AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266227063
352 pages
Éditeur : Pocket (04/04/2013)
3.84/5   188 notes
Résumé :
Dans Le testament d’Ariane, Anne héritait de sa tante. Désormais, le domaine familial landais lui appartient. Pour le pire, les épreuves qui s’accumulent et la fin de son mariage. Et surtout, pour le meilleur, le soutien de son frère Jérôme et, plus inattendu, de Julien, l’associé de son ex-mari. Alors qu’elle travaille d’arrache-pied pour transformer l’immense bâtisse en maison d’hôtes, la jeune femme trouve la suite du journal intime d’Ariane... dont les révélatio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 188 notes

bilodoh
  29 mai 2020
Une femme qui a reçu une maison en héritage décide de s'y installer, même si cela doit la conduire au divorce d'avec son mari qui ne comprend pas son engouement.

Le domaine est le coeur d'une ancienne exploitation de résine. Dans ce décor de pinède, elle transformera la propriété en maison d'hôtes et d'y recevoir les touristes désireux de profiter du calme de la nature.

Elle découvre aussi le journal intime de sa tante Ariane qui lui révélera des secrets de sa famille, une famille où elle s'est souvent sentie rejetée, particulièrement par sa propre mère.

Un roman d'amours déçues et de tensions familiales, d'affirmation et de besoin de liberté.
Commenter  J’apprécie          250
ladesiderienne
  01 avril 2020
Après la lecture de la suite de cette série, je reste sur ma position par rapport à mon ressenti après la lecture du tome un "Le testament d'Ariane"
https://www.babelio.com/livres/Bourdin-Le-testament-dAriane/336426/critiques/2196205
Le temps où j'étais une grande fan de Françoise Bourdin (bien avant la création du site de Babélio) est donc révolu. Même si dans ce tome deux, l'auteure apporte "un peu plus d'eau à son moulin", je trouve que 700 pages pour arriver au bout de cette histoire cousue de fil blanc, c'est quand même beaucoup. Je n'ai pas accroché à ses personnages sans cesse hésitants et qui frôlent la caricature. Seul Goliath a trouvé grâce à mes yeux... J'aurais aimé en apprendre davantage sur l'enfance d'Ariane à travers son journal intime et sur l'exploitation de la résine de pins.
Je sais que ce genre de romance a son public fidèle. Je n'en fait plus partie mais par respect pour l'auteure que j'ai longtemps admirée, j'accorde un 10/20.
Commenter  J’apprécie          200
Gaoulette
  13 janvier 2016
Ce roman est une déception par rapport au tome 1.
On retrouve Anne qui envers et contre tous continue à vivre ses rêves. Elle est sur le point de divorcer et elle doit toujours faire face aux réflexions de sa famille. Elle continue de lire le journal intime d'Ariane mais se demande que cache sa famille.
Je suIs déçue car Françoise Bourdin nous mets des interrogations dans son roman et n'a pas répondu à toutes. Certaines on se doute de leur issu mais d'autres non. Quelle est la véritable relation entre Léo et Charles? Même si on s'en moque un peu mais je comprends pas pourquoi on en parle souvient Sans donner de réponses. Quel est l'avenir de Lily et Eric? Comment se règle la relation de Anne et ses parents? Beaucoup trop de non dits. L'agent immobilier à complètement disparu de la circulation alors que dans le tome 1 on pressentait une importance. le bûcheron on en sait pas plus. Anne â quelques soucis on ne sait pas comment elle les regle. Autant le tome 1 était abouti et détaille autant le tome 2 est complètement bâclé. C'est bizarre ça ne ressemble pas aux romans de Françoise Bourdin qui nous donne toujours des réponses.
Je me demande même si ce n'est pas en prévision d'un tome 3. J'ai beaucoup aimé l'histoire d'où cette déception. le personnage d'Anne m'a vraiment emballée. Et ce Paul quel tête à claque autant dans le tome 1 on a envie de le cajoler autant là je l'aurais claquer! Comment ne pas avoir vu que c'était un gros tocard! Julien c'est la classe car savoir etre distant pour la réputation d'une femme.
Pour conclure malgré cette déception ça reste une lecture très agréable et rapide et sans prise de tête. On ne se trompe jamais quand on lit un Françoise Bourdin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
simoncailloux
  23 juillet 2020
Il y a quelques semaines, je ne connaissais pas l'écrivain Françoise Bourdin. C'est en sautant de lien à liens sur le site Babelio que j'ai fait sa connaissance. En m'informant un plus que par la quatrième de couverture j'ai appris qu'il était question d'héritage, sujet assez fréquemment traité en littérature. L'idée de faire de la Bastide un gite rural me plaisait assez bien. La vie a ses situations à gérer et si, et si, et si, j'avais hérité d'une belle maison à la campagne, j'y aurais cuisiné de bons petits plats dans un esprit de partage, donc j'aurais installé des tables d'hôtes.
Le n'ai pas lu la première parte : le testament d'Ariane, ce qui n'a pas contribué à l'incompréhension de l'histoire.
Ariane est la tante d'Anne et parmi ses neveux et nièces est de le loin sa préférée. Il faut dire qu'Anne sans arrière-pensée était sympa vis-à-vis d'elle. Elle assurait une présence auprès de sa tante trois fois veuve.
« Lorsque Anne parviendra à un âge plus mûr et qu'elle aurait fait son chemin dans la vie, je pourrais peut-être lui parler. Mais serais-je encore là pour le faire ? Ces cahiers sont le moyen de lui raconter son histoire, à condition qu'elle les trouve un jour. Ce qui signifiera qu'elle n'a pas jeté toutes mes possessions dans une benne à ordures sans leur accorder un regard. A elle de trier, de garder, peut-être de rester car elle sera mon unique héritière, je l'ai décidé depuis longtemps. »
Ariane à fait de bonnes prévisions, les histoires de famille, elle n'aura eu l'occasion d'en parler à Anne, et Anne aura lu attentivement les cahiers.
Il y a évidemment un questionnement de la famille, pourquoi Anne unique héritière ?
Paul époux d'Anne et vétérinaire avait investi pour son compte dans une clinique vétérinaire. Il avait un associé, Julien, divorcé. Les associés s'entendaient bien et leur entreprise était prospère. Mais au cours d'une période, rien n'allait plus dans son couple. le divorce était prononcé par le tribunal et Paul voulait tracer un trait sur sa vie de mari et d'associé et pour essayer de faire le vide avec le passé, il se sépara de façon inopinée et peu cavalière de son associé, s'installa à Paris et se remis aux études, alors que son épouse comptable de formation construisait son projet de faire de la maison héritée un gite rural. Elle a pu profiter de l'aide de son frère Jérôme désoeuvré jusqu'à être occupés dans le rafraîchissement des pièces de la Bastide. Fin mars les travaux étaient terminés et ils avaient quatre occupations des chambres pour avril.
Comment Anne et Julien se seront reconstruits, c'est la surprise !
J'aurai appris par ce livre ce qu'est une salade landaise.
Je suis admiratif de l'imagination qu'ont la plupart des écrivains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EmilieFantaisiesBucoliques
  25 avril 2013
J'ai entamé vendredi dernier le testament d'Ariane, mardi soir (ou plutôt mercredi matin tôt !) j'ai terminé Dans les pas d'Ariane ! Autant vous dire que j'ai dévoré ces deux romans !
Ce sont les jolies couvertures des deux livres édités chez Pocket qui m'ont attirée en premier, placées bien en évidence dans la librairie. le résumé m'a bien plu également donc j'ai emporté le premier tome avec moi et en ai rapidement entamé la lecture.
Je ne connaissais pas Françoise Bourdin. Visiblement c'est le cas de beaucoup de monde malgré le fait qu'elle se place dans les 10 auteurs français les plus vendus. Boudée par les médias, elle a tout de même un très important lectorat qui tend à se diversifier puisque, initialement composé essentiellement de femmes de 40-50 ans, les hommes sembleraient s'y intéresser ces dernières années et de toute évidence les presque-trentenaires comme moi aussi (et j'assume sans aucun problème !).

Le pitch : Anne a la trentaine un peu passée, un mari brillant, un ado sans problème, une jolie maison dans une petite ville du Sud-Ouest. Une vie parfaite en somme. Elle travaille à mi-temps à domicile et a donc le temps de rendre visite régulièrement à sa vieille tante Ariane qu'elle est la seule dans la famille à apprécier. En effet, considérée comme folle par son frère (le père d'Anne), sa femme et le reste de leur progéniture, cette femme qui a dédié sa vie à la reconquête de sa maison de famille au milieu des exploitations forestières des Landes, vit seule avec son gros chien depuis le décès de son dernier mari.
Quand à son tour elle meurt, c'est donc tout naturellement à Anne qu'elle lègue sa bastide et cet héritage va tout chambouler dans la vie de la jeune femme. A elle de faire face désormais au jugement de ses proches et à leur jalousie, mais aussi à ce que cet endroit va lui faire découvrir sur elle-même et aux secrets qu'il renferme, consignés dans les carnets d'Ariane.
Rien ne sera plus jamais comme avant.

Rien de révolutionnaire dans l'écriture ni l'histoire mais pourtant ça marche et on s'attache aux personnages*, on vit un peu avec eux. Ca sent bon les pins, la plage... Tous les ingrédients sont réunis pour en faire une parfaite "saga de l'été" comme celles qui rythmaient nos grandes vacances dans les années 90 sur TF1 ou France 2.
D'ailleurs, je ne sais pas vous, mais moi ça me manque les sagas de l'été ! Les vraies par contre, comme Terre Indigo par exemple. Terre Indigo ? Tiens, mais c'est justement Françoise Bourdin qui a écrit le livre dont sont tirés les téléfilms !
Du coup je l'ai commandé d'occasion (il n'est plus édité) et je viens de m'offrir également Les Vendanges de Juillet et Juillet en hiver en espérant y retrouver le même engouement que pour le testamant d'Ariane et Dans les pas d'Ariane. de belles heures de lecture en perspective !

* Oui, je me rends compte que je m'attache souvent aux personnages ! Je suis une grande sentimentale, que voulez-vous !

Lien : http://fantaisiesbucoliques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   01 avril 2020
Il se sentait isolé, loin de tout, perdu au milieu d'une immense forêt. Plus tard, en découvrant ce vers de Baudelaire : "Grands bois, vous m'effrayez comme des cathédrales", il avait été parcouru d'un frisson. Il détestait être issu d'une famille de forestiers dont, fort heureusement, il n'avait pas eu à reprendre le flambeau. Leur ruine l'avait soulagé en provoquant la vente de la maison et le départ pour Biarritz. Etait-il possible qu'Anne éprouve un réel attachement à la terre ? Quelque chose, dans le poids de son hérédité, la liait-il aux arbres ? Ces fichus pins, en rangs par mille, que Gauthier jugeait asphyxiants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FlorelliaFlorellia   24 août 2016
Comment Paul, qui était son mari, son ami, son amant, le père de son fils, l'homme avec qui elle croyait avoir construit sa vie, avait-il pu se transformer en ennemi?
[...] Paul n'avait pas voulu bouleverser son existence, il avait refusé de suivre sa femme dans l'aventure de la bastide, il s'était persuadé qu'il s'agissait d'un caprice et qu'il n'avait pas à céder. Certain qu'elle s'inclinerait une fois de plus, il avait posé un ultimatum: "Ce sera sans moi!".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
simoncaillouxsimoncailloux   23 juillet 2020
Fidèle a ses habitudes japonaises, elle remerciait, souriait, ne se plaignait pas, pourtant elle devait être brisée par les évènements. D’abord il y avait son désir d’enfant non exaucé et dont elle ne parlait plus, et maintenant ce magasin de fleurs auquel elle avait consacré toute son énergie et qui était en cendres. Jusqu’ici elle était consolée dans le travail, mais comment allait-elle supporter l’inaction ? Outre les problèmes d’argent à venir, c’était toute son existence qui avait été dévorée par les flammes, elle ne possédait plus aucun souvenir personnel ; Anne se rappelait quelques objets de famille que Saki lui avait fièrement montré un jour, dont un sabre de samouraï et un petit bouddha de bois précieux qu’elle tenait de sa mère. Elle avait alors affirmé qu’elle ne s’en séparerait jamais parce qu’ils étaient à la fois ses porte-bonheur et son seul lien avec son pays d’origine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
simoncaillouxsimoncailloux   24 juillet 2020
Elle se souvenait très bien que lorsqu’elle avait annoncé son intention de trier les papiers d’Ariane, sa mère lui avait dit de tout jeter sans perdre son temps ; Par crainte des confidences posthumes de sa belle-sœur ? Eh bien oui à travers son journal, Ariane avait livré la vérité. Était-ce un mal ou un bien ? Au moins, Anne comprenait pourquoi elle avait été traitée différemment, pourquoi elle n’avait pas eu droit à la tendresse maternelle dont Lily et ses frères jouissaient. Même une fois Anne mariée sa mère avait continué à lui lancer des piques. Paul dédramatisait mais parfois Anne se sentait mal à l’aise et se demandait ce qu’elle avait bien pu faire pour exaspérer sa mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
simoncaillouxsimoncailloux   24 juillet 2020
Anne s’arrêta de lire. Au bout de quelques instants, elle feuilleta la fin du cahier, qui ne comportait plus que quelques pages et s’interrompit brutalement. Elle le referma, le garda contre elle. Restait-il quelque chose à apprendre ? Pas maintenant, elle n’en avait pas le courage ; Ce qu’elle venait de découvrir la laissait désemparée au point de ne pas arriver à mettre ses idées en ordre. Colère ? Compassion ? Dégoût ? Que devait-elle éprouver ? Elle n’était probablement pas la fille de Gauthier, pas la nièce d’Ariane, ses ancêtres ne s’appelaient pas Nogaro. Inimaginable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Françoise Bourdin (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Bourdin
Découvrez le septième opus de "13 à table", le recueil caritatif de nouvelles inédites à destination de l'association Les Restos du Coeur ! bit.ly/13atable2021 Pour cette édition 2021, nos auteurs vous font revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire… Depuis 2014, les six premiers tomes de "13 à table" ont permis la distribution de plus de 4,5 millions de repas supplémentaires par Les Restos du Coeur… Aujourd'hui plus que jamais, ils ont besoin de votre soutien, alors n'attendez plus pour faire une bonne action (ou un cadeau de Noël...) ! Un immense merci à tous les auteurs participants, sans qui rien ne serait possible : Tonino Benacquista, Philippe Besson, Françoise Bourdin, Maxime Chattam, Jean-Paul Dubois, François d'Epenoux, Giacometti Ravenne Officiel, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand auteur, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Olivia Ruiz, Leila Slimani, Franck Thilliez Officiel ; et merci à Riad Sattouf pour l'illustration de couverture !
+ Lire la suite
autres livres classés : landesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La promesse de l'ocean

Comment se nomme le père de Mahé?

Yann
Yvon
Erwan
Kevin

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : La Promesse de l'océan de Françoise BourdinCréer un quiz sur ce livre

.. ..