AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2228915327
Éditeur : Payot et Rivages (16/03/2016)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 55 notes)
Résumé :
L'Inde rendrait-elle fou ? Un psychiatre, Régis Airault, a constaté que, de Bombay à Goa, de Delhi à Pondichéry, un véritable syndrome indien touche les Occidentaux - pour la plupart des adolescents et des jeunes adultes - qui se rendent dans ce pays. Là plus qu'ailleurs, et de manière plus spectaculaire, il semble que notre identité vacille. Des personnes jusque-là indemnes de tout trouble psychiatrique éprouvent soudain, sans prise de drogue, un sentiment d'étrang... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
ericbo
  07 mars 2017
Si je me souviens bien, l'auteur était psychiatre consultant au consulat de France de Bombay. Employé pour faire face à l afflux de jeunes francais entres autres, venus trouver en Inde un exutoire à leur mal-être et les prendre en charge psychiatriquement. Il s'agit donc de témoignages de personnes ayant perdu tout repère, souvent clochardisées, malades... prises en charge par le consulat, et éventuellement pour rapatriement.
Au-delà de la recherche d'une autre culture ou pour fuir la leur, il y a souvent une explication d'ordre psychanalytique qui explique cette quête de soi, quête d'absolu. C'est ce que l'auteur fait ressortir de chaque temoignage.
Avec une réflexion plus générale sur ce qui nous pousse à voyager, fuir nos repères habituels, rechercher un certain sens à notre vie, être dans une quête existentielle.
Au-delà de leurs similitudes, les cas cités sont très intéressants et donnent à réflechir sur le sens que l'on veut donner à notre vie.
Le syndrome de Stendhal n'est pas si loin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lounima
  17 mars 2013
"L''Inde rend-elle fou, ou les fous vont-ils en Inde ?" (Payot - p.14)
Vaste question à laquelle le psychiatre Régis Airault tente de donner quelques éléments de réponse dans cet ouvrage où il énumère les cas les plus marquants qu'il a eu à traiter au cours des années qu'il a passé en Inde en tant que psychiatre affecté à l'ambassade de France en Inde.
Très intéressant, facile à lire, ce document devrait faire partie de la panoplie de tout futur voyageur qui envisage de se perdre en Inde pour quelques jours ou quelques années... Selon l'auteur, l'Inde exercerait sa magie dès l'arrivée et nombre de touristes occidentaux, en état de choc, repartiraient au bout de quelques heures passées sur le sol indien alors que d'autres ne penseraient qu'à s'y perdre allant même jusqu'à oublier leur identité !
"Alors ? L'Inde ne serait-elle qu'un immense hôpital plein de psychotiques cherchant un sens à leur vie - à la vie ? Des cohortes d'Occidentaux mystiques, délirants chroniques, se bousculent-ils vraiment dans les halls des aéroports à Bombay, à Dehli, à Madras ?" (Payot - p.54)
Cependant, aussi intéressant que cet ouvrage puisse être, il n'en demeure pas moins un peu répétitif : les cas présentés sont totalement similaires et leur lecture devient un peu lassante voire fastidieuse à la toute fin. Sans doute, le fait que ces récits ne s'attachent qu'à l'aspect psychiatrique des "sujets" dépersonnalise presque totalement les cas présentés, ce qui m'a un peu rebutée, il faut le reconnaître mais cela n'en demeure pas moins un livre pour toutes celles et ceux qui t'intéressent un tant soit peu à ce vaste pays...
Lien : http://loumanolit.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
ArandeHavalandirman
  18 mars 2018
L'Inde rend-t-elle fou, ou les fous vont-ils en Inde?
C'est en partant de cette interrogation un peu caricaturale que Régis Airault, psychiatre ayant exercé au consulat de Bombay, analyse le rapport des voyageurs occidentaux avec ce pays sans limite.
D'émotions esthétiques intenses à l'angoisse du vide, Régis Airault aborde tout d'abord les voyages pathologiques, où le pays est un support à des névroses déjà existantes ; puis les voyages pathogènes, où le pays fait naître des crises graves, impressionnantes et parfois longues, qui disparaissent quasi immédiatement au retour en France.
Les exemples très concrets, les nombreux témoignages et la langue simple utilisée par l'auteur permettent à ce livre de vulgarisation efficace de se lire rapidement et de manière fluide. Cela dit, il ne faut pas nécessairement « être fou » pour partir en Inde, et le livre occulte les milliers de voyageurs y partant tous les ans et pour qui tout se passe bien sur le plan psychologique. Mais après tout, c'est un livre qui lève le voile avec beaucoup de justesse sur un phénomène très peu abordé et pourtant toujours autant d'actualité.
De manière plus générale, il nous éclaire sur le quotidien d'un soignant psychiatrique travaillant en toute indépendance et avec les moyens du bord dans un pays compliqué à aborder et très exotique. Toutes les étapes de la prise en charge des patients sont décrites, avec parfois des échecs ou au contraire des réussites impressionnantes.
La troisième et dernière partie est une interrogation plus générale sur ce qui nous pousse à partir en voyage, à aller dans des pays toujours plus éloignés de notre culture, tels que l'Inde. Pourquoi cette prise de risque? Pourquoi part-on en Inde? Pourquoi part-on ? M'étant moi-même posé ces questions, cette partie est celle que j'ai trouvé la plus instructive. le retour à l'enfance y est évoqué, ainsi que le « sentiment océanique », sentiment indescriptible, subjectif, régressif et violent de sortir de la Caverne et de faire corps avec le « Tout » universel.
L'Inde, en étant plus tolérant à ce que nous appelons « la folie », et en réveillant en nous, Occidentaux, des sentiments liés à l'enfance, nous attire irrésisitblement ou nous angoisse atrocement. Très souvent, elle créée un sentiment de dépendance qui survivra longtemps et nous poussera à nous y rendre à nouveau.
Il est toujours bon de creuser en soi et de s'interroger sur soi-même. Cet ouvrage nous incite à le faire. Il m'a ainsi amené à considérer mes comportements, mes émotions et mes passions ainsi que ceux des autres sous un angle un peu plus psychologique et moins « terre à terre » qu'avant. Je me suis rendue compte qu'il était nécessaire, très instructif et au final assez agréable de prendre du recul sur ses choix et ses émotions.
De l'exploration géographique à l'exploration intérieure, des rivages de l'océan à nos propres limites et à notre folie, le voyage, et particulièrement le voyage en Inde, est un ailleurs qui nous ramène à l'enfance et à nos origines; un dépaysement total qui agit comme un rite initiatique.
Bons voyages…
Lien : https://lasocietedeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vallalectrice
  02 juillet 2017
Ce petit bijou m'a été prêté par un fou de l'inde, qui j'espère y terminera ses jours. L'auteur maîtrisant vraiment son sujet, aborde l'inde et la phrase " l'inde ca passe ou ca casse" sous un jour nouveau et très " scientifique" et psychopathologique. Abordable par tout public, il nous décrit un pays ( il aurait pu les décrire tous) sous un angle vraiment novateur. A la fin de ce livre, trop court à mon avis, vous serez pourquoi vous aimez (aimerez) l'inde ou pas.
Moi qui ai mis des années à y aller....j'aime.
Ps : j'aime bien les histoires des livres, comment ils nous arrivent entre les mains.
Commenter  J’apprécie          52
fraxinus
  10 février 2015
Des passages intéressants, mais un peu "inabouti" à mon goût, le sujet aurait mérité plus de développement.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LounimaLounima   17 mars 2013
"Ces impressions contradictoires, ces sentiments opposés qui cohabitent à la minute et vous "remuent les émotions", c'est ça l'Inde. Voir sortir de la boue, dans le pire des bidonvilles, un homme vêtu de blanc, d'un blanc immaculé, là où en cinq minutes on serait noir de la tête aux pieds, c'est ça l'Inde : la pureté qui pousse sur l'abject. La vie, la mort juxtaposées." (Payot - p.73)
Commenter  J’apprécie          70
LounimaLounima   17 mars 2013
"Plus qu'ailleurs, le voyageur est soumis, lors de son arrivée en Inde, à un choc culturel qui semble obéir à la loi du "tout ou rien" : c'est la séduction ou la répulsion, car, dit-on, on ne frappe pas à la porte de l'Inde : on est aspiré ou rejeté." (Payot - p.66)
Commenter  J’apprécie          40
dacotinedacotine   18 mars 2016
En Inde, la vie est à l'état pur,
Là-bas, me disait une jeune femme, à tous les coins de rue la vie te pète à la tête."
Commenter  J’apprécie          20
Dans la catégorie : Relations avec autruiVoir plus
>Psychologie>Psychologie appliquée>Relations avec autrui (99)
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
397 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre