AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2823811230
Éditeur : 12-21 (14/08/2013)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Le lieutenant de police Lacey Flint est témoin d'un meurtre à Larkhill Park. La victime, Aamir Choudhury, est un britannique musulman, interne dans un hôpital. Polémiques, accusations et crimes à caractères raciaux se multiplient à travers Londres. Bien qu'elle ne soit pas en charge de l'enquête, Lacey Flint se trouvera impliquée.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ellane92
  16 février 2015
Un homme est brulé vif par 7 individus masqués presque sous les yeux du lieutenant de police Lacey Flint. La victime est un jeune infirmier londonien d'origine pakistanaise et de confession musulmane. Des petites frappes "blanches" ayant déjà cherché querelle à la victime auparavant, l'hypothèse du crime à caractère racial est très vite épousée par la police. Lacey, elle, souhaite rencontrer la famille de la victime. Et surtout découvrir qui est cette mystérieuse femme qui, complètement recouverte de son tchador noir, visite le parc où s'est déroulé le crime pendant les horaires de fermeture.
Sharon Bolton donne la voix au lieutenant Lacey Flint pour nous raconter cette enquête un brin plus complexe que ce que l'on peut croire au premier abord. Comme toujours avec cette auteure, on trouve dans ce récit de l'humour et du mystère, l'ambiance des milieux pakistanais est bien rendue, et les personnages soignés.
Personnellement, je trouve le format "novella" un peu frustrant car trop court ; si l'enquête va droit au but, elle reste plutôt légère et n'évite pas quelques poncifs sur les milieux islamiques. Ceci dit, "S'il n'avait pas neigé" me donne envie de découvrir les autres romans mettant en scène Lacey Flint, personnage attachant et assez charismatique, comme par exemple "Ecrit en lettres de sang" ou le dernier livre publié par Sharon Bolton, "Sous emprises".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Srafina
  09 février 2018
Appelée en renfort sur une scène de crime, le lieutenant de police Lacey Flint assiste au lynchage et à la mort par le feu d'un jeune homme musulman britannique d'origine pakistanaise. Cet homme était interne en médecine et se faisait harceler par des petites frappes locales. le crime racial est vite évoqué par la police, mais tout n'est pas si simple.
Lacey, se sentant concernée par ce crime,va chercher plus loin quitte à se mettre en danger.
Dans cette novella de moins de cent pages on va découvrir une enquête qui va droit au but, les événements s'enchaînent rapidement. Les descriptions et les personnages sont survolés, mais la personnalité de Lacey Flint est bien dessinée : dynamique et charismatique, n'ayant pas froid aux yeux.
Cette histoire aborde le problème de l'intégration, du choc des cultures, de la tolérance et de l'acceptation de l'autre.
Ceci dit j'ai bien aimé l'écriture de Sharon Bolton, et ce petit livre m'a donné envie de découvrir le roman qui le précède « Écrit en lettres de sang »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
BVIALLET
  15 septembre 2013
A Larkhill Park, le lieutenant de police Lacey Flint est le témoin fortuit du meurtre d'un homme immolé par le feu. La victime, Aamir Choudhury est un musulman britannique d'origine pakistanaise, interne dans un hôpital londonien. Les enquêteurs optent immédiatement pour une hypothèse de crime à caractère racial avant de rapidement faire chou blanc. Les terribles extrémistes blancs arrêtés ne sont que de petits voyous de quartier sans envergure. Il va falloir chercher ailleurs. Bien malgré elle, Lacey Flint se retrouve donc avec une sale affaire sur les bras et, par la même occasion, face à une mystérieuse femme en tchador...
Ce roman policier bien dans le ton de notre époque bigarrée nous est présenté sous la forme d'une novella d'une petite centaine de pages, format assez peu courant chez nous mais très répandu chez nos amis anglo-saxons. Cette longueur a l'avantage d'aller à l'essentiel sans s'embarrasser de longues descriptions de décors ou de paysages et sans grandes considérations psychologiques ou philosophiques. Cela offre l'avantage d'une lecture rapide ce qui n'est pas négligeable avec ce genre de littérature de simple divertissement. Avec le revers de la médaille évident d'une certaine forme de simplisme combiné à pas mal de bien pensance dans ce cas particulier. le lecteur se retrouve plus face à un scenario voire à un synopsis ou à une bande dessinée sans images qu'à un véritable roman bien charpenté et bien construit. Disons qu'il s'agit plutôt d'une longue nouvelle qui pourrait donner lieu à l'adaptation d'un épisode d'une série télé récurrente et rien de plus. L'héroïne principale est sympathique et intéressante. le milieu « paki » est assez bien rendu. L'intrigue n'est pas inintéressante dans la mesure où elle aborde le problème de l'intégration, du choc des cultures, de la tolérance et de l'acceptation de l'autre quelles que soient ses orientations sexuelles. L'écriture est agréable et aisée à lire. Ce texte semble être le « teaser » d'une longue série d'aventures de cette jeune policière.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
croix59
  04 mars 2015
Cette nouvelle fait le lien entre le premier roman de Lacey Flint et le second. Même si elle peut se lire sans avoir vu son prologue, c'est plus interessant afin de connaitre les raisons d'être de ce personnage très ambigu et qui ressemble aux heroines de Mo Hayder.
C'est rapide, incisif et apporte quelques infos complementaires sur Lacey.
A lire.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Ellane92Ellane92   16 février 2015
S'il n'avait pas neigé, peut-être n'aurais-je jamais vu la femme en noir. Elle aurait pu rester noyée dans la nuit d'un décembre londonien, tel un mystère attendant son heure.
Commenter  J’apprécie          150
Ellane92Ellane92   14 mars 2015
Toute incapacité de la part de la police à rendre justice à une minorité en deuil a toujours fait le lit de la colère collective, des troubles civils et des émeutes.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1733 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre