AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330036361
Éditeur : Actes Sud (20/08/2014)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 168 notes)
Résumé :
Yanis est sincèrement amoureux de Camille. Mais "être un mec" et "assurer" avec les filles, c'est plus facile à dire qu'à faire. Devenir un homme oui, mais quel homme ?  Il doute et vacille.  Un roman qui aborde un sujet sensible et peu évoqué en littérature ado, celui de la construction de l'identité masculine.
Zoé.T


Ce livre m'a énormément plu car, j'ai pu m'identifier au narrateur qui est aussi un adolescent. Cette histoire d'amour e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (133) Voir plus Ajouter une critique
bilodoh
  05 juillet 2015
Un court roman d'amour, un adolescent déprimé par qui peine à faire sa place dans le monde, à trouver le chemin vers l'autre et à grandir vers l'âge adulte.

Loin de l'insouciance qu'on prête souvent à la jeunesse, c'est plutôt un ado torturé, paralysé par les émotions qui le submergent.

Et c'est triste de voir à quel point sa mère et ses profs ne devinent pas du tout ce qui se passe pour lui.

Heureusement, le théâtre et la poésie l'aideront à mettre des mots sur ses sentiments et à briser la carapace de son isolement.

Une soixantaine de pages dans la peau d'un ado, pour se rappeler qu'il n'est pas facile d'apprendre à aimer.
Commenter  J’apprécie          300
Shan_Ze
  14 mars 2017
Oublier Camille, c'est difficile pour Yanis. Camille c'est son premier amour, il l'aime sincèrement mais il se sent trahi par la jeune fille qui attendait des marques d'affectation. Gaël Aymon montre au lecteur les pensées torturées de Yanis. Très centré sur lui-même au début, il va découvrir que tout n'est pas noir qu'il y a de l'espoir. Un roman jeunesse très court sur les sentiments et émotions des adolescents : colère, amour, amitié... Bien aimé ce petit bout de vie de cet ado qui se cherche, bien rendu par l'écriture sincère de Gaël Aymon.
Commenter  J’apprécie          290
CDIdepange
  16 novembre 2015
Résumé du début de l’histoire :
Yanis est amoureux de Camille depuis de nombreuses années, mais quand on a 16ans, pas facile d’assumer ses sentiments et de les partager avec la personne concernée. Lassée d’attendre que Yanis remue les choses, Camille le trompe et lui avoue son erreur à travers une lettre. Yanis se sent trahi et coupe brutalement les ponts avec celle qu’il aime. Il fait alors de nouvelles rencontres et se fait de nouveaux amis, mais rien n’y fait, impossible d’oublier Camille. Yanis est perdu et dans sa vie tout part en vrille. Mais son cousin Manu, un apprenti comédien, va s’occuper de lui et va l’aider à reprendre sa vie en main grâce au théâtre et à la poésie.
Avis personnel :
Oublier Camille est vraiment un très bon livre, il m’a énormément plu ! Tout d’abord, il traite un sujet très peu courant dans les livres de jeunesse : la construction de l’identité masculine. En effet, dans le roman, le lecteur est confronté à la vie de Yanis, allant des choses les plus banales aux choses les plus émouvantes. L’histoire a été écrite par un adulte, mais pourtant j’ai vraiment eu l’impression que l’auteur était le personnage principal de l’histoire, le « vrai Yanis » qui avait écrit un livre autobiographique afin de partager avec les gens ce qu’il avait vécu ou plutôt ce qu’il était en train de vivre.
L’histoire tourne également autour de l’adolescence et de tout ce qui s’y rattache : le lycée, les disputes familiales, les bêtises, les sorties, l’amitié, l’amour… C’est pourquoi je le recommande vivement. Chaque adolescent peut se retrouver dans ce livre, à travers des actes, des sentiments ou même des extraits, comme ce dernier : « Appelle Camille ! Ou écris-lui, si c’est plus facile. Dis-lui ce que tu ressens, avec tes mots à toi. N’attends pas que quelqu’un te dicte ou te dise ce que tu dois faire. Je ne peux pas t’aider Yanis. À part te dire qu’il vaut mieux la perdre en lui parlant qu’en n’osant pas le faire. Un jour, il faut faire un choix : vivre et souffrir, ou vivre par procuration. ».
Cet extrait de Oublier Camille m’a énormément marquée. En effet, c’est à ce moment même de l’histoire que Yanis comprend qu’il est la seule personne à pouvoir arranger les choses. Recevoir l’aide de n’importe qui ne changerait rien, car le personnage principal est seul maître de son destin. Je trouve que les paroles que prononce Manu veulent simplement faire comprendre à Yanis que « l’amour est plus fort que la haine », et que dans la vie, même si ça fait mal, il faut parfois apprendre à pardonner pour pouvoir aimer à nouveau.
J'ai vraiment été séduite par ce livre mais j’ai tout de même deux choses à lui reprocher : premièrement je ne l’ai pas trouvé assez long, et deuxièmement j’ai été frustrée par le dernière phrase du roman… (Mathilde)
Nouvelle critique:
Yanis est un jeune étudiant de 16 ans, follement amoureux de Camille, une jeune fille de son lycée. Ce jeune homme ne vit que pour elle, pourtant très timide, il n'a jamais su entreprendre une relation sérieuse avec sa bien-aimée. Camille, quant à elle, lui avoue toutes ses infidélités par une lettre laissée lorsqu'elle part en voyage scolaire. Yanis, désemparé, n'y croit pas, ce n'était pas envisageable d'être trahi par "sa Camille". Ce dernier, triste et se sentant humilié, prend une décision qui n'est pas évidente: oublier Camille. Il essaie par différents moyens de faire sortir la jeune fille de son esprit, notamment en multipliant les nouvelles rencontres, en vain, l'image de Camille lui est omniprésente. Cependant son cousin Manu va jouer un rôle important pour le rétablissement de Yanis, celui-ci va lui apprendre à reprendre confiance en lui en l'initiant à la poésie ainsi qu'au théâtre.
AVIS PERSONNEL:
"Oublier Camille" nous plonge dans la vie d'un adolescent en grande détresse. L'auteur nous fait partager les sentiments, le point de vue de ce jeune homme se sentant trahi par la fille qu'il aime. C'est entre autre, ces éléments qui rendent le livre captivant et bien évidemment émouvant. Lorsque nous lisons ce livre, nous pouvons nous mettre à différentes places: soit à la place de Yanis soit celle de la personne qui veut l'aider. Pour ma part, j'étais la personne qui essaie de trouver des solutions pour ce jeune homme, mais aussi celle qui ressent de la pitié pour ce pauvre garçon innocent qui perd confiance en lui. Je recommence vivement ce livre pour les adolescents mais aussi pour les parents qui pourront sans doute mieux comprendre leurs enfants. (Alizé.P)
Note: 3/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
orbe
  22 juillet 2015
Yanis, seize ans, vient de perdre Camille. Alors qu'il l'aime depuis plusieurs années, il n'a jamais réussi à vaincre sa timidité et passer à une relation plus sérieuse.
La jeune fille est partie en voyage scolaire lui laissant une lettre lui avouant des "infidélités".
Pour Yanis, c'est inacceptable, pourtant, il va commencer à s'interroger sur lui-même.

Pourquoi n'est-il pas intéressé par une aventure plus approfondie ? N'est-il pas assez mûr ? Qu'est-ce qui cloche chez lui ?

​Alors qu'il vit depuis toujours seul avec sa mère, c'est l'arrivée de son cousin Manu et la découverte du monde du théâtre et de la littérature qui vont l'aider à mieux comprendre la crise qu"il traverse.

Un récit d'introspection qui place le lecteur dans le corps d'un adolescent mal dans sa peau et qui va remettre en cause son identité.

Le traitement de la question de la maturité et de la normalité sexuelles est menée avec finesse et le dénouement est lui aussi soigné. le ton est juste et le lecteur se laisse emporter dans cette quête de soi.
La conclusion permet de rappeler que la norme n'existe pas en matière de sentiment ni de maturité sexuelle. Intéressant !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
ClassBook
  18 octobre 2016
Les sentiments des garçons
C’est un court roman qui raconte l’histoire d’un jeune garçon, Yanis au lycée, fou amoureux d’une jolie Camille. Perdu et déprimé, il ne sait que faire de ses sentiments. Entre problèmes d’amour, d’école et de parents il ne sait comment se diriger vers l’âge adulte, une chose pas très habituel chez les garçons va lui faire un déclic à vous de la découvrir…
Je pense que ce livre aide à réaliser et à comprendre certaines choses. Il m’a beaucoup plus car d’une part il y a de nombreuses péripéties d’amour et d’autre part, il captive l’attention du lecteur, quand on commence on ne s’arrête plus ! Ce qui est bien, c’est qu’il permet de montrer les sentiments d’un garçon, qui en général les cache bien, on voit bien qu’eux aussi ont un cœur. Ce que j’ai apprécié également, c’est le fait que cela peut-être aussi bien l’histoire d’une fille que celle d’un garçon et que l’art théâtral permet de guider Yanis sur la bonne voie. Enfin, on peut constater qu’il a des problèmes avec les parents et les professeurs, ce qui est courant chez les lycéens, on a l’impression que l’auteur a vécu la situation de Yanis.
L’extrait qui m’a marqué est : « ça me donne le vertige, cette toute puissance. Pouvoir rayer des gens de mon existence en un quart de seconde. Et l’avoir rayée, elle. » Cet extrait est court mais dit tout, on a beau se sentir faible, on peut faire des choses qu’on ne s’imaginait pas capable. On peut surtout oublier, « jeter » des personnes en l’occurrence Camille qui ont fait parties de notre vie et de notre cœur en un seul mot, en un seul geste. Mais, le plus dur c’est d’être cette personne rayée alors qu’on sait pertinemment que nous deux, on ne le veut pas mais c’est plus fort que nous, on se voit obliger de faire des choix à contre cœur qui au début nous font mal puis après tout va bien, voilà pourquoi cet extrait m’a touché, on se sent identifié quelque part à Yanis.
(Elma)
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Yanis a 15 ans et est fou amoureux de Camille. Mais qu’est-ce que vraiment l’amour ? Perdu dans ses doutes, il décida de l’oublier. Son amour prenda-il le dessus ?
J’ai bien aimé ce livre, cependant je trouve ce livre plutôt banal. Tout d’abord, on a toujours envie de lire la suite, il y a une histoire d’amour compliquée et une relation mère-fils difficile. Cependant, je trouve qu’il y avait pas beaucoup de péripéties, il était difficile à comprendre à certains moments et je n’ai pas aimé la fin du livre car elle nous laisse dans le doute.
Chloé
---------------------------------------
L’Amour à l’adolescence
Le livre « Oublier Camille » est un roman écrit par Gaël Aymon.
Ce livre raconte l’histoire d’un jeune adolescent, Yanis, 16 ans et qui est fou amoureux de Camille. Alors qu’il l’aime depuis plusieurs années, il n’a jamais réussi à vaincre sa timidité et donc de passer à une relation plus sérieuse avec elle. Lassée d’attendre que Yanis lui avoue ses sentiments, Camille le trompe durant un voyage scolaire. Elle lui écrit une lettre pour lui avouer son infidélité. Yanis se sentant trahit décide d’oublier Camille. Il se fait de nouveaux amis pour essayer de se changer les idées mais malheureusement il n’y arrive pas. Manu son cousin arrive à l’aider à reprendre sa vie en main grâce au théâtre et à la poésie.
J’ai bien aimé ce livre car parce qu’il raconte les sentiments d’un garçon, ce qui n’est pas banal. De plus, on remarque qu’il a également des problèmes au lycée ainsi qu’avec ses parents ce qui est assez fréquent à l’adolescence. Enfin, en lisant ce livre, j’avais l’impression que l’auteur avait vécu la situation de Yanis.
Je recommande ce livre aux adolescents ainsi qu’aux parents qui pourront mieux comprendre leurs enfants.
Je donne la note de 4/5 à ce livre.
(Alexandra)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   31 octobre 2014
Parce que l’auteur adopte le point de vue d’un adolescent - ce qui est encore trop rare en littérature jeunesse -, ce roman intéressera sans nul doute un bon nombre de lecteurs livrés à des questionnements similaires.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
cdichblanccdichblanc   22 août 2015
Il se met à chanter un truc qui m'arrive en plein coeur : "mon doux mon tendre, mon merveilleux amour, de l'aube claire jusqu'à la fin du jour, je t'aime encore, tu sais je t'aime..."
Je retourne me jeter sur mon lit. Je tends l'oreille mais je n'arrive pas à entendre la suite de la chanson. Je me promet de choper le titre dès que j'aurai récupéré un accès à internet. Comment une seule phrase d'une vieille chanson peut me foutre en vrac comme ça ? .....p.39
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbeorbe   22 juillet 2015
Pour les autres on était déjà mariés. Mais pour nous, ces petits gestes étaient à peine un aveu. On ne s'était encore rien dit. On était potes depuis trop longtemps. Et puis, comment être sûr ? Comment savoir si elle pensait à moi comme ça ? Pourtant, c'était forcément à moi d'agir
Commenter  J’apprécie          90
heleneleroyheleneleroy   16 novembre 2014
Appelle Camille ! Ou écris-lui, si c'est plus facile. Dis-lui ce que tu ressens, avec tes mots à toi. N'attends pas que quelqu'un te le dicte ou te dise ce que tu dois faire. Je ne peux pas t'aider, Yanis. A part te dire qu'il vaut mieux la perdre en lui parlant qu'en n'osant pasle faire. Un jour, il faut choisir : vivre ou souffrir, ou vivre par procuration.

Commenter  J’apprécie          60
la4e4etleurslivresla4e4etleurslivres   18 mai 2016
C'est fini, tu peux crever! Tu m'aimes encore? Alors j'espère que ça te fera mal. J'ai décidé de t'oublier.

Appelle Camille ! Ou écris-lui, si c’est plus facile. Dis-lui ce que tu ressens, avec tes mots à toi. N’attends pas que quelqu’un te dicte ou te dise ce que tu dois faire. Je ne peux pas t’aider Yanis. À part te dire qu’il vaut mieux la perdre en lui parlant qu’en n’osant pas le faire. Un jour, il faut faire un choix : vivre et souffrir, ou vivre par procuration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CDIdepangeCDIdepange   16 novembre 2015
« Appelle Camille ! Ou écris-lui, si c’est plus facile. Dis-lui ce que tu ressens, avec tes mots à toi. N’attends pas que quelqu’un te dicte ou te dise ce que tu dois faire. Je ne peux pas t’aider Yanis. À part te dire qu’il vaut mieux la perdre en lui parlant qu’en n’osant pas le faire. Un jour, il faut faire un choix : vivre et souffrir, ou vivre par procuration. »
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Gaël Aymon (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaël Aymon
Remise du Prix Marguerite Bahuet à la Foire du livre de Brive 2017 pour "Ma réputation" (Actes Sud Junior)
autres livres classés : garçonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Oublier Camille

Qui a écrit ce livre

Homer Simpson
Gaël Aymon
Victor Hugo

6 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Oublier Camille de Gaël AymonCréer un quiz sur ce livre
. .