AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jonathan Bousmar (Illustrateur)
ISBN : 2952819270
Éditeur : Alzabane (03/10/2009)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Le vieux Monde, ce mystérieux géant, est épuisé par mille maux. Il est alité… Pour se soigner, il expulse de la Cité tous ceux qu’il estime responsables de ses souffrances : le Magistrat et l’Alchimiste d’abord, puis l’Argentier, qui a ruiné le Monde. Il chasse encore l’Automate, sans cesse déréglé, l’Archiprêtre, et enfin, la Harpie Madone et son Fou. Tous doivent survivre dans la forêt où ils sont chassés. Ils tentent bon gré mal gré de conserver de leur superbe,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
vhirondelle
  23 mars 2010
Une fois n'est pas coutume, je vous propose la présentation d'un petit livre sympathique destiné aux enfants. le livre en question "Les maîtres parleurs" de Jean sébastien Blank et illustré par Bousmar Jonathan est une bonne surprise à destination des 09-12 ans
Voici la présentation qu'en donne l'éditeur :
"Entre conte burlesque et fable joyeusement satirique, les Maîtres parleurs se moque avec délice de ceux qui parlent tant du monde sans vraiment le connaître...L'histoire (le vieux roi-monde est malade) offre ainsi une galerie de portraits où l'on retrouve les scientifiques (L'Alchimiste), les politiques (Le Magistrat), les financiers (L'Argentier), les journalistes (le Fou) ou encore le culte de la mode (La Harpie Madone), la technologie (l'Automate déréglé) et la religion (L'Archiprêtre)..."
Dans ce petit livre pétillant aux dessins superbes tout le monde (médecin, scientifique, juriste, l'élite supposée de notre société) en prend pour son grade (c'est salutaire). Conte principalement destiné aux enfants, la lecture de cet album pourra amuser un adulte. Les travers de notre société actuelle y sont moqués avec justesse mais sans méchanceté (dommage ;-).
Pour tout vous dire j'ai beaucoup apprécié la lecture de cet album même si l'auteur se laisse aller à quelques facilités, mais c'est vrai que c'est un livre à destination de la jeunesse alors bon !!!
Les dessins sont vraiment superbes et apportent un plus non négligeable à la qualité globale de cet ouvrage dont je recommande chaudement la lecture aux enfants.
Je vous invite fortement à aller faire un tour sur le site des éditions Alzabane pour en savoir plus et pour découvrir le catalogue de cette jeune mais prometteuse maison d'édition.
Pour découvrir la bande annonce du livre :
http://www.alzabane-editions.com/Decouvrez-les-Maitres-parleurs-et-sa-bande-annonce-officielle_a157.html
Le site des éditions Alzabane : http://www.alzabane-editions.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
siddjcv
  31 janvier 2010
Les Maîtres parleurs de Jean Sébastien Blanck
http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782952819275.jpg
C'est un livre que j'ai reçu grâce à l'opération Masse critique de Babélio (pour plus d'info sur Babélio, clic clic ici!)
J'avais donc choisi plusieurs livres, et j'ai pu recevoir ce livre pour enfant.
Tout donc d'abord mes premières impressions :
C'est un livre dans un moyen format (pas tout à fait livre de poche, et pas non plus la taille d'une bd, environ la moitié d'une bd).
Le livre contient 42 pages, avec la structure suivante : une page de récit, et une page d'illustration.
Sur le résumé que j'avais pu lire, je me demandais si j'allais avoir droit à une satire du gouvernement, un livre pour enfant, mais qui fait en fait la moral à la personne qui lit à son enfant l'histoire avant de se coucher. Je partais donc d'apriori assez négatif.
Je me lance donc dans la lecture. le prologue a un peu ni queue ni tête au départ pour moi, on parle du Monde, le Monde étant le roi du royaume. Ensuite débute l'histoire, et la je découvre les différents personnages haut en couleurs:
_ l'alchimiste avec ses remèdes assez désagréables (image type du médecin qui ne soigne pas, mais qui détériore l'état du patient).
_ le Magistrat qui ne sait faire que parler.
_ le maitre des faillites (marchand et notaire) qui ruine tout le monde
_ l'archiprêtre qui fait que dicté des décrets.
_ le calculateur et son ami l'automate, un féru de science qui ne sait pas utiliser ses connaissances à bons escients et qui n'aggrave que la situation.
- la harpie madone, belle et prétentieuse qui est suivi de son chevalier servant, le fou.
Tout ce petit monde est chasser du royaume par le monde, mécontent de leur verbillage et ils se retrouvent donc tous dans la forêt loin du luxe et du faste de la cour. Ils doivent alors apprendre à chasser. Soudain le roi veut les revoir, et leur donne une chance de reprendre leur place au sein du royaume si ils sauvent le roi.
Les différentes personnages, imbus d'eux même cherchent le remède au mots du roi monde (géant qui mange beaucoup). Après plusieurs essais, ils décident de proposer un lavement pour le roi géant.
Une fois arrivé chez le roi, surprise, ce n'est plus le roi, mais son fils qui lui n'a pas besoin de manger des quantités astronomiques, juste besoin de lait pour grandir. Hors se pose un problème, la campagne a été dilapidée pour pouvoir remplir la panse du roi géant. Finalement la petite équipe repart en exil.
L'histoire m'a donc bien plu, et les illustrations sont bien jolies et tout à fait dans le contexte de la scène racontée!
Bref ce fut un petit plaisir pour moi de lire ce livre, et je lirai bien les autres de la série.
A votre tour de découvrir ce conte aussi, à la fois pour enfant, mais que l'on peut déguster en tant qu'adulte aussi, et vous y découvrirez pourquoi les grenouilles croassent!
Lien : http://debriqueetdebrock.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ClementineFerry
  20 avril 2013
Avec un résumé aussi burlesque et décalé, j'avais espéré passer un agréable moment de lecture. Dommage, car Les Maîtres parleurs est un petit roman illustré peu intelligent.
L'auteur se perd dans une intrigue farfelue, mais pas drôle; avec des personnages caricaturaux, mais pas attachants. Une intrigue assez étrange dont on saisit pas très bien ni l'intérêt ni le message. Un conte qui ne tient pas la route, écrit avec un style un peu trop ampoulé et un manque de détails de l'univers créé ne nous permettant pas de nous immerger correctement dans l'histoire. Les personnages ne sont pas du tout exploités: il y en aurait eu moins et déjà l'histoire aurait été plus captivante.
On notera seulement de jolies illustrations avec un style assez original et des traits différents de ce que l'on voit actuellement dans la production jeunesse.
CONCLUSION
En aussi peu de pages, il était impossible de poser un univers fantastico-burlesque avec autant de personnages et un background aussi riche.
Commenter  J’apprécie          00
LaureduMiroir
  21 février 2010
Le Roi Monde est au plus mal. Fatigué, vieilli, malade, il ne voit qu'une solution pour se soulager: bannir tous les bavards de sa cours. Ainsi sont expulsés le magistrat, l' alchimiste, l' argentier, l' automate et son créateur, l' archiprêtre, la harpie madone et le fou.
Tout ce beau monde se retrouve dans la forêt où la petite communauté décide de s'installer. Loin du train de vie qu'ils menaient à la cours, les huit parleurs s'essaient à la chasse et à la pêche afin de ne pas crier famine, en attendant, ils en sont certains, que le Roi honteux de sa conduite les quémande et les fasse revenir à la cours.
Un matin, le son d'un tambour résonne dans les sous-bois. C'est le tambour de la cité qui leur annonce qu'ils sont convoqués par le Souverain. S' ils sont capables de trouver un remède à son mal, ils se verront rendre titres et privilèges.
Fous de joie, nos huit amis se creusent la tête et cherchent à mettre leur savoir à contribution. Ils en sont convaincus l' alchimiste trouvera une potion capable de rendre santé et vitalité au vieux Roi. Mais sur la route du retour, les huit amis se rendent vite compte que beaucoup de choses ont changé depuis leur exil …
Jolie fable philosophique et poétique, les Maîtres parleurs nous invite à pénétrer dans un royaume dirigé par un étrange roi que personne n'a jamais vu. Jean-Sébastien Blanck offre une satire burlesque de notre monde, étrange réflexion où les huit Maîtres parleurs sont les doppelgängers satiriques des dirigeants de notre société actuelle.
Lien : http://autrecotedumiroir.net..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lael
  21 juin 2010
Les Maîtres parleurs est un conte philosophique très joyeux, rempli de couleurs et d'un charme désuet. Satire de notre monde, on peut le lire de manière très intuitive. On retrouve les métaphores qui desservent un texte de qualité, parfois trop raffiné pour un enfant de 10 ans. Je ne pense pas qu'il puisse accéder à la compréhension dite philosophique, une réflexion qui reste inaccessible pour cet âge là. Ce seront les illustrations et la figure du Roi-Monde qui feront la différence et permettront à l'enfant d'appréhender et de comprendre ce qu'il aura envie et surtout ce qu'il pourra. Je trouve l'idée originale pour une lecture en classe, par exemple. Seul, à la maison, je doute encore de la portée d'un tel ouvrage pour un enfant qui est encore en pleine découverte du monde. J'ai retrouvé la philosophie du XVIIIe siècle, celle de l'époque des Lumières qui se moquait des politiques, des religions. Les illustrations sont vraiment belles, soignées, pétillantes et les personnages nous font rire par leurs travers. Des portraits comiques, un ton décalé et atypique, un texte foisonnant, tous les ingrédients sont réunis à la réussite de cet ouvrage. Mais là encore j'hésite, je me pose des questions, n'est-ce pas plus destiné à un public averti ??? Je vois mes petits lecteurs et mes petites lectrices et non, ils ne se tournent pas volontairement vers ce profil de lecture...

Lien : http://souslefeuillage.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Sébastien Blanck (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Sébastien Blanck
"Zéphyr" est le quatrième roman de voyage de Jean-Sébastien Blanck. Composé de deux tomes, le second paraitra en juillet 2019. Il a été illustré par Samuel Pereira. Le roman relate les 20 ans d'aventures et d'amitié d'un cheval de la cavalerie napoléonienne, Zéphyr, et de son cavalier, Louis Duteuil. Tous deux vivront ensemble les campagnes d'Italie, d'Egypte, d'Allemagne et de Pologne mais aussi les désastres d'Espagne et de Russie. Une plongée au coeur de l'épopée, de l'Histoire, et du monde des chevaux, à lire dès 9 ans.
autres livres classés : satireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre