AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782710367918
352 pages
Éditeur : La Table ronde (21/04/2011)
4/5   9 notes
Résumé :
Si l'auteur s'adresse ici à de belles amies, c'est, dit-il, qu'on n'écrit pas aux femmes sur le même ton : "On est tenté de leur faire des confidences, de se montrer sous un jour brillant, favorable." Il prend par la suite le parti de s'adresser à lui-même, notant au jour le jour ce qu'il voit au-dehors, quand sa fenêtre s'ouvre sur la plage de Nazaré, le lac de Lugano, le jardin de la villa Serbelloni, la nuit d'Athènes ou la douce mer Egée. D'entre ces images prés... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lecassin
  14 février 2012
"Tout l'amour du monde"... D'Italie, du Brésil, du Maroc, de Paris, du Portugal, d'Italie, encore... Michel Déon n'a pas son pareil pour brosser un portrait, suggérer une ambiance, décrire un paysage ; dans un style élégant et gracieux. Un beau livre flâneur, amer et plein de charme et qui ne doit rien à Stendhal et Giono quand il s'agit de l'Italie.
Commenter  J’apprécie          80
ThierryA
  27 décembre 2017
Dans ce roman, à travers des lettres écrites de différents endroits de la planète et adressées à des amies, le narrateur Michel Déon fait part de ses états d'âme sur la vie, l'amour, la société, la politique... C'est un récit plutôt introspectif.
On y lit notamment les rapports complexes et étranges qu'il peut y avoir entre les hommes et les femmes, les femmes justement, si complexes et d'un comportent léger, ces femmes incontrôlables et dont on ne sait pas se passer. En conséquence on y lit aussi la difficulté et la souffrance d'aimer, la jalousie, l'indifférence...
Ce roman fait aussi référence à un roman antérieur ("Je ne veux jamais l'oublier") : en effet, l'auteur cite explicitement ce roman, mais aussi et surtout, il y parle d'Olivia et de Vanda, qui ont étaient respectivement le grand amour et la maitresse de Patrice le héros dans ce précédent roman : on y comprend donc que Patrice était en fait Michel Déon ? Trop génial !
Pour couronner le tout, le récit est romanesque voire même poétique et comme d'habitude l'écriture et le style sont magnifiques, c'est la classe, de la vraie littérature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Groucho
  06 février 2017
Très bon ouvrage de Michel Déon, où il nous livre ses récits de voyages, ceux d'un dilettante. Son style alerte, n'est pas sans rappelé celui de Jean d'Ormersson. Très agréable et plaisant à lire. Une découverte pour moi, bien que l'auteur, académicien, vienne de décéder il y a peu.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeFigaro   12 août 2011
Avant le succès d'Un taxi mauve et l'Académie française, l'écrivain a beaucoup voyagé. Ses carnets réédités révèlent un dilettante en route vers le bonheur et la beauté.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ThierryAThierryA   27 décembre 2017
- Tu m'aimes ?
Il faut en revenir à cette éternelle question que les femmes ont le génie de poser aux moments indicibles. On leur pardonnera par facilité, par faiblesse, parce qu'il n'a rien été inventé encore qui remplace l'amour, et, mieux encore que l'amour, l'idée que nous nous en faisons, et mieux encore que cette idée le besoin que nous en éprouvons. Vaille que vaille, il nous faut en parler, en écrire, l'entendre chanter, le voir pleurer, le découvrir rayonnant sur des visages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin   14 février 2012
Positano, le 15 août. Franchie cette date, l'été bascule, décline, rétrécit ses jours, reprend ce qu'il nous avait donné de vie. Il faudrait ne pas se laisser entamer par ce jeu cruel. Mais comment le refuser ? Déjà le ciel accuse une certaine fatigue et se couperose au crépuscule. La fleur blanche du cactus s'ouvre plus tôt chaque soir et glisse son parfum sucré dans les ruelles. Le jasmin que la chaleur endormait déplie ses cinq pétales blancs et embaume le chemin qui monte chez Marisa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   22 janvier 2017
Mieux vaut interposer entre les femmes et soi une distance respectueuse, idéale. Cela dit, il serait vain de jouer les fiers-à-bras. Puisqu'il est impossible de se passer d'elles, autant les aimer (ce qui est plus généreux que de les épouser), le leur dire (ce qui est une autre affaire que de les dominer) et ne pas lésiner sur les qualités qu'on leur prête (ce qui facilite les rapports humains).
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   06 février 2017
Il y a longtemps en revanche que les Français n'aiment plus la France, confondant - peut-être abusivement - les régimes politiques qui l'ont démantelée et ridiculisée avec l'âme d'une nation. On ne connaît pas d'exemple de pays qui soit plus la proie de coquins et d'imbéciles solennels que la France. A vivre sous leur coupe, il est fatal qu'un peuple verse dans la méfiance.
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   06 février 2017
Chardonne estime avoir gêné peu de monde dans sa vie, ce qui lui a permis de passer entre les balles. La Libération ne l'a pourtant qu'à demi épargné : trois mois de prison, deux ans sans remettre les pieds chez lui à La Frette. Il est sans rancune. La haine, la bêtise n'offensent pas. Elles peuvent même faire du bien. Sans elles, nous nous endormirions.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michel Déon (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Déon
Des messages portés par les nuages : lettres à des amis Jean d'Ormesson Jean-Luc Barré, Martin Veber Éditions Bouquins
Recueil de lettres reflétant la grande diversité des correspondants de l'écrivain français : Marguerite Duras, Michel Déon, Raymond Aron, Jacques de Lacretelle, Jean-François Brisson, Roger Callois, Jeanne Hersch, Claude Lévi-Strauss, Simone Veil, Michel Debré, entre autres. Un dévoilement des jugements littéraires de l'auteur, de ses admirations, de son intimité et de son engagement d'écrivain. ©Electre 2021
https://www.laprocure.com/messages-portes-nuages-lettres-amis-jean-ormesson/9782221250051.html
+ Lire la suite
autres livres classés : Rio de Janeiro (Brésil)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
504 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre