AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Annie Leclerc (Collaborateur)
EAN : 9782246004493
219 pages
Grasset (08/02/1977)
3.74/5   36 notes
Résumé :
Au-delà d'un immense succès de librairie, les Mots pour le dire valut à Marie Cardinal un courrier considérable, des débats, des rencontres, bref, ce que l'écrivain trouve rarement : le contact de son public.C'est de cet échange qu'est née l'idée de donner aux Mots pour le dire un prolongement qui réponde à l'attente de ses lecteurs. Annie Leclerc a accepté d'aider Marie Cardinal dans cette entreprise en lui posant les questions qui allaient la lancer dans l'écritur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fanette812
  06 mars 2017
J'avais été touchée, bouleversée par "Les mots pour le dire". J'ai retrouvé dans cette "suite", si on peut l'appeler ainsi, la puissance de l'écriture de Marie Cardinal avec le même plaisir et donc le même bouleversement. Marie Cardinal écrit très bien et surtout ce qu'elle dit, je ne l'avais jamais lu ni entendu ailleurs. Ses réflexions sur les femmes, le couple, la solitude sont inédites. Toujours justes et percutantes. En très peu de mots, elle va à l'essentiel et vise juste.
Le fait que ce livre soit sous la forme d'échanges avec Annie n'est pas du tout gênant. Au contraire, cela met en valeur les réflexions de ces deux femmes. Deux femmes qui ont mis du temps à s'autoriser à être elles-mêmes mais qui aujourd'hui le sont pleinement, avec leurs forces et leurs faiblesses, et qui peut être aideront certaines à trouver leur chemin.
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   30 juin 2013
Dire que je suis écrivain, c'est quelque chose ! C'est à la fois prétentieux parce que l'écrivain est vu par le public comme un personnage mythique (et dieu sait que je ne suis pas mythique, que je suis faite de chair et d'os!) et c'est une trahison parce que, un écrivain, c'est masculin (et dieu sait que j'ai des fesses et des nichons et un sexe de femme!). Mais je refuse d'employer un autre mot qu'écrivain parce que c'est le seul qui serve, pour le moment, à désigner une personne dont l'occupation la plus importante est l'écriture. Je l'emploie donc et je considère cet emploi comme un combat. "Ecrivain" comme "Littéraire" sont des mots à ouvrir, à élargir, à vivifier. Je crois qu'il faut que la critique et les lecteurs prennent l'habitude de nous laisser utiliser les mots tels qu'ils sont, sans leur ajouter ou retrancher une "touche" féminine (et encore moins féministe) quand c'est nous, les femmes, qui nous en servons. Si nous gagnons ce combat nous pourrons ensuite inventer des mots pour boucher les espaces laissés vides dans notre langue pour d'immenses domaines inexprimés et essentiels qui sont tous, comme par hasard, des domaines féminins. Des domaines qui appartiennent d'ailleurs à l'humanité et le fait de les occuper doit enrichir tout le monde, les hommes comme les femmes.
A l'heure actuelle tous les mots ont deux sens, deux sexes, selon qu'ils sont employés par un homme ou par une femme.

881 - [Le Livre de poche n° 5072, p. 87-88]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
xTHX1138xxTHX1138x   31 mars 2021
Dans nos bourgeoisies, l'homme n'est plus qu'un petit maître berné. Je les vois conduire leurs voitures avec plus ou moins de maestria, boire leur petit blanc au zinc, roter, péter dans la satisfaction du travail accompli, je les ai vus faire la guerre ou se battre dans la rue, je les entends parler aux tribunes de la politique, écouter leurs phrases s'allonger les unes derrière les autres. Je connais leurs regards d'envie pour les jeunes fesses ou de jeunes nichons qui font gonfler leurs braguettes. Je les trouve stupides, méprisables et grotesques quand ils croient à leur supériorité parce que c'est comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Marie Cardinal (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Cardinal
Jacqueline Duhême Une vie (extraits) conversation avec Jacqueline Duhême à la Maison des artistes de Nogent-sur-Marne le 8 février 2020 et où il est notamment question d'une mère libraire à Neuilly, de Jacques Prévert et de Henri Matisse, de Paul Eluard et de Grain d'aile, de Maurice Girodias et d'Henri Miller, de Maurice Druon et de Miguel-Angel Asturias, de dessins, de reportages dessinés et de crobards, d'Hélène Lazareff et du journal Elle, de Jacqueline Laurent et de Jacqueline Kennedy, de Marie Cardinale et de Lucien Bodard, de Charles de Gaulle et du voyage du pape en Terre Sainte, de "Tistou les pouces verts" et de "Ma vie en crobards", de Pierre Marchand et des éditions Gallimard, d'amour et de rencontres -
"Ce que j'avais à faire, je l'ai fait de mon mieux. le reste est peu de chose." (Henri Matisse ). "Je ne sais en quel temps c'était, je confonds toujours l'enfance et l'Eden – comme je mêle la mort à la vie – un pont de douceur les relie." (Miguel Angel Asturias)
+ Lire la suite
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1365 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre