AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756067346
58 pages
Éditeur : Delcourt (08/10/2014)
3.42/5   20 notes
Résumé :
Les 7 Merveilles. Elle n'ont pas révélé tous leurs secrets.
Ephèse, 356 av. J.-C.
Abder Phénix, voleur de profession, en a assez de vivre de petit larcins et veut monter une affaire de grande ampleur. Suite à un incroyable coup de chance, lui et son complice Déméter ont la possibilité de piller le trésor du sanctuaire d'Artémis. Tout ce dont ils ont besoin, c'est d'une complice prête à se faire passer pour la Grande Prêtresse... qu'ils trouvent en la p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  15 octobre 2014
Quatrième tome, cette fois-ci consacré au Temple d'Artémis à Ephèse, et quatrième bonne surprise de la série consacrée aux 7 Merveilles de l'Antiquité. Pour résumé trois voleurs affrontent la Bête Immonde que constitue le Grand Capital ! ^^

Tout commence en Bithynie à Chrysopolis, où le duo de voleurs formés par le jeune Aber Phénix et le vieux Déméter se retrouve confronté à ses créanciers appartenant à la pègre locale… Lassé des petites combines, ils décident de plier bagages vers de nouveaux territoires… Et c'est là qu'il découvre l'escorte de la nouvelle grande prêtresse d'Artémis massacrée par des bandits de grands chemins, avant de recueillir les derniers mots de ladite grande prêtresse d'Artémis.
C'est un signe du dieu Hermès, protecteur des voleurs ! Et Abder Phénix décide alors de défier les Moires en réalisant le casse du siècle… Mais pour ce faire, il aura besoin des talents d'actrices de Daphné, voleuse émérite avec laquelle il a longtemps entretenue une relation tumultueuse.
Ensuite s'entremêlent, de manière un peu précipitée d'un point de vue narratif, one-shot oblige, mais de belle manière d'un point de vue visuel, les destins des uns et des autres avec :
- l'organisation du cambriolage de la salle des coffres la mieux remplie d'Europe et d'Asie (dans l'Antiquité chaque temple faisait office de banque)
- l'histoire d'amour entre Abder Phénix et Daphné
- l'historie de cul entre Déméter et Cassandre, la cheftaine amazone borgne qui s'occupe de la sécurité du temple
- les criminels de Chrysopolis qui souhaitent récupérer l'argent du sang promis par le grand prêtre d'Artémis
- les désirs de grandeur d'un jeune berger pyromane, qui hypnotisé par les discours d'Abder Phénix, souhaite lui aussi entrer dans l'Histoire
- les désirs de grandeur d'un vieux banquier adorateur de Crésus et du Veau d'Or que constitue l'argent roi, bref un financier apprenti sorcier qui souhaite devenir le maître du monde (toutes ressemblances avec un quelconque bankster adorateur d'Adam Smith et du Veau d'Or que constitue le Big Business n'est aucunement fortuite)
Quelles différences entre ces deux derniers ? Aucune ! Par orgueil, ils vont tous les deux incendier le monde…
Visiblement la libre économie mène au libre affairisme, et du libre affairisme à la libre filouterie, il n'y a qu'un pas vite franchi…
Quand on suit un peu les évolutions de la culture populaire, au lieu de la conspuer et de cracher dessus, on s'aperçoit assez vite qu'il y a un avant et un après crise des subprimes. Mais cela, tous ceux qui vivent en haut de leur tour d'ivoire ne peuvent pas le comprendre…
Les dessins d'Antonio Sarchione, assisté de Gaétan Georges à la colorisation, sont très satisfaisants, moins que ceux de Tommaso Bennato dans le tome 3, mais je crois que ce dernier avait mis la barre assez haut en m'enchantant totalement. La comparaison n'est donc pas très juste… Je ne sais pas si le travail du dessinateur est un ton en dessous, tout en restant plaisants voire intéressants, ou si c'est juste l'alchimie entre le dessin, l'encrage, la colorisation (pas tip top, il faut bien l'avouer) et la mise en scène qui est moins aboutie…
Et puis il y a quelques cases qui lorgnent du côté cul, nichons, chatte… Mais rien de bien méchant. ^^
A noter aussi la couverture très réussie de Mathieu Rebuffat, qui depuis le débit de la série réalise un sans faute.

En ce qui me concerne le rendez-vous est pris avec le tome 5 qui sera consacré à la Pyramide de Kheops ! Et vous ? blink
PS: est-il besoin de préciser que cela ferait un film du tonnerre ? reblink
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
tchouk-tchouk-nougat
  31 décembre 2014
Une merveille, une de plus. le temple d'Artémis à Ephèse. le plus grand, le plus beau sanctuaire dédié à une divinité. C'est là que se passe cette histoire.
Celle de deux voleurs tout d'abord, qui pour dérober le trésor du temple vont s'allier à une comédienne afin de la faire passer pour la grande prêtresse d'Artémis.
Celle de rêve d'immortalité, d'amour, de richesse.
Beaucoup de protagonistes entrent en jeu dans cette histoire. Ils ont tous leur rôle, leur importance. Les différents éléments sont combinés avec habileté pour donner un récit complet et riche.
Les dessins sont agréables.
Commenter  J’apprécie          60
Radwan74
  12 août 2021
Un quatrième album de la série encore très intéressant. 2 voleurs voient une occasion en or se présenter pour s'introduire au sein du Temple d'Artémis pour s'emparer des richesses du lieu de culte. Mais ils ne sont pas les seuls à convoiter l'or du Temple…
Encore beaucoup d'intrigues dans ce récit et des personnages plutôt intéressant. Malgré une histoire en un seul album, les personnages sont bien développé et on s'attache à eux, c'est essentiel pour apprécier le récit. Un récit donc bien mené avec une touche historique (la destruction du Temple) et une touche fictive ; sans révéler la fin de l'album, on découvre une invention qui ne sera utiliser que bien plus tard et loin de cette région. Cela donne une histoire en tout cas passionnante qui nous fait voyager à travers le bassin méditerranéen antique.
Commenter  J’apprécie          20
umezzu
  06 juillet 2016
En 356 avant Jésus Christ deux larrons, Abder Phénix, l'escroc, et Demeter, l'ancien soldat, sont poursuivis dans toute l'Asie mineure par les hommes de main d'un roi des voleurs, Lysimaque. En cheminant, ils arrivent sur les lieux d'un massacre. Selon les documents retrouvés sur place, les victimes étaient l'escorte de la nouvelle grande prêtresse du temple d'Artémis à Ephesse...
L'intrigue met du temps à se mettre en place et débouche sur une tentative de le vol assez alambiquée. le dessin de cette BD antique passe bien, même si quelques vues plus détaillées du fameux temple d'Artémis auraient été bien vues.
Le scénario est bâti autour de l'histoire de la destruction du temple, ce que rappelle utilement la page de notes finale.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
BulledEncre   08 janvier 2015
Le scénario de Luca Blengino est alléchant et les intrigues promettent beaucoup, malheureusement, les fils sont un peu trop grossiers et on aura tendance à précipiter la lecture. Le dessin réaliste d’Antonio Sarchione est sombre et efficace. Si les personnages sont parfois caricaturaux dans leur démarche, on suivra tout de même le personnage principal à travers le pays tant l’action et le mouvement sont présents au fil des planches.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   04 novembre 2014
[...] une aventure riche et vivante, les malheureux arnaqueurs déclenchant rapidement des événements qui les dépassent totalement. L’imbrication entre petite et grande histoire est habile, l’auteur se servant fort à propos des éléments historiques et légendaires, telles les amazones.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   15 octobre 2014
Le voici... Le plus grand temps jamais construit par l'homme en l'honneur d'un divinité... L'Artémision !
Auparavant, il y avait là un bois sacré, consacré à la déesse Artémis. Les premiers prêtres l'ont reproduit dans les colonnes du sanctuaire... et construit une forêt de pierre digne de leur déesse !!
Quand Crésus a envahi Éphèse, il y a deux siècles, le temple était déjà en construction. Les habitants n'ont jamais été très intelligents... Ils étaient tellement sûrs qu'Artémis les protégerait, que tout ce qu'ils ont fait pour se défendre, c'est tendre une corde tout autour de la ville.
D'une certaine manière, la déesse les a bel et bien écoutés. Car non seulement Crésus fut un bien meilleur souverain que les précédents... Mais il offrit de financer lui-même la fin des travaux !! Ce que fit également Cyrus, le roi persan qui vainquit Crésus... Il fut tellement séduit par la beauté du sanctuaire qu'il réserva un traitement de faveur aux vaincus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AlfaricAlfaric   14 octobre 2014
De l'autre côté du Bosphore, il y a une ville pareille à celle-ci, mais qui est bien plus jeune : elle s'appelle Byzantion. Est-ce que tu savais comment ses habitants appellent Chrysopolis ? La ville des aveugles. Et tu sais pourquoi ? Parce Byzantion se dresse sur une hauteur défendable, d'où elle domine ce bras de mer tout entier. Les colons qui la fondèrent se sont dit que ceux Chrysopolis, arrivés bien avant eux, devaient être aveugles pour avoir bêtement ignoré une tel emplacement. C'est pas compliqué de deviner laquelle des deux résistera le plus longtemps et dont se souviendront les générations futures...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   12 octobre 2014
- Et puis qu'est-ce que c'est, cette histoire d'agent de change ? ça sent l'arnaque...
- Quoi t'es pas au courant ? En Lydie, on n'utilise plus le troc ni le métal pur, mais la monnaie !!
- Pfff... des crottes de bronze portant la tête d'un roi mort... Et tu veux me faire croire que ces trucs valent autant que de l'or ? Qui voudrait échanger un morceau de viande ou un verre de vin contre du métal sans valeur ? C'est une folie... ça n'a aucun avenir !
- C'est le progrès, l'ami...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   14 octobre 2014
- Et s'ils nous traînent dans la chambre ?
- On s'agrippera à la porte !!
- Et s'il nous frappe ?!
- Alors on cédera, mais contrecœur... et tu verras qu'en proie au tourment, ils céderont tout de suite. Parce que l'amour, c'est pas amusant si c'est fait avec violence... Un vrai homme n'aura jamais de plaisir, JAMAIS, s'il n'en procure pas à sa femme !
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   20 octobre 2014
- C'est dur pour une femme de dormir seule. Mais on doit le faire, car il y a grand besoin de paix !
- Donc, en refusant le sexe, on fera un pas vers la paix ?
- Faites-moi confiance. On reste chez nous bien parfumées, la chatte rasée et le sein offert... Mais si nos maris veulent nous baiser, on refuse... Tu peux me croire, ils vont vite arrêter de penser à la guerre !!
- C'est vrai ! Ménélas jeta l'épée pour les tétons d'Hélène !! Mais s'ils nous quittent ?
- Si on fait la grève toutes ensembles, mes belles, ces couillons devront s'arranger tous seuls !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23

Lire un extrait
Videos de Luca Blengino (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luca Blengino
Bande annonce de l'album BD "R.U.S.T." Tome 1 "Black List" publié (Éditions Delcourt).
autres livres classés : antiquitéVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4175 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre