AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702182710
486 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (10/03/2021)
3.79/5   96 notes
Résumé :
L’illustre Jack McEvoy, maintenant journaliste au Fair Warning, un site Web de défense des consommateurs, a eu raison de bien des assassins. Jusqu’au jour où il est accusé de meurtre par deux inspecteurs du LAPD. Et leurs arguments ont du poids : il aurait tué une certaine Tina Portrero avec laquelle il a effectivement passé une nuit, et qu’il aurait harcelée en ligne. Malgré les interdictions de la police et de son propre patron, il enquête et découvre que d’autre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 96 notes
5
6 avis
4
17 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Sylviegeo
  03 mai 2021
Après le Poète et L'Épouvantail c'est dans Séquences mortelles que nous retrouvons Jack McEvoy, travaillant pour un journal WEB au service des consommateurs.
Dans ce roman, on ne s'éparpille pas. On reste bien centré sur un seul sujet. Des femmes meurent suite à une décapitation interne, savez lorsque la tête se détache de la colonne vertébrale...Horrible! Mais ces morts ne sont pas dû à des accidents, plutôt à un être malveillant : L'Écorcheur.
Jack McEvoy, presque par hasard, tombera sur plusieurs cas de décapitation interne à travers le pays et fera des liens. Mais justement quel est ce lien entre toutes ces mortes ? Un banal test ADN !
De plus en plus simple, de plus en plus populaire, les gens consentent volontiers à ces tests afin de connaître leurs ancêtres, leurs antécédents médicaux, etc. Mais qu'en est-il de la sécurité des données découlant de ces test? Est-ce réglementé? Peut-on facilement accéder à ces données ? C'est sur cette question que porte le roman et bien sûr, sur la chasse et l'arrestation du meurtrier de ces femmes.
Ha j'oubliais de vous dire, on retrouve également dans cet opus Rachel Walling , l'ex agente du FBI , l'ex petite amie de McEvoy.
Malgré ce sujet hautement délicat et la controverse qu'il peut susciter, j'ai plus ou moins adhéré. Mais je me dis que ce n'est pas le sujet qui m'a déplu mais plutôt McEvoy. Je n'ai ressenti aucune sympathie, aucune amitié pour lui et pour ses façons de faire. Ça n'a pas vraiment gâché ma lecture mais disons que j'y suis restée assez froide. Néanmoins, c'est un bon moment de lecture, c'est du Connelly bien documenté, ça se sent , rien n'est laissé au hasard et c'est ficelé serré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Tostaky61
  14 mars 2021
Il y a 25 ans, Michaël Connelly nous a présenté un journaliste, Jack McEvoy, dans un roman devenu culte, le poète. On l'a retrouvé par la suite dans L'épouvantail. Onze ans plus tard le voici de retour.
Le roman s'appelle Séquences mortelles et il vient de paraître en France.
Jack McEvoy travaille aujourd'hui pour un site web de défense du consommateur, Fair warning. Quand deux policiers viennent l'interroger à la suite du meurtre d'une femme avec qui il a eu une relation, il clame son innocence et a bien l'intention de la prouver. Malgré les conseils de son employeur et les recommandations des enquêteurs, McEvoy n'en fait qu'à sa tête et décide de prendre les choses en main.
Plus la peine de présenter le travail du Maître, on connaît l'efficacité de ses polars. Une fois de plus il nous livre un roman addictif en nous entraînant dans les coulisses des médias.
Ici, au-delà de l'enquête classique, Connelly traite d'un sujet particulier, l'ADN et les sociétés qui permettent à un large public de découvrir leur filiation.
Mais derrière ce business, n'y a-t-il pas un risque de détournement des informations ?
Et qui est ce mystérieux personnage surnommé "l'écorcheur" ?
Si l'enquête démarre doucement et que le lecteur peut se perdre dans une suite d'information sur le sujet traité, dès que l'auteur passe à la vitesse supérieure, difficile de lâcher le bouquin.
Je ne sais pas si ce roman rencontrera le même succès que celui qui ressort en édition spéciale, en tout cas je lui souhaite.
Vivement octobre... (Eh oui, le prochain Connelly est déjà annoncé et moi, je ne suis jamais rassasié...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
Stewartjef
  20 avril 2021
Je crois sincèrement que Connelly a suivi mes conseils, lors de mon dernier commentaire: Focus Michael !
Contrairement à ses derniers roman, un seul sujet, une seule intrigue.
Ici, il a laissé de côté Harry pour se tourner vers Jack McEvoy, son personnage du Poète et de l'Épouvantail.
Une enquête journalistique sur un tueur en série.
Miam !


Commenter  J’apprécie          331
Torellion
  26 juillet 2021
Après le Poète et l'épouvantail, nous retrouvons le journaliste Jack McEvoy toujours à l'affût d'un bon sujet. Travaillant désormais pour un quotidien en ligne de défense de consommateurs, Fair Warning, on se demande bien comment il va faire pour dégoter un sujet criminel. Qu'à cela ne tienne, le Deux ex machina de la presse criminelle fera que le sujet vienne à lui, sous la forme du meurtre particulièrement horrible d'une ancienne « conquête ».
Séquences mortelles nous entraîne dans le monde des tests génétiques en ligne et des possibles risques de détournement des données privées et de leur usage.
Comme toujours, Michael Connely a parfaitement préparé son sujet, c'est intelligent, bien documenté et évidemment bien construit.
Mais, pour ma part, la sauce n'a pas pris. Je me suis un peu ennuyé. le personnage de McEvoy est fade à souhait, ce qui gâche considérablement la lecture. Il est également dommage que le peu de chapitres que l'on passe au côté de l'Écorcheur soit si pauvre et que leur lecture ne permet pas de s'immiscer dans l'esprit du tueur, de comprendre ses motivations, ni ses intentions. On assiste de loin à cette enquête et c'est bien dommage.
Un goût de pas assez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Holon
  01 avril 2021

Quelle belle aventure de lire le dernier roman de Michael Connelly (Séquences mortelles). Nous retrouvons Jack McEvoy le journaliste enquêteur que l'auteur nous a fait découvrir il y a quelques années avec son super roman le Poète. Jack McEvoy est suspect d'un meurtre d'une femme avec qui il y a eu relation d'un soir un an auparavant, alors Jack fait son enquête pour découvrir un réseau de trafic d'A.D.N. féminin. Je vous laisse le plaisir de découvrir le pourquoi de ce trafic. L'auteur nous parle à travers cette histoire la descente en enfer du journal papier et des plates formes numérique d'informations qui existe selon l'humeur des mécènes. Ce que j'aime de l'auteur, c'est à partir d'un fait qui semble anodin tisse une toile au fil des pages sans jamais perdre le sens de l'histoire, et cela, au grand plaisir du lecteur. Pour un profane des romans policiers ce roman est à lire et heureusement au bout de la ligne, il y a une dépendance pour ce genre.
Commenter  J’apprécie          260


critiques presse (2)
LaTribuneDeGeneve   29 mars 2021
L’ADN de Connelly reste inimitable entre efficacité compassionnelle et reportage lucide. 
Lire la critique sur le site : LaTribuneDeGeneve
LeSoir   26 mars 2021
Entre meurtres, vie au sein d'une rédaction, défense des consommateurs et utilisation de données génétiques, Jack McEvoy est de retour, 25 ans après «Le Poète».
Lire la critique sur le site : LeSoir
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
MrAZMrAZ   18 mars 2021
Il jeta un coup d’œil dans les rangées du public et y vit une femme en pleurs. C'était la sœur de Wilma Fournette qui avait poussé Kleber à rouvrir le procès presque trois décennies plus tard. Hammond était maintenant son héros. Son superman. Avec un S comme Science sur la poitrine, il avait terrassé le scélérat. Dommage, les larmes de cette femme ne le touchaient pas. Il n'éprouvait aucune sympathie à son égard et se moquait bien de sa douleur interminable. Pour lui, les femmes méritaient tout ce qu'on leur infligeait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
galyalaingalyalain   26 mars 2021
Je mis presque une heure à parcourir l’espèce de serpent à deux voies de Laurel Canyon Boulevard. Je réappris une autre leçon de choses sur Los Angeles : il n’y a pas d’heure de pointe dans cette ville parce que c’est tout le temps l’heure de pointe.
Commenter  J’apprécie          30
umezzuumezzu   16 juin 2021
Chez tous les êtres humains, quatre-vingt dix-neuf pourcent de l'ADN est identique. C'est ce dernier un pourcent avec ses myriades de combinatoires possibles qui rend chacun de nous complétement unique.
Commenter  J’apprécie          30
MatatouneMatatoune   26 avril 2021
Cela faisait partie, je le savais, du petit jeu du prédateur sexuel que d'aller au procès défendu par une avocate. Cela oblige les jurés à se poser la question : si ce type à vraiment fait ce qu'on dit, une femme accepterait-elle de le défendre ?
Commenter  J’apprécie          20
Aline1102Aline1102   06 mars 2021
I had moved in only a year and a half before, after selling the condo I had bought with that same book advance. The royalty checks had been getting smaller and smaller each year and I was in the midst of reordering my life to live within the paychecks from FairWarning. It was a difficult transition.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michael Connelly (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Connelly
Extrait du livre audio "Le Poète" de Michael Connelly lu par Benjamin Jungers. Parution CD et numérique le 17 mars 2021.
https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-poete-9791035402976
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Michael CONNELLY : les titres avec Harry Bosch

Quand Harry se souvient des tunnels du Vietnam...

LE DEGOUT DE L'OEUF EN GELEE
LES EGOUTS DE SAÏGON
LES EGOUTS DE LOS ANGELES
LOS ANGELES ECHO

11 questions
272 lecteurs ont répondu
Thème : Michael ConnellyCréer un quiz sur ce livre

.. ..