AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2268071340
Éditeur : Les Editions du Rocher (13/05/2011)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Pourquoi cet éloge du « contraire » et dans le même mouvement, l'apologie du paradoxe ? Sans doute parce que toute vérité porte en elle son contraire...

Le paradoxe est une façon particulière de ressentir les choses et de regarder le monde. Presque une philosophie de la vie, presque une manière de (mieux) respirer.

Très éloignée du politiquement ou du moralement « correct », cette façon de penser, moqueuse et légère, presque frivole, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Christw
  22 juillet 2014
Cette collection Éloge de... aux éditions du Rocher se propose de louer le bon côté de certains défauts. Tirer le meilleur du pire, le plus du moins ou, dans le cas qui nous occupe, faire l'éloge de ce qui apparaît contradictoire est un projet qui conduit aisément sur des chemins philosophiques et sollicite les meilleurs auteurs, comme François Bott qui se propose de valoriser le contraire et partant le paradoxe.
Que toute vérité porte en elle son contraire peut bousculer les opinions très admises d'esprits carrés et c'est en cela certainement que séduisent d'emblée les propos voilés d'humour de Bott. Il convoque à cet effet les traits les plus fins d'auteurs confrontés à leurs contradictions: De Wilde à Sévigné, de Groucho Marx à Chamfort, tous les vivent avec ironie et la distance des mots. Auteur intelligent, il glisse judicieusement sous son propos amusant et amusé, l'idylle qui se noue entre l'attachante concierge de l'immeuble – "une concierge qui a des états d'âme, cela fait désordre" - et Axel, ce garçon de café plutôt philosophe dont le père eut Sartre pour client.
S'il est un écrivain qui m'a appris à déceler et saluer gentiment mes paradoxes, il s'agit bien de Borges. le plus beau chapitre de ce livre lui est consacré, lui qui, dans le silence de sa bibliothèque, répondait, quand on lui demandait des nouvelles du Borges voyageur, qu'il n'en avait plus depuis longtemps car « c'est à l'autre que les choses arrivent ». "Dans chaque homme, il y a toujours deux hommes, disait-il, et le plus vrai, c'est l'autre."
Tant de jolies citations émaillent ce livre que je m'en voudrais de ne pas vous en faire profiter durant l'été. Elles fleuriront sur mon blog (adresse ci-dessous) au fil du temps, cueillez-les et souriez. La plus belle, la plus intelligente, la plus admirable reste celle de la marquise De Sévigné qui tourna en dérision ses vérités du moment, changeantes comme un ciel de Bretagne, soupirant doucement : "Je ne suis pas toujours de mon avis."

Lien : http://marque-pages.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
yv1
  19 juin 2011
Voilà donc François Bott parti dans des discussions quasi philosophiques avec Sophie, la concierge de son immeuble et Alex, garçon de café au Flore, fils de garçon de café aux deux Magots qui a donc fréquenté Jean-Paul Sartre et consorts. L'éloge du contraire se bâtit sur une phrase de Madame de Sévigné : "Je ne suis pas toujours de mon avis" (p.22) et tourne autour des aphorismes des uns et des autres, plutôt drôles, cyniques ou ironiques comme par exemple celui de Tristan Bernard, interné à Drancy pendant l'Occupation : "Jusqu'à maintenant nous vivions dans l'angoisse. Eh bien ! nous allons vivre dans l'espoir" (p.19). L'auteur déroule son raisonnement mi-moqueur, mi-sérieux entrecoupé de citations très à propos : j'en ai souligné beaucoup dans ma lecture, mais bien sûr, je ne peux pas toutes vous les citer. Si vous êtes sages, je verrais en fin d'article à en remettre une ou deux.
A soixante-quinze ans, François Bott cultive son anticonformisme et sa différence. Il les revendique et veut les avoir jusqu'à la fin.
En outre, il ne peut s'empêcher d'égratigner nos dirigeants, et parmi eux, celui qui est le plus haut (sauf dans les sondages) dans un portrait peu flatteur, mais tellement réaliste
Un livre qui recense des paradoxes, qui fait réfléchir un peu mais d'une manière point trop intellectuelle. le propos est aisé d'abord, l'écriture est un régal d'humour, de malice et de deuxième voire troisième degré. L'auteur s'autorise tous les paradoxes, revendiquant le droit de faire l'apologie du contraire de l'idée dominante et l'apologie de celle-ci dès lors qu'elle deviendra minoritaire.
Lien : http://lyvres.over-blog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
yv1yv1   19 juin 2011
Leur credo, c'est : "Je suis ce que je suis", " Je crois ce que je crois" [...] La seule ambition de ces gens, c'est de ressembler à eux-mêmes... Et à tout le monde, jusqu'à périr de grisaille et d'ennui. (p.29)
Commenter  J’apprécie          40
yv1yv1   19 juin 2011
Mélange de sourire commercial, de cordialité électorale, de manières de parvenu, de bravades puériles et vulgaires, et de violences verbales de cour d'école, Sarko se prend pour Sarko, sans états d'âme. A ses yeux, c'est énorme. dans les miroirs du Palais, il est le garant, le héros, l'athlète, le champion, le Zorro de l'identité nationale. (p.47/48).
Commenter  J’apprécie          10
Video de François Bott (1) Voir plusAjouter une vidéo

François Bott
Bernard PIVOT reçoit François BOTT pour son livre "Autobiographie d'un autre", inspiré de son admiration pour CHANDLER, et de son intérêt pour le roman policier et épistolaire.
autres livres classés : caféVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15307 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre