AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226430032
Éditeur : Albin Michel (03/04/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Frances Marion a tout quitté pour suivre sa vocation : écrire des histoires pour un nouvel art, qui consiste à projeter des images en mouvement sur un écran. Mary Pickord est une actrice dont les boucles blondes et la grâce juvénile lui valent déjà le surnom de « La petite fiancée de l'Amérique ». Toutes deux vont nouer une amitié hors norme et participer à cette révolution qu'est la naissance du cinéma. Mais, dans un monde dominé par les hommes, on voit d'un mauvai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  03 juin 2018
Melanie Benjamin, l'auteur des Cygnes de la Cinquième Avenue , continue dans son nouveau roman Hollywood Boulevard, de plonger des personnalités féminines du 7ème art ayant réellement existé, dans la fiction.
Ce roman aux vertus quasi documentaires et joliment féministe de Melanie Benjamin raconte ainsi L'amitié puis le désamour de la scénariste Frances Marion et de l'actrice Mary Pickford, dans un monde du cinéma naissant, où les femmes avaient, on aurait tendance à l'oublier aujourd'hui, le premier rôle.
Ainsi ,Mary Pickford et Frances Marion. les héroïnes d"Hollywood Boulevard "ont profondément marqué le cinéma en noir et blanc.
Frances Marion, célèbre scénariste deux fois oscarisée (en 1930 pour The Big House, de George W. Hill, et en 1932 pour The Champ, de King Vidor)partage ici la vedette avec celle qui ­devint son amie en 1915 et fut comme elle une ­authentique pionnière du septième art : Mary Pickford.
Cette dernière, surnommée « la petite fiancée de l'Amérique », sans doute la toute première star hollywoodienne, dont le visage d'ange, les moues enfantines et les boucles blondes cachaient mal féroce désir d'indépendance, fut notamment, dès 1919, avec Chaplin, Douglas Fairbanks et D. W. Griffith, à l'origine de la création de la société de production et de distribution United Artists.
On apprend dans le roman de Benjamin à quel point l'actrice et la scénariste formait un duo inaltérable, car les duex femmes ne se quittaient pas.
Grâce à Pickford qui s'occupait de tout, la comédienne joua des rôles d' éternelle ingénue,mais n'arriva pas à se renouveler, en voulut à Frances, s'enfonça dans l'alcool et le ressentiment.
Melanie Benjamin dresse autour de ces héroines un portrait d'époque passionnant avec des seconds rôles somptueux :
qui passent dans l'histoire, Fairbanks, Chaplin et Griffith , Cecil B. DeMille,…
Concentrant sa fiction sur l'amitié qui unissait les deux femmes, sur la passion qu'elles partageaient pour ce nouvel art balbutiant, sur leur collaboration fructueuse, et plus tard sur leur éloignement progressif
Outre les évolutions formelles qu'il retrace, Melanie Benjamin pointe du doigt le machisme qui règne dans les studios, tandis que femmes qui luttaient avec leur plastique ou leur talent et à partir du moment une industrie hautement rentable — sur laquelle le capitalisme patriarcal s'empressa alors de mettre la main pour y imposer ses lois, dictées tant par le machisme que par le souci du profit.
Bref, Un livre bien plus profond qu'il en a l'air..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   22 mai 2018
Un superbe roman qui relate noir sur blanc l’histoire de deux femmes qui ont marqué le cinéma en noir et blanc.

Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeFigaro   11 avril 2018
Melanie Benjamin nous fait vivre la naissance de l'industrie cinématographique en Californie à travers l'amitié de deux femmes hors normes.

Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   03 juin 2018
Quand elle quitta le studio ce soir là, après avoir parlé Frances Marion, Mary rentra chez elle. Pas pour retrouver Owen, mais pour retrouver Mama. Après trois ans de mariage, rentrer chez elle signifiait retrouver Mama...
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
La chambre est dans le noir et je tends instinctivement les bras pour avancer à tâtons, comme une aveugle. Seul un rai de lumière filtre des rideaux bien tirés ; des grains de poussière dansent dans les minces rayons de soleil. L’odeur m’est familière : celle forte et douceâtre du whisky et celle du gin, une fragrance de genièvre.
Je parviens finalement à atteindre le lit immense à la tête recouverte de tissu. Une silhouette minuscule est adossée contre les oreillers – une ombre, rien de plus. Il me faut un long moment pour distinguer les traits qui se dessinent dans l’obscurité.Quand c’est le cas, la peur puis la pitié me serrent le cœur. Je recule d’un pas, pour me replonger dans l’étreinte rassurante d’un autre souvenir, un souvenir que je ne suis finalement pas parvenue à bannir de ma mémoire.
Le souvenir d’un autre temps, une autre porte, la même petite silhouette émergeant de l’obscurité d’une autre pièce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
Ils se prenaient tellement au sérieux alors, ces gens que l’on appelait depuis peu des stars de cinéma. Ils étaient incapables – et Mary Pickford encore plus que les autres – de se moquer de cette industrie naissante pour laquelle ils travaillaient, et que nous avions tous contribué à créer à force de travail et de chance, car il leur manquait la certitude qu’elle perdurerait. Parfois, j’observais Mary, couverte de diamants, ses cheveux blonds relevés afin que ses boucles d’oreilles en saphir soient plus faciles à admirer, tandis qu’elle hochait la tête en un mouvement royal, et qu’elle conversait avec des membres de l’aristocratie, et je n’en croyais pas mes yeux.
Comment était-ce possible, comment en était-elle arrivée là ? Comment une petite fille irlandaise, orpheline de père, venue du Canada, en était-elle arrivée à partager la table des rois et des reines ?
Et comment une femme deux fois divorcée, menant une vie de bohème à San Francisco, avait-elle pu devenir l’une de ses invitées d’honneur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BazartBazart   22 mai 2018
. « Le cinéma. La première fois que j’avais entendu ce mot, il désignait une catégorie de gens et non pas la succession de fascinantes images en mouvement sur un écran. “Nous ne prenons pas le cinéma”, me répétaient, les unes après les autres, les logeuses quand j’étais arrivée à Los Angeles, deux ans auparavant. “Que voulez-vous dire par le cinéma ? avais-je demandé, déconcertée. — Vous savez, ces gens qui courent partout avec des caméras, pour fabriquer des images qui bougent. Des gens du cinéma. Vous n’en êtes pas, n’est-ce pas ?” »,
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2018
Ces derniers temps, la frontière entre les films et la vraie vie est devenue floue.
Parfois, je suis assaillie par des images du passé – le rétroviseur fêlé de ma première voiture, la danse fantomatique d’un rideau devant une fenêtre ouverte, du temps où j’étais enfant et facilement impressionnable, un jour où j’étais alitée, en proie à la fièvre. Ou encore la courbe excitante des lèvres d’un homme, un homme dont j’avais dû autrefois connaître le baiser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Melanie Benjamin (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melanie Benjamin
L'émission "Les coups de c?ur" des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h00. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment !
Gérard et vos libraires préférés vous transmettent leurs passions pour les livres, vous parlent de leurs coups de c?ur du moment et parfois, de leurs coups de gueule et Bien sûr TOUT Y PASSE : Polar, Roman, Bd, Art etc !!!!!!
Toujours à l'affut des dernières petites pépites littéraires ou encore, du roman, qui sera vous rendre heureux, vos librairies se donnent corps et coeur à leur passion, à votre passion, La Lecture et le plaisir de la partager !

Le Gang des rêves de Luca di Fulvio et Elsa Damien aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/79358-divers-litterature-le-gang-des-reves.html
Les Enfants de Venise de Luca di Fulvio et Françoise Brun aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/105747-divers-litterature-les-enfants-de-venise.html
Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/100415-divers-litterature-un-clafoutis-aux-tomates-cerises.html
La Voix des vagues de Jackie Copleton et Freddy Michalski aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/108011-divers-litterature-la-voix-des-vagues.html
Tu me vertiges de Florence M.-Forsythe aux éditions le Passeur https://www.lagriffenoire.com/75359-divers-litterature-tu-me-vertiges.html
Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html
La veuve des van Gogh de Camilo Sanchez et Fanchita Gonzalez Batlle aux éditions Liana Lévi https://www.lagriffenoire.com/79498-divers-litterature-la-veuve-des-van-gogh.html
Ragdoll Ragdoll de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/104626-polar-livres-de-poche-ragdoll.html
L'Appat de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/108397-romans--l-appat.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman #bd #bandedessinée #gérardpartenlive #émission
+ Lire la suite
autres livres classés : hollywoodVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4842 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre