AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280300125
Éditeur : HQN (20/05/2013)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 60 notes)
Résumé :
Quand elle apprend qu'elle va désormais être l'assistante d'Alexandre Kennedy, le grand patron de l'entreprise où elle travaille depuis quelques années, Sarah voit d'abord cela comme une bénédiction : terminés les caprices de sa chef tyrannique ! Sauf qu'Alexandre exige aussitôt d'elle une conduite impeccable et une disponibilité maximum, au point qu'elle se retrouve bien vite obligée de passer une grande partie de ses soirées et de son temps-libre à ses côtés. Pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
MissCroqBook
  01 novembre 2016
Histoire très rapide en partie à cause du format. du coup, tous les aspects de l'histoire ne sont pas suffisamment exploités
Sarah travaille sous les ordres de Chiara, une patronne tyrannique dopée à la caféine. Au fil des jours, elle a de plus en plus de mal à supporter son comportement. Alors quand le directeur des ressources humaines lui annonce sa mutation en tant qu'assistante du grand patron, Alexandre Kennedy, Sarah se dit qu'enfin elle va pouvoir travailler dans de bonnes conditions. Mais c'est sans compter sur les intentions réelles du PDG. Bientôt ce dernier va exiger d'elle un engagement complet. Sarah doit se montrer disponible à toute heure, sacrifier sa vie personnelle. de plus en plus exigeant envers elle, Alexandre se montre parfois autoritaire et va vite s'intéresser à autre chose que ses compétences professionnelles. Et pour cause, cela est clairement préciser dans son nouveau contrat (qu'elle n'a bien sûr pas lu). Progressivement, les paroles de son patron « Vous êtes désormais à moi » lui reviennent en tête et tout prend sons sens. Attirée par son patron, Sarah ne veut néanmoins pas céder et prouver sa valeur professionnelle avant tout. Mais comment ne pas franchir les limites ?
On sent qu'il s'agit du premier roman d'Emily Blaine. L'écriture manque un peu de finesse, l'histoire est survolée et surtout le scénario manque d'originalité. Mais malgré tout, cette histoire se lit rapidement et facilement. On en vient même à en redemander ! Ce premier roman, malgré ses défauts, nous donne envie de découvrir l'auteure.
Une romance agréable et légère qui nous fait passer un bon moment de détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SweetyHoneyAddictions
  03 mai 2016
Avis Honey :
Dans un premier temps, je tiens à vous dire qu'il s'agit d'une histoire assez courte. Et de part son format, Emily Blaine ne peut pas entrer en détails sur 100 pages comme elle le ferait sur 400 pages. L'histoire se déroule donc assez rapidement sans trop entrer en profondeur. Mais j'ai aimé cette petite histoire.
On se retrouve donc dans la vie de Sarah. On apprend qu'elle déteste son travail à cause de sa chef plus que détestable mais supporte ce calvaire pour les beaux yeux de Nicolas, le directeur des ressources humaines. Et il ne semble pas insensible à son charme. Alors qu'elle croit que sa chef a été muté, c'est elle qui se retrouve à déménager ses affaires dans un autre bureau et pas n'importe lequel, celui d'Alexandre, le PDG de la société où elle travaille. Ce dernier a très mauvaise réputation, il est exigent, désagréable et autoritaire. Malgré tout, il montre très vite à Sarah qu'il est intéressé par bien plus que ses compétences professionnelles. J'avoue qu'on peut rapidement penser à de l'abus de pouvoir ou encore du harcèlement sexuel. Mais Emily Blaine s'en sort plutôt pas mal pour une histoire courte. J'adore, j'adhère.

Avis Sweety :
Cette nouvelle est la 1ère que j'ai lu lorsque j'ai eu ma liseuse et après installation par Honey. La 1ère fois, je l'avais avalé. Puis, le marathon Emily Blaine arrive et forcément cette histoire y est. Je me suis dis "je vais la survoler comme je l'ai déjà lu". C'était sans compter sur l'écriture de son auteur qui devient vite une drogue. du coup, je l'ai relu comme si c'était la 1ère fois.
C'est vrai qu'après "All I want for Christmas" l'histoire de "Passion sous contrat" parait moins romantique et un peu plus fade mais comme l'explique Honey, cela vient du fait que le récit tient en une centaine de pages. Malgré tout, on retrouve le style fluide de Blaine et des personnages attachants.
Bon, il n'y a que dans les livres (ou les films) que l'on peut voir ce genre d'histoire mais elle fait rêver. Emily Blaine a une vraie plume simple, délicate et fraîche pour décrire les relations amoureuses et même les relations humaines en général. On se retrouve forcément dans ses récits et c'est encore le cas pour celui-ci. Elle utilise les mots justes dans chacune de ses descriptions et sa simplicité nous permet de s'identifier aux personnages.
Il y a un peu de moi chez Sarah notamment dans l'amour du travail bien fait et la timidité. On a tous connu un patron comme Alexandre (pas forcément niveau physique mais niveau caractère).
Alors oui, l'histoire arrive vite, oui il y a des arcs de narration qu'on voit arriver gros comme une maison mais l'essentiel n'est pas là. C'est une histoire légère, sincère et qui nous transporte et c'est bien là l'essentiel : se changer les idées.
Lien : http://sweetyhoneyaddictions..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ninie067
  26 août 2013
J'ai découvert cette histoire à sa sortie et depuis je ne cesse de retrouver avec bonheur ce livre afin de le relire pour la prose étonnante d'Emily. Je ne pouvais donc pas m'empêcher de laisser mon avis sur mon blog. Et quelle bonne petite surprise de découvrir, qu'une maison d'édition avait accepté de publier ses fabuleux écrits que je suis depuis ses débuts sur la blogosphère FF. Pour info, ce roman est arrivé dans les 4 premiers au concours Welovewords, organisé par Harlequin. Hip hip hip Hourra !! *balance les pompoms* *suis trop fière de toi*
D'un côté nous avons Sarah, qui travaille d'arrache-pied pour une patronne tyrannique, à laquelle on a envie de crever les yeux … qui est presque contrainte à devenir l'assistance du grand manitou Alexandre Kennedy. On va dire qu'elle ne se force pas trop à refuser.
Et de l'autre Alexandre Kennedy, Big Boss de la société, qui est le type même de patron prétentieux, intransigeant (un patron quoi !!).
Sarah est bien dans sa peau, Nicholas le DRH ne la laisse pas de marbre, mais elle apprendra vite quelque chose qui la refroidira. Et à partir de cet instant, la voix sera ouverte pour Alexandre et leur relation se concrétisera petit à petit.
Alors même si le fantasme patron / employée à souvent été revisiter, j'aime énormément le sujet. Mais ça doit venir du fait que je n'ai pas de chef sur le dos à longueur de journée. Juste un mari très encombrant ;)
J'ai vraiment adoré ma lecture du début à la fin. Emily Blaine a vraiment sa propre façon d'écrire bien à elle, de l'humour à revendre. Enfin bref, j'ai passé un excellent moment. C'est un véritable coup de coeur. Pourquoi est-ce que les bonnes histoires sont toujours trop courte ?
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lespassionsdemeline
  11 octobre 2016
Sarah en voit des vertes et des pas mûres depuis qu'elle est l'assistante d'une chef qui ne préfère que la beauté. Rapidement, elle devient l'assistante du grand patron, Alexandre. On le dit insaisissable et personnes le connaît réellement. Dans son nouveau rôle d'assistante, Sarah va devoir se montrer incorrigible face à patron qui lui a fait signer un contrat avec certaines clauses exceptionnelles.
Que va faire Sarah quand elle fera face à Alexandre ?
Qui est cet homme plus que désarçonnant ?
~ Sarah est une femme qui aime son travail d'assistante surtout qu'elle arrive à travailler avec une chef qui préfère son apparence à son travail. Elle a une meilleure amie qui travaille dans le mannequinat. Elle a des vues sur un homme qui est chef de service dans un autre domaine.
~ C'est avec surprise que Sarah passe un entretien pour devenir l'assistante du patron. Elle le réussi haut la main alors qu'elle le passe avec Nicholas, le directeur des ressources humaines. Maintenant qu'elle travaille pour Alexandre, elle va vite découvrir un nouvel univers.
~ Malgré son attirance pour Nicholas, Sarah apprécie la vue de son patron même si celui-ci est dur à comprendre et il est d'avantage lunatique que son ancienne chef. Mais juste après avoir signé son contrat sans en avoir lu le moindre paragraphe, Alexandre se réjouit de l'avoir auprès de lui.
~ Emily Blaine mène son personnage, Sarah, dans des montagnes russes de sensations et de frustrations. Elle réussit avec très peu de pages à me mettre sous l'emprise d'Alexandre. Un patron séduisant qui sait ce qu'il veut mais qui a peur de faire face à ses sentiments. Même si au départ, il y avait un trio amoureux, on dépasse vite le stade pour laisser place à l'intrigue car il y en faut bien une et Emily Blaine l'a vraiment bien trouvé.
~ Passion sous contrat est une petite nouvelle bien sympathique et sans prise de tête.
Lien : http://madness-story.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  12 septembre 2017
Bon je mentirais si je vous disais que Passion sous contrat est le roman d'Emily Blaine que j'ai préféré. Et en vérité il y a plusieurs façons d'expliquer cette soudaine baisse d'amour.
D'abord, parce que quatre livres d'Emily Blaine en quatre jours c'était peut-être un peu beaucoup. J'ai cette très mauvaise habitude de tomber amoureuse du style d'un auteur puis d'avoir ensuite envie de lire toute sa bibliographie qu'un coup, quitte à me dégouter de son style au passage.
Et puis parce que ce roman est un peu plus court que mes précédentes lectures et que de ce fait le rythme plus rapide de l'histoire d'amour ne permet pas d'aller autant au fond des choses que dans Colocs (et plus) ou encore dans Les filles biens ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons. Mais l'histoire est quand même très sympa.
Sarah est assistante dans une grande entreprise et se retrouve du jour au lendemain au service, ou plutôt esclave d'Alexandre Kennedy, big boss tyrannique mais sexy à en faire pleurer les anges.


Pourquoi, malgré ce début de chronique un peu pessimiste, ce livre est-il quand même très chouette ? D'abord, parce que comme toujours c'est drôle. Sarah a du répondant, du mordant et Alexander une certaine propension à la provocation qui rend leurs échanges pleins de piquant et de cette électricité qui crépite entre les amants des romans d'Emily Blaine.
Et puis parce que le côté patron grincheux mais plein d'attention d'Alexander a su rapidement faire fonde le coeur de Sarah et le mien par la même occasion.
Enfin parce qu'il y a bien plus qu'une simple histoire d'amour dans ce roman, que j'aurais adoré un peu plus long pour développer au maximum les intrigues secondaires.
En conclusion même si Passion sous contrat n'est pas le roman que j'ai préféré d'Emily Blaine j'ai quand même retrouvé avec plaisir sa plume et son humour. A lire pour se divertir sans prise de tête.

Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   07 octobre 2013
– Sarah ? Il vient ce café ? hurla ma chef adorée.
Je relevai péniblement la tête, louchai vers la vitre qui séparait mon bureau, minuscule et déprimant, du sien, digne de la galerie des Glaces. Je finirai par tenir ma promesse : j’allai quitter cet endroit rapidement et, plus jamais, je n’accepterai de travailler pour une femme.
Ma chef, directrice financière, a la capacité incroyable de faire peur à tout le monde. Même aux machines. En tout cas, c’est la seule explication rationnelle justifiant ma relation longue et profonde avec la machine à café. Relation concurrencée par la fabuleuse histoire que je vis avec le photocopieur.
– Je m’en occupe, souris-je, les dents serrées, en mettant en route la maudite machine à expresso.
– Vous devriez cracher dedans, me conseilla Nicolas, notre dévoué directeur des ressources humaines.
Je relevai les yeux vers lui tandis que le liquide brunâtre s’écoulait lentement dans le gobelet. Nicolas m’offrit un sourire éblouissant. Avec ses cheveux courts, noir ébène, et sa peau encore hâlée par son dernier séjour aux Caraïbes, il était superbe. Surtout que, si mon œil était juste, son costume était du sur-mesure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KateLineKateLine   09 octobre 2016
– Alors ? Qu’en pensez-vous ? s’inquiéta finalement mon vis-à-vis.
– Ce que je pense de quoi ?
– Et bien de votre mutation ?
– J’attends que vous m’en parliez.
– Vous venez de passer l’entretien, Sarah.
– Que… Quoi ? m’exclamai-je d’une voix forte.
– Félicitations Sarah, vous êtes la nouvelle assistante de notre président-directeur général. Vous commencez demain, expliqua-t-il en ouvrant son yaourt au chocolat.
Brutalement, la réalité, aussi violente qu’un trente-trois tonnes et aussi froide que l’iceberg qui a éventré le Titanic, me percuta.
J’étais la transaction de l’après-midi. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KateLineKateLine   09 octobre 2016
– Sarah, ne présumez jamais rien me concernant. Cela pourrait vous porter préjudice. (…) Dans un mois, vous regretterez d’avoir découvert le dixième étage. Et moi par la même occasion, ajouta-t-il en retirant sa cravate avant de l’enfoncer dans sa poche.
– Si je puis me permettre, monsieur, vous ne devriez pas présumer à mon sujet. Vous me connaissez à peine.
(…)
Mon téléphone vibra dans mon sac à main et c’est avec soulagement que je constatai que mon patron appréciait mon sens de la repartie.
1 partout, Sarah – À demain pour le prochain round.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BiblimiBiblimi   27 avril 2015
Ma chef, directrice financière, a la capacité incroyable de faire peur à tout le monde. Même aux machines. En tout cas, c'est la seule explication rationnelle justifiant ma relation longue et profonde avec la machine à café. Relation concurrencée par la fabuleuse histoire que je vis avec le photocopieur.
Commenter  J’apprécie          10
archi19archi19   29 octobre 2015
- Je vous veux Sarah. Et je vous aurai, croyez-moi. Mais si c'est vous qui venez à moi, alors c'est vous qui m'aurez pour de bon.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Emily Blaine (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emily Blaine
A l'occasion de la sortie de "La librairie des rêves suspendus", nous avons interviewé Emily Blaine ! Alors, plutôt Avengers ou Harry Potter ? A découvrir en vidéo :)
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3408 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre