité est loin de correspondre à cette image d'Épinal. Marcel Rufo, pédopsychiatre, en sait quelque chose, pour compter, parmi ses jeunes patients, de nombreuses victimes d'un amour mal partagé ou, au contraire, trop uniformément prodigué. L'objectif de l'ouvrage est de dissiper cet étrange aveuglement, non pas évidemment pour dissuader les parents de faire le choix d'avoir plus d'un enfant mais, au contraire, pour les y aider ! en les préparant aux difficultés qui peuvent les attendre. Sans doute l'intérêt de l'auteur pour la question du lien fraternel ou sororal est-il motivé par sa propre condition de fils unique. C'est aussi cette expérience personnelle qui lui permet de proposer une conception ouverte de la fraternité, fondée davantage sur les expériences partagées que sur le sang commun. Cet ouvrage se penche également sur quelques configurations particulières : la fascinante proximité des jumeaux, la difficulté du frère ou de la s?ur handicapés, l'adoption ou les familles recomposées. Un essai qui sait faire ressortir la force et la richesse du lien fraternel, sans mentir sur ses risques et ses difficultés" Ajouter à mes livres
12 Homer & Langley
E. L. Doctorow
25 critiques 17 citations

"Inspiré d'une histoire vraie, celle des frères Homer et Langley Collyer, les célèbres ermites new-yorkais décédés en 1947, un roman qui narre à travers deux personnages délirants l'épopée du matérialisme américain, mais aussi de la solitude américaine. Un insolite portrait de la condition humaine entre romantisme et psychose." Ajouter à mes livres
13 Frères et Soeurs
Ivy Compton-Burnett
1 critique

"Frères et sours est l'un des deux romans d'Ivy Compton-Burnett à se passer au 20e siècle. Les personnages et l'atmosphère n'en sont pas moins victoriens. On y retrouve ce huis-clos des demeures anglaises où s'engagent d'étranges duels oratoires. Le monde d'Ivy Compton-Burnett est traversé de ces conversations en demi-teintes à l'extrême perfidie, par lesquelles nous sont révélés des personnages aussi feutrés dans leur componction sournoise que cruels envers leurs semblables. Rien n'est jamais clair, détendu ou serein. On apprend au détour d?une confidence, comme en héritage d?un lourd secret, que le neveu est en fait le fils de l'oncle ou, comme ici, que celui qui était le beau-père est en fait le père. On frôle constamment l'inceste, on ne sort plus du piège de ces descendances à voie étroite qui mènent droit à la dégénérescence. L'étouffement est ainsi total, spatial et temporel et la référence ne peut plus être que celle des tragédies grecques où le frère et la sour méditent la mort du parent usurpateur. Toutes les tragédies humaines sont des affaires de famille, a-t-on pu dire et ceci se vérifie dans l'oeuvre fascinante d'Ivy Compton-Burnett, la vieille dame anglaise aux lèvres pincées qui observe de son fauteuil, comme un entomologue devant ses vitrines, la lente extinction des énergies victoriennes." Ajouter à mes livres
14 Malika, ou, Un jour comme tous les autres
Valérie Valère
10 critiques 6 citations

"Comme Valérie, l'héroïne du pavillon des enfants fous, Malika et son frère Wielfried sont très jeunes. Elle a dix ans, lui en a quinze. Comme Valérie aussi, aucun parent ne s'occupe d'eux. La mère est morte et le père apparaît de temps en temps pour donner de l'argent. Pourtant ils sont heureux dans cet appartement du boulevard Malesherbes qu'ils ont meublé eux-mêmes car ils s'aiment, d'un amour trop parfait que les adultes saccageront. Malika et Wielfried se racontent tour à tour. Leur langage est enfantin mais bien des adultes envieraient leur clairvoyance, leur autonomie et leur force, Malika ou Un jour comme tous les autres est un hymne à la liberté, à l'amour bien sûr mais aussi à la franchise et à la différence. La sensibilité de Malika, sa lucidité, la droiture de Wielfried, leur étonnante communion et leur appétit de vivre, font de cette histoire d'amour l'une des plus belles de notre temps. " Ajouter à mes livres
15 Son frère
Philippe Besson
54 critiques 77 citations

"Tout au bout de l'île de Ré, à Saint-Clément-des-Baleines, là même où se sont échoués quelques marins malheureux dans ces eaux mauvaises? C'est un bout du monde, théâtre du bout de la vie, celle de Thomas, le frère. Cet être, double du narrateur, qui a vingt-cinq ans et en paraît quatre-vingt-dix, diminué par la maladie. Il se meurt, dans la maison familiale, dans la bâtisse de son enfance, au c?ur de l'été. Son frère ou quelque chose comme la mort à l'?uvre, qui s'acharne, sûrement, prend son temps aussi, se laisse désirer, froidement. On s'attend à un engourdissement des membres, une contraction chez cet homme qui vit avec un "risque hémorragique permanent". Mais non. C'est la "nonchalance, une sorte de vacance, une lenteur, un renoncement dans la chaleur". Raconté sous forme de journal, dans lequel s'insère un flash-back, long râle plaintif et douloureux de la maladie, Son frère est cet accompagnement à la mort, avec sa part d'injustice et d'incompréhension, un accompagnement poussé par les souvenirs, au creux de la fraternité évoqués sobrement, sans fard, par un narrateur démuni, mutilé. -"-Céline Darner Ajouter à mes livres
16 L'amour fraternel
André de Richaud
1 critique 4 citations

Ajouter à mes livres
17 Olivier
Jérôme Garcin
28 critiques 31 citations

Ajouter à mes livres
18 Deux soeurs
Madeleine Chapsal
19 critiques 35 citations

"Sara voue à sa s?ur aînée une jalousie terrifiante qui la pousse à la calomnie et à la violence. « Pourtant nous nous aimions tant quand nous étions enfant... », s?afflige Emma qui ne comprend pas pourquoi sa petite s?ur, devenue sa pire ennemie, s?acharne à la détruire. Longtemps elle va espérer la désarmer par un excès de patience et de générosité, mais rien n?y fait : plus elle lui cède plus sa s?ur s?enflamme... C?est au décès de leur mère puis de leur père que Sara achève d?exploser : au mépris de la loi et même du bon sens, elle commet l?impensable pour arriver à dépouiller sa s?ur, quitte à en pâtir elle-même... Bien des familles se déchirent ainsi au moment des héritages, par jalousie fraternelle plus encore que par appât du gain : elles ne peuvent que se reconnaître dans ce nouveau roman de Madeleine Chapsal, si juste qu?il en paraît vrai." Ajouter à mes livres
19 Des soeurs, des frères
Lucette Savier
Ajouter à mes livres
20 Des soeurs, des frères. Les méconnus du roman familial
Autrement
"Au-delà du sang et du lait de la commune enfance, s?urs et frères tissent jusqu'à la vieillesse ce lien insolite et changeant qu'est le lien fraternel. A proximité ou à distance, qu'ils s'aiment, se haïssent, s'ignorent, se jalousent ou s'affrontent en rivalités passionnelles, leurs rapports dessinent un tracé complexe et étrangement méconnu. Le complexe d'?dipe ayant tout occulté, rares en effet sont les recherches sur les relations fraternelles, oubliées du roman familial. Et pourtant, que de rêves de fraternité, de fusion complice, d'innocence dans cette image mythique, littéraire, romantique du couple frère-s?ur. Comme un duo discret et pudique qui résisterait à toutes les absences, à toutes les distances, à toutes les alliances. Quand disparaissent les grandes familles, les grandes fratries, on les aperçoit soudain ces s?urs et ces frères, ouvriers ou bourgeois, avec leurs souvenirs, leurs gestes, leurs souffrances, leurs rires. Comme une évidence." Ajouter à mes livres
21 Frères et soeurs
Olivier Poivre d'Arvor
"À travers la recherche de leur sœur, Olivier et Patrick Poivre d'Arvor esquissent le portrait d'une relation fraternelle complexe, parfois difficile mais vibrante de beauté et de délicatesse. Chaque chapitre, donnant successivement la parole à l'un et à l'autre, retrace une quête au long cours, prétexte à redécouvrir des liens qui s'élèvent au-delà des différences. Espoirs et songes d'enfants, aïeux vrais ou rêvés, et surtout cette absente si présente dans leur cœur : ce sont autant de souvenirs, d'êtres et de voyages qui les unissent indéfectiblement. Ce roman réussit l'exercice périlleux de superposer deux styles, deux personnalités, deux voix qui résonnent et se répondent sans jamais se faire d'ombre. Dans une harmonie que seuls des frères pouvaient créer, ce retour aux sources, d'une tendresse et d'une poésie infinies, émeut par sa sincérité." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          81

Ils ont apprécié cette liste