AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791026275909
161 pages
Librinova (22/02/2021)
3.86/5   7 notes
Résumé :
Une affaire de l’inspecteur Follers…
Juillet 1993 - Pour les vacances d’été, deux couples d’amis décident de partir deux semaines en bord de mer dans une grande maison de famille. L’ambiance, bien que courtoise, n’est pas toujours au rendez-vous.
Le soir du 4 juillet, bien décidés à repousser leurs limites, Lauren, Ted, Eva et Will décident de jouer à un jeu dangereux.
Nick Follers, inspecteur en mal de reconnaissance depuis une courte célébrit... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Quatre juillet Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
« La première enquête de Nick Follers », m'a été proposée par Librinova que je remercie d'ors et déjà pour cette lecture. Nick Follers est un personnage récurrent de Lucie Brémeault, puisqu'il apparait dans son roman La seconde vie de Rachel Baker, paru en février 2020 chez Plon.

Juin 1993, deux couples d'amis louent une villa isolée sur la côte de Virginia Beach. Farniente, barbecue et feux d'artifice du 4 Juillet sont au programme de ces deux semaines de vacances d'été qui s'annoncent paradisiaques. Mais au lendemain de la Fête de l'Indépendance, trois des vacanciers sont découverts éventrés. Seule Eva a survécu à ce massacre et est retrouvée sur la plage, choquée et amnésique. L'inspecteur Nick Follers de la brigade criminelle se charge de cette enquête.

Les premiers chapitres sont véritablement intrigants, sombres et bien menés: l'accroche est réussie. L'ambiance entre les deux couples devraient être à la fête mais leurs relations semblent assez complexes. Ted et Mark sont deux amis de longue date que tout oppose: Ted, le compagnon d'Eva vit de petits boulots, est assez frivole, tandis que Mark, en couple avec Helen, est carriériste et travaille au service juridique d'une entreprise d'import-export. C'est d'ailleurs le directeur de cette entreprise, son patron donc, qui lui loue la villa. Ted n'a pas le même niveau de vie que Mark, mais peu importe car leur amitié prévaut sur le reste. Les deux jeunes femmes ne sont pas véritablement amies, mais apprennent à se connaître durant le séjour et finissent par partager des secrets assez intimes, lointains et difficilement supportables. Eva semble vivre une relation toxique avec Ted, un homme manipulateur, qui lui reproche son alcoolisme. Elle confie chaque jour ses pensées à un journal intime, qu'elle dissimule aux autres… L'ambiance est tendue dès le départ, on sent les non-dits, les secrets enfouis, une tension psychologique pesante habite certains personnages. Et puis, un homme rôde sur la côte, avec un cerf-volant, et semble observer la villa…

Nick Follers est un flic désabusé, aigri de ne pas avoir trouvé la femme idéale, l'appartement rêvé et surtout l'affaire de sa carrière. Dépressif, il sombre dans l'engrenage de l'alcoolisme, se fait malmener par ses collègues avec qui il est régulièrement en conflit, mais peut tout de même compter sur le soutien de son supérieur, tant qu'il est capable d'effort pour se raisonner quant à sa consommation d'alcool… Je ne dirai pas que c'est un flic atypique, mais il a quelques caractéristiques qui le sortent du commun des policiers romanesques : il ne quitte jamais sa secrétaire, une vieille Ford dans laquelle, il mange, boit, travaille et dort le plus souvent… C'est le bon flic américain, qui possède ses travers mais qui a du caractère. S'il n'est pas déterminé à stopper la boisson, il est toutefois fermement décidé à mener à bien son enquête, et surtout à ce qu'on ne la lui retire pas en dépit de ses frasques… ça ne fait pas de lui un personnage attachant, pas plus qu'Eva d'ailleurs, par contre le style de l'auteure, particulièrement retors, m'a beaucoup plu : une écriture franche et inventive, une gouaille qui colle tout à fait au genre polar américain, que j'ai apprécié dans la première partie du roman, puis elle se tarie avec la progression de l'enquête et devient plus lisse sur la seconde moitié du livre. Je ne dirai pas que le dénouement m'a convaincu, je m'attendais à un peu plus de complexité mais tout va très vite sur la dernière partie, alors que certains faits auraient mérité d'être approfondis.

Quatre Juillet est donc un roman court et intense, une première moitié passionnante, intrigante, vraiment réussie, un dénouement en demi-teinte, mais un style qui vaut le détour, acharné et vif. Mais ce n'est que mon avis, n'hésitez pas le découvrir!
Lien : https://loeilnoir.wordpress...
Commenter  J’apprécie          40
J'ai été happé de suite dans ce sombre récit; propulsée au coeur d'une série américaine avec un héros ravagé et désabusé.

L'auteure utilise l'effet retour en arrière, de chapitre en chapitre, on passe du récit où l'inspecteur mène son enquête et au passé des personnes assassinées… ça rend l'histoire totalement addictive, car ça laisse penser que le lecteur va savoir avant l'inspecteur; mais hop, l'auteure saute à nouveau dans le temps. On suit l'inspecteur dans sa déchéance, dans son enquête… on sent que quelque chose cloche… mais on arrive pas à mettre le doigt dessus.

Je dirais que ce qui me mettait la pression, c'est de voir l'inspecteur s'enfoncer dans ses travers, et j'étais d'autant plus surprise de chaque rebondissement, mais on sent que quoique fasse l'inspecteur, il y aura toujours une embûche pour le faire tomber… C'est frustrant, c'est rageant.

L'auteure aborde plusieurs thèmes, celui de la dépendance (alcool, drogues, affection…) avec beaucoup de lucidité, noirceur et tout ce qui a de plus insidieux dans cette maladie de l'esprit qui rend esclave le corps. Lucie Brémeault, parle aussi de fragilité liée parfois à ces dépendances, cause de ces dépendances… Elle intègre également dans son histoire, le pervers narcissique dangereux et manipulateur… elle décris bien son mode opératoire, sa façon de manipuler sa victime et cacher au final ses propres travers.

Un petit mot sur l'enfance qui est le socle de tout, le socle de l'adulte et si ce socle est déjà fissuré et pas réparé, l'adulte ne sera pas mieux loti, pas mieux protéger, fragilisé …

Tout au long du récit, accrochée aux basques de Nick, j'étais tendue, surprise par les nombreux rebondissements; Horrifiée par la tournure de l'enquête et les révélations que les retours en arrières m'ont laissé entendre…

En Bref
Un récit sombre, grave qui démarre sur un fait divers dans une maison richissime;

Des thèmes nombreux allant de la dépendance, aux dégâts que peut faire un pervers narcissique à la violence qui en ressort;

Une intrigue, une enquête haletante et très efficace

Merci à Librinova pour ce récit sous tension à la suite de l'inspecteur Nick Follers
Lien : https://fildediane.wordpress..
Commenter  J’apprécie          30
Le commentaire de Carole :

Nick Follers compte quelques années à son actif en tant qu'enquêteur, mais il aimerait avoir autre chose à régler que des cas d'itinérance ou de prostitution. Son souhait se réalise quand il est appelé sur une scène de crime dont le spectacle est atroce pour les yeux. Trois cadavres et une dame grièvement blessée sont retrouvés sur la scène de crime. L'histoire va alterner entre le moment où deux couples arrivent à une villa à Virginia Beach, que l'associé de Mark leur a prêtée, pour de petites vacances en l'honneur du 4 juillet, le jour de l'indépendance et le moment où l'enquête se déroule. Nick l'enquêteur en charge n'a que très peu de pistes pour commencer son enquête, la seule survivante est Eva qui est présentement dans le coma. Ce que nous savons sur Eva, c'est qu'elle connaît très peu l'autre couple composé d'Hélen et Mark, elle est sobre depuis 13 mois et pour libérer son esprit elle écrit dans son journal intime qu'elle conserve toujours près d'elle. Son conjoint Ted, et ami de Mark, aime bien faire la fête, mais il devient imprévisible quand il consomme de l'herbe. Tandis que Mark et Hélen sont un couple avec les hauts et les bas du quotidien, Mark est financièrement à l'aise donc il peut se permettre quelques folies. La fête commence, la boisson la drogue et les petites pilules font partis des invités ainsi que le drame qui arrive sans prévenir. On se retrouve 2 jours plus tard alors qu'Eva se réveille à l'hôpital dont les souvenirs sont totalement absents, un vrai cauchemar pour Nick qui comptait sur elle pour le guider dans l'enquête. Rien ne sera facile pour Nick qui tient à bien mener l'enquête, il doit prouver à ses collègues qu'il est capable de réussir. J'ai aimé la plume habile de l'auteur qui a su intégré des personnages attachants et intrigants. On va découvrir que Nick et Eva ont des points en commun, tel que la dépendance et malheureusement pour les deux, il sera difficile de s'en sortir. le manque d'amour, des secrets d'enfance trop bien gardés vont avoir un gros impact sur leur vie. Enquête intéressante, déroulement sans longueur, j'ai apprécié ma lecture et vous la recommande fortement, vous ne verrez plus jamais le 4 juillet comme avant.
Lien : https://lesmilleetunlivreslm..
Commenter  J’apprécie          00
Globalement, j'ai bien aimé ma lecture. Ceci dit, j'ai été un peu décontenancée au départ car les prénoms annoncés dans le résumé sont incorrects : il n'y a pas de Lauren & Will, il s'agit (je suppose) d'Helen & Mark, cela peut porter à confusion. Malgré cette erreur, j'ai trouvé le récit dynamique : il y a du mystère ; j'ai tenté de découvrir les secrets enfouis des uns et des autres. Dans un climat oppressant, le suspense est bien entretenu. J'ai apprécié la construction du récit qui permet de découvrir le séjour des quatre amis en parallèle de l'enquête de Nick, ainsi que les extraits du journal d'Eva qui apporte encore plus de précisions sur le déroulé des événements tragiques. le scénario est intéressant et bien développé. La plume de Lucie Brémeault est prometteuse.
(avis complet sur le blog)
Lien : https://leslecturesdangeliqu..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Si elle fixait toutes les couleurs dans le ciel, sans parler, sans respirer, peut-être qu'elle survivrait. Peut-être qu'elle pourrait laisser son esprit s'échapper et partir le plus loin possible de cette prison.
Elle sentait chaque détonation résonner jusqu'au tréfonds de sa poitrine. Chaque acclamation de la foule située à quelques mètres de là lui chatouillait les oreilles comme les cris des goélands affamés au petit matin. Ils lui avaient promis qu'elle s'amuserait. Que ce serait pour elle une soirée inoubliable. [...]
Mais en cet instant, tout ce qu'elle voulait, c'était mourir
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : alcoolismeVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2795 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}