AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266144871
Éditeur : Pocket (07/10/2004)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 28 notes)
Résumé :
"Nous ne sommes pas étrangers à notre vie : il nous est donné de la rendre belle". Pour Catherine Bensaïd, psychothérapeute, la vie vaut la peine d'être vécue quoiqu'il arrive, malgré les coups durs, la pesanteur du quotidien, les crises personnelles et les crises de couple. Tous nous pouvons et nous devons surmonter ces conflits. Il en va justement de notre vie, du bien de ce que chaque être a de plus précieux. "Il faut reconstruire la partie vivante de nous-mêmes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
1967fleurs
  26 octobre 2016
Voilà 10 ans que j'ai lu pour la première fois « Je t'aime la vie ». Ca n'allait pas fort mon papa avait retiré sa casquette pour l'éternité. C'était la petite fille pourtant adulte qui avait perdu son père, avec son chagrin sans larmes : j'étais en suspens. Comme j'avais pour habitude de le faire depuis des années, je suis allée à la libraire pour trouver un bouquin, un qui m'aiderait à mettre des mots…. le livre qui délivre…
J'avais besoin de reprendre le dessus, d'une secousse, de pleurer mon père, de verser aussi des larmes sur d'autres pertes. On peut toujours repousser inconsciemment, ce « putain de chagrin », mais il s'impose à soi à un moment ou un autre pour que la vie reprenne ses droits immanquablement, même si elle ne sera plus jamais comme avant.
L'emmener sur une ile déserte sans en écrire un mot, le conseiller à des ami (e)s babéliotes sans en faire part, se serait ne pas rendre à cet auteur ce que je lui dois. Voilà pourquoi j'écris aujourd'hui.
Aucune autre lecture n'a résonné si profondément : c'étaient les mots dont j'avais besoin.
Ils ont fait vie en moi.
Bien évidemment, le livre parle du deuil, mais aussi de nos parents, de la manière de les aimer, de la bonne distance, des douleurs du passé, de notre façon de réécrire notre histoire après, sur notre relation aux autres, notre désir d'être aimé, d'aimer….mais c'est aussi et surtout un hymne à la renaissance et à la VIE.
Je l'ai gardé sur moi, dans mon sac à mains, incapable de m'en séparer pendant des années je l'ai feuilleté, relu de nombreux passages, à chaque fois que c'était nécessaire. Parfois encore il me fait méditer. Il n'est jamais bien loin… Abimé, écorné, souligné, mais pas dépourvu de la beauté, la justesse, la tendresse, l'espérance de ses mots.
Je vous recommande ce livre écrit avec sagesse, qui pousse à la réflexion . Chacun à son cheminement personnel, ses choix de lecture certes, mais je suis sûre qu'à moment ou un autre vous aurez l'impression que l'auteur vous parle, qu'il vous fait passer un message, vous envoie un baume, c'est cela son talent…
Au-delà de tout, fleur elle vous dit : « je t'aime la vie »…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4411
Danieljean
  01 janvier 2016
J'ai aimé ce livre. Il présente certains clés pour faire la paix avec son passé. Il est bien écrit; facile à comprendre, avec des exemples variés dans lesquels tout le monde peut se retrouver. Un grand cru.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
FlorelliaFlorellia   14 mai 2019
Les deuils nous font mourir et renaitre à nous-mêmes. Tous les deuils font renaitre à la vie. A condition de les vivre : de les accepter, de les comprendre, ensuite de les dépasser. Accepter de les vivre, c'est accepter de vivre. Accepter la mort, c'est accepter la vie.
Commenter  J’apprécie          60
1967fleurs1967fleurs   26 octobre 2016
Cette vie, notre vie, apprenons à l'aimer. Une fois pour toutes ; pour en jouir, ensuite, au fur et à mesure. Accordons nous le temps et la liberté de trouver ce qu'il nous faut aimer, chérir, privilégier. Le choix s'imposera de lui-même si nous sommes en confiance. Rien n'est acquis : tout reste à recréer, à inventer, innover. Les instants changent, imprévisibles : nos plaisirs, nos désirs s'y adapteront. Mais ce qui dépend de nous, à nous de lui donner vie. Chantons, rions, pleurons, dansons. Vivons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
1967fleurs1967fleurs   17 novembre 2015
Si on ne parle pas de ce qui va mal, on ne peut évoquer ce qui va bien. Si le malheur n'est pas exprimé, le bonheur n'a pas de place pour être dit et vécu. Les douleurs doivent sortir des profondeurs où elles sont enfouies et se rendre visibles, même au risque de faire mal, afin de disparaître ensuite.

Ce n'est qu'après des mois et des mois de larmes, larmes de l'enfant inconsolable que nous portons en nous, que chacun peut se retrouver. Ou se trouver : certains se sont tant éloignés d'eux-mêmes qu'ils ignorent s'être perdus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          253
1967fleurs1967fleurs   31 octobre 2015
Des qu'une route nous paraît être la bonne, il est bon de s' y engager ; nous ne devons pas craindre de perdre ce qui nous aurait amenés à tout perdre si nous n'avions pas agi de la sorte. La transition est toujours douloureuse, mais au moins amène-t-elle une ouverture possible. Un présent qui nous fait souffrir ne laisse entrevoir que de nouvelles souffrances.
Commenter  J’apprécie          3411
1967fleurs1967fleurs   17 novembre 2015
Les épreuves que nous traversons ne sont pas visibles pour ceux qui nous côtoient. Nos états d'âme sont mêmes parfois incompréhensibles pour ceux qui s'imaginent faire, autant que possible, notre bonheur. On peut nous voir heureux là où nous ne voulons pas l'être et nous croire malheureux là où nous nous portons très bien. Il est difficile d'agir et de penser pour l'autre.
Commenter  J’apprécie          150
Lire un extrait
Video de Catherine Bensaïd (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Bensaïd
Catherine Bensaid, interviewée par Patrice van Eersel, en mars 2016, autour de son livre : Libre d'être une femme http://www.clubnouvellescles.com/ncles/index.php?page=catalogue/fiche&refstock=495895
>Psychologie différentielle et génétique>Psychologie et environnement>Accidents, catastrophes, deuil... (en psychologie) (44)
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre