AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sophie Troubac (Traducteur)
EAN : 9782277302834
91 pages
Éditeur : J'ai Lu (15/04/1999)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 24 notes)
Résumé :

Etrange sarabande ! Sur les volets du manoir de Riding Thorpe, sur porte de la cabane du jardin, de curieux dessins, surgissent au matin. Absurde suite de bonshommes, levant leurs bras ou leurs jambes... Leur apparition coïncide avec celle des premiers troubles nerveux d'Elsie, la maîtresse de maison. Hilton, son époux, a de bonnes raisons de s'inquiéter. Et de réclamer l'assistance de Sherlock Holmes. Le célèbre d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  21 juillet 2020
"Les hommes dansants" sont d'étranges dessins d'enfants, avec un rond pour la tête, des traits pour les bras et les jambes... le Manoir de Riding Thorpe: une détonation, puis une seconde... selon les déclarations de Mrs Saunders, la femme de chambre et de Mrs King, la cuisinière.
Elles se souvenaient d'une odeur de poudre à leur étage...

"Mr Hilton Cubitt était mort, étendu face contre terre dans son bureau". Etsie, sa femme blessée était recroquevillée, près de la fenêtre fermée. La porte du bureau était ouverte et une bougie brûlait sur la table.

La balle, tirée de face, avait traversé le coeur de Hilton Cubitt, sans ressortir du corps.
Ni sa robe de chambre, ni ses mains ne portaient de traces de poutre. Sa femme en avait sur le visage, mais aucune sur les mains.
Le revolver était sur le sol, entre les 2 époux.

Deux balles tirées, il en restait 4 dans le chargeur de l'arme. Hilton aurait tiré sur sa femme, avant de se suicider?
-Il y a eu 3 tirs, fit Holmes.
Il montra une trace de projectile dans le châssis inférieur de la fenêtre.

- Quelqu'un d'autre ? Mais comment s'est-il échappé ? Demanda le médecin.
- La fenêtre était ouverte, mais brièvement, car la bougie n'a pas coulé. le courant d'air a dispersé les fumées, jusqu'à l'étage.

Holmes fouina dans le jardin, il montra alors " les fleurs piétinées et la terre meuble couverte d'empreintes", de pieds masculins, près de la fenêtre. Et ramassa la 3ème douille...
- Notre affaire est presque résolue, déclara le détective.

Holmes rédigea alors un bref message, en dessinant des "petits bonshommes à partir des combinaisons de danseurs", (un alphabet secret donnant l'impression de dessins d'enfants) que Hilton Cubitt lui avait remis auparavant...
Découvrez comment Holmes a résolu l'affaire, et déchiffré le code secret impliquant Etsie, l'épouse du malheureux Hilton Cubitt.

Élémentaire, cher lecteur !
Tout cela sans recourir à l'ADN, ni à un labo de police scientifique, ou à des courses poursuites après le coupable...
Car, par un simple message, Holmes invita le présumé assassin, à se rendre lui même, au Manoir de Riding Thorpe.
Il vous reste à savoir pourquoi...

" Rien n'est plus trompeur qu'un fait évident " Arthur Conan Doyle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          923
Syl
  03 juin 2019
Monsieur Hilton Cubitt du domaine de Ridling Thorpe dans le Norfolk, sollicite l'aide de Sherlock Holmes pour une affaire délicate. Depuis quelques temps, sa femme reçoit des messages menaçants qui la plongent dans une grande angoisse. Soit sur papier, soit sur des rebords de fenêtre, soit sur des murs, les intimidations se font sous la forme de hiéroglyphes qui représentent des farandoles de silhouettes de petits bonhommes schématisés. Seule à pouvoir les déchiffrer et ne souhaitant en parler à personne, Monsieur Cubitt voit de jour en jour son épouse s'assombrir et craindre pour sa vie.
Lorsque John Watson lui demande tout simplement, pourquoi il ne la prie pas de tout lui raconter, le cher homme leur parle d'une promesse qu'il aurait faite la veille de leur mariage, un an auparavant. Voulant se tourner vers un nouvel avenir et reconstruire sa vie avec lui, Elsie ne voulait plus évoquer son passé en Amérique et lui avait demandé solennellement de faire de même. Gentleman et profondément amoureux, il s'était plié de bonne grâce à ce souhait.
Soucieux et conscient de la gravité de ce mystère, Holmes se doit de découvrir dans un premier temps cette série codée, et demande à Cubitt de lui recopier et de lui envoyer tous les messages qu'il découvrira avant sa femme. Mais peu de temps après, alors qu'il traduit les derniers dessins et qu'il est enfin prêt pour passer à l'action, un évènement tragique survient. On lui apprend que Cubitt vient de mourir et que sa femme est dans un grave état.
A en croire la police sur place, ce serait Elsie qui aurait tué son mari et qui aurait tenté de se suicider, mais Holmes, très atteint par l'histoire, raconte une autre version…
Cette nouvelle issue du Retour de Sherlock Holmes est construite différemment des autres. Si le détective prouve une fois encore qu'il est d'une rare intelligence en décryptant les mystérieux cryptogrammes, il n'intervient pas assez rapidement pour sauver son client et donner au dénouement une note moins amère. Il y a trois victimes dans l'affaire et Conan Doyle parvient à nous tirer de la compassion pour ces trois personnages… Cubitt, sa femme et le mystérieux agresseur.
Des enquêtes à lire, sans modération !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lady_K
  14 janvier 2015
Ce roman regroupe quatre nouvelles des aventures du génialissime Sherlock Holmes. On le retrouve avec plaisir, en compagnie de son fidèle ami, le Dr Watson. C'est d'ailleurs ce dernier qui raconte les enquêtes du détective. C'est très agréable, car généralement, il s'adresse directement à nous au début, pour introduire l'histoire puis il s'efface et laisse la place à l'enquête, dans laquelle on s'immerge instantanément.
Concernant les enquêtes, un petit mot sur chacune d'elle…
Les hommes dansants, celle que qui donne son nom à ce recueil et qui figure sur la quatrième de couverture. Un homme vient trouver Sherlock Holmes car il s'inquiète de voir apparaitre d'étranges dessins sur ses portes… mais ce qui le contrarie le plus, c'est que ces apparitions semblent affecter plus que de raison sa femme. L'affaire intéresse le célèbre détective, jusqu'à l'inquiéter et lui faire craindre le pire lorsqu'il découvre la menace contenue dans le dernier message.
L'entrepreneur de Norwood. Un homme surgit dans le salon de Sherlock Holmes lui demandant son aide. Il est poursuivi par la police qui l'accuse de meurtre… lui, clame son innocence. Toutes les preuves semblent le désigner, mais Holmes décide de prendre l'affaire et d'enquêter.
Les trois étudiants. Holmes y traite une affaire qui sort de l'ordinaire. Il n'y a aucun meurtre. Mais la réputation d'une prestigieuse université est en jeu. En effet, un étudiant a, semble-t-il, triché et pris connaissance du sujet du concours de grec ancien censé rester confidentiel jusqu'à l'épreuve.
Le pince-nez en or. Un jeune secrétaire est retrouvé mort, la gorge tranchée, dans le bureau de son employeur, Coram. Dans son poing fermé on retrouvé un pince-nez en or, qui a dû appartenir à son meurtrier. Devant la profondeur du mystère, la police fait appel à Holmes.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ces quatre nouvelles, même si j'avoue que L'entrepreneur de Norwood et le pince-nez en or m'ont un petit peu moins séduite. Quoiqu'il en soit, peu importe l'affaire, car la perspicacité de Sherlock Holmes reste toujours aussi impressionnante. Il résout chaque enquête avec tant de facilité et de brio que c'en est déconcertant !
Au final, pour la modique somme de 2€, on passe un très agréable moment. Je ne vois pas pourquoi s'en priver…
Lien : http://antredeslivres.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Val88
  05 août 2013
Si le personnage de Sherlock Holmes ainsi que son acolyte, le Docteur Watson, ne me sont pas inconnus, je n'avais encore jamais rien lu d'Arthur Conan Doyle. La diffusion d'une série anglaise mettant en scène le célèbre détective a eu raison de ma curiosité et m'a donné envie de découvrir quelque unes de ses enquêtes. Je m'attendais à une écriture assez poussive et finalement j'ai été plutôt agréablement surprise en découvrant les quatre nouvelles de ce petit livre. L'écriture est agréable même si les intrigues, je dois bien le reconnaître, ne sont pas d'un suspense insoutenable. J'ai tout de même pris plaisir à suivre Sherlock Holmes et le Docteur Watson dans leurs recherches de la vérité. Les déductions et les analyses de Sherlock Holmes m'ont bluffées à chaque fois, moi qui n'ai pas du tout la logique d'un fin limier. En deux-trois coups d'oeil, il arrive a reconstituer la scène et le mobile du coupable. Je regrette cependant de ne pas avoir eu plus de détails sur l'environnement de Sherlock Holmes, comme le célèbre "Baker Street", par exemple. Une histoire d'un seul tenant sera sans doute plus amène de m'imprégner de l'ambiance Victorienne dans laquelle évolue les personnages. Ces quatre nouvelles m'ont données un avant-goût assez plaisant du détective britannique mondialement connu. La prochaine fois, je tâcherai de le suivre plus longuement dans une seule enquête...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
araucaria
  28 avril 2012
Un régal.
Lien : http://araucaria.20six.fr/
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MiMiiLiEMiMiiLiE   25 février 2016
_ Du point de vue de l'expert en criminologie, commença Mr. Sherlock Holmes, Londres est devenu une ville singulièrement inintéressante depuis la mort du regretté professeur Moriarty.
_ J'ai du mal à croire que vous trouverez beaucoup de citoyens honnête de cet avis, répliquai-je.
_ Soit, je ne dois pas me montrer égoïste, poursuivit-il avec un sourire en repoussant sa chaise de la table du petit déjeuner. La communauté est certainement gagnante et personne n'y perd à l'exception du pauvre spécialiste désœuvré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
StefEleaneStefEleane   22 août 2012
Holmes était resté plusieurs heures assis en silence, son long dos courbé sur une coupelle de chimie dans laquelle il mélangeait une mixture particulièrement malodorante. Sa tête inclinée sur sa poitrine, il me faisait penser à un étrange oiseau décharné au plumage gris terne et à la huppe noire.
Commenter  J’apprécie          10
araucariaaraucaria   05 mai 2019
Holmes était resté plusieurs heures assis en silence, son long dos courbé sur une coupelle de chimie dans laquelle il mélangeait une mixture particulièrement malodorante. Sa tête inclinée sur sa poitrine, il me faisait penser à un étrange oiseau décharné au plumage gris terne et à la huppe noire.
Commenter  J’apprécie          10
MiMiiLiEMiMiiLiE   25 février 2016
[...] N'importe quel problème devient une simplicité enfantine une fois qu'on vous l'a expliqué. En voici un qui ne l'est pas. Voyez ce que vous pouvez en tirer, mon cher Watson.
Il poussa une feuille de papier sur la table avant de retourner à ses expériences de chimie.
Je me penchais avec étonnement sur les absurdes hiéroglyphes qui couvraient le papier.
_ Voyons, Holmes, c'est un dessin d'enfant, m'écriai-je.
_ Oh, c'est votre opinion !
_ Que serait-ce d'autre ?
_ Précisément ce que Mr. Hilton Cubitt du Manoir de Riding Thorpe, Norfolk est impatient de savoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MiMiiLiEMiMiiLiE   25 février 2016
Eh bien, Hopkins, nous voici à Charing Cross et je vous félicite du succès avec lequel vous avez mené cette affaire à terme. Vous rentrez au quartier général, sans doute. Je crois, Watson, que vous et moi allons pousser jusqu'à l'ambassade de Russie.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Arthur Conan Doyle (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Conan Doyle
La traductrice Ana Maria Torres nous parle de "Folles mélancolies" de Teresa Veiga. En librairie depuis le 27 février 2020. En onze nouvelles, Teresa Veiga joue avec les codes littéraires pour mieux troubler et dépoussiérer les canons de genre. Enquête policière, faux-conte gothique, récits aux accents libertins, faits-divers, pastiches de Sir Conan Doyle ou de Dickens : ces onze textes sont autant d'hommages à la littérature que des prouesses stylistiques où la nouvelliste excelle à sonder l'âme humaine et à révéler des anti-héroïnes aussi complexes qu'irrévérencieuses. Des anti-héroïnes pour lesquelles ont ressent de l'empathie et que l'on a, très certainement, croisées au détour d'une vie…
+ Lire la suite
autres livres classés : codes secretsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le chien des Baskerville

Au cours de quel siècle ce roman a-t-il été publié ?

17ème
19ème
20ème

10 questions
455 lecteurs ont répondu
Thème : Le chien des Baskerville de Arthur Conan DoyleCréer un quiz sur ce livre