AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2869678924
Éditeur : Vents d'Ouest (27/09/2000)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Une descente aux enfers. C'est un peu ce qui arriveà Edouard Tolweck, cette nuit-là. Une nuit de pleine lune... Dans la journée, Tolweck est guichetier à la Sécurité sociale. Guère brillant, le bonhomme. Méprisant, raciste, odieux, il se sert de son tout petit pouvoir pour humilier les pauvres bougres qui défilent devant lui. Mais rampe servilement devant le moindre froncement de sourcils de son supérieur hiérarchique, qui lui demande justement, un soir, de remettre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  11 novembre 2012
Edouard Tolweck est un simple fonctionnaire, célibataire, un peu misogyne, travaillant à la Sécurité Sociale, attentif aux heures de fermeture de bureau, respectant les clients (surtout s'ils sont de couleurs... ou plutôt le contraire!!), maudissant les jeunes et les pauvres... un ami que tout le monde aimerait avoir en somme!
Un soir, son patron lui demande de déposer une lettre, près de chez lui, pour pouvoir économiser un timbre, au nom de l'administration. Or, cette mission ne l'enchante pas plus que ça puisqu'il risque de louper son match de foot devant sa n-ième boîte de cassoulet de la semaine.
S'entachant de cette mission malgré tout, il va être pris pour un flic, et croyant qu'il frappait une femme, des gitans se mettent à sa poursuite. Et, cette nuit de pleine lune n'est pas prête de se terminer. de catastrophes en rencontres improbables, son aventure rocambolesque va durer jusqu'au petit matin... A croire que le mauvais sort s'est acharné sur lui...
Quelle belle découverte encore avec cet album de Chabouté! Cette fois, il fait dans la noirceur, que ce soient dans ses traits, avec de forts contrastes et tous ces jeux d'ombre; mais également dans le scénario et l'ambiance oppressante, angoissante et cynique.
On se délecte devant tous les ennuis que rencontre Edouard. Tel un thriller, Chabouté nous tient en haleine jusqu'à la toute dernière page.
Tellement jouissif, j'attends la prochaine Pleine lune...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
colimasson
  10 avril 2013
La soirée promettait pourtant d'être fructueuse. Même s'il avait dû quitter son poste de fonctionnaire à la Sécu avec dix minutes de retard, à cause d'un « bamboula de négro » qui avait eu l'audace de lui demander une signature nécessaire pour la perception de ses droits, Edouard entendait bien se délasser en regardant le quart de finale de foot à la télévision. Quelle joie d'être célibataire… même pas besoin de batailler avec bobonne pour éviter l'éternel programme de variétés.

Alors qu'il se croit enfin peinard sur son canapé, Edouard se rappelle que le patron lui a demandé d'aller porter une lettre urgente dans la soirée, à l'adresse indiquée sur l'enveloppe. Que voulez-vous, il faut bien obéir au patron… si Edouard n'a pas l'habitude de se laisser faire par les raclures sociales qui passent à son guichet tous les jours, il obéit toujours aux directives de son chef. de toute façon, ce ne sera l'affaire que de quelques dizaines de minutes. Sauf que ce soir est nuit de Pleine Lune

« Tu rigoles, Edouard, mais j'ai vu une émission à la télé où ils affirmaient que la pleine Lune a des influences bizarres sur les gens… Et ils ne racontent pas de conneries, à la télé !! »

Est-ce pour cette raison qu'une simple visite de routine dans un quartier proche dégénère en succession de désagréments ? Mineurs au début, ils iront s'amplifiant en gravité, éloignant toujours plus Edouard de son domicile et de son match de foot. La population qui vit la nuit est celle qu'il a l'habitude de dominer le jour, mais ici les rapports de force s'inversent. Seul face à la majorité brimée, Edouard devient la cible de toutes leurs représailles. Lorsqu'il n'est plus à son guichet confortable, fier de représenter la loi devant ceux qu'il appelle la « racaille » des profiteurs, il ne vaut plus rien. Les apparitions, d'abord réalistes –braqueurs, chauffeurs routiers, gitans- deviennent de plus en plus invraisemblables et font intervenir clowns, éléphants, armée et animaux des bois dans un cortège cauchemardesque.

Tout cela ressemble à une bonne leçon que cette nuit de Pleine Lune voudrait infliger à l'arrogant Edouard. Mais rien n'y fait, le personnage continue de brandir ses certitudes et son mépris, seul face à la horde menaçante qui se dresse devant lui. Jusqu'à quand ? … Imprévisible de page en page, Chabouté maintient la tension et la terreur et nous laisse craindre le pire, pour un final renversant. Les légendes et les superstitions –telles celles qui perdurent encore autour des nuits de Pleine Lune- cachent finalement des réalités beaucoup plus sombres et tout aussi ensorcelantes…
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
yv1
  05 janvier 2013
'ai toujours grand plaisir à ouvrir un livre de Chabouté qu'il ait ou non des paroles (ces deux-là sont dialogués). J'ai déjà commenté certaines de ses oeuvres : Tout seul, Purgatoire, Un peu de bois et d'acier ; je crains d'être un peu redondant en parlant de la justesse des dessins, de leur sobriété, de leur simplicité de compréhension et de leur finesse. Allez, une fois n'est pas coutume, je me répéterai donc -l'âge, que voulez-vous ? Je radote. Mais au moins, je m'en rends compte. C'est déjà ça.- les livres de Chabouté sont excellents qu'ils aient des textes ou non. Ces deux-là ne font pas exception à la règle que je viens d'édicter.
Lien : http://lyvres.over-blog.com/
Commenter  J’apprécie          70
ChezLo
  26 juin 2011
Edouard, vieux garçon, est guichetier à l'URSSAF-CPAM-CAF, raciste, mal aimable, aigri, renvoyant bouler le n° 118 qui n'a pas réagi à temps à l'annonce de son numéro, renvoyant bouler également le n°119, un vieil homme Noir qui patiente pendant qu'Edouard papote avec son collègue, car c'est l'heure de la fin de son service. En rentrant chez lui, il oublie de passer déposer la lettre que lui a confiée son chef. Alors, en pleine nuit de pleine lune, il ressort. Il se perd dans un camp de gitan, se fait courser après un malentendu, saute dans un train, se fait sortir par un autre fonctionnaire, cheminot celui-là, fait du stop et s'attire toujours un tas d'ennuis. Bien fait pour lui ?
C'est graphiquement beau et délicieusement immoral, grinçant avec cette critique d'un service public rouillé et déliquescent, et jubilatoire par cette chute, cette vengeance qui nous est révélée contre toute attente après une nuit d'errance infernale.
Du suspense, des tensions, des personnages décalés ou inquiétants, et les ombres de la nuit, présentes très souvent, menaçantes. Une ambiance détestable... à souhait !
Un excellent album que j'ai beaucoup, beaucoup aimé.

Lien : http://chezlorraine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aproposdelivres
  07 octobre 2014
Édouard Tolweck travaille au guichet de la sécurité sociale, c'est le beauf dans sa splendeur : raciste, égoïste, misogyne, vulgaire... En résumé un personnage détestable ! Dans la journée, il profite de son petit pouvoir pour humilier les pauvres usagers qui se présentent à son guichet.
Un soir de pleine lune, il a décidé de passer une bonne soirée tranquille chez lui, devant le match de football à la télévision. Mais son chef lui a confié une mission de confiance, apporter une lettre en main propre, pour que l'administration économise un timbre, à quelqu'un habitant à quelques rues de son domicile. Et c'est là que les ennuis vont commencer... Durant la nuit entière, Édouard va fuir des gitans prêts à jouer du couteau, un contrôleur SNCF, une routière, des délinquants drogués, des militaires en pleine manoeuvres, un chasseur ivre mort... Pourquoi tout ce monde lui veut-t-il tant de mal ? Il voudrait bien rentrer chez lui...
Le ton de Chabouté est sombre et grinçant, le personnage d'Edouard est si antipathique que le lecteur ne compatit pas pour ses ennuis. J'ai trouvé la fin de l'histoire inattendue et formidable.
Lien : http://aproposdelivres.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
alouettalouett   18 décembre 2010
- Cent dix-huit !!… CENT DIX-HUIT !… Cent dix-neuf !
- Hé ! Mais j’ai le cent dix-huit !
- Trop tard ! Reprenez un autre numéro !!!
- Mais Monsieur, ça fait deux heures que j’attends !!
- Qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse ! Reprenez un numéro !! Cent dix-neuf !
Commenter  J’apprécie          40
colimassoncolimasson   11 avril 2013
- Tu rigoles, Edouard, mais j’ai vu une émission à la télé où ils affirmaient que la pleine Lune a des influences bizarres sur les gens… Et ils ne racontent pas de conneries, à la télé !!
- Des foutaises tout ça !!! Pleine Luen ou pas, moi, je vais regarder mon match, me coucher et roupiller peinard comme toutes les nuits.
Commenter  J’apprécie          20
AproposdelivresAproposdelivres   07 octobre 2014
- ... ma requête ne prendra que quelques secondes de votre précieux temps...
- Revenez demain !!
- Permettez-moi d'insister. Un simple cachet administratif sur ce document ! Cela vous prendra deux secondes !
Je risque de perdre mon emploi... Monsieur !
- Et alors ?! J'y peux rien moi !
Il est cinq heures ! Revenez demain !!
C'est tout !
- Demain il sera malheureusement trop t...
- ECOUTE BAMBOULA !! ... Tu vas pas m'emmerder, hein ?!
IL EST CINQ HEURES ! C'EST FINI !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
yv1yv1   05 janvier 2013
Tu rigoles, Édouard, mais j'ai vu une émission à la télé où ils affirmaient que la pleine lune a des influences bizarres sur les gens... Et ils racontent pas des conneries à la télé !!... (4ème de couverture)
Commenter  J’apprécie          20
colimassoncolimasson   10 avril 2013
- Bon ! Ben c’est pas tout ça, hein !!! Bientôt cinq heures, j’vais retourner chez bobonne !!! Voir le match !!
- Ouais ! Quart de finale !
- J’vais encore être obligé de négocier ! Ma grosse préfère les variétés !! T’as d’la veine, toi !! Célibataire !! Pas d’emmerdes !! Sacré Tolweck !!
- Ouais ! Moi on m’emmerde pas ! Bon !! Il veut quoi le cent dix-neuf ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Chabouté (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Chabouté
Etape de travail sur la création d'un BD-Concert sur la bande dessinée "Un peu de Bois et d'Acier" de Chabouté.
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12993 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre