AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2260030157
Éditeur : Editions Julliard (07/02/2019)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Vous êtes-vous déjà approché d'une harpe ? L'instrument est magnifique, mélodieux, mais n'entre pas dans les ascenseurs, ne supporte ni le froid ni le chaud, coûte plus cher qu'une voiture, a plus de cordes qu'un régiment d'archers, plus de pédales qu'un peloton de cyclistes, et si vous n'en jouez pas tous les jours, vous perdez vos doigts. En toute franchise, une harpe, c'est le bazar dans votre vie. Mon problème, c'est que je suis tombé amoureux d'une harpiste...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
catmanwo
  15 juin 2019
Ce livre est un cadeau. Quand j'ai lu le résumé, je me suis dit, bon sang comment peut-on écrire un livre avec un sujet aussi mince ? J'avais franchement peur de m'ennuyer... et ben non, pari tenu ! c'est marrant, vivant, en un mot un bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          350
Syl
  10 avril 2019
Basile le narrateur est horticulteur. Lorsqu'il pense à de belles plantes, ce n'est pas forcément à celles qui poussent dans son jardin, et depuis peu, usé par de nombreuses déceptions amoureuses, il s'est juré de les apprécier de loin ou par intermittence, en quelques clics dit-il… Mais à une soirée, il fait la connaissance de Charlie.
C'est d'abord une masse de cheveux blonds qui s'agite dans le tempo de la musique, du metal électrique, sauvage… un corps qui se tortille… de longues jambes découvertes par une mini-jupe. Puis après, c'est un regard flou, un peu perdu. Et quand elle répond à sa question, une introduction bafouillée, troublée, elle se montre directe et sans artifice. Déjà séduit par l'énergie qu'elle dégageait, il tombe irrémédiablement sous son charme.
« – Et pourquoi la harpe ?
– Un moment, j'ai hésité avec le violoncelle.
– Ce n'est pas pareil.
– Dans les deux cas, tu as un gros instrument qui vibre entre tes jambes. C'est ce que j'aime… »
Charlie est une musicienne qui est totalement habitée par son instrument, la harpe. Différente des autres femmes de sa connaissance, il lui trouve une authenticité et une originalité qui le rend très vite amoureux. A son approche un peu timide et guère subtile, elle ne s'effarouche pas et accepte de le revoir.
Des rendez-vous, un séjour au ski, ils en viennent rapidement à chercher un appartement pour habiter ensemble. Un logement qui peut recevoir ses « six bébés ». Entendez par là, ses six harpes ; l'imposante harpe de concert et toutes les autres… la harpe troubadour, la harpe celtique, la harpe de barde, la harpe péruvienne et la kora, un instrument d'Afrique de l'ouest.
Avec prévenance, avec une grande générosité et surtout avec beaucoup d'amour, Basile va devoir cohabiter avec celles qui partagent l'existence de Charlie. Sur la quatrième de couverture, il est noté que dans ce triangle amoureux, « le rival possède quarante-sept cordes et sept pédales… ».
Partager le quotidien d'une harpiste, c'est toute une vie qu'il faut réorganiser. S'attendre à tout et essayer de parer les tracasseries, chose qu'il fait très bien. Alors leurs tribulations, que l'on lit sans ennui et avec le sourire, Basile les raconte sur un ton plein d'humour et de gentillesse.
Ne pensez pas que cet amour, avec toutes les contraintes qui se greffent, ne parle que de l'abnégation de Basile. A travers ce qu'il nous rapporte, on lit aussi l'amour de Charlie pour lui, et la grande confiance qu'elle lui accorde. Pour Charlie, la harpe est un prolongement de son âme, elle est toute à elle, donc faire une petite place pour une autre personne c'est un gage d'importance.
Je vous recommande ce beau roman. Il est de ceux qui donne de l'optimisme et de l'espérance en l'amour. La plume de Laurent Bénégui est souvent fantaisiste et quand il décrit « La » femme c'est toujours avec délicatesse et révérence. de ma dernière lecture « Naissance d'un père », j'avais été très touchée par l'histoire et l'écriture pleine de sensibilité. Les sentiments étaient plus exacerbés, plus douloureux, c'était une quête, celle de comment devenir père. « le mari de la harpiste » est plus une ode tendre et passionnée d'un homme à sa femme. Vous lirez son dévouement, sa patience et sa force…
Un auteur à suivre ou à découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
StefEleane
  05 avril 2019
J'aime les romans de Laurent Bénégui. Ils me font généralement passer de bons moments. Il est vrai qu'ils n'ont pas tous ma préférence, certains me touchent plus que d'autres, mais il reste que j'ai plaisir à lire ces romans. le Mari de la harpiste fait partie de ceux que j'ai préférés de l'auteur.
Il y a très souvent un côté rocambolesque dans ces romans. Cependant, attention, le burlesque est subtil, ne comptez pas lire un roman de J.M.ERRE par exemple .
J'ai découvert l'auteur avec le roman Mon pire ennemi est sous mon chapeau , l'histoire d'un généticien au chômage qui se lance dans le cambriolage. Puis j'ai lu naissance d'un père qui nous raconte le parcours d'un homme sur sa nouvelle condition de père. Enfin, la part des anges, est peut-être celui qui m'a le moins touché et pourtant il parle de deuil.
Dans ce nouveau roman, c'est l'histoire d'amour de deux personnes dont l'une a une passion, dirons-nous , envahissante. Harpiste de métier, elle joue matin, midi et soir. Elle héberge même une famille de harpes, laissant très peu de place pour un homme. Toute sa vie tourne autour d'elles. Elles font partie intégrante de l'essence de cette femme. L'amour ne joue pas à deux ici.
C'est une belle histoire que nous conte Laurent Bénégui. L'histoire d'amour de la femme pour un instrument. Il est si fort, qu'il la pousse à se dépasser, à s'imposer un rythme, un entrainement drastique. Et l'histoire d'amour d'un homme qui prend cette femme telle qu'elle est. Avec son univers « artiste », ses aléas pour déplacer ce monstre ou même être relégué bien après cette harpe.
Une lecture fraîche pleine d'humanisme.
Lien : https://lesciblesdunelectric..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Biancabiblio
  04 mars 2019
Comment trouver sa place dans l'existence d'une femme qui cohabite avec plusieurs instruments de musique encombrants dans un petit studio de la butte Montmartre ? ? ? ?
Heureux, Basile l'est, amoureux qui, debout devant la mer, écoute, admiratif, Charlie, la femme qu'il aime jouer de la harpe sur la terrasse.
L'interprète est merveilleuse, la musique délicieuse, l'instrument magique mais imposant. Allez ensuite trouver une voiture dans laquelle glisser un tel engin, un ascenseur aux bonnes dimensions ou un appartement susceptible d'héberger un objet si encombrant ?
Une harpe, c'est grand, cher et compliqué à caser dans un appartement et à transporter dans tout Paris, en banlieue ou en province.
Et, au-delà de ces contrariétés auxquelles on n'imagine même pas et qui empoisonnent la vie quotidienne de notre héros, le mari de la harpiste doit aussi composer avec l'attachement viscéral qui lie sa femme à son instrument, elle en possède du reste toute une collection, du plus petit modèle au plus volumineux, et se manifeste à tout moment de la manière la plus surprenante.
Après le deuil avec La part des anges, place au triangle amoureux dans le mari de la harpiste, mais un triangle amoureux on ne peut plus singulier et inédit !
Avec un humour irrésistible et beaucoup de tendresse, Laurent Bénégui revisite en effet ici l'éternelle situation du triangle amoureux, sauf que cette fois, le rival n'est pas un homme mais possède quarante-sept cordes et sept pédales…
À travers des situations tour à tour drôles et poétiques, Basile, qui n'est autre que le double de Laurent Bénégui, raconte sa rencontre avec celle qui deviendra sa femme un 14 juillet et leur quotidien encombré d'une pléiade de harpes de toutes tailles.
Voilà un court roman qui fait du bien ! L'histoire est tour à tour drôle et tendre, les héros sont très attachants et j'ai passé un très bon moment avec les protagonistes de ce récit.
Et à lire Laurent Bénégui, cela n'a l'air effectivement pas simple de cohabiter avec toutes ces harpes et notamment la plus grande d'entre elles dont l'héroïne refuse de se séparer même pour un séjour au ski !
Le style de Laurent Bénégui est très agréable à lire, les situations auxquelles sont confrontées les héros sont très drôles et rocambolesques à souhait, ce qui fait de ce roman un feel-good réussi et une petite parenthèse enchantée à laquelle je vous invite à succomber.
Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Jardinssecrets
  07 avril 2019
Bonjour à toutes et à tous…
Basile est amoureux de Charlie.
Comme il l'aime plus que tout, il est prêt à toutes les concessions pour lui plaire. Mais il ne sait pas dans quel monde il va mettre les pieds…
Laurent Bénégui avec ses mots nous fait vivre avec simplicité, humour, tendresse et beaucoup de poésie la réalité d'un couple “envahit“ par une harpe.
D'où est venu cette idée de “triangle amoureux” qui sort largement des sentiers battus ?
C'est un peu son histoire ? un peu sa vie ?
Qu'importe.
Le principal étant de lire un texte tout en finesse, en douceur et sincérité.
Le Mari de la harpiste. Une histoire drôle et vivifiante. Un roman qui devrait être obligatoire !!!
Je conseille vivement !
÷÷÷÷÷÷÷
Extrait :
« La jeune femme avança droit sur moi, le regard vague, et ne paru s'apercevoir de ma présence qu'au dernier moment, bifurquant et attrapant une bouteille d'eau sur le buffet. Elle approcha le boulot de ses lèvres et se campa devant la fenêtre pour ingurgiter un demi-litre sans reprendre son souffle. J'observais sa gorge onduler au passage du liquide, la silhouette qui vibrait dans le contre-jour de la lune, comme encore animée du souvenir de sa danse. j'avais séjourné à Rome sans qu'aucune une fontaine du Capitol ne m'ait offert d'approcher pareil nymphe. Lorsqu'elle reposa la bouteille, nos regards se croisèrent. Je peinais à distinguer la couleur de ses yeux, mais l'entêtement avec lequel j'essayais de discerner le gris du vert suscita chez elle un sourire. »

Lien : http://leressentidejeanpaul...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2019
Charlie n’écoute pas de musique. Elle en joue. Trois mois après notre emménagement, la chaîne hi-fi n’était pas recâblée et nos CD demeuraient empilés dans des cartons. Le détachement de la musique de loisir dont faisait preuve ma chérie constitua la première révélation de notre vie commune et, à l’entendre, son cas n’était pas isolé. Écouter semblait une affaire trop sérieuse pour s’accomplir distraitement en dégustant un whisky les deux pieds posés sur une table basse, en lavant la vaisselle, ou en repassant des chemises. Unique exception en ce qui concernait Charlie, je l’ai signalée : le hard rock. Mais il s’agissait plus d’une expérience de dépossession corporelle que de mélomanie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2019
Tout le monde a entendu parler de la harpe, un des plus vieux instruments du monde, mais comme le varan de Komodo, très peu de gens savent de quoi il s’agit véritablement, et quel est son biotope. Apparue à Babylone cinq mille ans avant notre ère, elle s’est répandue du levant au couchant, sacrée en Égypte antique, symbole du pouvoir à Jérusalem, elle a gagné l’Irlande, puis a conquis toute l’Europe à la Renaissance. En Orient, elle a atteint l’Inde et a suivi la route de la soie jusqu’en Chine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2019
Tous les musiciens qui jouent d’un instrument volumineux rencontrent des difficultés analogues. Eh bien non. Examinons la situation des autres instruments à fort gabarit. Le piano, par exemple. Ce dernier est tellement lourd qu’on n’envisage tout simplement pas de le déplacer, même s’il en tombe du sixième étage dans les dessins animés de Tex Avery, lequel s’est toujours bien gardé de révéler comment le piano était parvenu jusqu’au rebord de la fenêtre. En outre, le piano est un instrument répandu. Qui veut faire ses gammes parvient toujours à en dégoter chez un voisin, dans un conservatoire à proximité, ou au bistrot du coin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2019
Tout, dans son attitude, laissait supposer qu’elle n’entendait pas la même musique que les autres. Les chanteurs qui pratiquent le screaming finissent par causer des dommages irréversibles à leurs cordes vocales. Les plus acharnés d’entre eux se recyclent à la batterie et épuisent leur rage en frappant des peaux synthétiques jusqu’à ce que les os de leurs poignets se disloquent. Eh bien, je suis certain que ces colosses, plus habitués à grogner qu’à susurrer, s’ils avaient vu ma femme à cet instant, ou plutôt celle qui allait le devenir, auraient sangloté de gratitude. Elle avait su dénicher la mélodie au milieu des hurlements, percevoir la composition sous les coups de boutoir. Insensiblement, par la seule grâce de sa danse, elle révélait la musique au sein du salmigondis bruyant, comme on débusque un cèpe sous les feuilles d’automne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2019
Personne ne peut porter une harpe, seul, dans un escalier. Pour la même raison, nous éliminâmes d’emblée duplex, triplex et autres souplex. La vision de la moindre volée de marches provoquait une volte-face immédiate de Charlie. Pas évident non plus d’emménager dans du neuf, dont les cloisons sont en général si fines que lorsque vous jouez du Mahler, votre voisin a l’impression que la partition est posée sur ses genoux. En pleine floraison des géraniums, alors que les jardinières paradaient aux balcons des beaux quartiers, nous avions ciblé notre quête sur les quartiers Nord et Est, moins fleuris, mais plus abordables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Laurent Bénégui (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Bénégui
Comment trouver sa place dans l'existence d'une femme qui cohabite avec un instrument de musique plus grand que soi ? • • • Heureux, l'homme amoureux qui, debout devant la mer, écoute, admiratif, la femme qu'il aime jouer de la harpe sur la terrasse. L'interprète est merveilleuse, la musique délicieuse, l'instrument magique mais… imposant. Allez ensuite trouver une voiture dans laquelle glisser un tel engin, un ascenseur aux bonnes dimensions ou un appartement susceptible d'héberger un objet si encombrant… Une harpe, c'est grand, cher et compliqué à transporter. Et, au-delà de ces contrariétés qui empoisonnent sa vie quotidienne, le mari de la harpiste doit aussi composer avec l'attachement viscéral qui lie sa femme à son instrument (elle en possède du reste toute une collection, du plus petit modèle au plus volumineux) et se manifeste à tout moment de la manière la plus surprenante. Au fond, c'est l'éternelle situation du triangle amoureux, sauf que cette fois le rival possède quarante-sept cordes et sept pédales… À travers des situations tour à tour drôles et poétiques, le narrateur, qui n'est autre que le double de Laurent Bénégui, raconte avec une tendresse contagieuse et un sens de l'humour toujours irrésistible, sa rencontre avec celle qui deviendra sa femme. En même temps qu'un livre hilarant, il nous offre son roman le plus personnel, et la plus belle des déclarations d'amour. • • • Romancier, mais aussi scénariste et réalisateur, Laurent Bénégui est l'auteur de treize romans, dont, entre autres, le jour où j'ai voté pour Chirac, SMS, Mon pire ennemi est sous mon chapeau, J'ai sauvé la vie d'une star d'Hollywood, La Part des anges, tous publiés aux éditions Julliard.
+ Lire la suite
autres livres classés : harpeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
436 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre