AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Karen Pirie tome 1 sur 5

Philippe Bonnet (Traducteur)Arthur Greenspan (Traducteur)
EAN : 9782290349984
449 pages
J'ai lu (28/04/2006)
3.81/5   202 notes
Résumé :
St Andrews, un coin paisible d'Ecosse. Cette nuit-là, pourtant, un cadavre atrocement mutilé y est découvert par une bande d'étudiants éméchés : celui de Rosie, barmaid. Instantanément dégrisés, les jeunes gens alertent la police. Sans se douter que tout les accable : chacun d'eux n'avait-il pas un motif secret d'en vouloir à une fille aussi séduisante ? Faute de preuve, ils restent libres. Sauf que les frères de la victime, eux, sont bien décidés à les faire payer.... >Voir plus
Que lire après Quatre garçons dans la nuitVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
3,81

sur 202 notes
5
10 avis
4
22 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
Ajouté dans ma PAL suite à une critique de Roxanne78 qui m'avait bien donné envie d'essayer cette auteure (merci pour la découverte !). J'avais un a priori : pour moi les récits de cette auteure étaient plutôt gore, voire très gore.... donc pas trop ma tasse de thé. Au point que pour le challenge solidaire 2023, j'ai préféré choisir un essai qu'elle a rédigé sur les différentes facettes et histoires de la police scientifique (plutôt pas mal comme essai d'ailleurs).
Mais j'ai compris que ce récit-ci n'était pas ultra gore.
.
Je confirme, c'est dans ce que je peux supporter même si ça commence par le viol et le meurtre d'une gamine de 19 ans en 1978 à St Andrews, Ecosse.
4 garçons vont le retrouver, agonisante. Rapidement ils deviendront les coupables désignés pour boucler cette affaire. On va suivre leur descente aux enfers (et encore internet n'existait pas en 1978 !) passant du statut de témoin à celui de coupable idéal. Devenus parias, insultés, agressés... Et leur vie totalement bouleversée, basculée dans autre chose....
2003 : réouverture des "cold case" dont ce viol et meurtre.
Les 4 garçons sont 4 adultes, une vie qui a été bouleversée et qui va l'être de nouveau.
.
Un roman passionnant, psychologique. Vous assistez en direct à ce début de mise à mort, avec même les 4 amis qui commencent à voir leur amitié s'effriter du fait du soupçon.
Evidemment on s'interroge, on se demande qui, mais plus que tout l'intérêt de ce livre reste dans cet enfer sur terre qui va engloutir les 4 amis, qui ne vont pas y résister.
Une réussite ! Je réessayerai volontiers l'auteure surtout si de bonnes âmes pouvaient me conseiller d'autres romans de celle-ci qui ne soient pas gore du tout., mais plutôt psychologique comme ici.
Commenter  J’apprécie          4814
Avertissement au lecteur insouciant qui ouvrirait ce roman policier sans prendre garde :
une fois entamé, il ne se lâche plus !

Ecosse, Décembre 1978 , quatre amis étudiants en rentrant d'une soirée bien arrosée découvrent le corps de Rosie Duff, serveuse du bar qu'ils fréquentent.
Affolés, ils vont chercher du secours et trouvent un policier en patrouille dans le coin.
Mais ce qu'ils n'imaginent pas, c'est que , en plus du choc de cette mort violente , ils sont les seuls témoins et donc les plus suspects .

Ces jeunes hommes, Gilly, Ziggy, Weird et Mondo, soudés jusqu'à présent par une amitié sans faille vont connaitre des jours d'anéantissement et de doutes puis sont relâchés faute de preuve.
Leur enfer n'est pas pour autant terminé car ils sont poursuivis par les frères de la victime, persuadés de leur culpabilité .

Deuxième partie , 25 ans plus tard, certains dossiers non élucidés sont rouverts avec l'espoir que les nouvelles technologies puissent apporter un éclairage décisif .

Les jeunes gens ont fait leur vie, chacun de leur côté , ne se fréquentant que de loin en loin et la réactivation de l'enquête ravive de sombres souvenirs et les interrogations sur l'innocence de chacun.

Cette seconde époque est plus rythmée, plus angoissante et la tension au fur et à mesure des disparitions suspectes des témoins s'accroit jusqu'au dénouement que je n'ai absolument pas deviné .

Alors là, chapeau !
Commenter  J’apprécie          280
St Andrews, décembre 1978, aux petites heures du matin. Les « Quatre de Kirkcaldy », passablement éméchés, reviennent d'une fête lorsqu'ils font une macabre découverte : Rosie Duff, la barmaid du Lammas Bar, a été sauvagement agressée; elle décède avant que les secours ne puissent arriver. Gilly, Ziggy, Weird et Mondo sont rapidement suspectés, devenant ainsi la cible de la vindicte entre autres des frères Duff qui sont convaincus de leur culpabilité. Vingt-cinq ans plus tard, le meurtrier de Rosie n'a toujours pas été identifié. Les jeunes étudiants, maintenant des hommes mûrs, sont restés marqués par cette expérience traumatique qui a ébranlé leur amitié; l'un d'entre eux aurait-il pu commettre ce crime sordide ? Val McDermid, originaire de Kirkcaldy pour l'anecdote, explore dans ce roman les répercussions dévastatrices que le soupçon peut avoir sur une existence. Relu en vue d'enchaîner avec les autres tomes de la série – Quatre garçons dans la nuit marque l'entrée en scène de Karen Pirie, inspectrice à la brigade des affaires non classées – c'est avec bonheur que j'ai retrouvé la plume de cette auteure, qui excelle à camper tant les époques que les personnages, avec toute l'empathie et la profondeur qui la caractérise.
Commenter  J’apprécie          220
Découverte de cette auteure dans le cadre du challenge solidaire et ce ne fut pas désagréable. "Quatre garçons dans la nuit" ou comment quatre amis vont se retrouver embarqués bien malgré eux dans un cauchemar qui va faire prendre à leurs vies une tournure terrible.
C'est bien le thème principal de ce roman, désigner à la vindicte publique des présumés coupables. L'amitié entre ces garçons y résistera t'elle ?
Un bémol cependant, la solution trouvée en fin par l'un des protagonistes n'est pas vraiment expliquée et m'a semblé peu probable mais que cela ne vous empêche pas de découvrir ce livre à votre tour.
Commenter  J’apprécie          237
Waouh, waouh ! Bluffant ! Captivant ! Stressant ! Impressionnant ! Quel talent mais quel talent !

Ici nous avons Rosie barmaid retrouvée assassinée en 1978. Quatre étudiants vont retrouvé son corps dans la neige. Ils sont forcément soupçonnés, personne apart eux dans les parages. Et leur calvaire va durer longtemps très longtemps...
Car ce roman est en deux parties. Nous retrouvons donc notre bande en 2003.
Le meurtre de Rosie n'est toujours pas résolu.

Nous poursuivons donc l'aventure, est il possible que ce soit un de ses quatres hommes ? Les affaires classées vont donc ce mettre en route !
Une série d'événements plus tragiques les uns que les autres nous met sans cesse le doute !

Jusqu'au dénouement et la bim ! Grande claque j'ai rien vu venir, mes certitudes s'envolent !

Bref un moment fort, un roman noir, un livre qui ne laisse personne indifférent. Secrets, mensonges, trahisons...
Vraiment Val Mcdermid sait mettre nos nerfs dans tout leurs états ! Une plume exceptionnelle ! Je suis bien contente de mettre penchée sur les écrits de cette auteure !
Commenter  J’apprécie          186

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Ça suffit tous les deux ! J'ai honte d'être votre copain. Ça fait presque dix ans que Ziggy s'occupe de nous. Il est notre ami, il a toujours été là quand on avait besoin de lui et jamais il ne nous a laissé tomber. Et s'il préfère les hommes aux femmes ? moi je m'en fous. Ça ne veut pas dire pour autant qu'il ait envie de moi, ou de vous, pas plus que ne n'ai envie de toutes les paires de nichons que je croise dans la rue. Ni que j'aie besoin de regarder derrière moi quand je prends un douche. Bon sang ! il n'a pas changé. Et je continue à l'aimer comme un frère. Je lui confierais ma vie, et ce devrait être pareil pour vous. Et toi qui te dis chrétien. Comment oses-tu juger un ami qui en vaut dix comme toi. Tu ne mérites pas d'avoir un ami comme Ziggy.
Commenter  J’apprécie          60
Dans ses articles, Jackie Donaldson avait eu l’occasion d’évoquer les coups frappés à la porte au petit matin, la bousculade jusqu’à la voiture de police rangée le long du trottoir, le trajet à toute allure à travers les rues désertes et l’attente insupportable dans une pièce exiguë imprégnée de l’odeur de tous les pauvres bougres qui étaient passés par là. Mais il ne lui était jamais venu à l’esprit qu’elle pourrait en faire l’expérience à ses dépens.
Elle avait été tirée du sommeil par le bourdonnement de l’interphone. Il était 3h47, avait-elle noté, avant d’attraper son peignoir et de se diriger vers la porte d’un pas incertain. Lorsque l’inspecteur Darren Heggie s’était annoncé, sa première pensée avait été pour Hélène. Sinon pourquoi serait-il venu à une heure pareille ? Mais elle n’avait pas protesté. Elle savait que ça n’aurait servi à rien.
Heggie avait fait irruption chez elle accompagné d’une femme en civil et de deux agents en uniforme à la traîne, l’air légèrement mal à l’aise. Il n’avait pas perdu de temps en bavardages. « Jacqueline Donaldson, je vous demande de me suivre. Vous êtes soupçonnée de complicité de meurtre. Sans mise en examen, la période de détention provisoire est d’un maximum de six heures. Il vous est possible de communiquer avec un avocat. Tout ce que vous êtes tenue de dire, c’est votre nom et votre adresse. Comprenez-vous la raison de votre garde à vue ? ».
Commenter  J’apprécie          20
C'était probablement aussi vrai que l'histoire inventée par Rosie, mais Janice savait d'expérience que, pour garder intacte l'image de l'être qu'ils ont perdu, les gens se cramponneraient à n'importe quel fétu de paille.
Commenter  J’apprécie          100
Weird s'assit et grommela : " Hé, vous savez où on est ? " Personne ne lui prêtait la moindre attention, mais il continua quand même. " Au cimetière picte. Ces bosses dans la neige, comme des murets, ce sont les pierres qui leur servaient de cerceuils. Bordel, Alex a trouvé un corps dans un cimetière ! " Et il s'esclaffa, son rire résonnant de façon insolite dans l'air nocturne assourdi par la neige.
Commenter  J’apprécie          50
Ziggy était capable de vous surprendre par une remarque, de vous déstabiliser par une question, de vous faire voir un truc sous un jour nouveau parce qu'il avait retourné le monde dans tous les sens comme un Rubik's Cube et qu'il en avait une vision différente.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Val McDermid (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Val McDermid
Val McDermid - 1979
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (515) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Lignes de fuite" de Val McDermid.

Quel est le nom de l'alerte lancée quand un enfant a disparu ?

Hunter Alert
Amber Alert
Jimmy Alert

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Lignes de fuite de Val McDermidCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..