AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266168894
Éditeur : Pocket (11/10/2007)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 46 notes)
Résumé :
À la veille des années 1960, Tomas apprend qu'il est atteint d'une maladie incurable.
Devenue veuve, Berill se retrouve à la tête d'un empire financier. Anéantie par la disparition de Tomas, elle souhaite se retirer des affaires. Mais à ses yeux, ses deux enfants n'ont pas assez d'expérience pour prendre les rênes de l'entreprise. Maureen, sa fille, voudrait régner seule sur la banque. Hugh, son fils, n'a pas l'âme d'un financier.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Val88
  29 avril 2012
Tomas se sachant condamné par une maladie incurable décide avec sa femme Bérill de s'installer en Irlande, son pays natal, pour y finir ses jours. À sa mort, Berill, anéantie, se retrouve à la tête d'un empire financier qu'elle va peu à peu céder à sa fille, Maureen. le projet ambitieux de son fils Hugh d'ouvrir un parc animalier va cependant lui redonner le goût de vivre, parce qu'au fond d'elle-même, la saltinbanque proche des animaux sauvages est toujours restée présente...
Une très belle suite, où la vie suit son cours dans la famille Károly-Blaque-Belair avec la disparition de Tomas mais aussi l'arrivée des petits enfants Éléonore et Liam. L'univers du parc animalier m'a énormément séduite. J'ai eu l'impression de me balader dans ses allées. Je me suis aussi reconnue dans le personnage de Caroline (la femme de Hugh), une femme fragile malgré son apparence de garçon manqué. Petit bémol cependant dans cette jolie histoire; le rappel constant des yeux violets de Bérill m'a aggacé.
Commenter  J’apprécie          50
Eden_Zorjunn
  19 mai 2013
Dans ce livre, on passe de l'univers du cirque au monde de la banque. On y aborde différents sujets ; la famille, les clans, les animaux, les voyages, mais aussi les valeurs. Berill a su dresser des fauves, elle est donc capable de diriger sa famille et la banque. le lecteur trouve Berill égale à elle-même, avec son caractère bien trempé. Les différents personnages qu'on côtoie sont si bien décrits qu'on pense les connaître depuis toujours ou de pouvoir les croiser au coin de la rue. Ce roman est magnifique. Il raconte les luttes d'une famille, une lutte contre la maladie, une lutte pour devenir maître de son destin. Il est intéressant de comparer les différents chemins pris par les deux enfants. Pourtant ils ne font que suivre les traditions familiales. Avec tout cela, on sourit ou on pleure, tout au long du livre.
Commenter  J’apprécie          40
Turquesamelie
  10 novembre 2017
Comme d'autres, j'ai moins aimé cette deuxième partie que la première, probablement parce qu'il y a un peu moins de panache et certains personnages de la famille (Maureen) sont un peu agaçants.
Néanmoins, comme tous les autres livres de Françoise Bourdin je l'ai dévoré en moins de 2 jours et j'ai vibré avec les personnages, au point de pleurer plusieurs fois. On ne peut donc pas dire que ce livre m'ait laissée insensible ! Et puis c'est intéressant de savoir la suite de l'évolution de la famille Blaque-Belair-Károly-...
Je recommande donc pour une lecture sympathique, mais plus triste que d'autres de ses romans (ou c'est moi qui suis plus sensible !)
Commenter  J’apprécie          20
Carmendb
  18 décembre 2018
Tomas, brillant financier, doit combattre une leucémie. Et le diagnostic tombe, sans appel : il n'a plus que six mois à vivre. Il décide de retourner en Irlande pour y vivre ses derniers instants en compagnie de son épouse, Bérill.
Chacun de leurs enfants doit alors mener son combat dans des chemins bien différents, la banque pour Maureen, le parc animalier pour son frère Hugh. Alliance du cirque et de la finance. Pari impossible ? Chemin semé d'embûches !
Quand j'ouvre un roman de Françoise Bourdon, je sais que je vais passer quelques heures de plaisir. Une famille. de l'amour, des jalousies, des rivalités, voire de la haine. Des rencontres. Des espoirs, des déceptions. Je ne m'y suis pas ennuyée une seule seconde!
Commenter  J’apprécie          10
kikou114
  28 octobre 2011
J'ai beaucoup aimé le tome 1 "Une passion fauve" aussi qu'elle a été ma surprise quand j'ai trouvé la suite à la médiathèque... Je me suis empressée de lire la suite et je n'ai pas été déçue ! Nous retrouvons Berill et son mari Thomas ainsi que son frère et sa belle-soeur. L'auteur nous fait partager leur vie ainsi que celle de leurs enfants, leurs amours, leurs vies professionnelles. Je me suis régalée. Trop bien à lire... Vite, vite !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2016
Sa femme se débrouillerait sans lui, elle avait maintes fois prouvé sa force de caractère, en particulier lorsqu’il avait été fait prisonnier à Vienne, au début de la guerre, puis durant tout le temps où il avait disparu en Angleterre, engagé de l’ombre dans la Résistance. Elle saurait faire face, comme toujours, cependant il ne la verrait plus, ne s’endormirait plus à côté d’elle, ne pourrait plus plonger au fond de ce regard d’améthyste qui l’avait séduit une fois pour toutes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2016
Berill aimait la vie, la passion et l’excès, le rire et le danger, elle avait pu affronter des fauves – ou, plus jeune encore, marcher au-dessus du vide sur un fil d’acier – mais elle n’était pas certaine de pouvoir affronter la mort.
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   29 septembre 2017
Tomas quitta l'hôpital Américain sans se départir du sourire courtois qu'il avait réussi à conserver pendant tout l'entretien. Mais une fois sur le trottoir du boulevard Victor-Hugo, il fut submergé par une bouffée d'angoisse qui transforma son expression affable en grimace.Six mois, un an au mieux, le verdict était sans appel. Et malgré le tact dont le professeur Dubois avait fait preuve, impossible d'atténuer le choc:tomas venait d'être condamné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2016
Qu’il soit attiré par une fille aussi séduisante que Linda n’avait pourtant rien d’étonnant. Gracieuse, fine, avec ses cheveux longs, ses yeux de biche et son air farouche, elle était exactement le contraire de Caroline. Le genre de petite femme qu’un homme avait envie de protéger… et de déshabiller !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 mars 2016
La médecine ne possédait pas de traitement pour la leucémie, malgré les recherches menées depuis quelques années à l’Institut national d’hygiène. On savait que la maladie frappait surtout chez l’homme, à partir de cinquante ans, et qu’elle entraînait rapidement la mort.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Françoise Bourdin (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Emission complète : http://www.web-tv-culture.com/gran-paradiso-de-francoise-bourdin-1319.html
Avec Françoise Bourdin, c?est un peu comme si on retrouvait une amie, un membre de la famille. Chaque année, elle nous revient et nous raconte une histoire. Lire Françoise Bourdin, c?est comme passer un moment avec un proche autour d?une tasse de café et l?écouter évoquer des personnages de notre quotidien, de notre entourage. de son enfance dans les coulisses des théâtres où évoluaient ses parents, artistes lyriques, Françoise Dorin a conservé le goût de l?aventure, des destins brisés, de ce grain de sable qui fait changer de direction, de ses rencontres amoureuses qui peuvent bouleverser une vie. Et l?on retrouve tout cela dans ses romans, ce qui fait de Françoise Bourdin l?un des auteurs les plus réputés du roman populaire à la française. Avec « Gran Paradiso », voici Lorenzo, une trentaine d?années. Malmené depuis son enfance par un beau-père un peu jaloux de la vie que son épouse a pu avoir avec son premier mari décédé, Lorenzo s?est construit tout seul et a réalisé son rêve. Ouvrir un parc animalier. Mais son amour des animaux n?est pas au goût de tous et sa vision des choses bien loin d?un zoo classique où la rentabilité financière reste primordiale. Lorenzo parviendra a rendre viable son projet de parc ? Parallèlement, que fera t-il de sa vie ? Saura t?il trouver une femme sensible à sa passion ? Jusqu?à quand courbera t?il le dos face à son beau-père pour préserver le reste de la famille ? François Bourdin nous interpelle sur la difficulté de faire sa place, en famille, dans la société, dans sa vie professionnelle. L?autre grand thème du roman est lié aux animaux, au respect qu?on leur doit, à la légitimité de les enfermer ou non, et sous quelle forme ? Tout cela porté par une plume vive et agréable dans ce nouveau roman rythmé, avec des personnages attachants et proches de nous. « Gran paradiso », de Françoise Bourdin est publié chez Belfond.
+ Lire la suite
autres livres classés : héritageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre