AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253153320
180 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (23/10/2002)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Philosopher, c'est penser par soi-même, chercher la liberté et le bonheur, dans la vérité. Mais nul n'y parvient sans l'aide de la pensée des autres, sans ces grands philosophes qui depuis l'Antiquité ont voulu éclairer les grandes questions de la vie humaine. Pour nous aider dans nos premiers pas, André Comte-Sponville nous propose ici l'approche de douze thèmes éternels, tels que la politique et la morale, l'amour et la mort, la connaissance et la sagesse... Se ré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Hugo
  30 décembre 2013
Spinoza disait :
« On ne désire pas les choses parce qu'elles sont belles, mais c'est parce qu'on les désire qu'elles sont belles. »
Et moi je désire les meufs… et c'est pour ça qu'elles sont belles… Enfin si elles sucent c'est un plus, surtout pour les moches...
On ne va pas se mentir, je n'ai reçu aucune photo de femme nue, chiotte de bite : aucune surfeuse cochonne parmi vous, bien sur j'aurais très bien pu aller conter du « Levy » chez Meetic, mais comme j'aime les challenges, bah j'ai décidé de conter du « Nietzsche » chez babelio…
Mais voilà, il y a encore quelques mois je croyais que « Spinoza » était un de ces dictateurs bouffeur de morue qui après une indigestion aurait fait une petite « Castro »…
Babe(lio)-girl : pfffffff….
Ouais mais moi je fais les créneaux d'une main et d'autres trucs relaxants me permettant après quelques secondes d'imagination de te cracher toute ma honte à la gueule, allé cul sec, je n'ai pas de mouchoir trésor…
Enfin bref, j'ai repéré sur babelio pas mal de minettes pas trop farouches prêtent à tout pour apprendre à faire des créneaux, j'ai donc commencé à m'intéresser à la philo : « naitre ou ne pas naitre »… enfin pour ce genre de connerie quoi !
Et puis bêtement j'ai trouvé toutes ces conneries très intéressantes… et aussi parce que je me pose toujours plein de questions existentielles sur tout un tas de trucs donc la majorité des gens se branle(nt)… sceptique de nature et athée de confession, je voulais comprendre pourquoi, pourquoi…. tes seins m'excitent….Ah non merde, pardon, j'étais en train faire un créneau…
Donc après quelques essais de vulgarisation, un petit bouquin sur la philosophie antique à nos jours, j'ai décidé de demander à mon meilleur pote de philo : « Mickbu »… ne vous inquiétez pas si le mec plane à 30 000 milles, ou si ses propos sont parfois un peu confus, il touche sa bille…Par contre je ne sais pas si il fait les créneaux…
Verdict j'aime bien la philo tranquillou, vulgarisée, simplifiée, donc à ma portée, l'auteur traite de plusieurs grands thèmes importants comme la mort, le temps, la sagesse, l'art, l'amour, dieu, l'Athéisme et j'en passe, c'est court et accessible même si parfois je nageais dans l'abstrait le plus complet, qu'importe, je mène ma barque gentiment, en attendant le chant des sirènes de babelio m'annonçant que les créneaux ça ne sert à rien en mer... et les mouchoirs non plus… Avale je te dis...
Et comme le disait Socrate : « Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien.  »... et avec ça il devait en serrer de la nenette antique...
Bah moi je dis tout pareil…
A plus les copains…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4210
ibon
  11 mai 2018
La philosophie, une nourriture essentielle qu'un spécialiste aura beaucoup de travail à faire digérer au plus grand nombre. Il ne sont pas si nombreux les philosophes à rendre la philosophie accessible, populaire!
Philosopher, penser par soi-même. Quoi de plus simple et de si compliqué à la fois. Car l'usage est de mobiliser la pensée de philosophes depuis l'Antiquité!
C'est pour cela que l'apport de Comte-Sponville est fort utile. En parcourant les différents thèmes: la morale, la politique, l'amour, la mort, la connaissance, la liberté, Dieu, l'athéisme, l'art, le temps, l'homme, la sagesse; je me suis aperçu qu'il pouvait servir de livre de chevet.
Car il a un goût de revenons-y...
Commenter  J’apprécie          292
kouette_kouette
  16 juin 2020
Nico a dit : "ce livre est parfait pour un ado qui veut comprendre ce qu'est la philosophie ou un vioque qui voudrait s'y intéresser."
On vient donc de me présenter la philosophie en tant que vioque.
Faut dire qu'ado, un prof avait essayé mais je ne me souviens que de la vue sur la forêt de pins depuis la salle de classe.
Maintenant que j'ai lu les douze textes philosophiques de ce livre, je peux dire qu'à l'époque, ma politique (notion #2) étant d'abuser de ma liberté (notion #6) d'écouter qui je voulais quand je voulais, ma morale (notion #1) laissait à désirer. Ce comportement limitait l'extension de ma connaissance (notion #5) à mes seuls centres d'intérêts, et me faisait vivre principalement en compagnie de mon amour (notion #3) pour la nature. En plus de me mettre en joie, elle me permettait de faire passer le temps (notion #10). Il m'était alors étranger qu'un tel sentiment de plaisir puisse être donné par l'art (notion #9). Pour le découvrir plus vite, il aurait fallu que je m'intéresse un peu plus à l'homme (notion #11) devant le tableau qui, je suppose, tentait de nous diriger vers une quête de sagesse (notion #12), principe que je confondais allègrement avec Dieu (notion #7), n'étant pas encore sûre d'avoir le droit de fricoter ouvertement avec l'athéisme (notion #8).
Heureusement qu'on philosophe sans le savoir, ç'aurait été triste de rencontrer la mort (notion #4) abrutie de fausses certitudes.
En tant que vioque, je ne découvre pas ces notions malléables au possible et qui peuvent s'entrecroiser, mais je conviens enfin que tous les philosophes anciens ne sont pas étudiés dans le but de nous montrer ce qu'est une course aux citations brevetées.
Il semblerait que l'étude de la philosophie permette d'acquerir de la rigueur dans son raisonnement. S'aider de ceux qui ont trouvé les mots justes pour expliquer nos ressentis, et à son tour trouver les siens pour que sa pensée soit plus limpide. Plus sereine.
L'idée me charme.
En revanche, je vais essayer d'oublier l'ampleur de la bibliographie pour un si petit bouquin, histoire de ne pas être trop effrayée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Unhomosapiens
  30 juillet 2018
Très bonne introduction aux grands thèmes philosophiques. J'avais déjà lu les chroniques d'André Comte-Sponville dans le Monde des religions mais jamais d'essai. J'ai retrouvé ici sa volonté de partager son savoir philosophique, en termes simples et facilement accessibles. Moi, qui ne comprends plus grand-chose à la philosophie dès que l'on aborde les grands concepts, j'ai apprécié son approche pragmatique de la morale, de la politique, de Dieu, de l'homme… et des autres thèmes.
Un de ces auteurs dont la lecture nous rend plus intelligents.
Commenter  J’apprécie          270
Analire
  30 juillet 2013
La philosophie étant au coeur du programme de terminale littéraire, notre futur professeur de cette même matière, nous a conseillé d'acheter puis de lire ce livre pendant les grandes vacances d'été. Un bon moyen pour s'avancer dans le prochain programme et pour approfondir si nécessaire quelques éléments concernant ces introductions à la philosophie.
Ce livre a l'avantage de ne pas être très épais, et d'être divisé astucieusement en partie traitant d'un seul et même sujet. Nous allons par exemple avoir dans le premier chapitre le thème de la morale, qui sera développé et décortiqué pendant quelques dizaines de pages, pour ensuite enchaîné avec un second chapitre, qui comporte un sujet étroitement lié au précédent : la politique. Très organisé, Présentations à la philosophie présente bien les plus grandes interrogations de l'homme concernant certains principes de la vie.
Comme ce livre d'André Comte-Sponville est le premier réel ouvrage philosophique que je lis, mon avancement a été assez laborieux. Il faut prendre son temps, ne pas tout lire d'un coup, et ne pas hésiter à relire plusieurs fois une phrase mal comprise. L'auteur incorpore dans son récit plusieurs citations tirées d'ouvrages plus ou moins célèbres, ou de personnages illustres de la philosophie. Etant une amatrice qui débute seulement dans ce domaine, je connaissais de nom certaines personnes citées, mais impossible de replacer ces gens dans leur vrai milieu et leur vrai domaine de compétence. Heureusement, notre auteur est malin et très ingénieux, et nous a rajouté une très large bibliographie à la fin du livre, qui comprend les ouvrages des personnages cités, mais également une partie annexe, rajoutée complémentairement par l'auteur, comme étant des "ouvrages d'initiation, qui me semblent pouvoir faciliter la lecture d'un certain nombre de philosophes, ceux qui me paraissent les plus grands ou dont la connaissance, pour un débutant, me semble le plus indispensable."
Très intéressant, ce livre pleins de connaissances recèle bien des mystères, qu'une fois lu, vous ne cesserez d'essayer de résoudre... en vain !
Pour les personnes, comme moi, qui souhaitent débuter la philosophie, ce livre peut être pas mal. Mais alors, accrochez-vous, car avec tous les noms cités et les phrases à double sens, l'auteur nous donne bien du fil à retordre.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (115) Voir plus Ajouter une citation
UnhomosapiensUnhomosapiens   30 juillet 2018
Le présent ne cesse jamais, ni ne commence. Il ne vient pas plus de l'avenir qu'il ne s'abolit dans le passé : il demeure et change , il dure et se transforme.
Commenter  J’apprécie          150
AnalireAnalire   10 juillet 2013
C'est l'amour qui fait vivre, puisque c'est lui qui rend la vie aimable. C'est l'amour qui sauve ; c'est donc lui qu'il s'agit de sauver.
Commenter  J’apprécie          150
CHRISREUNIONCHRISREUNION   26 avril 2015
L'humanité n'est pas un jeu ; c'est un enjeu. Pas d'abord une création, mais une transmission. Pas une invention, mais une fidélité. Qu'on puisse se servir des formidables progrès de la génétique pour rendre à tout être humain, autant que faire se peut, la plénitude de son humanité (c'est ce qu'on appelle les thérapies géniques), nul ne songe s'en plaindre. Ce n'est pas une raison pour vouloir transformer l'humanité elle-même, fût-ce pour l'améliorer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   29 juillet 2013
Ce n'est pas parce que le sage est plus heureux que nous qu'il aime la vie davantage. C'est parce qu'il l'aime davantage qu'il est plus heureux.
Commenter  J’apprécie          80
CHRISREUNIONCHRISREUNION   26 avril 2015
L'homme n'est pas cause de soi, ni d'abord maître de soi, ni, encore moins, transparent pour lui-même. Il est le résultat d'une certaine histoire, qui le traverse et le constitue à son insu. Il n'est ce qu'il fait que parce qu'il est, d'abord, ce qui le fait (son corps, son passé, son éducation...).
Commenter  J’apprécie          30

Videos de André Comte-Sponville (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Comte-Sponville
André Comte-Sponville vous présente son ouvrage "Dictionnaire amoureux de Montaigne" aux éditions Plon. Rentrée littéraire automne 2020. Entretien avec Christophe Lucet, Journal Sud-Ouest.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2442231/andre-comte-sponville-dictionnaire-amoureux-de-montaigne
Note de musique : YouTube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
330 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

.. ..