AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756038733
Éditeur : Delcourt (03/01/2013)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 287 notes)
Résumé :
Oublier le passage de la petite souris, traumatiser sa fille avec
une terrifiante histoire d’arbre qui pousse dans l’estomac, dénicher des conseils peu avisés pour encourager fiston à taper plus fort sur le punching bag…

Guy Delisle, un mauvais père ? Non, un auteur de bande dessinée qui sait puiser l’imagination là où elle se trouve, avec un sens aigu de l’observation et une bonne dose d’autodérision.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  08 juillet 2014
Le Guide du Mauvais Père est l'archétype du livre idéal pour les toilettes. Vite lu, pas trop de portée philosophique, tout public, parfois drôle, possibilité de lire en pilote automatique quand le reste du corps est occupé à autre chose...
N'y voyez pas une quelconque raillerie. Il en faut des comme ça pour les toilettes. Je ne pense d'ailleurs pas que son auteur y voie le summum de son oeuvre mais plutôt un petit exercice sympa qui vous occupera une vingtaine de minutes. (Donc lu en une séance de constipation ou en une semaine si vous avez attrapé la tourista en voyage.)
C'est une suite de petite situations de la vie, tant soit peu comiques ou décalées présentant un père avec ses deux enfants en bas âge (disons entre la maternelle et le début de l'école primaire) et dont on peut dire sans peur qu'il n'est pas hyper impliqué dans l'univers ou les interrogations existentielles de ses deux bambins.
C'est loin d'être aussi intéressant que Pyongyang ou les Chroniques Birmanes, ça ne casse pas des briques mais ça se laisse feuilleter sans déplaisir. Je vous le répète : idéal pour les toilettes. Mais ceci n'est que mon avis, avis de chiottes, qui plus est, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          705
marina53
  27 juin 2015
Une dent au creux de la main, son gamin est tout content dès lors que Guy, son papa, lui a dit qu'il aura une pièce en échange, à condition de la mettre sous l'oreiller. Mais, voilà, le soir venu venu, affalé devant la télé, il n'y pense plus...
La petite Alice avale malencontreusement un noyau d'abricot. Comment lui expliquer, en "flippant" les dessins, ce qu'il risque de lui arriver?
Comment donner l'envie à son gamin de donner des coups dans un "punching-bag"?
Pourquoi donc Alice pleure-t-elle devant le sapin de Noël, tous un tas de cadeaux déballés à ses pieds? Ou comment bien la terrifier avant de s'endormir avec une histoire de singe?
Une tronçonneuse qui fuit, l'huile de moteur qui ressemble, à s'y méprendre à du sang et un gamin assez peureux... Ouh, la mauvaise blague qui, Guy en est certain, fera rire encore dans 10 ans...
Guy Delisle, dans ces 14 historiettes, se met en scène avec ses deux enfants. Sur un ton complice, joueur , irresponsable parfois ou taquin, s'amuse avec eux (ou d'eux?). Ceci n'est pas à proprement parler un guide, ce serait plutôt un anti-guide. A-t-on déjà vu un papa qui ne partage pas ses céréales qu'il a rapportées du Canada ou qui va boire un café gentiment en terrasse alors qu'il avait promis à sa fille de la regarder nager? Ben, il faut croire que oui! Guy Delisle en fait partie! Jamais méchant mais avec une bonne dose d'autodérision, ce petit guide se veut avant tout cocasse, décalé et drôle. Malgré ses 190 pages, qui plus est avec un dessin en noir et blanc d'une grande simplicité mais efficace, il se dévore très vite.
Le guide du mauvais père... exemple à suivre?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Laurence64
  25 février 2013
Grâce à Guy Delisle, je suis devenue la lectrice qui lit plus vite que ses yeux! 20 minutes pour 190 pages! Soit 9 pages et demi à la minute! Oui oui! oui!
Je vais enfin pouvoir me remettre à Nietzsche, Kant, reprendre mes essais en souffrance. Rien ne m'arrêtera plus. Béate, je suis.
D'accord, le format de la bande dessinée ne frôle pas le A3. Evidemment, les dessins ne s'entassent pas comme des hiéroglyphes sur un papyrus lavé trois fois à 90°, bouilli puis confié aux bons soins d'une tribu réductrice de têtes. Les textes restent succincts. Mais quand même! Ma performance me réjouit presque autant que les petites histoires de ce père dessinateur de bande dessinée s'acharnant aimablement à créer quelques traumatismes enfantins chez sa progéniture (qui lui en saura gré quand, au bout d'une dizaine d'années, les cauchemars s'estomperont). Les souvenirs n'en seront que plus drôles. Bon, c'est la théorie de Guy Delisle mais elle a le mérite d'exister. Essayez de glisser une quelconque théorie dans une toute petite bande dessinée humoristique!
Entre auto-massacre à la tronçonneuse, Jack et l'abricotier géant intestinal, un singe défenestrateur d'enfant (par maladresse, brave bête), le papa multiplie les histoires à ne plus s'endormir. Quitte à accuser la petite souris pour ses inconséquences paternelles. Gentiment égoïste, tour à tour moqueur ou indifférent, le dessinateur épingle nos bourdes parentales en se faisant éléphant dans le magasin de porcelaine de la psychologie enfantine. Derrière chaque sourire qu'il nous arrache parce que, comme dirait l'autre, trop c'est trop, existent nos erreurs, plus ou moins grosses voire grossières, d'adultes ne pouvant tenir leur rôle de parents en continu.
Le guide du mauvais père a l'insigne mérite de nous déculpabiliser pour l'énervement injuste envers le petit dernier, la moquerie idiote envers la cadette, la blague stupide qui a effrayé l'aîné. On a trouvé pire que nous!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
Ode
  24 décembre 2012
Merci à Babelio et aux éditions Delcourt pour cet amusant recueil reçu dans le cadre de l'opération Masse critique de décembre. Il suffit de vingt minutes, pas plus, pour croquer les 190 petites pages de cette BD en format poche, au graphisme en noir et blanc simple et efficace, surtout les bouilles des enfants. Vingt minutes de sourire, de rire, à se dire que finalement, il y a bien plus nul que soi comme parent !
Car le papa du livre - que l'on pourrait facilement identifier à l'auteur, Guy Delisle, puisqu'il est lui aussi d'origine québécoise et exerce le métier de dessinateur - accumule sans complexe les gaffes vis-à-vis de son fils et de sa fille. Entre la petite souris qui oublie deux nuits de suite la dent de son aîné, et l'histoire horrible sortie d'un fait divers racontée à la cadette au moment du coucher, le père en question n'en ressort pas grandi. La plupart du temps, absorbé par son travail ou par ses propres jeux, il oublie qu'il s'adresse à des enfants et leur parle comme à des adultes, ce qui engendre de grandioses quiproquos, ou bien un délire critique sur un dessin offert par sa fillette.
Bref, ce papa-là n'est pas méchant pour deux sous, mais simplement distrait, égoïste, pas gêné par la mauvaise foi, ni avare de mauvais conseils, gros mots, et blagues douteuses. Mais c'est drôle et tellement... plausible qu'on en redemande.
Léger, savoureux et décalé, surtout en période de Noël !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
trust_me
  05 janvier 2013
- Papa ! C'est quoi la pénétration ?
- La pénétration c'est quand le monsieur est sexuellement excité et que son pénis devient tout dur. Ça s'appelle une érection. Ensuite le monsieur fait entrer son pénis dans le vagin de la madame. C'est ça qu'on appelle la pénétration.
- Mais moi je parlais dans Zelda...

On a tous connu ces grands moments de solitude avec nos enfants. Guy Delisle déroule ainsi quelques anecdotes sur la façon dont il vit sa paternité. Un mauvais père ? En aucun cas. Juste un papa maladroit, gaffeur et pas toujours très attentif à sa progéniture. Un père normal, quoi. Je me suis retrouvé dans certaines situations. Oublier de faire passer la souris et voir le petit bout tout penaud le lendemain matin sa dent à la main ça nous est arrivé il y a peu. Pareil quand il emmène sa fille à la piscine, promet qu'il va la regarder et file à la cafète boire un coup pour revenir deux minutes avant la fin du cours, j'ai fait ça aussi. Et ces discussions sur Pâques, du genre, "comment c'est possible qu'un lapin géant saute par-dessus la clôture avec son panier rempli d'oeufs en chocolat" et nous qui tentons juste de noyer le poisson en constatant que ce bambin, malgré son âge, il cogite déjà drôlement et qu'il va être de plus en plus en plus difficile de le rouler dans la farine. Après il y a des choses plus spécifiques à la vie du dessinateur, comme quand sa fille lui amène un dessin fait pour lui et qu'il analyse la chose avec l'oeil du pro : « J'te le dis franco, c'est pas avec ça que tu risques de ramener un Fauve d'or à la maison. »
Il n'y a que le titre que je trouve franchement mauvais (c'est du marketing diront les pros du commerce). C'est tout sauf un guide et ce n'est en aucun cas le portrait d'un mauvais père. Où alors nous le sommes tous. Bref, une bonne BD d'humour. Ça se lit peut-être un peu vite mais c'est vraiment drôle, n'est-ce pas là le principal ?

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330

critiques presse (10)
Bedeo   07 juin 2018
Facile à prendre, difficile à lâcher, Le Guide du mauvais père est une perle de cette nouvelle vague de BD, pleine d’esprit et d’humour, de chair et de vécu, qui au-delà de la parentalité heureuse, montre un auteur passionné et intéressant.

Lire la critique sur le site : Bedeo
Bedeo   03 février 2015
A défaut de rire à gorge déployée, on sourit souvent face aux maladresses et aux poussées de gamineries sans conséquences de ce père qui ressemble somme toute à beaucoup d’autres.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   22 janvier 2014
Pour la deuxième fois dans la collection Shampooing, Guy Delisle met en scène un papa criant de vérité (ça ne fait pas de bruit), voire de sincérité, et qui, lui, ne se prend pas la tête.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDSphere   22 février 2013
(...) Oublier la petite souris, traumatiser son fils avec une tronçonneuse, cacher les céréales pour les siffler en douce, critiquer le dessin de sa fille et la comparer à un “punching bag” dans les yeux de son frère. (...)
Lire la critique sur le site : BDSphere
LaPresse   11 février 2013
Rien dans ce recueil ne tient du mode d'emploi, même malicieux. Il s'agit d'un recueil d'anecdotes parentales politiquement incorrectes. [...] Le bédéiste le dit sans le dire: son Guide du mauvais père, c'est aussi un ouvrage qui s'inscrit joyeusement contre les ouvrages de spécialistes des petits.
Lire la critique sur le site : LaPresse
BDSelection   21 janvier 2013
Comme dans ses ouvrages précédents, on perçoit ici le sens de l'observation de Guy Delisle et on apprécie grandement sa manière de rapporter les choses l'air de rien, avec légèreté mais avec une justesse assez rare.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BoDoi   17 janvier 2013
Ce volume est un petit plaisir qui déculpabilisera beaucoup de parents en même temps qu’il les incitera à faire montre d’imagination face à leurs bambins. Ni plus, ni moins. Mais c’est déjà pas mal.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   16 janvier 2013
Alors oui, c'est souvent drôle, comme l'humour noir et ironique peut l'être car tout est évidemment à prendre au second degrés. Néanmoins, on rit jaune parfois, surtout dans ces détails ou se reflète vaguement cette image du parent qu'il ne faut pas être...
Lire la critique sur le site : Sceneario
Actualitte   14 janvier 2013
On ne sait plus trop si la scène décrite est réelle ou juste exagérée... et c'est bien ce qui est intéressant en l'occurrence. Il n'y a pas de violence physique, juste un père légèrement neuneu qui abuse de son autorité sur ses gamins innocents et un peu désemparés.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDGest   09 janvier 2013
Une lecture simple et agréable, à offrir aux parents et à tous ceux qui côtoient des enfants, ou tout simplement à ceux qui ont envie de sourire devant une bande dessinée tendre et amusante.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   27 juin 2015
[Guy à sa fille:]
Oh, qu'est-ce que c'est ?... Tu m'apportes un dessin ? C'est merveilleux !
C'est très joli, ma chérie. Tu es une véritable artiste, tu sais. Si ça se trouve, un jour tu feras des bandes dessinées comme ton papa. Alors... toi aussi, tu aimerais raconter des petites histoires ? Mais tu sais, pour faire de la bande dessinée il faut travailler fort. C'est pas si facile qu'on croit. D'abord, il faut utiliser du bon matériel. Utilise une feuille neuve la prochaine fois, au lieu d'un vieux brouillon. On voit au travers, c'est pas top.
C'est quoi que tu utilises comme plume ? Ça bave de partout.
Il y aussi quelques notions de cadrage à connaître. Parce que là, c'est pas pour dire, mais tu t'es pas foulée des masses. Y'a tout un côté de l'image qui penche à droite. J'te jure, ça saute aux yeux, même pour un bleu...
Et là, mmmm... c'est pas pour critiquer, mais il va falloir travailler ton dessin un peu. Faut bosser sérieusement, sinon ça vaut pas la peine de courir après les éditeurs !
C'est comme pour la pers'.. on t'a jamais dit que plus c'est loin, plus c'est petit ? Là, c'est du grand n'importe quoi. On comprend rien. Y me semble que c'est pas bien sorcier à piger comme concept !
J'te dis franco, c'est pas avec ça que tu risques de ramener un Fauve d'or à la maison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
OdeOde   26 décembre 2012
[Les céréales]
– Mmm... trop bon !
– C'est quoi les céréales que tu manges, Papa ?
– C'est des "Shredded wheat", j'en ai ramené une boîte lors de mon passage au Canada.
– J'en veux !
– Tu sais... j'en ai ramené qu'UNE seule boîte !
– J'en veux !
– Mais c'est rempli de fibres et de blé entier... C'est que des bonnes choses pour la santé ! Ça va pas te plaire, c'est certain. Regarde, il reste encore plein de Chocapic ! C'est bourré de sucre et de colorant, c'est bon ça ! Je t'en sers ?
– Non, je veux des céréales du Canada !
– Mais je te promets que ça va pas te plaire... Regarde, je t'en mets juste un peu pour goûter et tu vas me dire à quel point tu trouves ça dégueulasse. Une... deux... trois... Alors ?
– C'est bon ! J'en veux un grand bol plein !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
Nastasia-BNastasia-B   08 juillet 2014
LE PÈRE : Alors, la petite souris est passée cette nuit pour mettre une pièce sous ton oreiller ?
LE FILS : Oui, mais... C'est quand même curieux, je trouve, cette histoire de souris... Par où elle passe ? Il y a un trou quel part dans la maison ? Et comment elle fait pour savoir qu'il y a une dent sous mon oreiller ? Elle a un odorat hyper-développé pour les dents ? [...] Et comment elle arrive à grimper dans mon lit avec une pièce de monnaie dans les pattes ?
LE PÈRE : Bon, alors ? [...] Combien elle t'a filé, la petite souris ?
LE FILS : Bah ! Pas grand-chose... 2 euros.
LE PÈRE : Comment, pas grand-chose !? 2 euros, c'est la plus grosse pièce qu'on peut trouver ! [...] Tiens, ça, c'est 2 euros. Y'a pas plus gros. Et ça, c'est la plus petite. Un centime ! Tiens, la prochaine fois je te mettrai ça au lieu d'une pièce de 2 euros !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
OdeOde   24 décembre 2012
[La dent]
– Dis Papa, ça serait pas vous, les parents, qui mettez un sou quand on dort ?
– Enfin, voyons... Est-ce que tu crois que si c'était nous, les parents, qui venions mettre une pièce sous ton oreiller, on aurait oublié DEUX nuits de suite de le faire ?
Commenter  J’apprécie          400
trust_metrust_me   05 janvier 2013
- Papa ! C'est quoi la pénétration ?
- La pénétration c'est quand le monsieur est sexuellement excité et que son pénis devient tout dur. Ça s'appelle une érection. Ensuite le monsieur fait entrer son pénis dans le vagin de la madame. C'est ça qu'on appelle la pénétration.
- Mais moi je parlais dans Zelda...
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Guy Delisle (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Delisle
L'auteur Guy Delisle s'inspire, pour sa bd "S'enfuir, récit d'un otage", du récit claustrophobique d'un coopérant français enlevé par des rebelles tchétchènes lors d'une mission pour Médecins sans frontières en 1997.
autres livres classés : paternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Guy Delisle, vous connaissez ?

De quel nationalité est Guy Delisle ?

Suisse
Canadienne
Française
Belge

7 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Guy DelisleCréer un quiz sur ce livre
. .