AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Laura Guéry (Illustrateur)Julie Wendling (Illustrateur)Marie-Claire Dumas (Préfacier, etc.)
EAN : 9782700029468
176 pages
Gründ (19/10/2010)
4.23/5   50 notes
Résumé :
Ouvrage récompensé pour ses illustrations de la Mention prix BolognaRagazzi 1972, à la Foire du livre de jeunesse de Bologne.

La fourmi de dix-huit mètres... Le pélican de Jonathan... Vous connaissez ? Ces merveilleuses Chantefables et Chantefleurs sont dans toutes les bouches dès l'école maternelle. Petits et grands disent et chantent, sur n'importe quel air, des vers de Robert Desnos sans le savoir, s'amusant de la musique des mots et de la poésie... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  12 octobre 2017
L'album de Pierre Desnos ne pouvait pas rester dans son coin et c'est quand ma petite-fille m'a demandé de lui sortir un beau livre de poèmes que je suis allée le rechercher dans ma bibliothèque.
Depuis, il est déposé sur une table dans le coin à lire et il a beaucoup de succès: d'abord pour les poèmes de Robert Desnos dont tout le monde a au moins un souvenir dans sa tête et ensuite pour les illustrations de Laura Guéry et Julie Wendling qui sont plus que magnifiques, joyeuses, colorées, artistiques, tout à fait en accord avec les thèmes abordés dans les poèmes de l'album.
La première partie porte le nom de "Chantefables", un titre emprunté à un roman médiéval "Aucassin et Nicolette", et chaque poème présente un animal.
La deuxième partie porte un titre inventé par l'auteur "Chantefleurs" , on a deviné le thème.
Dans"Chantefables", on reconnaît des poèmes animaliers étudiés en classe ou lus pendant l'enfance comme "Le pélican" de Jonathan..., "Le coucou"et d'autres. Des mots joyeux, musicaux écrits par Robert Desnos pendant la deuxième guerre mondiale pour égayer le quotidien des enfants de ses amis et des enfants en général.
Tout ceci, je ne le suce pas de mon pouce. C'est Marie-Claire Dumas qui l'écrit dans la présentation.
Suit une table des matières très bien présentée.
A la fin, cette même dame nous dresse une biographie complète et très claire de Robert Desnos, un monsieur bien attachant né en 1900 et mort en 1945 après avoir séjourné dans un camp de concentration.
J'en saurai plus sur l'homme "Robert Desnos " dans le livre de Gaëlle Nohant paru à la rentrée "Légende d'un dormeur éveillé."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          449
michfred
  27 mai 2015
Le vieil enfant qui sommeille en moi adore toujours ce livre! J'ai récité le Pélican de Jonathan dès que j'ai pu choisir mes poèmes à dire!
Quel humour, quelle insolence! Quelle incroyable fantaisie! Tout dans ce livre est une merveille: la présentation, les illustrations, le choix des textes..
A offrir à tous les petits enfants pour qu'ils découvrent que la poésie est vivante, amusante, familière et amicale..
Commenter  J’apprécie          210
Hindy
  18 décembre 2010
Magnifique initiation pour faire aimer la poésie aux enfants.
Commenter  J’apprécie          140
lulu8723
  09 mai 2021
Robert DESNOS. Chantefables et Chantefleurs.

Je possède ce superbe ouvrage depuis plus de dix ans. Et c'est avec beaucoup de plaisir et de respect pour cet auteur que je le compulse à loisirs. Je lis et relis ces merveilleux textes poétiques. Déjà la lecture de la table des matières est un catalogue de fleurs et d'animaux communs ou exotiques auxquels se mêlent des insectes comme la coccinelle. Parmi toutes ces fleurs, je ne sais laquelle choisir. Oui, le choix est cornélien. Et Robert DESNOs nous plonge dans un véritable herbier, assorti d'une ménagerie.
Je me souviens avoir appris quelques poésies de cet auteur, disparu tragiquement dans les camps de la mort en 1945. Et encore aujourd'hui, de nombreux écoliers de maternelle récite "La sauterelle". Je vais vous trancrire le texte de "La fourmi" qui illustre les wagons dans lesquels notre poète a été acheminé au camp de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie où il trouvera la mort, à 45 ans. Un très grand poète.
Cet album est illustré de façon magistrale par Zdenka KREJCOVA. Les dessins sont exquix les coloris vifs et une très belle mise en page. Je recommande ce fascicule pour petits et grands. jJe le prends régulièrement, je lis, relis, à voix haute ces textes. je me permets de vous inviter à lire la biographie de ce poète surréaliste de Gaëlle NOHANT: "Légende d'un dormeur éveillé", que j'ai adoré. bonne lecture. (09/05/2021)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Annette55
  08 décembre 2013
MerveilleuxRobert Desnos .il initie les enfants à la belle poésie et aide les adultes comme moi à les enchanter!!!je suis contente de le trouver chez mes amis babeliotes!!!!
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   07 décembre 2013
La girafe et la girouette,
Vent du sud et vent de l’est,
Tendent leur cou vers l’alouette,
Vent du nord et vent de l’ouest.

Toutes deux vivent près du ciel,
Vent du sud et vent de l’est,
À la hauteur des hirondelles,
Vent du nord et vent de l’ouest.

Et l’hirondelle pirouette,
Vent du sud et vent de l’est,
En été sur les girouettes,
Vent du nord et vent de l’ouest.

L’hirondelle, fait, des paraphes,
Vent du sud et vent de l’est,
Tout l’hiver autour des girafes,
Vent du nord et vent de l’ouest.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
OrpheaOrphea   18 juillet 2012
Les hiboux

Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les tenant sur les genoux.
Leurs yeux d’or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux !
Votre histoire se passait où ?
Chez les Zoulous ? Les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
A Moscou ? Ou à Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?
Hou ! Hou !
Pas du tout, c’était chez les fous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
marina53marina53   06 novembre 2014
Le zèbre, cheval des ténèbres,
Lève le pied, ferme les yeux
Et fait résonner ses vertèbres
En hennissant d’un air joyeux.

Au clair soleil de Barbarie,
Il sort alors de l’écurie
Et va brouter dans la prairie
Les herbes de sorcellerie.

Mais la prison sur son pelage,
A laissé l’ombre du grillage.
Commenter  J’apprécie          372
marina53marina53   07 septembre 2014
Sur les bords du Mississipi
Un alligator se tapit.
Il vit passer un négrillon
Et lui dit : "Bonjour, mon garçon."
Mais le nègre lui dit : "Bonsoir,
La nuit tombe, il va faire noir,
Je suis petit et j’aurais tort
De parler à l’alligator."
Sur les bords du Mississipi
L’alligator a du dépit,
Car il voulait au réveillon
Manger le tendre négrillon.
Commenter  J’apprécie          290
marina53marina53   27 septembre 2014
Est-ce que le temps est beau?
Se demandait l'escargot
Car, pour moi, s'il faisait beau
C'est qu'il ferait vilain temps.
J'aime qu'il tombe de l'eau,
Voilà mon tempérament.

Combien de gens, et sans coquille,
N'aiment pas que le soleil brille.
Il est caché? Il reviendra!
L'escargot? On le mangera.
Commenter  J’apprécie          320

Videos de Robert Desnos (73) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Desnos
L'histoire commence et s'achève au cimetière du Montparnasse, sur la tombe du poète et résistant Robert Desnos, arrêté par la Gestapo un matin de Mardi gras. Interrogé rue des Saussaies, enfermé à Fresnes puis transféré au camp de Compiègne, celui que son ami André Breton surnommait le «prophète » du surréalisme, celui qui sidérait ses compagnons par ses facultés oraculaires dans les « Grands Sommeils », celui qui a donné souffle à Rrose Sélavy et au Corsaire Sanglot, prend le chemin de l'Allemagne nazie, où il sera déporté de camp en camp jusqu'à Terezín. À cette histoire se mêle celle d'un amour entre un homme et une femme de notre époque. Un amour passion qui se noue – et se dénoue – autour de l'auteur de "Corps et Biens". Un amour foudroyant dont le souvenir le hante encore. Pour s'en libérer, le narrateur devra parcourir en pensée le Chemin de croix de son poète fétiche.
Yann Verdo est journaliste au quotidien "Les Échos". Il a publié, en 2018, aux éditions Odile Jacob, un essai scientifique, "Le Violon d'Einstein", et un très beau roman remarqué aux éditions du Rocher en 2019 : "Noone"
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Robert Desnos

Où travaille Lucien Desnos, le père de Robert Desnos?

A la FNAC
Dans un lycée
Aux Halles
Au Bouillon Chartier

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Robert DesnosCréer un quiz sur ce livre