AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782363080912
150 pages
Éditeur : Editions Arléa (27/08/2015)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 9 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'un homme qui part. L'histoire d'un rendez-vous qu'il donne à une femme, dont on ne saura pas grand-chose, si ce n'est qu'il attend d'elle un pardon, dont il a besoin pour continuer tout simplement à avancer. Il la retrouvera au coeur de l'Afrique, au bord du fleuve, des chutes Victoria, emblèmes du continent et de sa vie à lui. Elle y sera, de ça il est sûr. Pour être prêt, il se plonge dans un voyage qui va mêler l'urgence et la profondeur, comme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
nadejda
  19 septembre 2015
Je n’ai pas ressenti d’émotion en lisant ce livre alors que je croyais retrouver la violence des couleurs, des odeurs, des passions qui habitent l’Afrique. Tout reste sur le ton de la description lisse. Je n’ai pas eu l’impression d’un bouleversement chez l’auteur. Il semble à l’écart, en observateur entre souvenirs d’enfance et errance adulte.
Je n’ai rien retrouvé de la promesse faite en 4ème de couverture « un texte vibrant sur l’Afrique, sur son étrange capacité à mettre à nu les êtres et les choses » mais peut-être suis-je seule en cause ?
Commenter  J’apprécie          250
MaminouG
  07 octobre 2015
"Le pardon", premier roman de Rodolphe Blavy…Je viens de terminer cet ouvrage à l'instant …J'ai pourtant été sur le point de l'abandonner en chemin. Mais le devoir m'en a empêché, je devais en faire la chronique.
Ce récit dont le personnage principal est l'Afrique, ce récit qui conte le retour aux sources d'un français, las de sa belle vie trop sage, de la facilité, d'une richesse lourde à porter, ce rendez-vous dans le pays de son enfance, en quête du pardon de la soeur adorée qu'il a laissée tant d'années sans nouvelles me laissent partagée.
J'avoue avoir abhorré la description par le menu des nombreuses scènes de sexe, horribles, écoeurantes, insupportables. Je n'ai pas compris cet acharnement de l'auteur à nous imposer ces spectacles dégradants. Je reconnais ne pas avoir toujours su interpréter les liens entre les personnages rencontrés au fil des pages. J'ai eu du mal à supporter parfois l'atmosphère lourde, accablante, écrasante des nuits interlopes.
Mais, j'ai aimé l'écriture travaillée, rapide et enivrante, faite de phrases courtes et percutantes qui m'a entraînée, malgré tout, à la suite du narrateur. J'ai aimé l'Afrique à travers les yeux de cet homme nostalgique de l'enfance. J'ai aimé sa quête de soi, l'amour qu'il dévoile à son père, ses questions sur la vie, sa vie. J'ai aimé la fin, au bord des chutes Victoria, du nom d'une reine, comme il dit…
Finalement, il eut suffi de presque rien pour en faire un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jostein
  02 octobre 2015
Le narrateur est un jeune français, né dans une famille bourgeoise parisienne qui, dans sa jeunesse, a vécu quelques temps en Afrique. Il en garde une douce nostalgie, comme sa mère qui traîne dans le jardin d'acclimatation pour éprouver un peu l'ambiance de là-bas près du lac Victoria.
Adulte, c'est là qu'il décide de retourner pour rencontrer celle dont il attend le pardon. Il démissionne et prend l'avion, presque sur un coup de tête.
Le récit commence, avec une très belle comparaison, dans cet avion où le paysage représente sa vie, des plaines arides, quelques sommets marquants et le désert.
A marcher dans les pas de son père, il s'était construit une vie trop sage, sans relief. Il a maintenant besoin de retrouver » la pauvreté et la rigueur du voyage, pour y trouver l'homme vrai et authentique. »
Ce récit est certes un hommage à l'Afrique, mais chaque rencontre nous plonge dans une histoire toujours plus sombre. Purity, fille d'une enfant violée, préfère monnayer ce qui est le destin de nombre de jeunes filles et devient donc une prostituée. Elle raconte les conditions de sa naissance et le poids de ces hommes gras qui viennent se perdre dans son corps.
Puis le narrateur croise Raymond et César, deux enfants qui doivent assumer leur survie. L'un quitte sa famille pour des études, l'autre orphelin vit de petits boulots pour sauver sa soeur.
Si l'auteur nous fait partager la beauté des paysages africains, la nostalgie du narrateur et les drames des personnages rencontrés m'ont plongée dans une atmosphère lourde, dramatique et plombante.
Le style se révèle parfois poétique et souvent travaillé, mais j'ai beaucoup peiné à suivre le fil des histoires, ne sachant plus les liens entre les personnages. le narrateur parle successivement de ses parents, de Purity et de sa mère, d'un garçon orphelin pris dans le monde du jeu, puis de Raymond, De César et enfin de cette femme qu'il court rejoindre en nous laissant là aussi le doute sur son identité et son lien familial.
Rodolphe Blavy m'a perdue dans le flou et la misère d'un pays qui le hante.
Lien : https://surlaroutedejostein...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
blandine5674
  31 janvier 2016
Livre en deux parties. Je m'arrête à la fin de la première parce que je n'accroche pas. Des scènes de sexe hard où le plaisir est inconnu, entrecoupées de lieux et de personnages différents. On y trouve Purity, naît d'un viol et devenue prostitué, les parents, et encore bien d'autres qui arrivent comme ça dans le récit. Il est difficile de trouver le lien entre tous ces personnages.
Commenter  J’apprécie          60
Herbaut
  05 avril 2016
Rodolphe Blavy publie son premier livre chez Arléa. Il s'intitule le Pardon et je ne peux que vous encourager à le lire. Vous le trouverez facilement dans votre librairie de quartier et suis sûre que comme moi, vous le lirez d'une traite.
Un homme encore jeune traverse une crise existentielle et décide de repartir sur les traces de son enfance en traversant l'Afrique de l'Est où il a grandi. Au fil de son itinéraire, ses souvenirs s'éveillent au contact des paysages tant aimés mais aussi des histoires (réelles ou fictives) des êtres qui croisent sa route. Étrange périple où les fantômes du passé font écho à un continent furieusement présent ainsi qu' à l'incroyable pulsion de vie des êtres qui le peuplent. Au bout du voyage, une femme l'attend. Plus qu'un récit initiatique, il s'agit de l'effeuillage d'un homme qui accepte progressivement de se mettre à nu et une réflexion sur le poids de l'enfance qui continue de nous tourmenter à l'âge adulte.
Du style, un univers original, une construction narrative volontairement déroutante et un regard lucide emprunt d'une tendresse meurtrie...Bref, lisez-le. N'hésitez pas non plus à faire un tour sur le site www.lepardon.net
ps : certains passages sont un peu crus mais jamais gratuits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nadejdanadejda   19 septembre 2015
Comme dans tous les voyages, j'ai perdu la notion du temps. Il me semble que cela fait une éternité que je suis parti. Autour de moi, le pays défile à la vitesse lente de ce vieux train que les Anglais ont construit quelques années avant l'indépendance. Il est tard et il fait noir. L'agitation de la journée est retombée. Ce sont mes moments préférés : les gens se sont tus et il ne reste autour qu'un monde immense et étranger. Tu me dis toujours que je vais trop vite, que je cours dans ces voyages. Pourtant là, tout semble se ralentir et enfin je suis moi-même.
(...) Combien d'années que je n'étais pas venu en Afrique ? Les souvenirs me reviennent. Tant de choses ont changé, tant d'autres sont juste les mêmes, à chaque coin de rue : la vieille dame qui vend ses beignets et range les billets au fond du soutien-gorge, les taxis brinquebalants aux portières qui ferment à peine, les marchés en tôle et en plastique, à perte de vue, les animaux qui trainent dans la rue, chiens errants trop maigres ou brebis errantes risquant la tabaski, et surtout l'odeur des femmes, forte comme la noix de cola et les plis de leur pagne. Je regarde les petits enfants pauvres au ventre rebondi et au nombril sorti et j'en suis toujours aussi triste. p 108-109
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
zofiadlzofiadl   22 mars 2016
Le Pardon est un roman sur la quête de soi
Très belle histoire d'un homme qu'il donne rendez-vous à une femme ,il attend d'elle un pardon ,dont il a besoin pour continuer à avancer
Mais c'est aussi un beau texte sur l'Afrique, sur son étrange capacité à mèttre à nu les êtres et les choses , dans un mélange égal de résilience et de violence
Très bonne écriture un peux dans style de Marguerite Duras
Je vous recommande
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Rodolphe Blavy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rodolphe Blavy
Rodolphe Blavy - le pardon .Rodolphe Blavy vous présente son ouvrage "Le pardon" aux éditions Arléa. Rentrée littéraire automne 2015. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/blavy-rodolphe-pardon-9782363080912.html www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre