AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782847896008
48 pages
Éditeur : Delcourt (17/11/2004)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Meresankh et Khaemouaset poursuivent leur enquête sur la série de meurtres survenus au Harem royal de Pi-Ramsès. Ils apprennent que le meurtrier aurait deux complices: issus de la même fratrie, ils essayeraient de supprimer la responsable de la mort de leur père, survenue il y a dix ans... Une course contre la montre commence pour tenter de sauver la prochaine victime.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  28 février 2020
Dans ce tome 4 intitulé "Nakhtamon ou la Colère de Sekhmet" et paru en 2004, Isabelle Dethan suit plus que jamais la voie du classicisme : je suis presque sûr d'avoir lu son histoire de vengeance décalée dans le temps dans un polar vintage, et peut-être bien dans un récit d'Agatha Christie
D'un côté nous avons en quête de justice les patriciens Kha, Mery et Hopi le fils de Kha (l'adolescent essayant de jouer le rôle de médiateur entre les deux adultes), d'un autre côté nous avons en quête de vengeance les enfants du plébéien Pashed, à savoir Nakhtamon, Bakmin et Temet qui ont assisté il y a 10 ans à un accident qui a dégénéré en assassinat. Oeil pour oeil, dent pour dent ? (que je déteste cette maxime de la bible) Les victimes devenues bourreaux sont devenues prêtes à tout et au reste pour assouvir leur vengeance, mais comme le dit le proverbe celui qui recherche la vengeance doit se préparer à creuser deux tombes : celle de sa cible et la sienne…
Le trio d'assassins a fini son oeuvre à Pi-Ramsès, et on quitte la capitale pour rejoindre le 20e nome de Haute- Égypte. Nous suivons désormais une course contre la montre entre les justiciers qui ont reconstitué le puzzle et les vengeurs qui doivent éliminer leur dernière cible. Et ladite dernière cible qui se torture l'esprit depuis 10 ans est-elle un bourreau ou une victime ? Où est la morale dans toute cette violence se demandent Mery, puis Hory, et enfin Kha... (ah je suis sûr d'avoir déjà lu dans "Le Crime de l'Orient Express" d'Agatha Christie !)
Bref, entre polar classique et tragédie antique, encore un album réussi… Et contre une faveur pour tenter de rééquilibrer les plateaux de la balance de la justice, Meresankh redevient l'assistante du Prince de Khaemouaset… Putain ça ferai une super série historique pour la télé et le ciné, mais comme chacun le sait en France on a de l'argent et du talent mais les gens qui ont de l'argent ont trop de préjugés pour financer ceux ont des idées car leur idéal c'est la rente et non l'entreprise !
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Musardise
  15 mars 2016
Force est de constater qu'Isabelle Dethan n'a pas su exploiter son matériau avec ce tome 4. À la fin du tome 3, le lecteur avait découvert l'identité d'une des coupables et compris que la série de meurtres commis au harem était le fruit d'une vengeance, liée au passé des victimes. Donc, ils nous restait peu à apprendre et l'intérêt ne pouvait consister en la découverte d'une vérité déjà aux trois-quarts dévoilée. Tout allait donc tenir au savoir-faire d'Isabelle Dethan en matière de suspens.
Bon, ben voilà, c'est raté, et bien raté. Peut-être qu'elle aurait dû réviser son Hitchcock avant de mettre en pages la seconde partie de son intrigue. Parce que, pour ce qui est de tenir en haleine le lecteur, c'est pas ça, hein. Pour soutenir notre intérêt, la narration, le cadrage, la mise en pages, le découpage auraient dû être tirés au cordeau. Rien de tel ici, tout est dans l'approximation. Ça manque de rythme, de naturel ; les dialogues sont mauvais, tellement artificiels qu'on entendrait presque les personnages réciter leur texte comme de mauvais acteurs. L'auteure a choisi de tout miser sur une longue scène d'action, mal maîtrisée, ennuyeuse, qui se traîne, suivie d'une flopée de révélations laborieuses. Même la colorisation et le dessin, pourtant les deux points forts de Dethan, pâtissent d'un léger mais visible laisser-aller. Quant au personnage de Nakhtamon, assassin arborant, forcément, une tête de brute (ce qui est criant sur la couverture), c'est d'une subtilité...
La fin du tome 3 était très réussie - avec notamment deux répliques finales qui glaçaient le coeur -, celle-ci n'est pas mauvaise, au contraire. Mais deux planches finales ne font pas un album . Il a manqué ici à Isabelle Dethan l'essentiel : savoir raconter une histoire en textes et en images.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          145
tchouk-tchouk-nougat
  07 février 2017
Quatre femmes du harem royal sont mortes, tuées pour une vengeance, parodie de justice. Mery et Kha enquête pour découvrir les criminels et pour cela tentent de remonter à ce drame ancien qui est la cause de tout.
Suite et fin de l'enquête du harem royal. Nous allons faire connaissance avec les meurtriers et de ce qui a motivé leur vengeance.
Nous faisons également connaissance avec Hori, le fils du prince Kha, qui aura toute son importance dans le diptyque suivant.
Il y a pas mal d'action dans ce tome, on ne s'ennuie pas. Comme attendu, tout de même, les meurtriers ne sont pas si affreux que ça. On a de la compassion pour eux.
Commenter  J’apprécie          131
Vexiana
  04 mars 2017
Ce tome clôture l'enquête commencée dans le tome précédent et, à nouveau, si le premier opus était prometteur, la suite est décevante. Il me semble que Isabelle Dethan a du mal à gérer son histoire et à rythmer la narration. Tout était résolu dès la première moitié du tome et la fin semble se tirer indéfiniment dans une scène qui n'a pas vraiment d'intérêt.
C'est vraiment dommage, autant les personnages étaient finement observés dans la première partie de cette aventure autant nous sommes ici plongé dans des clichés un peu rébarbatifs.
Tout n'est quand même pas mauvais! Je suis impatiente d'en savoir plus sur Hori.
Les aquarelles sont toujours magnifiques (oui, je le dis à chaque fois mais c'est vrai)
Commenter  J’apprécie          50
Parthenia
  19 septembre 2013
Suite et fin de l'enquête au sein du Harem royal.
Kha et Mery (oui, je les appelle familièrement par leur petit nom, mais bon, depuis 4 albums que je les suis, je pense pouvoir me permettre cet écart au protocole !^^) découvrent qu'une sortie en barque dans les marais il y a 10 ans serait à l'origine de ces 4 meurtres, sortie qui coïncide avec la disparition de Pashed, un éleveur de gibier d'eau. En fouillant dans les archives, Mery se rend compte qu'une cinquième femme, Sathe, fille de la nourrice des princesses, faisait parti de la promenade. Elle interroge la mère de cette 5ème invitée pour savoir où elle vit à présent, tandis que le prince se lance sur la trace des deux gardes qui protégeaient les princesses lors de leur excursion. Or, les deux hommes sont morts l'un après l'autre quelques semaines auparavant.
Une course contre la montre s'engage alors contre les meurtriers pour retrouver Sathe, dernier témoin vivant du drame survenu dix ans plus tôt et qui a provoqué cette vengeance en règle !
Concernant le scenario, il m'est advenu la même mésaventure que pour le tome 2 : je trouve que l'intrigue s'essoufle et perd en intensité. Il faut dire que nous apprenons le nom des coupables à peu près au tiers du volume, et si le motif de ces meurtres n'est pas encore dévoilé, il se laisse facilement deviner. de plus, je n'ai pas forcément trouvé crédibles les circonstances qui entraînent la disparition de Pashed !
Par contre, j'ai adoré en découvrir un peu plus sur Kha et Mery. La jeune femme apprend avec surprise que le prince a intercédé auprès de pharaon pour qu'elle garde son indépendance et n'entre pas au harem (j'imagine que cette menace pèse sur elle depuis son veuvage ou alors j'ai oublié ce genre d'informations dans un tome précédent !).
De plus, leurs relations sont suffisamment étroites pour que tout le monde les croit amants, y compris la femme et le fils de Kha.
En parlant du fils, celui-ci, prénommé Hori, apparaît dans ce tome : il est chargé par son père de protéger Sathe des meurtriers, et pour une première mission, ses compétences vont être mises à rude épreuve !
Pour conclure, un volume qui est intéressant surtout pour l'approfondissement de la psychologie des personnages, tandis que l'enquête paraît secondaire...
Et au risque de me répéter, les illustrations sont toujours aussi magnifiques...
Lien : http://parthenia01.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MusardiseMusardise   16 mars 2016
- Tu n'as pas peur pour lui ? La mission peut être dangereuse et c'est ton fils...
- Voilà bien les femmes ! C'est toujours leur cœur de mère qui parle. J'avais à peine son âge que je participais à la bataille de Qadesh. Il faut qu'il fasse ses preuves. Et je prierai les génies pour lui. Sa mère va m'arracher les yeux...
Commenter  J’apprécie          100
VexianaVexiana   02 mars 2017
- J'ai du mal à calmer les femmes du harem.
- J'ai de la chance de pas avoir eu l'honneur d'y entrer.
-Tu as surtout la chance d'avoir les faveurs de Kha [...] il a intercédé auprès de notre père pour que tu restes ce que tu es : une jeune, noble, veuve... et libre. Kha est un homme honnête et droit. Ceci dit...ta liberté est ce que tu as de plus précieux. Ne l'aliène pas pour mon frère.
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 février 2017
-Tu ne devrais pas garder ton chagrin en toi, maitresse. C'est mauvais.
-Tu devrais crier ta peine et pleurer aussi. Comme toutes les femmes le font, lorsque meurt leur époux.
-Je ne sais pas faire ça, Selket...
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Isabelle Dethan (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Dethan
Vidéo de Isabelle Dethan
autres livres classés : egypte ancienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3717 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre