AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782381580029
256 pages
Éditeur : StoryLab (05/03/2020)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Max, Simon, Théo, Paul et Fabrizio viennent de se faire larguer. Un enchaînement de circonstances les réunit dans une ancienne école réhabilitée en chambres d’hôtes. Colocataires malgré eux, ils composent une improbable tribu dont les certitudes ont volé en éclats. Au fil des semaines, entre la crise de la machine à laver, le cours d’écologie sentimentale et les tours de manège, ils apprennent à vivre ensemble. Le moment est venu d’apprivoiser leurs fragilités et de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Snoopythecat
  30 juin 2020
Nous voilà embarqués avec 5 hommes se retrouvant à vivre en colocation un peu par hasard. Ces 5 hommes ont des caractères différents mais ont une chose en commun, leur déception face à un comportement féminin.
Trouver un homme déçu par une femme (ou plusieurs femmes), un homme qui va déprimer, se questionner, essayer de comprendre, se remettre en question, pardonner, se décider à changer et remonter la pente plus fort et plus mature. En quelque sorte, un homme parfait. Mais mettre 5 hommes dans le manège, ce n'est pas rien.
J'ai bien aimé les moments de complicité, les chamailleries, les anecdotes entre ces cinq colocataires.
J'ai beaucoup moins aimé le côté "psychologie", les analyses de la mécanique mentale des hommes et des femmes, les conseils donnés aux hommes pour comprendre la gent féminine. Un peu trop cliché à mon goût, d'autan que chacun(e) est différent(e) et que LA recette miracle n'existe pas.
A lire pour le côté divertissement.
A prendre avec du recul pour le reste.
Commenter  J’apprécie          30
nathavh
  04 avril 2020
C'est le cinquième roman de Karine Lambert. Vous souvenez-vous de son tout premier ? Récompensé par le prix Saga Café en 2014 ? "L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes", celui-ci lui fait écho. Ce n'est pas une suite, vous pouvez le lire indépendamment du premier mais les hommes apportent ici leur réponse aux femmes.
Karine Lambert nous parle toujours de gens ordinaires comme vous et moi, des personnes qui ont des failles et dont le destin bascule tout à coup.
Max et Louise se connaissent depuis l'âge de 10 ans. Ils se marient à 30 ans.
Lorsque l'école où ils se sont rencontrés est à vendre, c'est pour Max l'occasion de l'acheter pour la transformer en chambres d'hôtes, l'occasion de garder intact leurs souvenirs. Max a aujourd'hui 47 ans, il a un peu négligé Louise ces derniers mois en consacrant tout son temps dans leur projet de chambres d'hôtes. Louise le largue et veut prendre du recul...
Max se retrouve ainsi seul dans son chantier. Enfin, pas pour longtemps car Paul son ami opticien s'est lui aussi fait largué par Marjolaine. Faut dire que la fidélité était pour lui une notion très relative même si son véritable amour c'est Marjolaine.
Simon, technicien en imagerie médicale campe dans son bureau car Marie aussi est partie, c'était le chien ou lui, question de survie... Il s'installera avec les autres dans "Home sweet hommes".
Fabrizio, le demi-frère de Louise les rejoindra lui aussi en attendant d'être plus engagé avec Saskia.
Pour terminer Théo qui a découvert que sa femme est partie avec une autre rejoindra cette fine équipe, sous le regard de la voisine Madame Guillou.
Ensemble, ils vont apprendre la vie en communauté mais aussi surtout essayer de comprendre un peu mieux ce qu'une femme attend d'eux. Une chose est certaine, ils ne renonceront pas à l'amour.
Ils vont ensemble explorer leurs fragilités, essayer de comprendre la femme, ses désirs, apprendre à partager les tâches ménagères et à s'investir, développer leur sensibilité, et répondre ainsi aux femmes.
L'amour, c'est quoi l'amour ?
Avec son écriture fluide, agréable, teintée d'humour et d'empathie, Karine Lambert nous donne le point de vue masculin à la question. Les pages tournent vite, on a envie de voir évoluer les cinq compères, d'explorer le coeur des hommes, leur désir d'être heureux.
Cela se dévore, l'idéal pour oublier la morosité ambiante. Un excellent moment de lecture garanti.
Ma note : 8.5/10

Lien : https://nathavh49.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lunatic57
  03 juin 2020
L'an dernier j'avais été transportée par Toutes les couleurs de la nuit. Karine Lambert a ce petit truc particulier qui me fait passer un bon moment avec chacun de ses romans. En pleine période de confinement, j'ai besoin de lectures « doudou » alors autant dire que ce titre tombe à pic.
Dans son premier roman, L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes on suivait le quotidien de 5 femmes qui ne voulaient plus entendre parler d'amour. Dans ce nouveau roman, la voix est donnée à 5 hommes, qui, bien malgré eux, se retrouvent seul.
Max, proche de la cinquantaine, a racheté l'ancienne école de son enfance qu'il retape pour y faire des chambres d'hôtes. Un beau projet qu'il entreprend avec Louise, la femme de sa vie. Pourtant cette dernière a besoin de faire le point, de solitude et s'éloigne pour un temps. Une situation qui désespère Max. Il est vite rejoint par Paul, son meilleur ami, infidèle notoire que sa femme vient de virer du domicile conjugal. L'incartade de trop sûrement. S'ajoutent 3 autres hommes : Simon, Fabrizio et Théo, eux aussi en pleine tourmente sentimentale et l'école devient en quelque sorte un Hom(m)e sweet Home 100% masculin. C'est le moment pour nos hommes de se remettre en question, de partager une expérience enrichissante et de coopérer pour peut-être enfin comprendre les femmes et prendre conscience de leurs propres erreurs.
J'ai beaucoup aimé ce roman, plein de tendresse et d'humour. Prendre place au coeur de ce groupe d'hommes le temps du roman est très agréable. Partager leurs doutes, leurs interrogations. Je me sentais bien parmi eux, et j'aurai bien du mal à vous dire lequel des cinq m'a le plus interpellée. Chacun à sa façon, par son histoire a éveillé sympathie et empathie. Un roman frais et divertissant, très efficace pour donner un peu de légèreté à ces jours moroses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jadorelalecturecom
  04 juin 2020
Cinq hommes, cinq histoires et cinq façons d'aimer les femmes ou d'être amoureux. Ils se sont tous fait larguer à leur plus grand étonnement…
C'est quoi l'amour ? Voilà le sujet de ce roman, du point de vue des hommes. Karine Lambert avec une écriture fluide, une plume empreinte d'humour nous emporte avec ce très beau roman. On commence ce livre comme on regarderait un film. Et j'ai d'ailleurs souvent pensé « Au coeur des hommes » en le lisant. Elle nous place au coeur d'une galerie de personnages vraiment attachants et très crédibles.
Max est désarmé, démuni de se retrouver seul du jour au lendemain. Très vite, Simon son ami opticien, tombeur invétéré, le rejoint et une cohabitation débute. Peu à peu, trois autres comparses masculins rejoignent la communauté. Tous leurs repères ont volé en éclats. Nos cinq compères logent dans une école en cours de transformation en chambres d'hôtes mais repartent finalement à l'école de la vie et des relations amoureuses.
Ensemble, ils vont apprivoiser la vie en communauté. Ils tentent de comprendre un peu mieux ce qu'une femme attend d'un homme dans une relation amoureuse. Ils ne veulent pas renoncer à l'amour mais découvrent qu'un homme et une femme pensent et aiment différemment !
Sous leurs allures de mecs forts, ils vont progressivement se dévoiler les uns aux autres, apprendre à mieux se connaître et à envisager leur avenir amoureux autrement.
Ils explorent leurs fragilités, leurs failles, apprennent de leurs erreurs. Ils étaient si sûrs d'eux et peu à peu, ils se remettent en question au contact les uns des autres. Une introspection fort intéressante !
Leur expérience de la vie en communauté leur permet de se poser et d'essayer de comprendre la femme, ses désirs, le secret d'une vie à deux réussie. Ils s'autorisent également enfin à baisser leur armure, à développer leur sensibilité. Oui un homme aussi a le droit d'être fragile.
J'ai adoré cette lecture et je vous la recommande sincèrement. Merci à l'auteure pour l'envoi de son roman. J'ignorais qu'il était cru et j'aurais été déçue de passer à côté.
Lien : https://jadorelalecture.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sibylleT
  01 avril 2020
Les hommes dans tous leurs états
On connaît les femmes éplorées des romans d'amour, et leurs questionnements. On sait qu'elles en discutent entre elles et comment elles se remettent en question. Mais, qu'est-ce qui passe dans la tête de 5 hommes en mal d'amour et en cohabitation forcée ? L'auteur explore les états d'âme d'une génération en quête de repères. Quand les femmes savent ce qu'elles veulent, et que les hommes se cherchent encore. Quand elles s'en vont et qu'ils prennent leurs faiblesses à bras le corps pour se reconstruire. C'est tout le talent de Karine Lambert de croquer des personnalités et de nous faire réfléchir avec légèreté aux choses de la vie. On aime son style spontané, on aime ses personnages attachants, on aime l'atmosphère dans laquelle elle nous plonge. On n'aime pas arriver à la dernière page du roman !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
nathavhnathavh   04 avril 2020
Quand repasserons-nous tous nos chemises plutôt que de glisser "où est ma chemise bleue?"
Dans la maison familiale, mon linge a toujours été lavé, repassé, plié, déposé sur mon lit par ma mère et mes soeurs. Avant Saskia, je ne l'avais jamais remarqué.
Elle ne t'a pas rendu service, ta mère. Tu es la preuve vivante de l'impact de l'éducation des garçons sur leurs futures relations.
Commenter  J’apprécie          00
SophieLOSophieLO   20 mars 2020
Quand il se couche il compose avec l’absence de Louise. Chaque soir, dans le noir, il pleure sans honte. Deux oreillers.. il ne dort pas en travers du lit, il reste de son côté à lui. Elle s’est barrée. Sans elle, il n’est personne. Un trou noir. Tous ses plans s’écroulent. Chaque nuit, il meurt et se reconstruit.
Commenter  J’apprécie          00
SophieLOSophieLO   20 mars 2020
« Bricoler, construire une maison, il sait, mais ne pas être aimé d’elle, ne pas l’aimer… il lui manque les outils. »
Commenter  J’apprécie          10
SophieLOSophieLO   20 mars 2020
« Un laboratoire des relations ! Mon projet est simple, ni guerrier, ni mystique, ni prise de chou : un parcours initiatique sans les danses tribales, quoique, ça vous ferait du bien.» Fabrizio.
Commenter  J’apprécie          00
SophieLOSophieLO   20 mars 2020
« Se faire jeter, ça a du bon. Si on regarde la bouteille à moitié pleine, c’est comme détacher un cordage, larguer les amarres, hisser les voiles, gagner de la vitesse… », Fabrizio.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Karine Lambert (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karine Lambert
Karine Lambert nous parle de son nouveau roman paru en format poche : "Un arbre, un jour".
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Eh bien dansons maintenant! de Karine Lambert

Quel est le surnom de Marguerite?

Maddie
Pépette
Maguy
Maggie

20 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Eh bien dansons maintenant ! de Karine LambertCréer un quiz sur ce livre