AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070120079
176 pages
Éditeur : Gallimard (14/02/2008)
Résumé :
La narratrice, Dominique, travaille avec succès dans une agence de publicité.
Son mari, François, approche comme elle de la soixantaine. Cadre dans un groupe pharmaceutique en cours de restructuration, il est miné par la perspective d'un possible licenciement à quelques années de la retraite. Un message arrive un jour sur la boîte électronique de François, provenant d'un ancien ami de lycée qui tente de renouer le contact grâce au site internet " camarades-de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
sabine59
  02 mai 2019
J'aime beaucoup cet auteur mais j'avoue avoir été déçue par ce livre, nettement moins puissant que " Meurtres pour mémoire" ou " Cannibale", par exemple.
L'histoire est , c'est vrai, intrigante dès le départ. La narratrice, Dominique, qui s'inquiète de l'état dépressif de son mari François ( il redoute un licenciement) , renoue par accident, à son insu pense-t-elle, avec d'anciens copains de classe de celui-ci, via internet.
On apprend, à travers les messages des uns et des autres, comment ils ont vécu les années 60 70 dans la banlieue d'Aubervilliers. Leurs idéaux, leurs déceptions, leurs prises de position car il y a toujours un aspect politique, social dans les romans de l'auteur. Mais bon, ce n'est pas inintéressant, cependant on s'ennuie un peu et on ne voit pas vraiment l'intention exprimée.
Néanmoins, certaines réflexions font tiquer le lecteur: à une époque où l'école n'était pas encore mixte, Dominique semble bien connaître les anciens camarades de son mari... Et il y a ce mystérieux correspondant qui intervient et critique beaucoup les autres...
La fin est surprenante et donne effectivement un éclairage complètement différent à cette histoire. Pourtant, je suis restée frustrée car de nombreuses questions restent sans réponse sur le couple Dominique et François...C'est bien dommage. D'où ma note en demi-teinte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342
torpedo
  24 août 2017
J'ai aimé suivre Didier Daeninckx lors de sa revisite d'Aubervilliers et de la banlieue rouge des années 60s. En fait après avoir lu ce roman une première fois et découvert qui se cache derrière Armhur Tarpin (et surtout compris la chute), je l'ai relu pour mieux analyser le contexte et aussi comprendre comment l'auteur m'avait mené par le bout du nez. Et c'est diablement bien fait ! Qui ne se reconnait pas devant la compulsion maladive de se jeter toute affaire cessante sur sa messagerie électronique ?
Commenter  J’apprécie          130
jg69
  10 avril 2015
L'histoire : la narratrice, Dominique, travaille avec succès dans une agence de publicité. Son mari, François, approche comme elle de la soixantaine. Cadre dans un groupe pharmaceutique en cours de restructuration, il est miné par la perspective d'un possible licenciement à quelques années de la retraite. Un message arrive un jour sur la boîte électronique de François, provenant d'un ancien ami de lycée qui tente de renouer le contact grâce au site internet : camarades-de-classe.com . Dominique répond à l'insu de son mari et sollicite les confidences… Mais la photo de classe autour de laquelle s'organisent ces retrouvailles virtuelles recèle une énigme d'un autre ordre.
Par des allées et venues entre le présent des deux époux et le passé évoqué par les mails envoyés par les anciens élèves de la classe de 3e du collège Gabriel Péri d'Aubervilliers, Daeninckx construit un roman qui oscille entre la chronique d'une génération originaire de la banlieue rouge marquée par la culture communiste et le roman à suspense . Qui se cache sous le pseudonyme de Arthur Tapin ? Pourquoi Dominique usurpe-t-elle l'identité de son mari pour intervenir dans ces échanges électroniques ? Daeninkx ne donnera la clé des énigmes qu'en dernière page .
Par cet ouvrage, l'auteur se place dans la catégorie des auteurs qui se plaisent à ressusciter l'atmosphère des 30 dernières décennies. Nombreuses sont ici les références à la musique des années 70. Grâce aux mails dans lesquels chacun des anciens élèves se raconte, on obtient toute une gamme de parcours professionnels, certains copains ont réussi, d'autres ont perdu pied, se sont établis à l'étranger, ou sont devenus artistes .
Un agréable roman, rédigé dans un style efficace, qui se lit d'une seule traite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
oran
  30 mai 2016
Un roman épistolaire (échange de confidences, d'idées, réactions et résolutions de problèmes différentes selon les individus,) d'un genre nouveau, les e-mails se substituent aux lettres. Il permet de revisiter 40 ans de petite et grande histoire, de réaliser comment le temps pose son empreinte sur les individus, comment chacun vit sa charge du passé
Commenter  J’apprécie          40
andras
  10 août 2016
Grâce à au site web camarades-de-classes.com (un avatar de "copains d'avant") une bande de copains du collège Gabriel-Péri d'Aubervilliers qui avaient fait ensemble une sortie scolaire à Reims en 1964 va se reformer et ils vont mettre en commun les souvenirs qu'ils ont gardés de cette époque, dans cette banlieue rouge comme la chante Renaud, où le Parti Communiste était alors maître des lieux. Un livre un peu "brut de décoffrage" mais pas inintéressant néanmoins.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MorriszappMorriszapp   22 août 2010
Même les cliniques de luxe puent la misère humaine. (p. 145)
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Didier Daeninckx (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Daeninckx
À quelques jours des municipales, le réel d'abord : Didier Daeninckx ouvre son tract Gallimard sur son déménagement : il quitte la Seine-Saint-Denis (93) pour s'installer dans le Val de Marne (94). Porteur de la mémoire de ces espaces, il revient sur les nombreux bénéfices dont ont bénéficié les mairies et les associations communistes à Aubervilliers, et plus généralement dans les banlieues rouges. L'écrivain, pour qui l'écriture reste un lieu de résistance, explore le roman fiction dans trois livres, publiés dans la collection Tracts chez Gallimard intitulé "Municipales : Banlieue naufragée" (2020), "Le roman noir de l'Histoire" (Verdier, 2019) et, paru en mars en folio Gallimard, "Artana ! Artana !". Il est l'invité de la Grande table aujourd'hui.
La Grande table Culture d'Olivia Gesbert – émission du 11 mars 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤21De l'¤££¤11Facebook6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La mort n'oublie personne

En quelle année se passe l’histoire ?

1963
1953
1958

9 questions
97 lecteurs ont répondu
Thème : La mort n'oublie personne de Didier DaeninckxCréer un quiz sur ce livre

.. ..