AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2863744747
Éditeur : Fayard/Mazarine (28/03/2018)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Que faire ? Si vous avez un jour appris une terrible nouvelle et décidez d'aller manger une côte de bœuf pour fêter ça,si vous avez envie d'être aux côtés de personnes que vous aimez quand vous en avez besoin,si vous avez toujours rêvé de retrouver l'amoureux de votre jeunesse,si vous voulez chanter (faux) sans qu'on vous regarde de travers,si vous avez un jour fait partie d'un club de plage, et que l'envie vous revient 50 ans plus tard : rejoignez le Club des Feign... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
tiben
  30 mars 2018
l est sorti il y a deux jours, je l'ai dévoré et il est aujourd'hui chroniqué.
Merci Gavin's Clemente-Ruiz pour ta confiance, ta belle dédicace (il fut lu dans une voiture, dans un lit et dans un avion... Donc quelque part à l'ombre;)) et surtout ta gentillesse. Tu m'avais promis l'envoi du manuscrit lors de l'inauguration du salon du livre Paris. Tu as tenu promesse, à moi de faire de même avec la publication de cette chronique... particulière et différente de d'habitude. Pas évidente d'ailleurs à écrire et pourtant qu'est ce que "j'ai pris mon pied".
"Croix de bois, croix de fer, ...."
Oups non c'est vrai pardon Alexandrine, je ne "spoile" pas. Et cela ne le mérite d'ailleurs absolument pas. Il faut le lire, il faut découvrir cette "superbe" histoire que nous offre Gavin's. Ou comment dédramatiser et "traiter de manière différente" un sujet sensible... Il faut écrire pour externaliser ses peines, pour avancer et les accepter a t on coutume de dire. Facile à dire, mais il faut oser le faire, et il faut surtout que cela soit une histoire cohérente. Carton plein! L'auteur peut être fier de lui, c'est une totale réussite.
Amour et Émotion; mais également entraide et collaboration, soutien, sourires et larmes tant contrairement à ce que la couverture ou la 4ème de couverture laissent augurer, ce n'est pas si léger...
L'écriture et le ton de manière générale le sont par contre. Il m'est régulièrement arrivé d'éclater de rire ou de lire à mon voisin certains passages tant ils sont bien pensés et comiques.
Quel bonheur de suivre les péripéties et autres aventures de Béa, Alice, Sam, Greg et Elisabeth. Entre la timide qui devient extravertie, l'assistée qui se rebelle et agit pour découvrir les choses, notre couple d'homosexuels, le coeur sur la main, qui met l'ambiance (et fait passer quelques messages bien sentis pour faire réfléchir le lecteur, bien joué!) et surtout Béa la battante qui organise les choses, on ne peut que s'attacher aux personnages. Les pages se tournent plus vite qu'il ne faut pour le dire que pour le faire. Johnny, le carnet vert, Bernard, Simon, ... quelques éléments que vous retrouverez tout au long de l'intrigue.
Les chapitres (il y en a 40) sont courts et majoritairement très dynamiques. Entre dialogues ou histoires personnelles, ils sont systématiquement avalés avec célérité. Leurs titres sont idéalement trouvés d'ailleurs. On referme de plus cet opus avec les larmes aux yeux tant la page de remerciements est magnifique. Humaine, émouvante, sincère, on sent réellement que c'est le coeur qui parle. Peut-être est ce la plus dure à coucher sur le papier non?
Allons de l'avant, vivons! Rien n'est plus beau que la vie. Profitons en.
Alors résumons: est ce léger? oui et non! A t on envie de rejoindre ce super club et d'avoir son transat? Oui et non! Est un livre feel good? Clairement oui!! Faut il le lire? Dois je réellement vous répondre? ;-)
Et un mot comme en mille, foncez!Non seulement vous passerez un excellent moment mais je suis certain que vous serez conquis par la plume de l'auteur.
Merci Mazarine, Merci Fayard, Merci et bravo Gavin's (toujours écouter son éditrice...).
Vive le club des feignasses.
5/5

Lien : http://www.alombredunoyer.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          134
Mateiva
  07 avril 2018
Un roman coup de coeur tout simplement.
Dès le premier chapitre, j'ai eu un coup à l'âme car la chute de celui-ci est tout simplement : whaou ! Cela donne le ton de suite et j'en ai été bien... soufflée !
Page après page, nous faisons connaissance avec Béa, Elisabeth, Alice, Sam et Greg. Ces personnages, que rien ne prédestinait à se rencontrer, font la force de ce texte. Ils sont vrais, authentiques, touchants. Ils pourraient être vous, moi.
Chacun, avec sa personnalité propre, va apporter son lot d'émotions, de surprises.
Malgré leur tranche d'âge décalée, ils vont se compléter, se soutenir, se procurer cette force et ce courage dont ils ont besoin, une bouffée d'oxygène, et surtout, au contact des uns et des autres, ils vont blablater comme un véritable sérum de vérité, se confiant des choses jamais dites.
Ce club des feignasses, tout aussi original dans son titre que dans sa légitimité, vous apporte un regard différent sur la vie, des réflexions sur ce qui est important, sur soi. C'est un voyage extraordinaire qui nous transporte du rire aux larmes, de l'étonnement à la compassion.
Il est très difficile de vous parler de ce roman sans en divulguer son sujet principal. Je ne peux que vous avouer que j'ai adoré ce texte, qu'il m'a fait vibrer, trembler, rire, sourire, émue et pleurer.
Chaque personnage, dans sa facon d'être, dans ses faiblesses comme dans sa force, a su toucher ma corde sensible, a su dégager un charisme éblouissant.
Certains instants de confessions, d'amer vérité, sont tout autant de lames que vous recevez en plein coeur, car je pense qu'à la lecture de cette histoire, nous pouvons chacun se reconnaître, même juste un petit bout, dans ces personnages si réalistes, que l'auteur nous présente et nous raconte.
Nous sentons que l'auteur a mit tout son coeur à créer ses personnages, à les faire vivre, à leur donner une âme. Car oui, c'est ce que j'ai ressenti. Béa, Elisabeth, Alice, Sam et Greg ont une âme, un coeur, un souffle, que nous pouvons sentir et presque toucher du bout du doigt, à travers les lignes, à travers l'encre qui noircie les pages blanches de ce roman, de ce bout de vie.
J'ai apprécié les descriptions, les lieux, les paysages, l'atmosphère qui règne tout du long, entre nostalgie, émerveillement, espoir et amour. Ce sentiment de ne pas savoir, d'espérer... d'oser !
Les touches d'humour, l'esprit club de vacances, le grain de folie... tout est un régal et confère au récit une énergie positive, bienfaitrice.
Voilà, je ne vous en dirais pas plus sur ces 5 personnages atypiques et haut en couleurs... mais si réels.
Je vais vous parler maintenant de la plume de l'auteur. Et quelle plume ! Gavin's Clemente-Ruiz a une écriture sensible, fraîche, délicate. Tout défile avec fluidité. Il réussit à nous offrir, car oui, c'est bien un cadeau, pléthore d'émotions. Qu'elles soient comme un coup au coeur ou aussi délicates que la rosée du matin, ces émotions offertes sont justes magnifiques, sincères, honnêtes, sans fioriture, sans chichi. Juste des mots écrit avec le coeur et l'âme et qui provoquent tant chez nous, lecteurs.
Je n'ai pas vraiment les mots adéquates pour vous exprimer mon ressenti sur tout ce que MOI j'ai ressenti. C'était unique.
Des mots simples mais si forts en sens. Des mots justes et si impactant sur le sentiment de nos protagonistes...
De l'humour et de la légèreté entrelacés à la lourdeur et la peur : un cocktail détonnant et délectable.
Et au milieu de tout ceci, de cette folie, de cette aventure, avec sensibilité et délicatesse, il y a l'amour et l'amitié, plus fort que tout. L'amour sous toutes ses formes et l'amitié, celle qui survient par surprise, qui vous happe et vous garde.
En bref, roman coup de coeur et même encore plus que ça. Un véritable hommage (à vous de lire pour savoir pourquoi). Un club particulier, loufoque et unique mais dont il se pourrait bien que chacun d'entre nous fasse parti un jour. Un texte écrit avec force et amour, avec passion et grandeur d'âme, avec humilité et sensibilité.
J'ai tout aimé dans ce livre. Et si à la couverture et au titre, on peut s'attendre à... je ne sais pas trop quoi, en fait, et bien je peux vous certifier que ce n'est certainement pas à ce que vous allez lire !
J'ai été bluffée, j'ai adoré et comme diraient mes enfants : j'ai kiffé !
Tout ça (et si vous êtes arrivés à la fin de ce pavé, je vous en remercie d'ailleurs) pour vous dire que ce roman c'est tout simplement la vie et que j'aimerais bien moi aussi avoir maintenant mon cahier vert, au cas où, car on ne sait jamais...
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jadorelalecturecom
  21 avril 2018
Rejoignez le Club des Feignasses  !
Rien ne prédisposait Béa, Alice, Sam, Greg et Elisabeth à se rencontrer. Pourtant, ces amoureux et cabossés de la vie, membres d'un club aussi curieux que chaleureux, apprennent vite à se connaître avec leurs failles, leurs richesses et leurs secrets.  Un roman plein d'émotions, d'optimisme et de tendresse qu'anime une galerie de personnages attachants.
Mon avis
Rien dans le résumé ne laissait présager l'émotion qui m'a emportée avec cette lecture. Et que dire des remerciements quand j'ai lu les premières lignes et compris l'hommage de l'écrivain à sa mère.
C'est un magnifique livre empreint d'humour, de bienveillance et de lâcher-prise. C'est bien de cela qu'il s'agit pour les personnages qui sont tous confrontés au même mal. Mais emportés par l'apparente joie de vivre de Béa, ils vont décider, ensemble dans leur fabuleux "club des feignasses" profiter des belles occasions de bonheur, de bien-être qu'offre la vie. Ils veulent juste ne rien avoir à regretter et qu'on les comprend ! Un roman magnifique qui fait sourire plus d'une fois et qui se lit d'une traite. Je recommande plus que vivement ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Alapagedeslivres
  14 avril 2018
On croit tout savoir... et tout à coup, la vie nous paraît différente... Toutes les minutes comptent. Ce roman nous le prouve.
Vous croyez comprendre rapidement tout ce qui se passe à l'intérieur de ce livre ? Oubliez tout !
Vous pensez que vous allez être aussi tranquilles que ces chaises longues au soleil ? Vous vous trompez…
Vous pensez rire ? Vous allez verser votre petite larme et, à défaut, votre coeur va se serrer d'émotions.
Franchement, ce roman est trompeur… mais délicieusement tentant. Au calme, à la sérénité, l'auteur préfère nous entraîner dans son monde, au coeur d'une amitié assez insolite. Dès le premier chapitre, vous allez sans doute être soufflée comme moi, pour dévorer cet univers ironique et pourtant joliment raconté.
Rien en prédestinait Béa à rencontrer Sam et Greg, Elisabeth et Alice. Tous différents, ils sont tous unis.
Feignasses, vous lisez ? Un sacré club, ce groupe ! Il nous faut bien un peu d'humour décapant pour accepter la réalité. C'est effrayant, c'est tendre et plein d'espoir.
Je voudrais pouvoir vivre ainsi, j'ai peur de ne pas être aussi forte. Mais quel bonheur de croire que tout est possible !
Messieurs, mesdames, à vos liseuses, à vous les chapitres aux titres charmants et surprenants…
Merci à vous, Gavin's Clémente-Ruiz, de partager votre douleur dans des mots aussi simples et aussi doux.
Lien : https://alapagedeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orlane_dreau
  29 mars 2018
Je suis face à un gros dilemme. J'ai autant envie de vous parler de cette lecture que de vous laisser l'effet de surprise que j'ai eu dès les premières pages... Je me suis attaquée à ce livre en me disant qu'une petite lecture légère me ferait du bien. Je vois des transats sur la couverture, la 4ème de couverture me parle d'un club... alors moi je me suis tout de suite imaginée dans un club de vacances ! Et bien je suis tombée à côté !
Béa, Sam, Greg, Alice et Elisabeth n'ont apriori rien en commun mais leurs chemins vont se croiser dans un endroit inattendu…
5 personnalités différentes et pourtant réunies par un optimisme et un courage exemplaires. On ne peut pas vraiment souhaiter rejoindre leur club, mais si l'on devait y adhérer on ne peut que souhaiter rencontrer des personnes qui leur ressemblent.
Je tiens vraiment à remercier Galvin's Clemente-Ruiz pour son envoi et la jolie dédicace ! Si la 4ème de couverture avait été plus explicite par sûre que j'aurai osé me lancer dans la lecture. Alors merci de m'avoir surprise. Je ne regrette pas du tout cette lecture qui dédramatise un sujet sensible.
J'espère avoir réussi à éveiller votre curiosité ?
Lien : https://orlaneandbooks.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Je ne pensais pas que le service militaire me changerait à ce point. Je n’ai jamais aimé écrire, mais pour toi, je me lance. Tout le temps que je serai séparé de toi, je t’écrirai. Tu pourras faire ce que tu veux de mes cartes et de mes lettres : des avions, des cocottes, allumer le feu avec, ou des marque-pages, tiens, toi qui aimes lire, ce sera pratique ! Mais je t’en supplie, garde-les un peu près de toi. J’aurai l’impression d’être toujours là, avec toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Quelle idée. Toucher les autres, leurs cheveux, leur peau, pouah ! Béa ne le pourrait pas. C’est tellement… intime. Le jeune homme se penche au-dessus d’elle. Elle voit au passage qu’il s’épile le torse par l’encolure de son tee-shirt. Pas très viril tout ça. Son parfum est entêtant. De l’ambre, quelque chose comme ça. Ça lui rappelle ses longues heures à l’église du pensionnat, quand elle était petite. Pas trop son genre d’homme, ce Sébastien. Elle les aime plus entreprenants, un peu machos aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
On aurait dit un oisillon, tout petit, encore replié, il restait couché toute la journée. Dans son lit, au sol, dans ses bras. Au début, les petites mains d’Ursule s’accrochaient à son pull noir. Elle a observé pendant des heures ses lèvres minuscules bien dessinées, ses petits ongles, et adorait les gémissements de satisfaction qu’Ursule poussait quand il restait contre elle. Elle lui a chanté tout un tas de comptines et sa voix douce et réconfortante a semblé l’apaiser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Béatrice ne regarde jamais la météo. Ce n’est pas un petit crachin ou un orage qui l’empêcheront de sortir, bien au contraire. Ce matin de fin mai, Béa se poste sur le trottoir, devant chez elle, aveuglée, la main en visière, et jette un œil vers le ciel. Il fait un soleil radieux, le mois de juin s’annonce bien, des nuages s’effilochent doucement.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Faut pas que je craque. Faut pas que je craque. Ça sert à rien de pleurer. Faut être forte, faut être forte…
Pourtant l’oncologue l’a regardée avec des yeux pas très rassurants le jour des résultats. Plus grave que ce qu’il pensait, a-t-il précisé après les examens complémentaires. Preuve à l’appui, il a présenté une belle œuvre en noir et blanc à Béa : ses radios et scanners. Les métastases avaient moucheté tous ses organes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Gavin's Clemente Ruiz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gavin's Clemente Ruiz
Gavin's Clemente Ruiz - Témoignage sur Alexandre Vialatte
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13659 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre