AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355847193
Éditeur : Sonatine (14/02/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Quelques mots prononcés dans la panique au téléphone : " Darian, il faut que tu viennes. Tu es le seul à pouvoir nous aider. Il y a tant de corps ! " ... puis plus rien. L'appel vient d'Ida, une jeune fille que Darian Richards, ex-flic des homicides de Melbourne, a sauvé quelques mois plus tôt d'une sale affaire. Si Richards a décidé d'abandonner un métier trop éprouvant pour ceux qui, comme lui, prennent les choses trop à cœur, il ne peut pas laisser Ida sans répon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LesLecturesdAnneSophie
  15 février 2019
Prêts à repartir pour une aventure avec Darian Richards ?
Et, croyez-moi, pour une aventure, c'en est une sacrée !
Quand il reçoit un message d'Ida l'appelant à l'aide, Darian ne peut pas ne pas y répondre.
Après tout, il lui a déjà sauvé la vie, et de toute façon cet ancien flic n'est pas du genre à abandonner une jeune femme en détresse.
Sauf qu'à son arrivée Ida a disparu, et il retrouve le corps de deux jeune femmes. Assassinées.
Autant dire qu'il n'est pas question de perdre une seule minute
.
Si Requiem fait bel et bien partie d'une série, ne pas avoir lu les enquêtes précédentes n'est absolument pas un obstacle pour bien comprendre celle-ci.
L'histoire est clairement racontée, et nous ne sommes donc absolument pas perdus au milieu des personnages qui ont déjà eu à se rencontrer.
L'écriture de Tony Cavanaugh n'est plus à présenter : vive, addictive, incisive.
À l'image de son personnage principal.
D'où sûrement le fait qu'on le compare régulièrement à Michael Connelly.
Darian Richards est fonceur, charmeur, rentre-dedans, agaçant, irrespectueux, percutant, têtu, généreux, hargneux, loyal et vindicatif.
Tout sauf lisse.
Et le plus important pour lui, c'est de rendre justice.
Pas de suivre la justice, non, rendre justice.
Vous l'aurez compris, ce qui compte c'est le résultat, pas la manière.
C'est un des très gros points forts de ce roman : la personnalité complexe de Richards. Ni un héros, ni un anti-héros. Juste un homme, avec ses qualités, ses défauts.
Humain donc.
Un autre des points forts ici, c'est que ce n'est pas tant « qui » est le méchant, mais plutôt « comment » on arrivera à le stopper.
L'alternance des chapitres entre Dorian et « l'autre personne » permet une double perspective assez agréable car encore plus immersive.
Imaginez deux camions se foncer dessus à toute vitesse, et vous aurez une idée de l'adrénaline ressentie pendant cette lecture.
L'ambiance est sombre, pesante, humide, presque glauque. Et bon sang ce qu'on aime ça !
Un ex-flic au fort tempérament et qui n'en fait qu'à sa tête.
Une enquête prenante.
Un décor de mille couleurs.
Des dialogues qui cognent.
Bref tout ce qui fait d'un polar un très bon polar.
À lire, évidemment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LisaGiraudTaylor
  07 février 2019
Comment formuler cela ?
J'ai littéralement adoré ce thriller, sombre, talentueux qui vous happe et vous hante !
Bien sûr l'ex-flic Darian Richards intrigue autant qu'il fascine par sa propension à n'en faire qu'à sa tête, soutenu en cela par un geek suffisant mais excellent, une ex-collègue attirante mais non accessible et des filles qui disparaissent et sont retrouvées massacrées.
On suit non seulement ses traces lors de cette enquête mais également son pendant manipulateur et particulièrement étonnant.
Je n'ai aucune envie de dévoiler l'identité du « vrai méchant » de service (même si on peut mettre le pluriel à ce mot) car cela serait tellement dommage !
J'ai dû relire deux fois la phrase pour être sûre et me dit « ah, ouais, merdus ! ».
Voilà ce que j'aime dans les thrillers : une histoire tordue mais surprenante, des personnages sombrement lumineux ou complètement barrés, et des rebondissements auxquels on ne s'attend pas (ou quasiment)…
Dans le cas présent, l'alternance de points de vue est particulièrement attrayante et ne fait que renforcer l'ambiance glauque, à la fois sensuel (malgré l'enquête) et angoissante. C'est vraiment le point fort de ce thriller…
Le talent de Cavanaugh est là, bien présent et semble-t-il avec l'ajout d'un côté plus sombre cette fois.
Quelle belle découverte d'auteur ! Merci Sonatine et merci à Tony Cavanaugh de ses belles pages de lecture !

Lien : http://lisagiraudtaylor.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Actualitte   12 février 2019
Sorte de polar à l’ancienne, une atmosphère étrangement désuète se dégage du livre – paru en 2012, ce qui peut expliquer cela. Rien de désagréable, au contraire : le classicisme est contrebalancé par un tueur étonnant. Force brute, Darian Richards incarne ce personnage dont l’obstination finit par convaincre.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   14 février 2019
Il appelle ça de l'amour. Putain de merde. On n'a pas le temps pour ses conneries.
Commenter  J’apprécie          70
Lire un extrait
Video de Tony Cavanaugh (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tony Cavanaugh
Bande-annonce de "L'Affaire Isobel Vine" de Tony Cavanaugh.
Le nouveau Michael Connelly est australien.
Pour n’importe quel passant, les rues, les places, les jardins de Melbourne possèdent un charme certain. Pour Darian Richards, chacun de ces lieux évoque une planque, un trafic de drogue, un drame, un suicide, un meurtre. Lassé de voir son existence ainsi définie par le crime, et uniquement par le crime, il a décidé, après seize ans à la tête de la brigade des homicides, de passer à autre chose. Une vie solitaire, plus contemplative. Il accepte néanmoins de sortir de sa retraite par amitié pour le chef de la police qui lui demande de disculper son futur successeur, en proie à des rumeurs relatives à une ancienne affaire : en 1990, après une fête donnée chez elle, on a retrouvé le corps sans vie de la jeune Isobel Vine. Suicide, accident, meurtre ? L’enquête fut d’autant plus délicate que quatre jeunes flics participaient à cette soirée. Elle fut classée sans suite, mais le doute persiste sur ce qui s’est réellement passé. Reprendre des investigations vingt-cinq ans après les faits n’est jamais une partie de plaisir, surtout quand l’affaire concerne de près la police. Les obstacles ne manquent pas. C’est sans compter sur le caractère obstiné, rebelle et indiscipliné de Darian Richards et sur sa fâcheuse habitude à porter davantage d’attention et de respect aux morts qu’aux vivants. L’enquête rythmée de nombreux rebondissements va peu à peu l’amener aux frontières du bien et du mal, de la vérité et du mensonge, et Richards y perdra peut-être ses dernières illusions.
Une description rarement vue des rouages policiers. Une ville, Melbourne, personnage à part entière du roman. Une intrigue captivante. Et un antihéros plein de blessures intimes, misanthrope et obstiné, que l’on a envie de retrouver à peine la dernière page tournée.
+ Lire la suite
autres livres classés : geekVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1559 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre