AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

René Char (Ancien possesseur)Pierre-André Benoit (Ancien possesseur)
EAN : 9782070280339
144 pages
Éditeur : Gallimard (29/09/1971)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Il s’agit d’arbres symbolisant les hommes.
L’atmosphère qui règne, (nuit noueuse, nuit noire) c’est la nuit très obscure. Elle est relayée, entrecoupée par une lumière, celle de l’éclair. Et l’on remarque la prédominance de la nuit sur l’éclair dans un monde végétal.
Il y a la nudité du monde, des arbres, de l’homme et même des animaux et des oiseaux. Ce nu perdu représente non seulement l’homme mais tout un monde. Un monde nu, perdu dans une nuit noue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
chartel
  30 mars 2010
Je ne peux m'empêcher de lire la poésie de René Char (et plus largement toute poésie) à voix haute, ou du moins en la susurrant. Il me faut absolument entendre les mots, leurs accords et leurs échos pour donner un sens à des textes très obscurs et mystérieux.
René Char est un passeur d'images, celles de son pays natal, le Vaucluse rocailleux et lumineux, terrain contrasté entre une plaine sèche, grillée de soleil, et un ruisseau inattendu, caché à l'ombre de larges feuilles. le contraste ne serait-il pas ce qui caractérise le mieux sa poésie ? Celui de l'éclair soudain, surprenant, en plein coeur de la nuit. Celui de la réaction éphémère du feu dans l'apparente et fausse léthargie de l'obscurité
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
chartelchartel   30 mars 2010
La science ne peut fournir à l’homme dévasté qu’un phare aveugle, une arme de détresse, des outils sans légende. Au plus dément : le sifflet de manœuvres.
Commenter  J’apprécie          70
chartelchartel   30 mars 2010
Dans le creux de la ville immergée, la corne de la lune mêlait le dernier sang et le premier limon.
Commenter  J’apprécie          70
isabrootisabroot   13 décembre 2019
Donne toujours plus que tu ne peux reprendre. Et oublie.
Telle est la voie sacrée.  
Commenter  J’apprécie          20

Videos de René Char (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Char
Les grands classiques du répertoire N°1 : René Char. “Claire”, suivi de “Fêtes des Arbres et du Chasseur” - Première diffusion sur la Radiodiffusion-Télévision Française : 14/05/1955. Réalisation : Alain Trutat. Musique originale : Pierick Houdy. Chef d'orchestre : Pierre Michel Le Conte. Avec Jacqueline Pagnol, Pierre Vaneck, Roger Blin, Madeleine Sylvain, Jean Mauvais, Pierre Leproux, Gaetan Jor, Jean-Jacques Morvan, Jean Péméja, Roger Pigaut, Jean Topart, Paul Emile Deiber, Lucienne Bogaert, Pierre Larquey, Michel Dumur, Catherine Goetgheluck. Et Cyril Dives à la guitare et l’Orchestre National de la RTF. “Claire” Dans cette suite, René Char suit le cours d’une rivière à laquelle il donne le nom familier de Claire. Il imagine que dans les villages et les lieux qu’elle traverse vivent, participant de l’existence de tous, des jeunes filles et des jeunes femmes appelées également Claire. Mais elles ne sont que des personnifications vivantes de la rivière elle-même. Claire est celle que le poète attend, la “Rencontrée” qui seule lui permet de chasser ses fantômes et de continuer à vivre. Claire est une et plusieurs, toutes celles qui “aiment, rêvent, attendent, souffrent, questionnent, espèrent, travaillent”. À travers les personnages d’un chef d’opérations dans le maquis puis d’un chargé de mission de la Résistance, ce sont ses propres contradictions qu’interroge le poète des “Feuillets d’Hypnos”. Dans “Claire”, il poursuit sous une forme dramatique son analyse à la fois poétique et politique du réel, avoue ses déceptions face à l’hostilité d’un monde qui aurait dû changer et s’est reconstruit, étranger à cette espérance. “Fêtes des Arbres et du chasseur” Poème pour voix et guitare. Deux joueurs de guitare sont assis en plein air dans l’attente du chasseur. Ils échangent des poèmes. Thèmes : Création Radiophonique| Radiodiffusion-Télévision Française| Grands Classiques| Poésie| France Culture| René Char
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
889 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre