AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253169338
312 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (02/05/2013)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 38 notes)
Résumé :

L’odeur de tilleul du paradis perdu.  

1825. Accusé à tort par sa jeune belle-mère d’avoir voulu abuser d’elle, Jean-Baptiste est banni par son père du mas des Tilleuls, bâti au-dessus de Buis-les-Baronnies.

Passionné comme sa mère par les herbes, les plantes et les fleurs, Jean-Baptiste se promet de reprendre possession un jour du lieu de son enfance. Pour survivre, il devient colporteur-droguiste et sillonne la France pen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Calliope2017
  27 juillet 2019
En Provence, on suit la famille Lombard sur trois générations, de 1825 à 1872, avec comme fil conducteur de l'intrigue l'obsession de Jean-Baptiste, le premier des protagonistes : reconquérir le Mas des Tilleuls, la demeure de sa famille maternelle, dont il a été chassé par son père...
C'est un livre qui se lit facilement et de manière agréable ; cependant, je n'ai commencé à vraiment m'attacher aux personnages qu'à partir de la moitié du roman. Si la plume de l'auteur est belle et son ton très juste, il m'a longtemps manqué quelque chose pour rentrer dans le roman. C'est sans doute dû à la rapidité de l'intrigue : on a parfois l'impression d'un recueil de nouvelles, avec une juxtaposition de scènes... On assiste ainsi à un événement, et le chapitre suivant se déroule une voire plusieurs années plus tard...
Un point positif de ce roman est son intérêt historique, puisqu'il m'a permis de découvrir un moment oublié de l'histoire : la révolte de la Provence face au coup d'état du futur Napoléon III en 1851. le roman livre également un point de vue intéressant de la Commune à Marseille (on ne parle presque toujours que de celle de Paris !) en 1871.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LunaZione
  10 mai 2013
C'est le troisième livre de l'auteur que je découvre et mon plaisir à lire ses romans intergénérationnels se confirme.

L'intrigue tout en simplicité m'a beaucoup plu : dans le mas des Tilleuls, il n'est question que de jalousie fraternelle et d'histoires d'amour. Et d'amour pour ses terres d'origines aussi. J'aime beaucoup la façon dont les personnages font des choix, au bon moment, même si ils auraient préférés ne pas les faire, juste parce qu'ils savent que c'est la meilleure chose à faire pour leur avenir. Il y a beaucoup de maturité dans leurs décisions, et ça me plaît énormément.
L'histoire se passe au 19e siècle ce qui m'a plu même si ça m'a assez perturbée au début : ce n'est pas vraiment une époque que je connais très bien, du coup, je n'étais pas vraiment à l'aise avec les "normes de l'époque". J'avais parfois l'impression que certains personnages avaient beaucoup plus de liberté que ce que j'avais entendu dire, notamment certains personnages féminins...

L'autre point du Mas des Tilleuls que j'apprécie beaucoup, c'est le fait que l'histoire se déroule sur plusieurs années : 40 ans je crois. C'est vraiment une histoire sur le long terme, avec beaucoup de personnages, sans pour autant qu'il y en ai trop. Il y a vraiment une dimension familiale dans ce roman, et ça m'a beaucoup touchée de les voir tous (ou presque) si unis.
Les différents personnages sont vraiment très sympathiques. J'ai beaucoup aimé le fait qu'ils ne soient pas particulièrement bornés et apprennent de leurs erreurs : je pense notamment à Adrienne et Lilas qui ont su passer outre leurs préjugés. En fait, je crois que c'est surtout l'amour qui les unit qui les rendent si sympathique à mes yeux : quand quelqu'un est apprécié, on a tout de suite plus envie de le connaître !

L'écriture de Françoise Bourdon est vraiment très agréable. On sent qu'elle aime vraiment ses personnages et qu'elle veut le meilleur pour eux (même si ce n'est pas toujours le cas de ce qui leurs arrive !). Elle a beaucoup de douceur et de calme dans son écriture, ce que je trouve très reposant et agréable.
Le mas des Tilleuls est une lecture très agréable.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tomsoyer
  12 avril 2020
Un nouveau roman de Françoise Bourdon
Un roman qui nous décrit la vie de jean Baptiste de son adolescence à ses 60 ans environ
Ce roman pourrait être qualifié de roman historique il debute en 1823 pour se terminer en 1872 .
Vie à la ferme , guerre ,héritage, amour contrarié. vieillesse , abandon , révolte, soumission sont les thèmes abordés dans ce roman.
Commenter  J’apprécie          61
vf
  13 mars 2012
Très plaisant, un moment de détente, où l'on oublie tout. Bien écrit, l'intrigue est sympathique même si rapidement on devine ce qu'il va se passer.
On suit la vie et les péripéties de cette famille si ordinaire au départ et qui va au fil des pages devenir suite à l'arrivée d'une femme et de ses mensonges une famille désunie partant à la dérive, perdant tous ses repères et essayant de se reconstruire ailleurs petit à petit. Mais d'autres soucis arrivent et la vie n'est jamais ou rarement celle qu'on attend. Parmi tous les malheurs, de l'amour, du vrai qui aide beaucoup à supporter la vérité.
Commenter  J’apprécie          30
Fantine
  11 janvier 2016
Une saga familiale couvrant une bonne partie du 19eme siècle, et, se déroulant en Provence, agréable, sympathique ainsi que facile à lire.
Il est vrai que l'on passe toujours un excellent moment de détente en lisant un romand de Françoise Bourdon.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Calliope2017Calliope2017   27 juillet 2019
Il enveloppa d'un regard lourd de désespoir les tilleuls, notant pour lui-même que celui-ci aurait dû être taillé de l'intérieur et que les fleurs brunissaient sur celui-là.
De nouveau, il crispa les poings. C'était à son héritage maternel qu'il disait adieu, il en avait douloureusement conscience.
Commenter  J’apprécie          30
jeliscurieuxjeliscurieux   08 avril 2017
"La neige tombait de plus en plus dru, modifiant le paysage, enveloppant la campagne d'un silence minéral, impressionnant."
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   26 novembre 2017
1825
Un oiseau de proie tournoyait dans le ciel presque trop bleu. La main placée en visière, Sosthène Lombard suivait ses évolutions en se demandant si un agneau n'avait pas échappé à la vigilance de Jean-Baptiste.
Commenter  J’apprécie          00
corinnejackcorinnejack   16 janvier 2015
jean-baptiste revint à pas lents vers Agathe-Marie. Son visage rayonnait. Un elan d'amour submergea la vieille dame. Il lui tendit la main afin de l'aider a descendre du cabriolet.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre