AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges Couton (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070110834
1643 pages
Éditeur : Gallimard (23/11/1984)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Ce volume contient les oeuvres suivantes : Le Menteur - La Suite du Menteur - Avertissements des éditions collectives de 1644 et de 1648 - Rodogune - Théodore vierge et martyre - Lettre de Pierre Corneille à René II de Voyer d'Argenson - À Monsieur de Boisrobert, abbé de Châtillon - Héraclius empereur d'Orient - Discours de réception à l'Académie française (1647) - Les Triomphes de Louis le Juste... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   08 janvier 2015
DONA LÉONOR.
Après tant de malheurs, enfin le ciel propice
S'est résolu, ma fille, à nous faire justice :
Notre Aragon, pour nous presque tout révolté,
Enlève à nos tyrans ce qu'ils nous ont ôté,
Brise les fers honteux de leurs injustes chaînes,
Se remet sous nos lois, et reconnaît ses reines ;
Et par ses députés, qu'aujourd'hui l'on attend,
Rend d'un si long exil le retour éclatant.
Comme nous, la Castille attend cette journée
Qui lui doit de sa reine assurer l'hyménée :
Nous l'allons voir ici faire choix d'un époux.
Que ne puis-je, ma fille, en dire autant de vous !
Nous allons en des lieux sur qui vingt ans d'absence
Nous laissent une faible et douteuse puissance :
Le trouble règne encore où vous devez régner ;
Le peuple vous rappelle, et peut vous dédaigner,
Si vous ne lui portez, au retour de Castille,
Que l'avis d'une mère et le nom d'une fille.
D'un mari valeureux les ordres et le bras
Sauraient bien mieux que nous assurer vos états,
Et par des actions nobles, grandes et belles,
Dissiper les mutins, et dompter les rebelles.
Vous ne pouvez manquer d'amants dignes de vous ;
On aime votre sceptre, on vous aime ; et sur tous,
Du comte Dom Alvar la vertu non commune
Vous aima dans l'exil et durant l'infortune.
Qui vous aima sans sceptre et se fit votre appui,
Quand vous le recouvrez, est bien digne de lui.
DONA ELVIRE.
Ce comte est généreux, et me l'a fait paraître ;
Aussi le ciel pour moi l'a voulu reconnaître,
Puisque les Castillans l'ont mis entre les trois
Dont à leur grande reine ils demandent le choix ;
Et comme ses rivaux lui cèdent en mérite,
Un espoir à présent plus doux le sollicite ;
Il régnera sans nous. Mais, madame, après tout,
Savez-vous à quel choix l'Aragon se résout,
Et quels troubles nouveaux j'y puis faire renaître,
S'il voit que je lui mène un étranger pour maître ?
Montons, de grâce, au trône ; et de là beaucoup mieux
Sur le choix d'un époux nous baisserons les yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Pierre Corneille (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Corneille
"L'art du comédien : Le Menteur de Pierre Corneille" par Madame Simone. Première diffusion le 30/10/1956 sur la Chaîne Nationale. Que faire des « e » muets ? S’ils sont muets, par définition, on ne les prononce pas ! Ou alors…à demi ? Voici une professeure de théâtre sympathique - Madame Simone - qui parle d’un personnage de théâtre sympathique, dont l’imagination est effervescente, qui lui-même est brillant, déconcertant. Il s’agit bien d’une leçon comme toute comédienne, comme tout comédien en rêverait… sans doute…. !
Source : France Culture
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox