AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B005Q2MT74
Éditeur : (27/09/2011)
3.39/5   27 notes
Résumé :
+ - L'Affaire de Lady Sannox - Le Trou du Blue John - Le Chat brésilien
104 pages
Ce livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Ebooks libres et gratuits. L?achat de l?édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 27 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

LydiaB
  12 mars 2013
Je vais m'intéresser ici à la nouvelle "Le Chat brésilien".
"Le chat brésilien" (que l'on trouve également sous le nom "Le Chat du Brésil") est une nouvelle parue dans les "Contes de Terreur", recueil publié en 1900. Inutile de chercher nos bons vieux compères Sherlock et Watson. Conan Doyle n'a pas écrit que des romans policiers. Il s'est essayé avec brio aux histoires surnaturelles et/ou terrifiantes comme c'est le cas ici.

Le jeune aristocrate Marshall King, héritier sans le sou du richissime Lord Southerton, pingre comme il n'est pas permis, va passer quelques jours chez son cousin, Edward King, rentré tout juste du Brésil. Il compte sur la générosité de ce proche pour éponger ses dettes. Lorsque Marshall arrive chez son cousin, si celui-ci se montre très chaleureux, son épouse reste très froide, très distante. Pire, elle va vite se montrer offensante, lui demandant, dès le lendemain au petit-déjeuner, à l'insu de son mari, de partir. Mais Edward entendit la fin de la conversation, prit sa femme à part pour lui demander de s'excuser. Les yeux de cette dernière, d'une noirceur sans nom, étincelaient. En guise d'excuses, elle le traita d'idiot. Edward mit cela sur le compte de la jalousie maladive de celle-ci, proche de la folie. Il entreprit de faire voir à Marshall quelques "souvenirs" ramenés de son voyage, des bestioles exotiques ou étranges, dont un chat, magnifique, énorme, redoutable, baptisé Tommy.

Au bout d'une semaine, Marshall se décide à expliquer à son cousin les raisons de sa venue. A-t-il eu raison ? N'aurait-il pas mieux fait d'écouter le conseil de l'épouse ? Quel rôle va jouer le chat ? Je vous laisse deviner tout ceci...

C'est avec une écriture toujours aussi fine, mélangeant psychologie et indices, que Conan Doyle nous délivre ce petit bijou. Les coïncidences vont bon train, le rythme est assez soutenu... quant à la fin, elle vous laissera sans voix.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          426
Zazaboum
  03 février 2021
Arthur Conan Doyle est plus connu pour ses romans policiers avec Sherlock Holmes et le Docteur Watson mais il n'a pas écrit que cela. En dehors du Professeur Challenger il a aussi produit des nouvelles et des contes de science-fiction et fantastique ou plus simplement noirs !
Avec ces nouvelles il sort du cadre rigide dans lequel évolue Holmes et où ne s'agite que son cerveau. Nous avons rarement l'occasion d'aborder les pensées des autres protagonistes et c'est un agréable changement de point de vue.
Ces contes ne sont pas véritablement terrorisant même si les situations le sont pour les personnages mais ils en comportent suffisamment pour se faire plaisir et apprécier la plume de Doyle, dont je ne me lasse pas !
Challenge MAUVAIS GENRE 2021
Challenge RIQUIQUI 2021
Challenge XIXème SIECLE 2021
Commenter  J’apprécie          290
AMR_La_Pirate
  13 janvier 2018
Je découvre ou redécouvre ces Contes de terreur dans une version audio, éditée par la Compagnie du savoir et lue par Cyril Déguilen. le recueil d'histoires fantastiques contient : « de nouvelles Catacombes », «L'Anneau de Thot », L'Ascenseur », « L'Entonnoir de cuir », « L'Horreur du plein ciel », « Lady Sannox » et « le Chat brésilien ».

Les thèmes des contes se suivent et s'enchainent sur fond archéologique, historique, amoureux, toujours mortifère et dépayse le lecteur de Rome à Paris, des côtes anglaises à l'Amérique du Sud, de l'Égypte ancienne au Musée du Louvre tout en abordant un large éventail de thèmes : égoïsme du séducteur sans scrupules, vengeances soigneusement ourdies, catacombes inquiétantes, élixir d'immortalité, transe prémonitoire, dérive sectaire, folie meurtrière, torture, empoisonnement, punitions des épouses infidèles et de leurs amants, préméditations d'assassinat, complicités diverses et même vols en haute altitude ou encore élevage d'animaux exotiques...
Les trames narratives mettent en avant des passages descriptifs qui ne servent pas vraiment l'action, mais qui témoignent d'une mode littéraire propre à une époque : portraits physiques, expositions des circonstances, énumérations de détails ; une grande attention est notamment accordée aux regards et aux formes des visages. Certains contes font apparaître en filigrane des personnages référentiels comme la marquise de Brinvilliers, empoisonneuse célèbre qui subit la question. Mais, d'une manière générale, les personnages mis en scène sont raffinés, cultivés et appartiennent aux classes sociales privilégiées, même s'ils sont parfois au bord de la banqueroute.
Il est intéressant de constater le regard anticipateur et imaginatif de Conan Doyle sur des évènements scientifiques ou techniques ; ainsi, la nouvelle « L'Horreur en plein ciel » fut écrite en 1913, alors que les vols en haute altitude atteignaient seulement environ 6 000 mètres. Créer au-delà de cette limite un monde peuplé de créatures fantastiques relève à la fois de la science-fiction et de l'extrapolation des progrès aéronautiques contemporains de l'écriture. Les textes sur cette thématique sont assez rares à cette époque pour que l'on s'y arrête un peu plus longuement : le ciel devient un océan peuplé d'étranges méduses et de créatures tentaculaires… À ce titre, le récit de Conan Doyle devient emblématique du genre.
Dans un format papier ou numérique, le monde désuet et moralisateur développé dans ce recueil est assez savoureux. Précisément ici, dans ce format de livre audio, la voix du narrateur ne le met malheureusement pas en valeur et rend ces Contes cruels soporifiques à souhait ; je me suis assoupie à plusieurs reprises, revenant en arrière sans succès au point que j'ai fini par renoncer à les écouter dans mon lit le soir. En outre, les contes sont séparés par des intermèdes musicaux de plusieurs minutes dont le but, s'il était d'accentuer le sentiment de peur ou d'horreur, n'est pas atteint, loin de là ; au contraire, cela donne un côté kitch du pire effet.
En conclusion, je livre un ressenti plutôt mitigé : un plaisir de redécouvrir ces contes connus pour la plupart mais un format audio de piètre qualité, qui manque de punch et de modernité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Woland
  30 octobre 2016
Tales of Terror / Contes de Terreur
Attention ! Ce volume ne regroupe que les six premières nouvelles de "Tales of Terror and Mystery", dont l'incontournable "Entonnoir de Cuir" et le remarquable "De Nouvelles Catacombes". L'on n'y trouve pas, hélas ! le fameux "Lot N° 249", dont tous les dingues d'histoires d'épouvante ayant pour thème, sous une forme ou sous une autre, l'archéologie égyptienne, sont unanimes à saluer la redoutable intensité.
Evidemment, j'ai vieilli et je ne suis plus une grande "découvreuse" de littérature d'horreur car, depuis que je sais lire, soit cinquante-deux ans, Dieu et le Diable savent si j'en ai fait mon régal. Je suis, disons, un peu blasée même s'il s'agit d'un auteur comme Conan Doyle qui semble se venger, dans ces nouvelles, de toute la rectitude matérialiste de celui qui fit sa gloire, Sherlock Holmes. de temps à autre, je trouve bien une "perle" chez un autre auteur et, comme avec "Le Lot 249" ou certains textes de H. P. Lovecraft ou du non moins grand mais francophone Jean Ray, je ressens l'Antique frisson venu de mes ancêtres des cavernes, que je salue ici respectueusement pour leur courage et leur âpre volonté de survie.
Dans cette édition de certaines nouvelles fantastiques de Doyle, je dois avouer que "L'Entonnoir de Cuir", un classique pourtant, m'a fait peu d'effet et la première nouvelle en titre, "L'Horreur dans les Nuages", absolument aucun. Je vous recommanderai cependant "De nouvelles Catacombes", tout bonnement atroce et la non moins terrible - et d'une ironie féroce - "L'Affaire de Lady Sannox", ou deux vengeances amoureuses que notre cher Barbey d'Aurevilly eût sans doute appréciées.
Donc, pas d'extraits, mes chers amis mais jetez tout de même un coup d'oeil : n'oubliez pas que tous les goûts sont dans la nature.
Nota Bene :
Dans notre rubrique "Terreur", vous trouverez la fiche du "Chat Brésilien", autre nouvelle de ce volume, par notre chère Lydia - LydiaB sur Babélio - à qui nous adressons un petit coucou ! ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sebastien95
  05 juin 2019
Écouté en livre audio.
Livre lu dans ma jeunesse, du moins je crois. Certaines nouvelles ("L'horreur du plein ciel", "Le chat brésilien", "Lady Sannox") sont bien construites, plaisantes et haletantes, même si le suspense ne vaut pas certains thrillers actuels. D'autres ("L'anneau de Thot", "L'ascenseur") sont sans intérêt particulier. Dans tous les cas, on retrouve néanmoins une construction littéraire du XIXème, et le don de Conan Doyle pour amener le lecteur au bout de son récit en ayant le sentiment de connaitre personnellement les personnages.
La voix de Deguilen est raccord avec l'époque des récits. A ne pas rater la prise de parole de personnages féminins, assez ratée et finalement assez drôle, qui me fait penser à moi lorsque je lis Blanche-Neige à ma fille :-)
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   12 mars 2013
– Je vais vous montrer le joyau de ma collection, me dit-il. Il n’y en a qu’un autre spécimen en Europe, maintenant que le petit de Rotterdam est mort. C’est un chat brésilien.
– En quoi diffère-t-il d’un autre chat ?
– Vous allez voir, me répondit-il en riant. Voudriez-vous faire glisser le guichet et regarder à l’intérieur ?
J’obéis. J’avais vue sur une grande salle nue, dallée, qui avait de petites fenêtres à barreaux sur le mur d’en face. Au milieu de cette salle, une grosse bête de la taille d’un tigre, mais noire et luisante comme de l’ébène, était couchée dans un rayon de soleil. C’était tout simplement un chat gigantesque et très bien soigné. Pelotonné sur lui-même, il se chauffait béatement comme n’importe quel chat. Il était si gracieux, si musclé, et si gentiment, si paisiblement diabolique que je demeurai au guichet un bon moment à le contempler.
– N’est-il pas splendide ? me demanda mon hôte avec enthousiasme.
– Magnifique ! Je n’ai jamais vu un plus bel animal.
– On l’appelle parfois un puma noir, mais en réalité il n’est pas un puma. De la tête à la queue il mesure trois mètres cinquante. Il y a quatre ans, il n’était qu’une petite boule de poils noirs d’où émergeaient deux yeux jaunes. On me l’a vendu tout de suite après sa naissance dans une région sauvage située près des sources du Rio Negro. Sa mère avait été abattue à coups de lance parce qu’elle avait tué une douzaine d’indigènes.
– Ce sont donc des bêtes féroces ?
– Les plus sanguinaires et les plus traîtres des animaux vivant sur cette terre ! Parlez d’un chat brésilien à un Indien des hauts plateaux, et vous le verrez sursauter… Les chats brésiliens préfèrent l’homme à n’importe quel gibier. Celui-ci n’a pas encore goûté au sang d’un être vivant ; mais le jour où il y goûtera, il deviendra une terreur. Actuellement il ne supporte personne d’autre que moi dans sa cage. Même Baldwin, le groom, n’ose pas l’approcher. Mais moi, je suis à la fois son père et sa mère…
Tout en parlant il ouvrit brusquement la porte, à mon grand étonnement, et il se glissa à l’intérieur après l’avoir aussitôt refermée derrière lui. Au son de sa voix, le gros animal souple se leva, bailla, et alla frotter affectueusement sa tête ronde et noire contre la taille de son maître qui lui rendit ses caresses.

(Extrait du "Chat brésilien")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
agenetagenet   25 janvier 2014
"Treize cents mètres. Je ne reverrai plus jamais la terre. Ils sont trois au-dessous de moi. Que Dieu m'aide: mourir ainsi est atroce!"
Commenter  J’apprécie          30
agenetagenet   25 janvier 2014
J'eus l'impression qu'une main de glace se refermait sur mon cœur. Les ténèbres étaient d'une opacité effrayante. Au prix d'un gros effort, je me suis ressaisi, et j'ai tenté de reconstituer mentalement le plan du sol de la caverne tel que je venais de le voir.
Commenter  J’apprécie          10
audreylecturesaudreylectures   27 septembre 2020
Un charlatan est toujours un pionnier. De l'astrologue est issu l'astronome; de l'alchimiste le chimiste; du mesmérien, le psychologue expérimental. Le charlatan d'hier est le professeur de demain.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Arthur Conan Doyle (59) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Conan Doyle
https://www.editions-harmattan.fr/livre-nouvelles_du_temps_present_francoise_geier-9782343228976-69925.html
D'une génération nourrie de Tintin et de Sherlock Holmes, Françoise Geier met à profit la lecture de ses détectives préférés. Dans ce nouveau livre, elle se pose en témoin sur le qui-vive et développe son sens de l'observation et du reportage, toujours prête à intervenir pour la résolution de situations ayant mis en alerte son esprit critique. Elle n'hésite pas à interpeller les divers publics et les autorités et nous livre ici, sous forme d'articles et de nouvelles, des témoignages de quelques situations insolites de l'actualité, des rues, des hommes et des femmes qui marquent notre époque.
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le chien des Baskerville

Au cours de quel siècle ce roman a-t-il été publié ?

17ème
19ème
20ème

10 questions
516 lecteurs ont répondu
Thème : Le Chien des Baskerville de Arthur Conan DoyleCréer un quiz sur ce livre

.. ..