AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791090685963
Éditeur : Le muscadier (13/06/2017)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Les parents de Gabriel, 16 ans, attendent que leur fils s’explique sur le coup de fil qu’il a reçu la veille. Hier après-midi, son cousin l’a appelé durant douze minutes et vingt-trois secondes…

Mais que dire quand on n’a pas su soi-même trouver les mots pour éviter le pire ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
chardonette
  13 juin 2017
Vais-je trouver les mots pour expliquer mon ressenti suite à la lecture de ce roman très fort de Gilles Abier.
Je l'espère... Allez je me lance.
Tout commence avec Gabriel Santorelli, surnommé Gaby, on le retrouve en plein interrogatoire, avec ses parents et un policier, c'est un instant terrible pour cet adolescent qui peine à s'exprimer. Sachant, que ce dernier doit s'expliquer sur l'appel téléphonique de son cousin, Julien, reçu la veille, un appel de douze minutes et vingt-trois secondes...
Mais comment trouver les mots pour expliquer cet appel quand lui-même à l'impression de l'avoir abandonné ?
« Trouver les mots. Les mots justes. Ceux qui rassurent, ceux qui confortent, ceux qui sauvent. Je ne sais pas. »
En lisant ce roman, j'ai eu le sentiment de regarder un court métrage, d'aller crescendo dans les émotions et les mots. de plus, il est facile de s'identifier aux différents protagonistes que ce soit Gaby, Julien, Morgane, la soeur, les parents de Gabriel et de Julien.
Ce que j'aime avec la collection « Rester vivant » c'est qu'elle traite clairement des sujets de société terrible et en même elle invite le lecteur à se questionner. C'est une collection qui interpelle sur les dangers d' internet, la sécurité, le harcèlement et l'intimité.
Si seulement ce texte pouvait servir de support afin que ce récit reste juste une histoire et pas un fait divers. Car il est vrai qu'il est difficile de comprendre comment de telles choses peuvent arriver sans que personne ne puisse réellement aider.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
leslecturesdeVal
  22 novembre 2017
Mon avis : Je remercie tout d'abord les éditions le Muscadier et Babelio pour l'envoi de ce roman dans le cadre de la dernière Masse critique, en effet j'avais fait que deux demandes lors de cette dernière masse critique et j'ai été agréablement surprise de recevoir LE roman que je désirais le plus, car si vous me suivez régulièrement sur mon blog vous savez que Gilles Abier est un auteur que j'affectionne tout particulièrement, c'est donc avec un réel plaisir que j'ai dévoré ce roman même si j'avoue qu'il est extrêmement émouvant de part on contenu . C'est un tout petit livre de 50 pages qui se lit bien-sur très vite mais qui nous raconte une histoire très forte et même s'il est particulièrement court j'avoue qu'il est complet et que nous n'achevons pas notre lecture sur un gout d'inachevé.

Du coté de l'histoire: Je vais faire très court dans ma description puisque le résumé de l'éditeur nous en dit déjà beaucoup.
Gabriel est un adolescent très réservé, il est très proche de son cousin et celui-ci l'a appelé la veille durant un peu plus de douze minute avant malheureusement de se donner la mort. Tout le monde attend que Gabriel puisse expliquer ce que lui a dit Julien juste avant ce geste dramatique . Malheureusement notre jeune Gabriel ne peut expliquer, il ne trouve pas les mots , ces mots qui justement n'ont pu non plus rassurés et éviter ce geste fou.
Du coté de l'écriture: Comme toujours Gilles Abier nous livre ici, un texte très fort, un texte sur le suicide d'un jeune homme et sur l'incompréhension de sa famille et les dégâts que cela peut occasionner sur toutes les personnes qui restent ensuite après un geste pareil. L'auteur nous explique avec ses mots , son texte aussi émouvant que déstabilisant, les méfaits du net sur les jeunes adolescents et les dégâts que cela engendre sur les adolescents qui parfois se font malencontreusement avoir par le biais de ce nouveau fléau que rencontre nos enfants, jusqu'à parfois ces gestes de désespoir que certains jeunes vont faire pour se sortir d'une situation qui les dépasse. J'ai été émue en découvrant toute la détresse de ce jeune adolescent qui ne peut s'exprimer face à cet interrogatoire dont il fait l'objet de la part de ses parents et de ce policier. Comment ce jeune garçon encore bien innocent peut il souffrir à ce point car il se sent en parti responsable du geste de son cousin car ces mots qu'il ne trouve pas maintenant pour lui est une sensation de responsabilité , d'abandon pour son cousin car il n'a pu trouver les mots pour éviter le pire.
En quelques pages Gilles Abier nous émeut et nous interpelle par ce texte , un court roman un peu à la façon d'un court métrage qui devrait être lu par bon nombre d'adolescents.
En conclusion : C'est un texte vraiment émouvant que je viens de refermer , j'ai le coeur encore palpitant de cette lecture qui ne peut et ne doit laisser personne indifférent. Gilles Abier pose ici les mots qu'il faut pour un fait de société malheureusement bien trop courant, qui heureusement ne se termine pas toujours en catastrophe comme celle-ci mais qui parfois pousse à ces gestes fous qui ne devraient exister . Cette collection devrait être présente dans toutes les structures collégiennes et devrait même je pense être l'étude de texte dans les cours de français . Ce sont des courts textes qui devraient être étudiés par nos jeunes lecteurs, des testes forts, qui interpellent, des textes qui devraient restés fictifs mais qui malheureusement sont parfois la réalité.
Trouver les mots est un récit à lire absolument.... du reste dès demain je cours voir la responsable du CDI de mon collège pour que ce titre figure dans ses prochains achats.
Lien : https://aupaysdelire.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbe
  25 juin 2017
Gilles Abier sait trouver une fois encore les mots justes pour dessiner les contours du mal être des adolescents.
Il récidive autour d'un thème douloureux en évoquant le compte à rebours d'un drame.
Gabriel est très proche de son cousin du même âge. Aucun des deux n'est très expansif mais ils se comprennent depuis toujours.
Alors que Gabriel commence à s'ouvrir aux autres, Julien se renferme et s'il a pléthore d'amis, c'est sur internet qu'il les trouve.
Mais un jour, l'inimaginable survient...
Un livre tout en tension autour de l'indicible. Les personnages luttent avec le langage pour essayer de trouver les mots qui font défaut en écho notamment avec la perte de contrôle du corps.
L'adolescence est présentée comme une période à risque. le moment d'une mutation qui peut échouer, sans retour en arrière possible. Comment se connaître ? Comment se trouver ?
On ressent à travers cette écriture qui prend la forme d'un témoignage fictif mais fort, l'impuissance des familles devant un ennemi masqué qui vient laminer la confiance de nos enfants.
Le récit illustre la perte du lien dans une société numérique.
A lire !


Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
zazimuth
  17 mai 2018
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce court roman qui ne prend tout son sens qu'à la fin.
Je me suis intéressée à la complicité entre les deux cousins timides, Gabriel et Julien, qui évoluent en marge de la société de leurs pairs sans soucis de popularité.
Gabriel se fait remarquer par une vidéo volée pendant qu'il dansait juste pour lui et qui a fait le tour des réseaux sociaux en tournant finalement à son avantage.
En revanche Julien reste toujours à l'écart, préférant jouer aux jeux vidéos avec son cousin que courir les filles.
Jusqu'au jour où une joueuse novice en ligne l'aborde pour lui demander des conseils...
C'est une histoire de phishing et de cyberharcèlement qui tourne mal. C'est malheureusement une réalité qui laisse les jeunes démunis.
Commenter  J’apprécie          50
Eowyne
  03 décembre 2017
Je remercie l'opération "Masse critique" et les éditions "Le Muscadier" pour l'envoi de cet ouvrage. Une couverture qui annonce les choses (la bimbo floue derrière un jeune qui fait plus 20 ans que 16 ans). Nous savons donc déjà que ce jeune homme s'est fait avoir sur internet comme cela arrive beaucoup à nos adolescents. Je me demandais vraiment comment Gilles Abier allait traiter ce sujet difficile. Bravo à lui, il a réussi. En moins de 50 pages, nous sommes plongés dans l'univers de Gabriel, 16 ans qui n'entre pas dans les cases, tout comme son cousin, Julien. Mais, alors que Gabriel reste en lien avec la "vraie" vie, Julien s'isole et se réfugie dans le monde de l'informatique. Jusqu'au jour où il fait une bêtise et ne se sent pas capable d'affronter le regard des autres et surtout de sa famille. Gabriel essaie de comprendre en se refaisant le film des dernières semaines où il n'a pas trouvé les mots. Les jeunes garçons (à partir de 16 ans selon moi) doivent absolument lire ce livre. Un seul bémol, le manque de solutions trouvées. J'aurais aimé que l'auteur développe ce qu'il est possible de faire dans ces cas-là. C'est donc une lecture qui doit être accompagnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   17 mai 2018
Grâce à la magie maléfique d'internet, et quasiment du jour au lendemain, je suis devenu un support de conversation pour un petit groupe de personnes que je ne connaissais pas, un gars sur qui avoir une opinion, un objet de détestation ou de délectation, bref un type à juger. (p.18)
Commenter  J’apprécie          30
EowyneEowyne   03 décembre 2017
Quand t'es mal, t'as pas envie qu'on te dise que tout va aller mieux.
Mais tu n'as pas envie, non plus, qu'on te dise que ta vie est foutue.
Qu'est-ce que tu peux entendre quand tout s'écroule autour de toi ?
Quels sont les mots qu'il te faut pour relever la tête ?
Pour ne pas lâcher ?
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   17 mai 2018
T'es obligé de composer quand t'es à plusieurs, à réagir d'une façon qui n'est pas la tienne. Comme si t'étais sur une scène de théâtre à présenter la meilleure version de toi-même - pas nécessairement la meilleure d'ailleurs, mais celle qui correspond le plus précisément à ce que les autres réclament de toi, celle grâce à laquelle tu évolueras parmi tes condisciples sans déclencher de vagues. (p.24)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
chardonettechardonette   13 juin 2017
Trouver les mots. Les mots justes. Ceux qui rassurent, ceux qui confortent, ceux qui sauvent. Je ne sais pas.
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   17 mai 2018
Je m'énerve à saisir les attentes de mon interlocuteur sans parvenir à m'investir dans l'émotion. Comme si c'était sale de se dire. Comme si de me révéler, j'allais me perdre. Plus on me cherche, moins je m'affiche. (p.8)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gilles Abier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Abier
Vidéo de Gilles Abier
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Konnichiwa, Martin ! Salut Hikaru !

Pourquoi Martin ne veut-il pas la lettre du Japon ?

Car il ne comprend pas l'écriture
Car il préfère la Chine
Car il n'aime pas les petites îles

8 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Konnichiwa, Martin ! / Salut, Hikaru ! de Gilles AbierCréer un quiz sur ce livre