AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266249577
464 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (19/05/2016)
4.06/5   104 notes
Résumé :
De retour à Gavaldon, Sophie et Agatha retrouvent une vie qui ne ressemble en rien à un conte de fée. Lorsqu'Agata fait le voeu secret d'une autre Fin Heureuse, elle rouvre accidentellement les portes de l'École du Bien et du Mal et replonge dans un tout autre monde que celui qu'elle a connu : désormais, les sorcières et les princesses résident à l'École des filles, où on leur enseigne la vie sans princes... tandis que les garçons campent dans les tours du mal. Et l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 104 notes
5
3 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Anais31
  02 juin 2017
De retour à Gavaldon, Agatha et Sophie n'arrivent pas à retrouver leur vie d'entant, la sorcière plane toujours au dessus de Sophie et Tedros hante Agatha. Mais un voeu, un seul voeu ouvre les portes entres les deux mondes, et si leur conte n'étais pas finie ?
J'ai beaucoup aimé ce livre mais quelques points m'ont dérangé, en particulier au niveau des personnages.
J'ai été encore agréablement surprises de voir que l'auteur casse encore les codes des conte de fées en séparent les filles, des garçons et en montrent qu'elles peuvent se débrouiller toutes seule même si le séparation est trop radicale à mon gout. de plus les filles n'ont plus une étiquette collé sur elle, elle peuvent être qui elles veulent et je trouve que c'est une très belle leçon de vie.
L'auteur aborde un sujet très intéressant, la propagande et t que celons la version des personnages, qui la raconte l'intrique ou encore des points de vue différents l'histoire n'est pas la même, nous ne serons donc jamais l'entière vérité.
Mais passons au point négatif, comme dans presque tout les livres jeunesse il y a un triangle amoureux, que je n'ai pas apprécier du tout a cause de cela l'histoire tourne un peu en rond. Agatha est toujours comme je l'aime forte et courageuse mais ses doutes et ses réflexions sont pendant tout le livres les même et cela ma fortement lassée, Sophie est remontée dans mon estime peu à peu, elle a de bonnes intention, elle veut bien faire les choses, mais elle est toujours égoïste même si elle ne sans rend même pas compte elle ne pence qu'a sa fin heureuse sans pensé au bonheur des autres et parlons de Tedros je l'apprécie beaucoup il est touchant mais il est beaucoup trop indécis. Après j'étais heureuse de retrouvée des personnages comme Hort, Anadil, Hester, Dot, les anciennes doyennes....
L'auteur laisse plein d'ouverture pour la suite et il me tarde de lire le tome 3.
Je trouve que cachée derrière sont histoire le livre cache des très belle morales. Que parfois on ne peu pas revenir en arrière et qu'il faut allé de l'avant et que pour le bien des autres et le notre il faut rompre des liens avec les gens qu'ont aime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Librombre
  04 août 2020
Je pense que j'ai encore plus aimé ce livre que le premier, sûrement parce qu'on savait déjà où on mettait les pieds au début. Aussi parce qu'on connait plus en profondeur le monde magique de l'histoire et les motivations de ses personnages.
De retour à l'École du Bien et du Mal, celle-ci s'est muée en École des Filles et des Garçons à cause du dénouement du Conte de Sophie et d'Agatha. On suit surtout ce qu'il se passe à l'École des Filles, étant donné que Sophie et Agatha s'y retrouvent propulsées. Une certaine Doyenne Sader s'est emparé du commandement de l'école et est prêt à tout pour garder son poste...
La plupart des élèves filles sont pour le changement opéré, à l'inverse des professeurs et des héroïnes de l'histoire. Une sorte de rébellion intérieure se trame alors, dirigée par les professeurs restants en secret et quelques élèves.
Mais les moindres bruits présents dans l'École sont entendus de la Doyenne pas l'intermédiaire de papillons bleus espions reliés à son vêtement magique (idée que je trouve formidable !).
Le rôle de peste de Sophie se confirme peu à peu par son égoïsme et ses mensonges, et le couple Agatha-Tedros est séparé et mal en point... Ce qui est horripilant pour le lecteur, c'est qu'on sait du début à la fin que Sophie ment à Agatha et monte Tedros et elle l'un contre l'autre, alors qu'eux-mêmes l'ignorent !
Du côté d'Agatha, on se rend compte, aussi, qu'elle est très maligne et intelligente.
Des révélations sur le passé de chacun apparaissent dans ce tome, des liaisons lointaines... Bref, c'est très intéressant et bien creusé.
Je trouve pour ma part que c'est une très bonne suite au tome 1, toujours pleine d'intrigues ; ceux qui ont aimé le premier livre de la série devraient sans aucun doute apprécier celui-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Shaynning
  08 novembre 2019
J'ai l'impression de voir un auteur jouer avec son livre comme on joue avec un cube rubix. Prendre des contes qui existe, tout mettre sans dessous-dessous et tenter d'arriver à un résultat nouveau, mais cohérent. Oh, ce n'est pas avec ce deuxième tome que l'auteur va y arriver, mais on comprend qu'il y a beaucoup de déséquilibre dans l'école depuis l'arrivé des deux amies.
Oui, les filles sont contre les garçons, mais n'y voyez pas là du féminisme, ce n'en est pas. C'est plutôt une redéfinition de rôle violente qui recherche encore à être stabilisé. Il est évident qu'une école scindée entre garçons et filles est voué à l'échec, dans le contexte du livre.
De mon point de vue, le second tome attaque la question identitaire selon le sexe, dans les contes classiques. Tous les personnages se rendent compte que les possibilité d'être autre chose qu'un archétype ennuyeux sont nombreuses, mais comme aucune redéfinitions n'a jamais eu lieu, difficile alors de savoir comment s'y prendre et difficile de faire dans la mesure.
Dans ce second tome, on prend aussi conscience que les bouleversements engendrés par Agatha et Sophie sont non seulement intenses, mais aussi profonds. Il faudra sans doute beaucoup de temps pour que le balancier se replace dans ce monde habitué au rose bonbon contre le noir ténèbre.
De plus, on le voit clairement, comment parvient-on à faire un trio avec trois personnages si différents et tous liés par des sentiments ambivalents? Dans la plupart des livres, on voit ce trio devenir un trio amoureux. S'il y a bien un couple dans celui-ci, le tout est de savoir comment articuler l'amitié à travers celui-ci.
À mon avis, "École du Bien et du Mal", on l'aime beaucoup ou on le déteste ouvertement.
Personnellement, je l'apprécie beaucoup et il m'a bien fait rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sahyuri
  04 septembre 2019
Malgré un avis plus que mitigé sur le tome 1, je me suis attelée à la lecture du second opus, pensant que les défauts étaient surement en partie dus à son statut de premier roman de l'écrivain.
Hélas ce second opus ne permet pas de constater une amélioration. Là encore si les idées peuvent être plaisantes, elles ne sont jamais exploitées en profondeur, nous survolons des problématiques intéressantes qui deviennent creuses car inexploitées, et le livre se contente de rester sur une superficialité qui ne m'a pas permis de m'attacher vraiment aux personnages ou à l'histoire.
Les incohérences sont encore présentes dans le scénario et dans le déroulement de certaines scènes d'action où tout devient improbable, tiré par les cheveux.
Et si le cliché manichéiste du premier tome (le bien VS le mal) est laissé de côté cette fois-ci, c'est pour s'attaquer à la dichotomie des genres (filles VS garçons) avec aussi peu d'efficacité puisque là encore, le scénario n'est pas assez profond pour permettre une vraie réflexion qui serait pourtant porteuse d'enseignement pour les adolescents qui sont le lectorat ciblé par le roman. Je trouve cela décevant de s'attaquer à des sujets aussi essentiels pour la construction de l'enfant et de l'adolescent et de ne pas en profiter pour dispenser des pistes de réflexion pouvant permettre aux lecteurs de grandir avec le livre dont les personnages pourraient être de beaux outils.
En conclusion, là encore un ouvrage destiné à de jeunes adolescents (à partir de la 6ème-5ème) qui ne marquera pas le genre mais qui servira de distraction passagère aux grands lecteurs… Pour les autres, autant choisir parmi les pépites qui existent dans la littérature jeunesse et laisser celui-là dans les rayons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Perlune
  14 avril 2017
Après leurs horribles péripéties, Sophie et Agatha sont rentrées saines et sauves à Galvaldon où elles sont traitées en héroïnes comme briseuses de la malédiction du Grand Maître, sans que personne ne sache réellement ce qui s’est passé. Leur conte est maintenant refermé sur leur dénouement heureux : leur retour ensemble à Gavaldon et la vie a repris son cours comme avant ou presque, car comment oublier ce qu’elles ont vécues à l’école du Bien et du Mal, comment oublier l’horrible sorcière qu’était devenue Sophie et qui a failli tuer sa meilleure amie et comment oublier la vie de princesse d’Agatha et surtout Tedros, son Prince ; comment ne pas douter et souhaiter en secret une autre fin heureuse ? Un vœu qui va tout changer et les replonger droit à l’école du Bien et du Mal où elles vont découvrir les terribles conséquences de leur histoire et bien plus horrible encore…
Quelle erreur d’avoir pensé que le premier tome pouvait se suffire à lui-même car c’est justement sur cette fin que l’on pourrait penser parfaite que l’auteur revient pour nous offrir une suite aussi surprenante et originale que l’était ce premier tome ! Encore une fois, l’auteur est très doué pour soulever le doute, nous surprendre et plus que tout nous perdre dans l’histoire avec une intrigue pleine de suspens et de rebondissements où l’on ignore vraiment où elle nous mène, cela même beaucoup plus que dans le premier tome. Une super suite, donc, finalement indispensable, où l’on retrouve cette atmosphère si spéciale de conte de fées et nos attachants personnages pour une super et vraiment envoutante lecture dont la fin ne peut que nous appeler à lire le tome suivant pour découvrir d’avantage ce super conte et merveilleusement originale saga !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
CressCress   07 juin 2016
La première semaine, on s'est plongé dans l'histoire de Cendrillon. Savais-tu qu'elle n'était restée avec son prince que le temps qu'il lui cède son royaume? Ensuite, elle l'a jeté au cachot et a pris elle-même les rênes en prétendant que leur mariage était heureux. En fait, les garçons ont maquillé l vérité sur les contes de fées pendant des siècles, juste pour que les filles aient l'air faibles et stupides. On a aussi exploré l'histoir de de Boucles d'Or, qui a dompté les trois ours, puis les a transformés en manteaux de fourrure. Et celle de Blanche-Neige, quand elle a empoisonné ses nains machos avec des pommes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
CressCress   07 juin 2016
Dans DIX JOURS à partir de maintenant, l'Epreuve du Conte aura lieu dans la Forêt Bleue au coucher du soleil. Vos dix meilleures filles affronteront nos dix meilleurs garçons. Sera désigné vainqueur le camp qui comptera le plus de rescapés à l'aube.

Si les FILLES gagnent, nous deviendrons les ESCLAVES de votre école.

Si les GARCONS l'emportent, vous nous livrerez Sophie et Agatha pour une EXECUTION PUBLIQUE.

Vous n'êtes en position de négocier ni votre participation ni les conditions du déroulement de l'épreuve.

Tedros
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
CressCress   13 juin 2016
De l'autre côté de la Baie, par une fenêtre non éclairée de sa chambre, Agatha observa l'Ecole des Garçons. Son corsage bleu était éclaboussé de sang, ses jambes et ses bras couverts d'ecchymoses et d'éraflures.
Dépêche-toi, Sophie.
Car, si ce qu'elle avait appris ce jour-là au sujet de la Doyenne était vrai, il était déjà trop tard.
Commenter  J’apprécie          50
CressCress   07 juin 2016
- J'ai l'impression qu'il me manque quelque chose...
- Un cerveau, marmonna Hester.
Commenter  J’apprécie          220
CressCress   03 juin 2016
Jadis responsable redoutée des Talents de Méchants, elle officiait désormais à l'intérieur d'une salle en sucettes arc-en-ciel, moulée dans une robe de velours rouge, ses joues sombres semées de furoncles, et elle serait entre ses mains une lettre rédigée sur du papier pailleté imprimé de papillons.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Soman Chainani (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Soman Chainani
Payot - Marque Page - Soman Chainani - Un monde sans princes
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'école du bien et du mal

Comment s'appelle le petit Cupidon de Sophie?

Crim
Grim
Mim

5 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : L'école du Bien et du Mal, tome 1 de Soman ChainaniCréer un quiz sur ce livre