AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213672393
Éditeur : Fayard (29/01/2014)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Il n'y a pas d'âge pour grandir? C'est ce que Babou va découvrir en devenant arrière-grand-mère pour la première fois d'une petite Adella, fille de Justino, 18 ans, et de Haydée, 17, poursuivie par la fureur de son père.

Puis voilà Babou frappée par un deuil douloureux.
Et enfin, elle vole au secours d'un jeune garçon victime de maltraitance psychologique, l'une des plus cruelles.

Que d'émotions, de larmes, mais aussi de rires a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
denisarnoud
  04 juillet 2014
Babou, grand-mère à plein temps, commence à respirer, ces petits enfants ont tous grandi et ont moins besoin d'elle. Elle va pouvoir se consacrer un peu sa passion : la peinture. Elle s'est fixée comme objectif de peindre l'âme. Rien que ça!!! Elle est en plein travail de préparation quand retentit la sonnette. Elle va ouvrir et découvre sur le pas de sa porte un couffin. Il s'agit d'Adella, la fille que Justino a eu dans le secret avec Haydée, 17 ans, jeune nigériane. le père de la jeune fille, fervent catholique, retient sa fille cloîtrée dans sa chambre et part à la poursuite du jeune amant et de l'enfant! Babou et son mari, le Pacha, ancien commandant de marine vont devoir reprendre du service pour prêter main forte à leur progéniture.

Babou, et le Pacha tout au long de ce roman attachant vont non seulement aider leur famille à résoudre les problèmes du quotidien, faire face au deuil, mais ils vont surtout continuer à se découvrir eux qui sont ensemble depuis si longtemps, ils vont faire des découvertes sur leur conjoint, sur eux-mêmes. En aidant les membres de leur famille, en vivant avec eux ils vont se révéler à eux-mêmes.

Dans ce très beau roman plein de poésie et d'émotion Janine Boissard adresse une déclaration d'amour à la famille. Elle met en avant tout ce que peut apporter la famille par l'entraide transgénérationnelle. Une entraide qui ne va pas seulement du plus âgé au plus jeune, un échange qui apporte aussi aux plus anciens, qui leur fait découvrir des choses sur eux mêmes et sur leur famille dont ils ne soupçonnaient pas l'existence. Quelle que soit la génération, ces relations familiales font grandir, même à un âge avancé. On apprend tous les jours et ce jusqu'à sa mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Analire
  25 février 2014
Janine Boissard revient au devant de la scène avec un tout nouveau roman, qui garde son thème de prédiction : la famille, et toute l'ambiance qui l'entoure. J'ai pu découvrir au travers de cette nouvelle parution, que l'auteure faisait un bon nombre de références à ses livres écrits ultérieurement, ce qui n'est pas réellement facile de se sentir à l'aise dans Belle arrière-grand-mère. On pourrait penser que certains passages manquent à l'appel, passages qui auraient grandement étoffés l'histoire, l'auraient rendue plus ouverte, plus remplie. Mais l'étalage partielle de la bibliographie de l'auteure peut être un bon moyen de faire découvrir ses autres ouvrages à travers le déroulement de l'histoire de ce livre-ci.
L'auteure ne déroge pas à sa règle : elle réécrit une énième histoire familiale, douce et cosy, où tout un chacun peut s'identifier auprès des nombreux personnages présents tout au long du récit. On y découvre une famille tout à fait singulière, unique en son genre, à qui les journées quotidiennes ne ressemblent en rien à la normale, chaotique, mouvementée et pourtant solidaire. Une famille nombreuse, de surcroît, qui pourrait être un idéal pour beaucoup, un confort, un appui solide, un havre de paix, de bonheur et de prospérité, comme je l'avais déjà expérimenté dans Chuuut !.
Janine Boissard, du haut de son grand âge, dépeins une protagoniste aux traits quasiment identiques aux siens, une mamie parfaite et touchante, qu'on souhaite prendre dans nos bras. Toujours là pour aider, c'est une femme au grand coeur, à la personnalité attachante, simple dans son ensemble, qui aime plus que tout sa famille et serait prête à se sacrifier pour eux.
Belle arrière-grand-mère transpire d'amour. Un amour pudique, caché, délicat. de l'amour fusionnel à l'amour-passion, tout est décrit avec minutie et dissimulé derrière les gestes du quotidien, tu au lecteur, pour garder une parcelle d'intimité. Un charme qui opère rapidement, des aventures qui s'enchaînent lentement et une famille toujours aussi soudée qu'aux premiers jours : tel est le formidable esprit qui se dégage de ce roman.
L'exotisme du livre fait incontestablement rêver, débordant de couleurs, de joie, d'amour et de saveurs. Certains passages sont particulièrement emprunt d'émotions, de naïveté et d'insouciance qui rendent ces moments davantage formidables.
Une ambiance chaleureuse et bon enfant, où la marque du temps est malheureusement perceptible. le roman n'avance pas vite (pour ne pas dire du tout). L'histoire traîne, le lecteur s'ennuie, et le livre tombe des mains. le rythme n'est pas soutenu ; outre les émotions qui s'en dégagent, les pages restent partiellement vides. Pourtant, l'histoire est belle, j'en conviens, mais sans doute pas ciblé pour une jeune lectrice dynamique telle que je le suis.
Bien que je ne sois pas allé au bout de cette lecture, l'atmosphère familiale permet de se relaxer, nous mettant à l'aise sans difficulté et de passer d'heureux moments au côté d'une touchante narratrice.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Christinech
  30 mars 2014
J'ai retrouvé Janine Boissard comme on retrouve une vieille amie qui vient vous raconter les dernières péripéties de sa famille.
Ce livre a du charme, mais il m'a laissé un impression de rapidité , dans le développement des personnages , par exemple; de facilité dans l'abord des thèmes dans l'air du temps ( malheureusement) : la maltraitance , la communication par Internet, les préjugés de races et de société, la crise...; la simplicité des ressorts de l'intrigue; la mort des êtres chers.
Un bon moment quand même, mais un ouvrage qui donne l'impression d'être l'épilogue des précédents.
Commenter  J’apprécie          40
vf
  16 juillet 2014
Facile à lire, très reposant en cette période estivale. La vie d'une famille nombreuse ordinaire enfin presque. Babou est le pilier de cette famille et gère tous les aléas de la vie car c'est vers elle que tout le monde se tourne. Une histoire simple mais qui fait réfléchir... J'avais lu les tomes précédents il y a déjà longtemps et je ne m'en souvenais plus mais cela ne pose pas de problèmes pour la compréhension.
Commenter  J’apprécie          52
annesophie1
  13 février 2014
C'EST toujours un plaisir de retrouver les personnages,devenus familiers,pour la suite de leurs aventures. Rencontre sommes toutes surprenante avec son arrière petite-fille, perte d'un être cher, difficultés financières...tout un imbroglio d' aventures ...
Aventures certes, mais dans un monde au sein duquel même les plus grands drames ou problèmes parviennent tôt ou tard à se résoudre,trouvant toujours une issue positive...
Malgré cet aspect, Janine Boissard et son style d' écriture, a réussi sans difficulté aucune à m' offrir une promenade au sein des émotions: rires, tristesse,tout y est passé...car il faut le reconnaître, ses personnages me sont devenus tellement familiers que je n'ai pu passer à côté de l' une ou l' autre identification!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   23 février 2014
Le matin, quand tu te réveilles et que ça ne va pas fort, cherche la petite lumière qui éclairera ta journée : un café pris avec une amie, une balade, quelques pages d'un bon livre, un instant de musique... Si tu ne la trouves pas, inventes-la.
Commenter  J’apprécie          140
AnalireAnalire   26 février 2014
Il y a les bonnes et les mauvaises fatigues. Les bonnes, vous les éprouvez comme une récompense : devoir accompli. Certes, vous en avez plein le dos, mais c'est de bonheur, ouf ! Votre effort a été récompensé.
Les mauvaises fatigues vous laissent un goût d'amertume, vous vous êtes battu pour rien, des prunes. Demain, tout sera à recommencer. La partie est-elle gagnable ? Pour un peu, vous baisseriez les bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AnalireAnalire   25 février 2014
Maman dit que tu dois surtout pas t'enfermer dans le souvenir, reprends doucement Adèle. Si tu t'enfermes, t'avances plus. Tu dois mettre le mauvais dans un coin, garder le bon et regarder devant.
Commenter  J’apprécie          70
EliniaElinia   16 août 2016
Le matin, quand tu te réveilles et que ça ne va pas fort, cherche la petite lumière qui éclairera ta journée : un café pris avec une amie , une balade, quelques pages d'un bon livre, un instant de musique... si tu ne la trouves pas, inventes-la.
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   25 février 2014
Mais après tout c'est le boulot des clowns que de transformer en rires et en grimaces la douleur de vivre.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Janine Boissard (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
Janine Boissard était présente au salon le Livre sur la Place de Nancy. A cette occasion, l'auteur de "Dis, t'en souviendras-tu ?" nous parle de ses références littéraires, du rôle de l'écrivain et de ses lecteurs. En savoir plus sur le livre : https://bit.ly/2qG6Qih
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3356 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre